Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow EAU = Soi, Inné et Igné
EAU = Soi, Inné et Igné Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-03-2017 23:47

Pages vues : 1915    

Favoris : 256

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Vide, Volonté, Yokaï

 
quetzalcoalt_teotihuacan.jpg
 
 
EAU = Soi, Inné et Igné
EAU = Instant, ce qui EST.

Au Fil de l’Eau, au Fil d’Ariane et des bébés sauvés des Eaux… (Voir Sargon et l’Estragon et la symbolique du Jardin et du Jardinier…)
 
 
Voir aussi la page : Pierre Philosophale ou EAU EN POUDRE (Innée-Ignée)

Nous ne sommes plus à l’ère des Poissons et des Croyants, nous entrons dans l’ère des Sachants, celui de l’Eau, comparable aux amphores qui répandent de l’Eau, ce qui est aussi proche de l’Arc-en-Ciel, ce « Vaisseau spatial » non possessif… Le onzième signe du Zodiaque fait de nous des Sachants : des êtres humains en harmonie avec l’Universel. Cette Eau légère, éthérée, volatile et transparente est la FLUIDITÉ même du spirituel, qui inclut le détachement de l’ego, qui rapproche de la compassion ou Communion (Vrai sens communautaire d’un ensemble Unitif de plusieurs individualités autonomes, authentiques, qui marchent dans le même Soi là où il n’existe pas de dilemme). Ce signe du Zodiaque symbolise non seulement la Communion, mais aussi le détachement des choses matérielles. Verseau : 20 janvier-18 février (dates tropicales) ; 15 février-14 mars (dates sidérales).
L’ère du Verseau correspond à « L’Homme Glorieux ». La fin de l’ère des Poissons indique la fin de « l’animal humain » pour entrer dans l’éveil (satori) à « L’Homme Glorieux », quand l’être humain devient véritablement « Homme », il EST, lorsque son Soi commence enfin à s’éveiller. L’ère suivante et ultime retrouve l’Origine, l’Atman ou Soi, l’état de Réalisé, être LA conscience cosmique : « Mais cette lumière n’est encore qu’un reflet de la lumière du Cœur. Lorsque ce reflet disparaît et que seule la lumière originelle demeure dans le Cœur, c’est l’émancipation finale [ère du Capricorne] » (Ramana Maharshi, entretien 513).
 
Le Crime ? ou la Vertu ? Quelle différence, si ce n’est l’opinion de certains au gros ego et qui divisent ! De même, l’Eau est aussi bien source de vie que source de mort, créatrice et destructrice ; comme il n’y a ni intérieur ni extérieur ; comme le crime ou la vertu ne laissent pas de trace, ils coulent comme l’Eau.
De même que dans le TOUT, qui EST, il ne manque rien, il n’y a pas de « trop » [production, stock) et le « reste » n’existe pas. On ne doit pas faire/fer comme de nos jours et « rejeter » ou « jeter » des choses ou même des gens, phénomènes de chosification qui sont signes majeurs du capitalo-socialisme.
« Celui qui est délivré de la notion de l’ego, dont l’intellect n’est pas conditionné, celui-là, même s’il détruit tous les mondes, ne tue pas, pas plus qu’il n’est enchaîné par les conséquences de ses actions ». (Bhagavad-Gîtâ, chapitre 18, 17). Une évidence de la non-dualité et preuve que toute « morale » n’est qu’opinion liée à l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, donc à une naissance puis une mort.

Puisque TOUT EST, il est impossible « d’obtenir quoi que ce soit » : « le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ». Celui qui parle de vrai n’exprime que son ego, son opinion. Or l’ego est la possession et ce qui est très limité par le mental ; mais depuis les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture chacun tend à attribuer à l’ego une « réalité », une chosification ou nom-la-forme !
EGO : LE PETIT ROI !

Notre Vraie Nature est l’Eau ou Félicité, le Soi Inné et Igné. L’Eau ou Soi EST, comme l’exprime un enseignement de Bouddha exprimant si justement notre époque croulante sous la tyrannie de l’opinion est son « tout connecté » en abominable grégarisme :
« Ne croyez pas à une chose simplement parce qu’elle a été dite : ni aux traditions parce qu’elles ont été transmise depuis l’antiquité ; ni aux rumeurs [opinions] ; ni aux écrits des sages simplement parce que ce sont les sages qui les ont écrits, ni à l’autorité de vos propres instructeurs ou maîtres [l’opinion publique]. […] Mais lorsque vous croyez par votre propre conscience, alors agissez en conséquence et abondamment », comme l’Eau de Source, comme le Soi ou Vraie Création.
Dans Aux pieds du Maître (Alcyone, Krishnamurti), il est écrit : « C’est pourquoi il ne faut pas tenir une idée pour juste seulement parce que beaucoup de gens la tiennent pour telle, ni parce qu’elle a été jugée ainsi depuis des siècles, ni parce qu’elle se trouve écrite dans des livres que les hommes considèrent comme sacrés [sacré qui par essence est ambiguïté même] ; il faut faire appel à ton propre jugement, et voir par toi-même si l’idée est raisonnable ».

Oui, terminée l’ère des Croyants, PARCE QUE CROYANTS = ÉPOUVANTABLES RAVAGES, DANS LES TROIS RELIGIONS ABRAHAMISTES (1), avec par exemple l’Inquisition de l’Église romaine qui brûlait ceux qui n’avaient pas les mêmes opinions (voir Giordano Bruno et Lucilio Vanini (1585-1619).
LES PIRES ACTIONS CRIMINELLES ONT ÉTÉ COMMISES AU NOM D’UN DIEU « TOUT-MISÉRICORDIEUX ET TOUJOURS AIMANT ». PIRES ACTIONS COMMISES PAR DES GENS TRÈS MALADES. IDEM POUR NOTRE SIÈCLE PRÉCÉDENT ET ACTUEL, OÙ DES POLITICIENS MALADES ET DICTATEURS ONT TORTURÉS DES MILLIONS DE GENS PARCE QU’ILS N’AVAIENT PAS LA MÊME PENSÉE QUE CES CRIMINELS POSSÉDÉS DE POUVOIR.

Dans Aux pieds du Maître, il est écrit : « Rappelle-toi qu’alors même qu’un millier d’hommes seraient d’accord sur une question, s’ils n’y connaissent rien leur opinion est sans valeur », ce qui illustre LA BÊTISE DE TOUTES ÉLECTIONS AU SUFFRAGE « UNIVERSEL ».

Qu’est-ce qui détruit le monde et ce qu’il y a dedans ?
C’EST LE MENTAL DES HUMAINS, GRAND DESTRUCTEUR DU SOI, SEUL RÉEL.
QUE LE RÉALISÉ DÉTRUISE CE GRAND DESTRUCTEUR.
Ou mieux, QUE LE RÉALISÉ APPRIVOISE LE DRAGON (ego).


Si tu es incapable de percevoir en toi-même ta Vraie Nature, le Soi ou Liberté, inutile de chercher cette Liberté ailleurs ! La Liberté ne peut venir que de l’Intérieur, et même il n’y a pas cet intérieur qui fait naître un extérieur ! La plupart des gens - et ça se traduit parfaitement dans les élections des pays à régime républicain - voient la Liberté comme une dualité : UNE OPPOSITION, si bien symbolisée par la France de l’après 1789 devenue hystérique avec sa Droite-Gauche (et le masculin-féminin que voudrait abolir la théorie du genre, marchande, tout est devenu marchand, objet), et sa laïcité en forme de « fraternité » (marchande) qui se rêve vouloir réunir les peuples en « vivre ensemble » (pour mieux se connecter, mieux consommer…) ; l’opposition contre des lois ou des dogmes ; l’opposition profonde, instinctive même chez certains mammifères dans le pur et de l’impur (notamment à la naissance de l’enfant humain, seins, visage, etc. et ambivalence parce que le sein nourrit aussi et le visage apporte le sécuritaire) ; l’opposition intérieur-extérieur, plaisir-douleur, etc., la liste du relatif est inter-minable.
Christ-Jésus ou Quetzalcoalt (représenté en nom-la-forme en haut de page) ne tombent pas dans cette dualité, ce relatif.

« Tout était Eau, les vastes Eaux n’avaient pas de rivages », disent les textes hindous et taoïstes.
EAU = SAINT CHAOS.
L’Eau ou Soi est la Vraie Création : infinie des possibles, Germe des Germes. NOUS sommes EAU, la vie débute dans l’Eau avant d’être aérobie puisqu'il faut tenir compte de la catastrophe Oxygène (Occident). EAU = NON NOMS-LES-FORMES (Rien dans le Tout et tout dans le Rien).
L’apparition de la photosynthèse par les cyanobactéries a produit un poison pour les autres organismes : l’Oxygène. Seules les cellules ayant développées des antioxydants ont pu vivre. Quand dans le milieu océanique la concentration d’Oxygène a augmenté, la plupart des organismes anaérobies ont été tués.

L’Eau est l’origine de toutes vies. L’Eau est la simplicité, le contraire de la vie « moderne » qui devient rigide et bétonnée et en devient de plus en plus complexe, et donc de moins en moins libre : « Je n’ai pas ceci ou cela ; je n’ai pas de chance, je ne suis pas heureux ; il faut que je gagne à la Française des Jeux ; que je devienne la plus belle ou le plus beau ; je voudrais acheter un enfant, etc. ». C’est le monde actuel de la dualité sujet-objet ou cause-effet si cher et chair(e) aux Yahvistes de beaucoup de bords. C’est le monde du narcissisme où NOTRE EGO NOUS FORCE À CHOISIR, DONC DÉSIRER, ÊTRE APPATÉ.

Dans le courant du chan, on ne se fait pas parasiter par son mental : on ne classe, ni ne trie les pensées ; comme l’Eau on les laisse passer. Moins on se laisse piégé et enfermé par les choix, et donc la relation, le relatif, la sélection ou Pour-Voir, et mieux on est libre.
Si nous voulons retrouver notre état originel : LA LIBERTÉ, nous devons nous libérer du relatif : l’Histoire-Opinions-Temps qui coule des Hébreux-Juifs et de leur civilisation, du langage, de la science, de la philosophie, de la politique et des religions (1), tous des opinions dans l’Histoire, dans le Temps qui coule.
LIBÉRATION VEUT DIRE DEVENIR LE VIDE (Ku). Ni difficile, ni facile, ni intérieur, ni extérieur, mais SIMPLE COMME L’EAU, comme délivré de l’ego. Il n’y a plus « toi », ni « moi », ni « lui » ; plus de présent, ni de passé, ni de futur. Cet état est au-delà de l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, il est le Ku ou Vide. Il est éternel car sans Noms-les-Formes.

On retrouve l’Eau Ignée et Innée dans le conte d’Andersen : La princesse au petit pois, tel que décrit dans ce texte chan : le Shin Jin Mei. Petit pois ou « atome grain de sable » qui va entraver le mécanisme ou le faire fonctionner à l’envers et tout casser. Petit pois entraînant la dualité cause-effet et le meurtre du Soi.
« S’il se crée dans l’esprit une singularité
Aussi infime qu’une particule,
Aussitôt une distance illimitée
Sépare le ciel de la terre ».
Le petit pois ou particule est l’ego, la pensée, le choix ou le relatif, donc UNE FAUSE SINGULARITÉ parce que le Soi est AUSSI une Singularité mais pas une dualité.
Nos Anciens les peuples Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, ce qui veut dire : quand on pense de travers, ou quand on pense tout court, de façon aussi infime soit-elle, aussitôt le ciel et la terre se séparent, on tombe dans la dualité spiritualité-temporalité (ou laïcisme). Donc les Gaulois étaient des peuples qui ne séparaient pas le spirituel du temporel, comme après avec l’arrivée de l’Église de l’Empire romain, qui va effectivement « faire trembler la terre » en faisant tomber le ciel dessus, c’est-à-dire en séparation spirituel et temporel, en réduisant le divin au sentiment et à l’opinion (la morale) qui vont donner toutes les horreurs liées à ces religions abrahamiques et du Livre (dogme)(1).

ÊTRE DANS L’EAU EST ÊTRE DANS L’ICI ET MAINTENANT, DÉLIVRÉ DE TOUT DILEMME ; c’est le sens du baptême chez les Chrétiens, et de bien d’autres Traditions. On retrouve cette Eau comme PASSAGE dans la Stargate de la série télé Stargate SG1 et ses suites. Chez les Peuples du Soleil (Mayas etc.) le Baptême funéraire « lave » la mort et lui permet de re-naître, il est baptisé, comme le vivant l’est à la naissance et qui « frétille comme un petit poisson ».
Eau Innée et Ignée parce que c’est non seulement notre état naturel mais aussi le Feu, Igné, de la purification et régénération. Jean-Baptiste parle de Feu à propos du Baptême : « Pour moi je vous baptise dans l’eau en vue du repentir ; mais celui qui vient derrière moi, je ne suis pas digne d’enlever ses chaussures, lui, vous baptisera dans l’Esprit-Saint et le Feu (Matthieu 3, 11). Chez les Yahvistes et leur Ancien Testament le Feu est winner par rapport à l’Eau (Isaïe 1, 25 et Zacharie 13, 9).
Le baptisé est comme en « voie » de réalisation du Soi-Instant, en voie de perfectionnement spirituel.

L’Eau Innée et Ignée parce qu’elle est aussi le Prâna (Souffle vital) utilisé en « nourriture prânique ». L’Eau est à la fois nourriture et médicament (Fontaine de jouvence et nombreuses fontaines guérisseuses du temps des Païens).

Le Tao-tö king au Verset 8 (trad. Liou Kia-hway) :
La bonté suprême est comme l’Eau
Qui favorise tout et ne rivalise avec rien.
En occupant la position dédaignée de tout humain,
elle est proche du tao.

Sa position est favorable.
Son cœur est profond.
Son don est généreux.
Sa parole est fidèle.
Son gouvernement est en ordre parfait.
Elle remplit sa tâche.
Elle agit à propos.
En ne rivalisant avec personne,
elle est irréprochable.

EAU = LIBERTÉ. Dans un des préceptes bouddhistes il est écrit :
- Planter des arbres au bord des routes et creuser des puits pour le bien-être des voyageurs.

L’Eau n’est plus le temps des Croyants ni des Poissons mais devient celui des SACHANTS. Ce que semble dire aussi Isaïe 35, 6-7 : « de l’eau jaillira du désert… le pays de la soif se changera en sources ». Il me fait penser à « l’Eau en poudre »

Eau Innée et Ignée : Inconscient et Feu chthonien et Lune symbole de l’humide. Les Aztèques et les Celtes symbolisent merveilleusement l’Inné-Igné ou l’humide et le sec dans leurs pratiques funéraires. Inné-Igné : Terre-Ciel.
On retrouve la dualité pur-impur avec l’eau sale impure et l’eau de tuyau (eau morte ou qui a perdu ses énergies de vie en passant dans un tuyau lisse).
An Alchimie nous avons les « laveur » (retrouvaille de l’Origine).

EAU PURE : ORIGINE.
EAU IMPURE OU DE TUYAU : CELLE DE LA CIVILISATION OU PENSÉE UNIQUE (le tuyau étant de nos jours le « tout connecté », les réseaux de l’inform-atique et le « vivre ensemble » ou « fraternité » du capitalo-socialisme, aller à la queue leu leu). C’est l’eau impure qui abreuve les sillons comme le chante le machin républicain appelé « Marseillaise ». Effectivement elle abreuve bien tous les sillons du mondialisme par l’intermédiaire du tout connecté et de ses médias ! Dans ces sillons poussent les graines des futures générations qui risquent d’être tous des OGM (et des PMA-GPA) ou des « hommes augmentés » par la quincaillerie des transhumanistes. Tous ces futurs bébés OGM ou « augmentés » n’auront même plus la capacité de choisir leur destin ; ils n’auront plus accès au divin ou Soi. Ils boiront l’Eau impure issue des sillons de l'industrie. Ils boiront l’eau de la foule, l’eau du Super Grégarisme, celui de la « normalité » normalisée de l’Empire. Il sera alors facile, dans le tout sécuritaire du transhumanisme et de son tout connecté, de boire avec la foule (fraterniser), parce que la conduite exigée par le capitalo-socialisme lui dira que c’est sa vie « normale » (ou naturelle). Les futurs « augmentés » n’auront plus le choix de développer intérieurement leur conscience, ils leur faudra acheter le logiciel pour cela ! Les futurs « augmentés » seront comme les gens décrit par William James : « La plupart des gens pensent qu’ils pensent quand tout ce qu’ils font en réalité et de réaménager leurs préjugés ». Bref, c’est la prison du mental.
Nous humains sommes reliés au « réel » par seulement cinq sens, donc par uniquement le mental ou corps. Ramana Maharshi répète très souvent que NOUS NE SOMMES PAS CELA, et effectivement à l'approche de la mort la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher s’estompent progressivement nous entraînant de plus en plus à l’intérieur, comme PASSANT À TRAVERS L’EAU DE LA STARGATE.

RÉSUMÉ : pour réussir à vivre dans le monde actuel, soit il faudra effectivement que les transhumanistes fabriquent à la chaîne des « hommes augmentés », des Supermen ; soit que ce qui reste des humains se transforme enfin en ÉVEIL (Satori), en SOI-INSTANT. Il est plus que temps de se RÉVEILLER, parce que ces temps actuels de dualité bien-mal sont entretenus de façon parfaitement Luciférienne, avec proche de nous le passage des méchants Vendéens en 1793, le passage des méchants communistes des Staline-Trotsky-Lénine, le passage vers les méchants terroristes de l’après 2001. (Les « méchants » Juifs sont un cas à part, ils sont « élus »… ou plutôt ils se sont élus par eux-mêmes… mais dans quel sens ?… Parce qu’ils sont tombé dans la dualité de s’être élus !!!).

 
Note.
1. Religions abrahamistes que peuvent résumer par ces mots : envahir + capturer + vaincre + subjuguer + réduire en esclavage + saisir toutes les possessions et propriétés = civilisation et domination, soit POUR-VOIR, et de nos jours c’est l’Empire USionistan et la City de Londres qui dominent la planète.
 
 

Dernière mise à jour : 29-03-2017 01:46

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >