Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow ÉTONNANT
ÉTONNANT Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-02-2017 00:51

Pages vues : 2489    

Favoris : 404

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
koua_grandavoir.jpg
 
 
ÉTONNANT
et monstrueux,
que l’être humain qui se prend pour Dieu,
qui veut être immortel, ici sur Terre (transhumanisme),
qui saccage tout, qui martyrise
ses semblables et répand ses guerres
sur toute sa planète,
ET QUI EN EST ENCORE RÉDUIT À MANGER,
avec tout ce qui en découle :
10.000 ans de la voie de l’Agriculture, esclavage,
saccage de sa planète pour produire de l’énergie
dans la sphère de production de sa nourriture physique,
et il en est encore réduit à manger physiquement, à tuer,
alors qu’il est en train de tout virtualiser,
de tout connecter, de rendre tout « intelligent »
(jusqu’aux villes, jusqu’aux objets) !
ÉTONNANT ET MONSTRUEUX ET EN MÊME TEMPS PITOYABLE, d’où
le moteur-confort CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE de
la City de Londres.
Monstrueux ce monde du RE (1), qui signifie ramener en arrière,
soit en dehors de l’Instant.
ÉTONNANT DE L’HUMAIN DES 10.000 ANS = LA PEUR


Page dédiée à l’Arc-en-Ciel ou BLANC DE L’INSTANT, À L’EAU (Nous dans l’ÂGE D’OR-FUTUR).
 
 
ÉTONNANT : de tonner, coup, foudre, éclair. Pour les Yahvistes Tonnerre = Yahvé ! Le Dieu des Hébreux-Juifs et des Mahométans les copieurs est un tyran qui fait peur afin de mieux manipuler ses esclaves. Tonnerre-Tonner-Tambour pour faire tomber le ciel sur la tête malade des Terriens (il faut les fouetter) ;  « Un vacarme à ne pas entendre Dieu tonner » dit Prosper Mérimée). Les Forgerons sont du Thème Tonnerre. Oui, Tonnerre = Fouet  (2), FLÉAU RÉÉQUILIBRANT (2).
Tonnerre-Étonnant représenté par un grand Oiseau de Fer (Vaisseau spatial tôle-et-boulons ?), ou un Dragon céleste en Chine et au Japon.
 
E-tonnant : du E comme Entendement, puis Espace ou Étendue, donc Évolution. E trident des divinités de l’Eau (Neptune, Chalchiuhtlicue) ; trident de Satan, de Shiva (Eau de Mort-Eau de Vie), Caducée d’Hermès. Trident construit sur l’Axe du I (Source : le Point sur le I). Point du I T de Un-I-T manifesté naturellement sur Terre (avant le chaos produit par l’humain des 10.000 ans et son Agriculture). I T : la Croix et son point de crucifixion du Réalisé qui incarne la Vraie Création : Ver-I-T Originelle (hors I générée EL). On retrouve la force du E dans DÉVERGONDÉ (voir plus bas).

ÉTONNANT : PANique quand dans l’Instant surgit la Connaissance (naître avec : con-naître, pas de dualité, pas de mental), ça ébranle jusqu’à la PANique, ça rend HÉBÉTÉ, IDIOTÈS, DONC SINGULIER OU RÉALISÉ, BIENHEUREUX !!! Vous êtes désorienté, donc sans dualité, sans loi. Vous êtes dans le GRATUIT. Hélas l’être humain et sa civilisation sont très très très loin de cet ÉTONNANT. Son étonnant est depuis longtemps complètement inversé ! Pourtant, comme on peut le voir ci-dessous, le Vrai Étonnant transparaît en permanence, l'Âge d'Or est toujours là !!!

Ainsi, l’automatisme par l’obligation de manger physiquement est une TARE qui détruit la planète. En fait, la DÉLIVRANCE, la VRAIE LIBERTÉ PASSE PAR L’INSTANT, LE ICI ET MAINTENANT OU SOI (avec le S majuscule). Le VIDE ne peut que nourrir, ce qui contient Rien et Tout (EN LA PATRIE DU RIEN DU TOUT) un « espace » ne reste jamais vide longtemps. Dans l’espace du chemin, la Ronce prend rapidement possession de cet « espace ». C’est pourquoi le Vide n’est PAS VRAIMENT VIDE). Vide du Thème SILENCE : Silence temps de repos, le chiffre 7, la Montagne ou l’Immobilisation du Koua du Yi-King ; il fait partie du Souffle donc de la Vie. La page Blanche (Instant) sert à œuvrer DEVI/VIDE. C’est ce qu’il y a AVANT l’œuvre, AVANT le CONCRET. C’est encore la période où se dépose l’extraordinaire.
VIDE : Shûnya en Sanskrit : le ZÉRO ou magnifique Paradoxe.
Non existence, non-être.
Non créé, non présent.
Non-pensée, non forme, la Nuit noire, etc...
ZÉRO ou NUL (Rien le Point de un Point c’est TOUT), c’est-à-dire que cela peut être le Point Origine (Stargate, Bindu) ou le « Présent partout à chaque Instant » (Centrum Centri). Ou bien c’est le « Il n’y a point ».
PURNA : valeur zéro et signifiant PLEIN ! Les images en sont Vishnu le Conservateur, le Ciel pur ou vidé, Vishnu est considéré comme une sorte d’Éther ou Espace éternel et immuable, c’est donc le VIDE (D’après le dictionnaire des symboles Indiens de G. Ifrah).
Le Vide ou la Douceur malléable, 5ème trait négatif du Koua 14, le Grand Avoir (dessin en haut de page), du Yi-King, est à la place d’honneur et représente celui de qui descendent toutes les positivités, les choses viennent à lui d’où le Grand Avoir. Les qualités de ce Koua ou Hexagramme permettent une liberté absolue, comme la Vraie Création. (Traduction P.L.F. Philastre).
Donc le Vide transforme l’énergie dans ce qui de nos jours est appelée « mitochondrie » (filament et grain ou TRAIT ET POINT).


POINT, À LA LIGNE (de pèche… pêche…).

POINT : TROU ou Principe Originel Universel, qui va créer le TRAIT : Stargate/tirer et TRE : 3. Tre trinité symbolisée dans la Corne de la Licorne (trois Couleurs « Passé-Présent-Futur » ou Noir-Blanc-Rouge, le Rouge étant le Passé et le Noir ou Bleu outremer le Futur. On retrouve étrangement cette Trinité dans l’actuel drapeau français en un régime qui ne jure que par la laïcité, et de ce fait supprime le Divin ! C’est très luciférien !!! Bref, la Trinité est universel : Ptah-Sekhmet-Nefertoum, Brahma-Vishnu-Shiva, etc. Comme l’indique le schéma de Coulonval ci-dessous, le Trait va produire le Trois. Divers idéogrammes naissent : Patte d’Oie celtique, Hermine héraldique, Chrisme, etc. À partir du Trait va naître le Cytoplasme (contenu de la cellule à l’exclusion du noyau). Cytoplasme ou VIRGULE (du latin virgula : petit trait, accent, diminutif de virga : verge (très proche de v(i)erge !), baguette de bois ou de métal, au 13è siècle devient l’organe de copulation chez l’homme et les mammifères mâles, on parle de « membre viril », de « pénis ». Le Celte pour le Trait dit trago comme le latin trahere : tirer ; le vulgaire dit « tirer un coup » pour pénétrer, piquer sexuellement un ou une autre personne). La virgule est donc une verge, un pénis, un « chromosome » (couleurs en rapport avec l’Arc-en-Ciel et donc LE BLANC DE L’INSTANT).

 


VIRGULE en latin indique un petit bâton, une force (Vir, comme la Pierre qui vire de la légende), canalisée (du latin gula : gueule, bouche ; en celte gulb, gilb (pointe, bec, aiguillon ; à rapprocher de Gargouille, de Gargantua ; voir le persan gulu (bouche). Depuis un moment, chez l’être humain tout passe par LA BOUCHE, non seulement la nourriture physique, mais surtout ce qui tue : l’opinion. Il y a pourtant plus de neuf trous chez l’humain… Tout son corps est « plein » de trous noirs et blancs… oubliés depuis longtemps.
Ainsi va le flux de vie : l’Essence (Spiritus) ou Souffle. VIRGULE = PINCEAU (Pince-Eau), TRANSPARENCE OU SOUPLESSE. Transparence parce que NON ESTHÉTIQUE, NON ARTISTE GONFLÉ D’EGO, DONC DE DIVISIONS, DE MORALE. Un spécialiste de quoi que ce soit divisant n’est pas un ÊTRE (il n’est pas « Je suis ce JE SUIS ».
PINCEAU = TOUT, CE QUI EST MAÂT (DIRECT), MERCURE (le Crayon est Soufre). Le Pinceau est Maât parce qu’il permet de regarder le modèle plutôt que le papier (Un est le Tout). Le Pinceau est du même Thème que le VIN-VIGNE : LE SANG-CHLOROPHYLLE de la plante ; le Pinceau-Vin est donc BREUVAGE D’IMMORTALITÉ (pour les transhumanistes : à consommer avec modération, sinon, pas d’immortalité !) L’ivresse est associé à une forme de domptage de l’ego (voir la pièce de théâtre « Maître Puntila et son valet Matti ». Le Vin comme symbole de la connaissance (initiation). En tradition, le Vin est symbole de joie. « Ceci est mon Sang, le Sang de l’Alliance » dit Jésus (Marc 14, 24). Dans Les Noces de Cana (Jean 2) l’Eau est changée en Vin lors de noces.
Vin = Taverne, et c’est dans l’une d’elle qu’est née l’actuelle judéo-maçonnerie spéculative à Londres en 1717. D’ailleurs, on trouve le symbolisme de l’échanson : Dieu octroyant sa Grâce, ou le maître de la Connaissance… Dans la Taverne se réunissent les amis, les « frères » qui partagent les mêmes secrets ; la taverne devient alors une sorte de « temple » spécial ! Bref, le Vin est un symbole aussi riche que l’Or, la Fontaine…

Le Pinceau en art de l’aquarelle étant Maât fait qu’on retient seulement la première chose qui vous a touché, et dans la continuité, il suffit de s’y tenir en concentration-méditation, car après il y a déconcentration de toutes sortes (lumière solaire qui change à une grande vitesse, bruits ambiants, passants, sa propre imagination, et la lassitude). PINCEAU = EAU PRIMORDIALE.
HIÉROGLYPHES = PINCEAU, PLUME (calame, souplesse du Roseau : voir la fable de Jean de La Fontaine).
Shitao disait : « La règle se fonde sur l’Unique Trait de Pinceau. L’Unique Trait de Pinceau est l’origine de toutes choses, la racine de tous les phénomènes ; sa fonction est manifeste pour l’esprit et cachée en l’homme, mais le vulgaire l’ignore ».

Évidemment le Trait vertical c’est le I et le Point sur le I c’est Tout, c’est Maât !
Dans le Thème du Pinceau nous avons les ACCENTS : déployé vers la gauche : aigu, piquant, aiguillonnant, soit un rappel vers la Source. Déployé vers la droite : grave, lourd, modèle « marche arrière » (sens que l’on retrouve en politique française…). Circonflexe : dualisme de Involution-Évolution, Yin-Yang : il remplace le S (serpent, triscèle…), et le mot « sacré » totalement ambiguïté ! Voir les mots : rêve, gêne, pêche (pèche)…
I EST LA RACINE DE NOURRITURE : IESTRE (estre, être). Depuis les 10.000 ans de la Voie de l’Agriculture nous l’avons complètement oublié tant nous sommes prisonnier de l’Avoir, donc de l’ego, le ”moi je ” !
Le I du Point c’est Tout : l’ego est égale à la Source même s’il fait dans l’utile (il est comme un outil du Soi). Alors on peut comprendre l’ambiguïté du mot « sacré » quand arrive des polarités comme les Judas et autres Antéchrist, et même les « hérétiques ». HÉRÉTIQUE : celui qui ne se laisse pas bouffer par le grégarisme ou pensée unique. Il ne se laissera par attacher par des GONDS, ce qui le fera prendre par l’ego anti Christ de l’autre le qualifiant de « dévergondé ».

I EST LA RACINE DE NOURRITURE : IESTRE (estre, être) : voir l’Argile ou ADN déjà étudié en son temps par le spécialiste en Argile : Cyprian Piccolpassi Durantoys : Les Trois Livres de l’Art du Potier. De nos jours de délire transhumanistique et de virtuel on parle d’adénosine, d’ADP, ATP, etc.
À notre époque, le besoin de non-nourriture est apparut notamment suite aux premiers modernes vols spatiaux : fonte musculaire et osseuse chez les astronautes, big problème pour des vols à longues durées ! Il paraît que les chercheurs auraient trouvé le remède : comme les plantes, s’exposer à la lumière solaire, ce qui n’a rien à voir avec la « nourriture par le I » ou Vide (voir aussi Nikola Tesla) !!!
D’autre part, l’accent circonflexe décrit plus haut symbolise aussi les deux « parties » du cerveau (gauche-droite). Comme pour la Réalisation du Soi afin de retrouver la non-dualité, équilibrer la gauche et la droite du cerveau ne peut qu’être Vraie Création, donc AUSSI NOURRITURE ! Certains parlent de « résonance de Schumann », qui, là encore, ont un rapport avec l’éclair et le Trait : « guide d’onde » (couloir) : NOURRITURE = HARMONIE, ACCORD, on est bien dans la Réalisation du Soi-Instant.

Ensuite l’être humain se prenant pour Dieu est tout de même composé des trois Règnes : Minéraux, Végétaux, Animaux. Il a dans le cerveau, les dents, les os un genre « d’Apatite » (phosphates « lumières », Luce, phosphore…). On peut parler aussi d’effet piézoluminescent : captation de photons (effet piézo du Quartz), qui vont se transmettre aux cellules et produire via le Point-Trait (mitochondrie) de l’Argile (adénosine ATP…), soit CIEL-TERRE : catena, du grec cata : haut vers bas : Ciel sur Terre, donc énergie sur Terre.
Voir Biophotons de Fritz-Albert Popp.

On a alors :
. - - - . - - - . - - -  (les traits superposés donnant trois JETS issus des trois Points).
JETS : PULSE se coagulent en Ob-Jets (ob : devant). Objet devient Su-Jet (soumis à) qui va émettre E-met (E-mane, comme la Manne nourriture des Hébreux-Juifs, ce qui prouve là encore la réalité de la Nourriture Prânique ou Inédie (ou respirianisme). E-mane : Tra-Jet (trans et 3) qui rayonne le JET trinitaire originel. Renvoie à EL le Divin (NaturEL), ex-pression de la Vie, comme l’indique la Feu-onction du Trait. Trait main-tenant la Ma-trice en puissance en ne perdant jamais la Source, Stargate ou Point-Trou originel pour un nouveau départ (d’E).
À chaque Instant ou Soi, chaque ici et maintenant, la Vie ou Vraie Création est Là. L’Argile ou ADN et autres va TISSER, TRAMER (du latin trama, MA-ter, Mère trinitaire, proche du grec trema comme le Point). « Les choses sont faites du même tissus que les rêves » disait Shakespeare.
L’Alchimie dit du labour : « Travail de femme », donc Tissage ou « broderie », ou « jeu d’enfant ». Donc les Points-Traits et autres ENTRELACS. Si vous brodez comme le font les Hébreux-juifs (notamment à travers la Kabbale et le Talmud) vous inventez l’Histoire-Opinion-Temps qui coule. VOUS EN REMETTEZ (une couche). Hollywood en remet une couche sans arrêt en brodant ses histoires manipulatrices. ALORS IL EST SALVATEUR DE TIRER SON ÉPINGLE-TRAIT DU JEU, DOMPTER SON EGO.

Histoire-Opinion-Temps qui coule = MÉMORISATION (met i à mort) : la RÉ-action au lieu de l’action, Le normal au lieu du Naturel (ce « normal » si à la mode de la morale des compas-équerres de toutes obédiences à Pour-Voir…) Ces Pour-Voir mettent le JET à la place du IET (IESTRE), donc à la place de LA VRAIE NOURRITURE, ainsi tous les parasités sont obligé de manger de LA FAUSSE NOURRITURE (industrie agro-alimentaire et industrie de l’énergie sous finance internationale). C’est-à-dire que ce monde est installé dans l’OBJET qu’il prend pour le SUJET en oubliant le IESTRE.

I EST LA RACINE DE NOURRITURE : A-visé (pas de but à atteindre) donc pas de contamination par l’opinion. Ainsi pas d’infection dans les intestins et le cerveau : nulle affectation par le monde des accidents : le Flux de Vie coule opposé au temps qui coule parce qu’il est I-C-I et matrice : MA-IN-TENANT. Ramana Maharshi répète très souvent que les malheurs du monde viennent de l’ignorance du Soi ou Instant, le ici et maintenant.

Le Vrai Futur et Vraie Libération de l’humain passe par le RE-tour à cette nourriture Prânique, celle de la Réalisation du Soi, une maîtrise totale de l’ÉNERGIE, à la fois physique (maîtrise du corps physique et de ses fluides), ce qui naturellement entraîne une maîtrise de cette autre énergie qui sert à « éclairer » et à faire « tourner » des machins. Pour moi ce Futur authentique se nomme TRANSPARENCE (il inclue aussi la Vraie Télépathie). Encore plus naturel : NOUS ARRIVERONT MÊME À NOUS PASSER L’OXYGÈNE, comme avant l’apparition de la photosynthèse par des cyanobactéries porteuses d’Oxygène très toxique pour d’autres organismes. Depuis cette catastrophe Oxygène seuls les cellules ayant développées des ANTIOXYDANTS ont pu survivre, ce qui prouve que LA VIE DÉMARRE SANS OXYGÈNE : DANS L’EAU PRIMORDIALE, comme le disent toutes les traditions. Quand l’Oxygène a augmenté dans le milieu océanique, la majorité des organismes anaérobies ont été tués.
Ce qui rappel étonnamment la série télé Les Envahisseurs, où iceux ne peuvent effectivement pas supporter l’Oxygène de la planète Terre, alors ils leurs faut se régénérer périodiquement sous peine de mort, ou, comme dans le scénario, supprimer tout l’Oxygène de la Terre.
LA VIE A DÉMARRÉ DANS L’EAU AVANT D’ÊTRE AÉROBIE, L’APPARITION DE L’OXYGÈNE FUT LA PREMIÈRE CATASTROPHE ; LA SECONDE SERA CELLE DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE, PLUS SOURNOISE, COMME LA DÉMOCRATIE… L’EAU DU FUTUR SERA « L’ESPACE », LE SANS NOM-LA-FORME, comme le font, ou l’on déjà fait, les innombrables intelligences délivrées de la dualité ; ces Consciences de Réalisées, de Bienheureux composant ces milliards et millards d’organes cosmiques dont maintenant on sait que notre Soleil n’est pas le centre.
Ainsi il n’y aura plus ni « fin des temps », ni Big bang !!! (Et encore moins de transhumanistes…)

Pour terminer. Oui, la Nourriture Prânique, c’est encore possible de nos jours. Le Soi est éternelle, comme l’Âge d’Or. Prâna que Ramana Maharshi, dans l’entretien 41, compare au hatha-yoga. La Nourriture Prânique est possible comme est possible la Réalisation du Soi, CELA NOUS EST NATUREL mais l’ignorance nous l’a fait oublié. « Dépouiller la Graine » (voir Fléau (2) pour se déshabiller des apparences : déjà les corps éthérique, astral… « Le jeûne n’est pas une fin en soi. Il doit être complété par un développement spirituel » dit R. Maharshi à l’entretien 170, qui précise bien que par exemple dans les dix jours qui suivent un jeûne de un mois, le mental devient pur et ferme et le restera pour toujours : « Oui, si la quête spirituelle a été poursuivie correctement durant tout le jeûne ». Une preuve de plus qu’à l’origine de l’humanité il n’y avait pas séparation du temporel et du spirituel, puisque Tout est le Soi
Sur le nâda (son), le bindu (point), le kalâ (partie) : « Selon la terminologie du Vedanta, ils correspondent respectivement au prâna, au manas et à la buddhi (l’énergie vitale, le mental et l’intellect). Dans les textes tantriques, le nâda est dépeint comme le son subtil, au sein duquel se trouve le tejas, la lumière. Cette lumière serait le corps de Shiva. Quand elle se développe et que le son s’y engloutit, elle devient le bindu. Le but est de devenir plein de lumière (tejomaya). Quant à la kalâ, elle est une partie du bindu ». Ramana Maharshi, entretien 70, du 24 juillet 1935.
Un visiteur demanda à R. Maharshi à l’entretien 131 : « Qu’est-ce que le mukhya-prâna (le prâna principal) ? C’est là où l’ego et le prâna s’élèvent et que l’on appelle parfois kundalini. La conscience n’est jamais née ; elle reste éternelle. Mais l’ego prend naissance ; de même que toutes les pensées [le tissus]. Ils ne peuvent exister qu’en étant associés à la Conscience absolue ; pas autrement ».

L’étonnant, inversé chez l’être humain, est bien cet évolutionnisme, cette FRACTALE, nommée OPINION OU CAUSE-EFFET : « L’homme rattache toujours un effet à une cause ; et puisque la cause elle-même doit avoir une cause, cette argumentation devient interminable. En rattachant un effet à une cause, l’homme est obligé de penser [le vagabondage mental]. Finalement, il est conduit à découvrir qui il EST lui-même. Quand il connaît le Soi, il atteint la Paix parfaite (graine du Fléau (2)). Ce n’est que pour aboutir à cette perfection que l’homme doit évoluer ». Ramana Maharshi, entretien 644.



Notes.
1. Monde du RE comme Renouveau (de nouveau) ; RÉ-itérer, comme le font toutes les RÉ-volutions sanglantes, aussi RE-gain, second souffle. Tout ce RE qui dénote UNE CHOSIFICATION COMME SONT DEVENUS LES HUMAINS DANS LEUR MONDE ACTUEL. Une chosification dénoncée à la fin du livre de David R. Olson : L’univers de l’écrit : « Mais il semble peu douteux que l’écriture et la lecture aient joué un rôle essentiel dans la genèse d’un bouleversement, par lequel nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée [donc le RE]. Notre conception moderne du monde et de nous-mêmes est, pourrait-on dire, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier ».
Ainsi, les RE-présentations finissent par être radicalement distinguées, divisées, « digitalisées », des choses RE-présentées. RE-présenter fidèlement une chose demande un langage le plus proche possible de la « chose observée » ; et comme la chose observée est DANS le cerveau et la dualité sujet-objet…
 
2. FLÉAU : l’unificateur de la balance, le FLÉAU, mot qui indique la peur. Fléau, de flagellum (fouet), ce qui est redoutable, comme la PANique, l’inattendu, le non confort. En français du Moyen-Age, Flael : fléau, arme de combat, châtiment envoyé par Dieu, flageller, châtier, tourmenter. Comme la panique du dieu PAN (la Nature), le Fléau fait mal en découvrant sans recul, sans confort, sans son enveloppe la graine. On en revient toujours à être le « Je suis ce JE SUIS », le SOI de Ramana Maharshi...
 
 

Dernière mise à jour : 06-02-2017 02:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >