Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Toujours aucun Big Bang
Toujours aucun Big Bang Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-01-2017 23:29

Pages vues : 2552    

Favoris : 441

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Google, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
patriarcat.jpg
 
 
Toujours aucun Big Bang
parce que
laissez-donc celui qui croit
être né penser à la mort et
à ses palliatifs ou son
éventuelle « immortalité » ici
sur Terre, comme le rêvent les
transhumanistes des Google & de
leur City de Londres.

Dieu ce mâle bourreau tueur des Occidentaux-Occis-Oxygène.
 
 
Bienvenue en Laïcité du Transistor et de son « tout connecté ».
TOUT CONNECTÉ : DUALITÉ OU SIGNE DE RECONNAISSANCE CONVENU ENTRE DEUX OU PLUSIEURS PERSONNES, CE QUI VA DONNER L’OPINION. Les Apôtres font déjà dans le « tout connecté » à l’époque des premiers Chrétiens. Le « tout connecté » se retrouve dans tous symboles, comme le Grain est le symbole de l’Hiver (là où il devient nécessaire de faire des provisions. Grain-Cause et Hiver-Effet ; pour d’autres ce sera le Grain-Cause et Printemps-Effet… le Grain de Blé et le Blé (fric)… Rien n’est fixe…). Et tout est symboles, mieux : CRÉDO-CRÉDIT-CROIRE. Donc ce sont les CONVENTIONS qui fabriquent les symboles comme la Convention du républicanisme de 1789 va fabriquer le libéralisme. Tout est comme ça : si quelqu’un voit le déplacement d’une ombre produite par la lumière solaire par rapport à un point fixe et en ”prend conscience”, il va coller l’étiquette « temps », et si une autre personne est d’accord, le « temps » va naître, il va se « socialiser ». Ainsi naît une science indissociable d’une technique : le mental c’est la science, les mains sont la technique.
 
« Celui qui est délivré de la notion de l’ego, dont l’intellect n’est pas conditionné, celui-là, même s’il détruit tous les mondes, ne tue pas, pas plus qu’il n’est enchaîné par les conséquences de ses actions». (Bhagavad-Gîtâ, chapitre 18, 17). Une évidence de la non-dualité.
« Les perceptions proviennent de l’identification de l’ego avec le corps physique. Lorsque l’ego s’identifie avec le corps subtil, comme dans le rêve, les perceptions sont également subtiles. Mais dans le sommeil profond, il n’y a aucune perception. Peut-on dire pour autant que l’ego ne s’y trouve pas ? Pour avoir conservé le souvenir d’avoir dormi, il faut bien que l’ego ait existé [c’est comme le temps qui coule, il faut une personne, un ego, pour l’observer sinon il n’existe pas]. Qui est-ce qui a dormi ? Vous ne vous êtes pas dit durant votre sommeil que vous dormiez. Vous le dites maintenant, une fois réveillé. L’ego est donc le même durant l’état de veille, de rêve et de sommeil profond. Trouvez la Réalité sous-jacente à ces trois états. C’est là la véritable Réalité. Dans cet état, il n’y a plus que ÊTRE [ou INSTANT], il n’y a plus « toi », ni « moi », ni « lui » ; plus de présent, ni de passé ni de futur [si on raisonne en géométrie euclidienne]. Cet état est au-delà du temps et de l’espace, au-delà de toute expression. Il est toujours là ». (Ramana Maharshi, entretien 17, du 24 janvier 1935).


Les Chrétiens qui croyaient ne plus avoir d’ego entre la fin du 15è siècle et le début du 17è siècle massacrèrent et éliminèrent 90 à 95% de la population première du continent Américain. Ainsi ils singèrent à l’envers la citation de la Bhagavad-Gîtâ, chapitre 18, 17, mentionnée en début de page. Le capitalo-socialisme prendra la suite après 1789.
Hélas, après le 16è siècle va arriver le protestantisme, qui à son tour va se croire délivré de l’ego, aussi il va le renforcer doublé du matérialisme, autre genre de massacre sournois.

Au nom de moult religions monothéistes (religions « révélées ») et dites du Livre on tue, POUR COLONISER, PRINCIPE DE L’ÉTATISME ARRIVÉE AVEC LA CATASTROPHE NÉOLITHIQUE ET SA VOIE DE L’AGRICULTURE QUI EST DE NOS JOURS REMPLACÉE PAR LA VOIE DE L’INFORMATIQUE ET SON « TOUT CONNECTÉ » (véritable laïcité du transistor). VOIE DE L’AGRICULTURE = FOLIE DU BLÉ (argent et finance internationale) ET OBSESSION DES LABOURS (Fer/Faire) ; CE BLÉ QUI BOUFFE UNE GRANDE QUANTITÉ D’OXYGÈNE (par rapport au Riz)… Évidemment le Blé et Blé (argent) nourrit copieusement ses fidèles, à 80, 90% voir davantage dans l’Ancien Régime (remplir le ventre) ; à 100% pour l’oligarchie Couilles en Or du capitalo-socialisme : le Blé aussi bien de Big Agribusiness que de la City de Londres.
Ce Blé et Blé qui va fabriquer le Nouvel Ordre Mondial, par exemple à partir de 1770-1780 en France, la cuisson individuelle du pain va disparaître au profit du business et de la production industrielle : désormais on va « acheter son pain ». Dehors les fours familiaux, alors que toutes les villes avaient des moulins à portée de mains, même si le Blé et Blé se conserve bien dans les granges et les coffres des banquiers. Les républicains ont coupé la tête du roi mais le Blé est bien plus qu’avant, devenu le roi et tous les rois sont devenus des consommateurs (voyez la Galette des rois consommateurs) ! Ce Blé et Blé qui depuis la Renaissance va progressivement enclencher le coup d’État de 1789 en France. Ainsi, LA DÉMOCRATIE C’EST UN PAIN DANS LA GUEULE (entendre l’opinion dans la gueule et la violence de l’ego) ET MANGER SON PAIN BLANC (égalitarisme forcé). Le prix du Blé et le niveau de vie c’est Wall Street et le cour du prix du baril !!! DANS LES DEUX CAS, LE BLÉ ET BLÉ QUI NOURRIT SON HOMME EST EN MÊME TEMPS SON BOURREAU ! MERCI QUI ? MERCI DIEU ET SON « PAIN QUOTIDIEN » ET SALAIRE DE LA PEUR DE MANQUER, DU TOUT.

Ce monde étant fractal, un religion si elle est « révélée », elle naît, c’est qu’elle vient nécessairement d’AVANT, DONC DES PAÏENS. Une religion « révélée » qui naît ne peut pas détruire son origine, ainsi l’hellénisme et le mosaïsme ne peuvent pas anéantir les croyances des Païens.
Comme tout est fractal, le fond de l’humanité est UN, qui sera le Thème, ensuite viendront les Variations qui deviendront à leur tour Thèmes, puis Variations devenant encore Thème, et ainsi de suite, mais SANS JAMAIS OUBLIER L’ORIGINE DE CETTE FRACTALE.
Hélas, pour le profane, l’ignorant, le formel, le eyes candy, c’est Tout. Changez-lui l’étiquette et le packaging et il va croire que c’est « Nouveau, vu à la Télé ! ». Ça se passe comme ça aussi en politique de régime républicain (répu(blé)cain) ! Par exemple en matière de croyance  qui pourrait lui vendre une Isis dont le packaging change sous le nom de Jéhovah ! En effet, ISIS est trinitaire, avec sa sœur Nephtys et ce qui va sortir de leur Source. Mais ce sont deux Sœurs, alors que le Jéhovah est un vieux mâle, comme le Zeus des Grecs. Mais depuis le triomphe et le colonialisme par les religions « révélées » nous sommes prisonnier du patriarcat. Un Dieu femme ça choque dans ce monde qui veut vendre son égalitarisme homme-femme. Pourtant on dit : « la Divine Providence », « la Justice éternelle », LA liberté, LA paix, LA vérité, etc. Ne pas oublier que dans les 10.000 ans de voie d’Agriculture la consolatrice, c’est la femme ! ET LE BUT DE TOUTES RELIGIONS C’EST LA CONSOLATION, LE CONFORT, LE SÉCURITAIRE. Le « tout connecté » de l’informatique actuelle remplace la religion et en devient LA LAÏCITÉ chère à la judéo-maçonnerie du Grand Orient de France.

 
RAISIN (sang) - MARC

Dans le temps des 10.000 ans, le Raisin, le Marc est presque toujours lié aux religions révélées.

« L’agréable petite servante ravive le marc ; avec sa cruche, elle arrose le porte-guenilles désagréables et insensible [le mort] ; la voix chante, celui qui ne se souciait de rien devient soucieux, il se rajeunit dans la lie [les Fèces, la Souillure] » (trad. de Grasset d’Orcet dans ”les Cabires et la Vénus mutilée”). Mythe de Bacchus Lénos ou du pressoir, que l’on retrouve chez les premiers Chrétiens dont l’Église primitive de nommait Lénos, et pour les Païens le Lénos était le pressoir, qui va donner le marc et la LIQUEUR : un avant goût du Paradis sous forme de « purgatoire ». Liqueur ou TEINTURE...
Le vin sert souvent à OUBLIER, il est comme une sorte d’effacement du mental, de l’ego (voir la pièce de théâtre ”Maître Puntila et son valet Matti”), ce qui va produire la Vraie Connaissance (à consommer avec modération, comme dit le système étatique capitalo-socialiste).

Chez les Grecs le Raisin (Dionysos) est de culture récente par rapport à la culture du blé (Déméter). Dionysos : mystère de l’APRÈS-VIE. La Vigne chez les Chrétiens va devenir symbole funéraire. Pour les Hébreux la Vigne passait pour un arbre sacré, voir divin, et son produit, le Vin, pour la boisson des Dieux. Là encore ça rejoint Maître Puntila et la transformation de l’ego… Pour les Hébreux-Juifs la Vigne, comme l’Olivier, est un arbre messianique. Le Messie sera comme une Vigne. Jésus (Christ) dit qu’il est le vrai Cep et que les humains ne peuvent prétendre être les « Vignes de Dieu » s’ils ne sont pas des Réalisés du Soi-Instant.
PLANTER LA VIGNE = TEMPS DES 10.000 ANS.
Vigne-Vin comparable au SOMA, sorte de Médecine Universelle ou Fontaine de Jouvence (Principe Humide et souvenir d’avant la catastrophe OXYGÈNE. Voir aussi « l’Eau changée en Vin » aux noces de Cana…).

« L’agréable petite servante » c’est le rêve, la « Blanchisseuse » (Rosée du matin). La Lie sera le Léthé ou Marc, la Belle au Bois dormant blessée à la main par le FUSEAU deviendra la mère du Petit jour et de la Petite Aurore, soit poindre l’Après-Vie.
FUSEAU : moteur trinitaire dans la dualité naissance-mort : filer la vie, enrouler l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, couper tout ça. Fuseau, métier à tisser, fil d’Ariane… Bref, il y a toujours naissance jusqu’à ce que mort s’en suive ! Chez les Parques, Fuseau = Mort, et pour la Belle au Bois dormant ce sera un long sommeil. Le Fuseau est comme un ANTI-SOI, un ANTI-ÉTERNITÉ. La Bhagavad-Gîtâ au chapitre 2, 18 : « Les corps limités ont une fin, mais ce qui possède et emploie le corps est infini, éternel, indestructible. Ainsi donc, ô Bhârata, lutte ! ». À 2, 16 : « Ce qui réellement existe ne peut cesser d’exister ; de même ce qui est non-existant ne peut commencer d’exister. La fin de cette opposition d’être et de non-être a été perçue par ceux qui voient les vérités essentielles ».

Donc Maître Puntila par la grâce du Vin a la Connaissance, il est comme « l’âme incarnée qui rejette les vieux corps et en revêt de nouveaux, comme un homme échange un vêtement usé contre un neuf » (Bhagavad-Gîtâ, chapitre 2, 22)
Le « rejet des vieux corps » correspond à la FERMENTATION (en Alchimie) ; et l’homme qui échange son vêtement usé contre un neuf correspond à la PUTRÉFACTION (en Alchimie) donc la phase qui suit la Fermentation…

À propos de Vin et de Connaissance, le parallèle avec le Haschisch (Ganja) est évident. Ramana Maharshi parle de cette Connaissance ou Félicité à l’entretien 560 : « Ceux qui l’utilisent [le Ganja] éprouvent sous son influence un immense bonheur. Comment puis-je décrire leur bonheur ? Ils crient simplement ”ananda ! ananda… !” [Félicité]. Disant cela, il se mit à marcher comme s’il était ivre. Les disciples rirent. Il fit semblant de trébucher et puis enlaça Swami Annamalai de ses mains en criant « ananda ! ananda ! ». Annamalai raconta qu’à partir de cet instant, son être entier fut transformé. Il résidait depuis huit ans à l’ashram, mais c’était depuis cet incident que son esprit était en paix ».

« Donnez-nous notre pain quotidien » dit la prière au Dieu mâle des Chrétiens. Qui peut aussi se traduire par : « Donnez-nous notre opinion quotidienne »… notre « liberté d’expression quotidienne »…
TRIOMPHE DU PAIN DANS LA GUEULE ET DES GROSSES MICHES (les bourses et boursicoteurs et leurs ”besoins”).
Avant tout le Blé est le triomphe de l’URBAIN (1).
COTATION et COTATION DU PANIER À PROVISIONS :
LE BLÉ ET BLÉ (la Bourse et le marché) QUI NOURRIT SON HOMME EST EN MÊME TEMPS SON BOURREAU ! MERCI QUI ? MERCI DIEU !
BLÉ = THERMODYNAMIQUE : LES CALORIES DES MASSES URBAINES. Comme la finance, l’agriculture est sans fin en difficulté, enfin pas pour tous.
La Vigne sauvage fut utilisé bien avant la catastrophe Néolithique et l’arrivée de son Blé-Blé !

Le Pain et son Blé c’est comme le pétrole et le marché de la Bourse : voyez « la multiplication des pains » (production tout azimut de cette civilisation industrielle et de plus en plus virtuelle) ! Le pinard des noces de Cana sera lui de l’ordre du qualitatif puisque c’est une illusion en forme de « merveille ».
Pain et Paix ne diffèrent que par une lettre à la fin ! En anglais Bred et Bed (élevé et lit) peuvent faire dans « être au courant » ou être dans son lit (dans ses pompes…), à y ajouter Bread (pain). Corn en anglais ça donne Blé, Grain, etc… Corne d’abondance, et Alexandre « le grand » fut représenté avec des cornes pour symboliser son génie, sa puissance, qui devait assurer la longévité de son empire ! Moïse est représenté avec des cornes… Corne phallique voulant pénétrer… pour « r-établir le courant »…


Note.
1. Ration moyenne quotidienne des Parisiens :
- 1637 : 540 g.
- 1728-1730 : 556 g.
- 1770 : 462 g.
- 1788 : 587 g.
- 1810 : 463 g.
- 1820 : 500 g.
- 1854 : 493 g.
(Cité par Fernand Braudel dans : Civilisation matérielle, économie et capitalisme XVè-XVIIIè siècle, Les structures du quotidien)
 
 

Dernière mise à jour : 08-01-2017 00:08

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >