Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les terroristes chrétiens, et hébreux
Les terroristes chrétiens, et hébreux Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-01-2017 23:29

Pages vues : 2600    

Favoris : 462

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
frise_fresq_itali.jpg
 
 
Les terroristes chrétiens, et hébreux
et récemment les républicanistes de 1789
puis la fabrication des États-Unis de
nos jours Empire USionistan, mais
en remontant aux origines le terroriste
est la catastrophe Néolithique et sa voie
de l’Agriculture, donc DU CALCUL ET
DE L’ANALYSE, DU MENTAL, DE LA CHEFFERIE,
DE LA MODE DU SOCIAL, CALCULS-CHIFFRES-MESURES
dont allait directement sortir la Royal Society,
la City de Londres et son Wall Street.
 
 
LA LOI.
Pas de loi, pas de peur, pas de béton.
« Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon chercher vers l’extérieur » (Mazu Daoyi 709-788, un des plus grands maître chan (Zen) de la dynastie des Tang 618-907).
Il n’y a pas de loi au-dehors, il n’y en a pas non plus qui puisse être obtenue au dedans de soi-même.
Il n’y a pas de peur, elle provient de l’ego, dans la dualité vie-mort, de la dualité maître-disciple. Dualité sujet-objet : la peur de ce que l’autre peut faire, dire, penser.
SPONTANÉ OU INSTANT : LOI SUPRÊME DE LA MORT/NAISSANCE (ou l’inverse) QUI RÉCONCILIE TOUT.

« La Vérité suprême est si simple. Ce n’est rien d’autre que d’être dans l’état originel [comme l’exprime Mazu ci-dessus]. Il n’y a rien de plus à dire.
N’est-il pas alors étonnant que pour enseigner une vérité aussi simple il faille que tant de religions, de croyances, méthodes en viennent à exister avec les discordes qui en découlent entre elles ? Oh quelle pitié ! Quelle pitié ! » (Ramana Maharshi, entretien 96, du 13 novembre 1935).
« C’est parce qu’ils préfèrent le mystère (1) à la simple vérité que les religions les dorlotent ; et cela uniquement pour mieux les amener vers le Soi » (Ramana Maharshi, entretien 145).
Les lois humaines de winners des cancéreux du pouvoir ne font que mettre en EXIL DE VIE tous les êtres humains losers (et winners en même temps), et par là même proclament que la mort est un mal, donc un crime punit souvent de mort par les winners diarrhéiques en lois de tous genres… Oh paradoxe !!! Car comme le dit Ramana Maharshi à l’entretien 17 : « chacun de nous est un assassin du Soi à chaque moment de sa vie ». Concernant un crime, qui a poussé l’assassin à ce crime ? « Que ce soit la société ou l’État, tous deux ne sont que des instruments entre les mains de ce pouvoir » dit R. Maharshi à l’entretien 17, et il fait indirectement allusion à l’État le plus grand pourvoyeur « légal » de crimes que cet État organise : une guerre contre un autre État. Donc le plus grand criminel ce n’est pas un malheureux criminel, mais bien un État et sa chefferie de criminels.
 
 
SPONTANÉ = MOUVEMENT ET LIBERTÉ, PAS DE FIXATION, LA SEULE RACINE NE PEUT QU’ÊTRE LA FRACTALE : PRINCIPE ORIGINEL UNIVERSEL.

L’étatisme en n’importe quel régime ne produira JAMAIS LA PAIX ; par essence il ne peut que produire LE MONOPOLE DE LA VIOLENCE LÉGALE, AVEC SA TRINITÉ DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE : ARMÉE-POLICE-JUSTICE.

Les Hébreux-Juifs et leurs prophètes allant en guerre contre les Païens (ou Pagans « paganisme » Paysans) ne firent qu’amorcer la pompe. Les grand déclencheurs du grand ethnocide contre les Païens furent les Romains et leur Empire puis l’Église de Rome prenant le relais, notamment à travers « le droit romain » qui sert encore l’étatisme de ce hui.
Le massacre, l’ethnocide de la civilisation celtique en Europe est comparable aux massacres des peuples du Soleil (Mayas, Aztèques, Incas, etc.) et leurs suites par les massacres des Indiens d’Amérique par l’Empire USionistan naissant. Le principe de tous ces ethnocides, quand il n’y a pas élimination physique, est la réduction des peuples en esclavages, comme de nos jours de l’esclavage sous Wall Street et la City de Londres.

Tout commence quand les Hébreux et leurs prophètes inventent l’Histoire-Opinion-Temps qui coule : ils donnent une valeur à cela grâce à la « cause de Dieu » (« volonté » de Dieu, donc opinion de quelques personnes). Alors l’Histoire-Opinion-Temps qui coule devient du temporel d’humain « face à Dieu », et comme tel acquière une valeur religieuse que rien jusque là ne pouvait leur assurer. Pour les Hébreux-Juifs l’Histoire-Opinion-temps qui coule devient une épiphanie de leur Dieu, aussi il n’est point étonnant de retrouver nombre de Juifs à la tête de la finance internationale et de grandes industries comme Hollywood et le milieu médiatique en général et les grosses technologies.
Les « Canaanéens » se sédentarisent en pratiquant l’agriculture et en développant une civilisation urbaine. Puis vont arriver une nouvelle population sémitique : les Amorites, guerriers semi-nomades et agriculteurs par intermittence, et surtout pasteurs (celui qui fait paître comme le berger fait paître ses moutons). Bref, avec l’arrivée des hébreux en Canaan, il va arriver une tension entre les nouveaux cultes de fertilité agraire de la voie de l’Agriculture, florissant sur la côte syro-palestinienne, et l’idéologie spirituelle des pastoralistes nomades dominés par les divinités célestes. Ici en Palestine un nouveau type d’expérience religieuse va se heurter aux vieilles et vénérables traditions de la religiosité cosmique (que les Hébreux nomment « prostitution »). Cela ne fait-il pas écho avec ce qu’il se passe en Palestine depuis 1945 et l’invention de l’État d’Israël ? Ces Hébreux puis « Juifs » qui vont arriver des siècles plus tard dans le Paradis du Copyright avec son armée d’avocats… Ces « Juifs » qui copient tout et en font des brevets et sionisent talmudisent la planète !

Les Hébreux-Juifs inventant l’Histoire-Opinion-Temps qui coule NE SUPPORTE PAS L’OUBLIE : voyez à l’instigation des vainqueurs de 1939-1945 et de l’aspect winners des Juifs, et à leur instigation, leurs « devoirs de mémoire » devenant comme une véritable religion. Leur « fin des temps » est d’ailleurs comme « une mémoire en avant », une Super Sécurité.
Lexis, thilax, dèlos ghelôs, laghinion lèthè.
(La destinée est la vie et la mort, ce que nous en voyons n’est que dérision, et ce qui suit est l’ounli.
Meleagros, chloè, pilos.
(La veille n’est que soucis, pauvreté et oppression).
Thanatos sterix.
(Il n’y a de sécurité que dans la mort).
(Cité et traduit par Grasset d’Orcet dans : Les fouilles de Tanagra). Cela rejoint l’Instant ou Soi : Mort/Naissance réconcilient Tout.

Le massacre des Païens sera poursuivit par les Chrétiens, qui pourtant en leur principe de base ne pouvaient que reposer sur les Païens ! LE MYSTICISME CHRÉTIEN A JAILLI D’UNE SOURCE PAÏENNE. De plus la culture païenne est aussi vieille que la naissance de cet Univers et donc d’une culture infiniment supérieur à tout ce que pouvaient offrir les Chrétiens. Alors, on se demande bien comment des Païens ont pu devenir chrétiens ? Sinon beaucoup par la force et à cause de l’ego ! Même si ce n’est pas une réponse close !

Avec la voie de l’Agriculture vont apparaître les VILLES, le christianisme va naître dans les villes, et ça va mettre à la mode le « social » moderne : les Chrétiens étaient « membres les uns des autres », et ce fut probablement la cause majeur du succès et progrès du christianisme formant le départ du mondialisme actuel et du N.O.M. déguisé sous forme des trois religions du Salut ou Super Carotte « fin des temps ».
L’Empereur Julien attribue le succès du christianisme à « sa philanthropie envers les étrangers, sa prévoyance pour l’enterrement des morts et sa sévérité dans la vie » (cité par Eric Robertson Dodds dans : Païens et Chrétiens dans un âge d’angoisse - Aspects de l’expérience religieuse de Marc Aurèle à Constantin).

URBAIN-VILLE = CIVILISATION, CAPITALISME-MONDIALISME NOUVEL ORDRE MONDIAL.

Dans les villes anciennes les rue étroites et mal éclairées furent un danger pour l’État. Le meilleur exemple, et c’était hier, est celui du Paris remodelé par Haussmann sous Napoléon III et la poussée maximum du règne des banques : règne de l’argent devenue religion, aussi il fallait le protéger des voleurs, alors on détruisit les rues étroites et tortueuses et à peine éclairées qui permettaient d’échapper à la trinité étatique du régime républicain armée-police-justice. Place aux larges avenues éclairées par des lampadaires au gaz et bordées d’immeubles pour riches bourgeois avec chambres de bonnes sous les toits tant la domesticité se réfugiait dans les villes, surtout à Paris, pour trouver du travail et être exploité, avant l’arrivée des arts ménagers (machine à laver le linge, aspirateur, réfrigérateur, etc).
Haussmann perpétue le « service d’ordre » en copiant un Bramante qui en 1506-1514 fit détruire le quartier ancien autour de Saint-Pierre de Rome.

VILLE = CAPITALISME parce qu’elles sont avant tout des MARCHÉS : ON Y TIENT BOUTIQUES. ELLES SONT DES FOIRES, DES MARCHÉS, (des forums pour l’aspect social) d’où l’expression « marché » sera reprise par la finance internationale actuelle.
VILLES = DIVISIONS : toutes les villes ont leurs faubourgs (banlieues ou lieux bannis, les bidonvilles) où vivent les miséreux, les artisans, les écuries pour les chevaux de poste, les industries bruyantes et malodorantes. « Gagner le faubourg » c’est descendre un peu en Enfer, là où on trouve les filles de joie, les fripons, les « mauvais garçons », les policiers véreux, etc. Donc VILLES = VIL.
Maintenant le mot « capitalisme » vient de CAPITAL, donc la ville principale d’un État : les villes de second et de troisième ordre se dépeuplent insensiblement au profit de la capitale.
Le sens positif de la ville, du moins il y a très longtemps avant l’État centralisateur aussi bien par la monarchie que par le régime républicain, c’était que la ville était COMME UN PETIT PAYS TOTALEMENT AUTONOME : comme une province où on parlait une langue singulière. On était encore protégé du jacobinisme du régime républicainj, ou d'une monarchie à la Charlemagne ou à la Clovis.

VILLE = CIVILISATION :
dans chacune d’elles il y a comme une graine de prototype. Par exemple les villes de la religion islamique sont toutes en rues tortueuses, étroites, non pavées, bossues, puantes. De plus ces villes islamiques sont construites sur la division pur-impur : au centre la mosquée, tout autour les rues marchandes (souks), les entrepôts (genre caravansérails), puis en cercles concentriques : les artisans. Aux extrémités se trouvent les forgerons, et maréchaux-ferrants, les potiers, les selliers, les teinturiers, les loueurs d’ânes, etc. Autres divisions : le quartier chrétien, le quartier juif, etc., quartiers selon les races.

Mais alors la GRANDE DIVISION qui va donner la dualité guerrière winner-loser sera l’EUROPE ET LE RESTE DU MONDE, SOIT L’OCCIDENT ET LE RESTE DU MONDE, toujours et plus que jamais en action de nos jours du N.O.M.

VILLES = CAPITALISME parce que la poussée des villes est liée, non seulement à la poussée des campagnes (agriculture), mais surtout à ses conséquences : LE COMMERCE INTERNATIONAL. Les villes vont fabriquer la division Païens/Citoyens en se détachant des sociétés rurales et des liens politiques anciens ; la rupture se fera à l’amiable, ou par la violence comme en 1789, parce que la ville moderne est signe de force, de confort ou abondance, donc d’énergie ou pouvoir (les banques et institutions de trouvent dans les grandes villes).

Tant que l’être humain des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture n’aura pas résolu le dilemme Nomade-Sédentaire identique au dilemme Païens-Religions du Salut (désir de vivre [illusion] contre désir de mort [non-dualité ou A-mour]…), identique au dilemme Mystère-Rationnel, identique au dilemme Individualisme-Collectivisme, il n’existera jamais de Paix véritable et durable sur cette planète !!!
Cela passe par la Réalisation du Soi, la seule Vraie Paix, le ‘Je » au-delà du spatio-temporel et de la quantité cosmique. Le ‘Je’ Essence pure, accès au véritable infini. Ce ‘Je’ dans la non-dualité ou non-différenciation du sujet et de l’objet, en Lui s’efface l’opposition du collectif et de l’individuel qui est la toile de fond de tous conflits politique de l’étatisme dans les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture.
Chez certains catholiques le ‘Je’ ou réalisation du Soi selon Ramana Maharshi se nomme « Communion des Saints », ce qu’exprime le Jésus en disant : Je suis le cep (‘Je’) et vous êtes les sarments (Moi-Toi-Nous-Vous, le ‘je’ ou âme individuelle). C’est L’INFINI qu’aucun mots/maux ni qu’aucun appareil de « mesure » ne pourra analyser ni décrire simplement ; c’est la non-dualité, la non-pluralité, que ne pourront jamais décrire les imbéciles de sciences sociales et autres têtes d’œufs d’universités.


URBAIN-VILLES = BÉTON, ainsi le prochaine « Or » sera les terres agricoles. Par exemple en France des investisseurs financiers veulent acheter des terrains. Terrains agricoles = bouffe, donc stratégie économico-politique, Big Brother (contrôle) par l’État (et ses financiers).



Note.
1. Dans les religions du Salut : judaïsme, christianisme et islamisme, c’est la Super Carotte qui fait avancer ses adeptes, car cette Carotte en forme de « fin des temps » ne pourra évidemment jamais survenir puisque le temps qui coule est une invention du mental. La « fin des temps » ne peut pas survenir car rien de ce qui arrive dans le spatio-temporel n’est vraiment une « arrivée » : la mort seule fait la non-dualité entre l’événement et le ‘Je’-‘je’. De plus, si une « fin des temps » arrivait, elle serait « demain » balayé et remplacé par d’autres « fins des temps », et ainsi de suite…


Oui, l’ennemie des Païens, d’humains libres, c’est l’État, le régime républicain, et anciennement l’Église de Rome.
Merci Oleg. Mais pousse pas trop sur le culte du corps, donc du mental, et tomber dans la dualité et son toujours plus !… Manger sain et avoir un corps sain est décrit ainsi par Ramana Maharshi à l’entretien 488 : « Ainsi, vous n’en finirez plus de faire attention à la santé de votre corps. […] Plus vous vous efforcez de rectifier votre karma et plus il s’accumule. Trouvez la racine du karma et coupez-là ».
Dans l’entretien 619 du 1er février 1939 : « Les hatha-yogis veulent garder leur corps en bonne santé afin que la recherche puisse s’effectuer sans obstacles. Ils disent également que la vie doit être prolongée pour que la recherche puisse être menée à bien. Dans ce but, certains yogis font en plus l’usage d’herbes médicinales (kâyakalpa). Leur argument favori est que la toile d’un tableau doit être parfaite avant de commencer à peindre. Oui ! Mais quelle est la toile et quelle est la peinture ? Selon eux, le corps est la toile et la recherche du Soi est la peinture. Mais n’est-ce pas plutôt le corps qui est une peinture sur la toile, le Soi ? […] Vous pouvez donc en conclure que le hatha-yoga est utile à ceux qui ne peuvent calmer leur mental autrement ».
Dans l’entretien 328 : « Où se trouve le cerveau ? Il est dans le corps. Le corps lui-même est une projection du mental. Vous parlez du cerveau selon la conception que vous avez du corps. C’est le mental qui crée le corps et le cerveau qui s’y trouve ; puis il affirme que celui-ci constitue son siège ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 16-01-2017 00:03

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >