Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Abductés : une autre réalité
Abductés : une autre réalité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-12-2008 21:41

Pages vues : 2846    

Favoris : 212

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Abductés, Anunnakis, Extraterrestres, Réalité, Ufologie

Index de l'article
Abductés : une autre réalité
Page 2
 
 
 
 
Abductés : une autre réalité

(Suite du dossier UFOLOGIE du journal NEXUS N° 60 de janvier-février 2009) (1)
 
Nous l'avons vu : certains témoins privilégiés « militaires » qui demandent la levée progressive du secret perçoivent le fait même de la présence extraterrestre comme positif. Partant d'un postulat très messianique selon lequel nos visiteurs de l'espace sont bien intentionnés, mais font dépendre leur aide de certaines conditions, les propos de ces témoins militaires font écho aux messages plus spirituels reçus sur le mode télépathique de type « channeling » et publiés par de nombreux auteurs du « new-âge », mais qui revendiquent une posture de noningérence.
Face à cette tendance que nous pourrions qualifier grossièrement de « pro E.T. », se dessine une autre catégorie, représentée par des victimes d'enlèvements extraterrestres et par des chercheurs qui, après avoir étudié ce phénomène, en considèrent les auteurs comme une menace prédatrice, furtive et manipulatrice.
Dans la majorité des cas, ces victimes de ce qu'on appelle couramment des « abductions » sont porteuses de stigmates psychologiques (comportements absurdes, angoisses, autodestruction) et parfois physiques qui les mènent vers des thérapies et des séances de régression hypnotiques leur permettant l'accès à leur douloureuse expérience passée.
Aujourd'hui, le camp pro-E.T. bénéficie de la crédibilité « rationaliste » du statut de militaire et/ou scientifique de certains témoins issus du cartel militaro-industriel et de l'industrie spatiale. C'est bien ce qui inquiète Eve Lorgen, auteur d'un livre qui raconte son expérience d'enlevée, Alien Love Bite. Elle nous fait part ici de son inquiétude, car elle estime que le jour où le grand public sera vraiment exposé à un contact ou à une information incontournable, le choc sera si fort qu'il favorisera des sentiments de vénération quasi religieuse, ouvrant la porte à toutes les manipulations.
Eve Lorgen a la particularité de s'intéresser à un aspect méconnu, souvent ignoré et qui fait pourtant partie intégrante du phénomène des abductions : la sexualité. Nombreux sont les témoignages d'expériences au cours desquelles les extraterrestres suscitent artificiellement et jusqu'à épuisement des orgasmes auprès des enlevés ou encore, les contraignent à engager des activités sexuelles avec d'autres enlevés, voire avec d'autres entités extraterrestres. Ces témoins avaient l'impression que leurs abuseurs s'intéressaient plus à leurs émotions et à leur intensité qu'à l'acte sexuel proprement dit. Sans oublier la thématique récurrente de manipulations d'ovaires, de prélèvements de sperme, d'implantations et de retraits d'embryons à divers degrés de développement, ainsi que d'hybridation humano-extraterrestre.

Délires psychotiques ou victimes réelles ?
La psychologie et la psychiatrie interprètent habituellement ces récits comme des affabulations, des délires psychotiques ou encore des faux souvenirs constituant un terrain d'expression des pulsions et des fantasmes sexuels réprimés. Mais d'autres psychologues et psychiatres, comme le Dr John Mack, professeur et docteur en psychiatrie de l'université d'Harvard, ont constaté que ces victimes n'étaient ni délirantes ni psychotiques et manifestaient tous les attributs d'expériences réellement vécues. D'autres chercheurs enfin, comme le Dr Leer, ont pu vérifier la réalité des stigmates et des implants.
En outre, ces divers groupes extraterrestres, sans doute présents dans l'environnement de l'homme moderne depuis qu'il existe, ont joué un rôle plus ou moins direct dans l'élaboration de nos systèmes de croyances et de la façon dont nous les vivons. Plusieurs auteurs très pointus comme Paul Von Ward ou encore Nigel Kerner estiment que ces intrusions extraterrestres ont manipulé l'homme et sa psyché, ses fondements les plus intimes, son patrimoine génétique présidant au métabolisme, mais aussi ses perceptions du réel. Il ne faut pas attendre d'extraterrestres « sauveurs ». nous dit Eve Lorgen, mais plutôt nous préparer à leur résister par la force de notre psychisme, par notre renoncement à l'égo et notre pouvoir de compassion...


Eve Lorgen :
« Une influence prédatrice pèse sur l’humanité depuis des millénaires »


NEXUS : On entend de plus en plus dire que l'intrusion extraterrestre est réelle et tangible, que le gouvernement américain est au courant d'au moins une partie de la vérité, qu'il existe même un sorte d'accord entre extraterrestres et gouvernements et surtout, que les races extraterrestres qui interagissent avec nous sont spirituellement plus évoluées que nous et bienveillantes. Qu'en pensez-vous ?
Eve Lorgen : J'ai repéré cette tendance et elle m'inquiète... Je ne pense pas que les races extraterrestres primaires qui interagissent avec notre gouvernement ou plutôt notre « gouvernement secret » soient bienveillantes à notre égard. En fait, il semble que cela soit plutôt le contraire. La plupart des rapports et témoignages d'enlèvements décrivent des entités de type « gris », « reptilien », mais aussi « humain » vêtus d'uniformes militaires ou de blouses de laboratoire. On repère également d'autres races comme le type « mante religieuse insectoïde », les « Gris » de grande taille et au teint pâle, des entités au teint hâlé, des nains, et d'autres ressemblant à des dragons. Le type humain nordique a parfois été observé aux côtés des Gris ou des Reptiliens. Les contacts extraterrestres considérés et perçus comme « bienveillants » sont généralement de nature télépathique ou encore de type « visites » interdimensionnelles où le contacté se voit enseigné des « vérités » d'ordre cosmique. Ces caractères distincts sont porteurs de signatures différentes. Cependant, la prudence reste de mise lorsque l'on tente de comprendre la nature de ces expériences. Les contacts laissent-ils transparaître une sorte d'élitisme et de supériorité intellectuelle ou au contraire, la manifestation d'une forme de vie évoluée et réellement empathique, pleine de compassion et non centrée sur l'ego ? C'est le critère premier qu'il faut garder à l'esprit.
La qualité intentionnelle reste difficile àjuger et en aucun cas, il ne s'agit d'un enjeu tout noir ou tout blanc. S'il existe aussi bien des entités malveillantes que neutres, voire bienveillantes, celles qui se manifestent de la façon la plus directe en enlevant les gens, en les soumettant au Mind Control, en les manipulant physiologiquement et les abusant psychiquement présentent malgré tout, selon ma propre opinion, un côté « sombre ». Le problème avec le mouvement des « contactés » qui considèrent les extraterrestres comme des « frères venus de l'espace », c'est qu'il existe, j'en suis certaine, une propension de ce côté « sombre » à se travestir en « êtres de lumière ». Le livre du Dr Karla Turner, aujourd'hui décédée, Masquerade of Angels [Ndlr: "la mascarade des anges"] illustre et décrit parfaitement cette tendance. Les Reptiliens sont repérés pour susciter égarement et tromperie ; il ne faut pas le perdre de vue. (...) Succinctement, je dirais que la majorité des extraterrestres qui entretiennent une collusion avec notre propre gouvernement occulte sont de type reptilien, gris ou draconien. Ces êtres interagissent depuis des siècles directement ou indirectement avec des sectes sataniques et des sociétés secrètes de type « Illuminati » pour contrôler l'humanité, à travers un « gouvernement occulte ». L'essentiel est de tenter de comprendre comment ces entités influencent, parasitent la conscience ou « incarnent » certaines personnalités dirigeantes et s'arrangent pour nous charger du poids de la culpabilité inhérente aux problèmes de l'humanité alors qu'elles en favorisent la genèse depuis toujours. Nous assistons en fait au déploiement de l'antique et classique lien machiavélique de culpabilité entre victime et abuseur et qui permet de faire peser tout le poids de la honte sur la victime. Comme nous pouvons le constater, ils ont fait un très bon travail.

N. : Le Dr Steven Greer, leader d'une des plus importantes associations de témoins militaires privilégiés, considère que les enlèvements sont le fait d'une organisation occulte alliant services de renseignement et unités militaires. Selon lui, il s'agit d'un simulacre préparant l'avènement d'un programme de contrôle mondial unifié. Êtes-vous d'accord avec lui ?
E. L. : Je crois que le gouvernement occulte est capable de mener à bien des enlèvements d'apparence extraterrestre. Dans tous les cas, il se trouve déjà en interaction avec des entités extraterrestres diverses (comme allies/ennemis) et est capable de reproduire nombre de leurs technologies.
Mais les enlevés et les contactés existaient déjà bien avant qu'il n'ait acquis cette compétence. Aujourd'hui, selon vous, laquelle de ces technologies est supérieure ? Celle des extraterrestres ou celle des humains ?
N'importe qui peut en être victime et plus grosse est la manipulation, plus la personne se centre sur l'ego, plus elle est vulnérable et sujette à devenir une marionnette. Je pense que cela représente bien ce que l'auteur John Lash qualifiait « d'archontisation » dans ses recherches sur les gnostiques [Ndlr: dans la tradition des évangiles gnostiques, les Archontes sont des faux dieux persuadés d'avoir créé l'homme et le monde. Ces entités nuisibles tentent d'influencer nos comportements. John Lash a modernisé le mythe des Archontes en le raccrochant au phénomène d'intrusion extraterrestre, [voir NEXUS n°53]. Je suis tentée de penser que les Archontes et leurs vassaux sont les « Narcisse » du cosmos.
Un grand nombre de victimes « Milabs » [Ndlr: Military Abductions ou type d'enlèvements où la victime a l'impression d'être enlevée par des militaires et des médecins en blouse blanche] qui sont également des victimes d'enlèvements extraterrestres classiques sont employées comme des cobayes dans des expériences de Mind Control militaire de type « Candidat Mandchou ». Mais la programmation extraterrestre du comportement surpasse dans certains cas son équivalent militaire. L'interview que j'ai effectuée d'un soldat victime d'enlèvements « Milabs » l'a bien mis en évidence au cours du processus profond de guérison et de récupération psychique de ces abus que constituent le Mind Control et les programmations psychiques perpétrés par les militaires (lire : http://www.evelorgen.com/articles/evelorgen/interview-with-a-milab-recovered-from-rep-draco-control.html). En fin de compte, les Reptiliens étaient en charge de l'exploitation «militaire» de cet homme en tant que super-soldat. Je crois en fait que certains enlevés et contactés sont d'abord repérés par nos propres agences de renseignement pour être ensuite enlevés, marqués comme du bétail, soumis à ces processus et transformés en super-soldats, en agents de renseignement, etc. Leurs capacités psychiques et physiques surpassent de loin ce que les gens sont capables d'imaginer et frôlent même ce dont sont capables les « siddhis » [Ndlr: mot sanskrit qui désignent les pouvoirs de certains pratiquants du yoga en matière de lévitation, d'invisibilité, de jeûne prolongé, etc.]. (2)


Dernière mise à jour : 01-01-2009 00:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >