Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Je suis la Pierre, je suis l’Eau
Je suis la Pierre, je suis l’Eau Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-03-2017 00:58

Pages vues : 1715    

Favoris : 241

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
 
Je suis la Pierre, je suis l’Eau
Christ-Jésus marchait sur l’Eau
parce qu’Il ne faisait qu’Un avec l’Eau.
C’était, c’est la preuve de l’ÂGE D’OR.
EAU : élément Premier au monde, l’Un,
le Saint Chaos. Eau-Mère de tous.
PIERRE : la Connaissance ou Libération et la
Régénération-Médecine, comme l’Or,
le Vaisseau (clairvoyance ou « téléphone naturel »).
 
 
Suite de la page : Le Secret des Arts Martiaux
 
ABSOLU : VIVRE L’INSTANT, sinon on chute dans le vagabondage des pensées et tout tourne à l’envers : la distraction, la gravité, les problèmes, la souffrance. Oh que la distraction et son mental est savamment entretenue par la finance internationale !!! Mental qui est devenu UN OBJET COMME UNE MACHINE, UN ORDINATEUR.

La Pierre est transparente.
J’ai rêvé que je tombais de haut sur une surface rocheuse SANS ME FAIRE DE MAL, parce que je faisais UN avec les Pierres du sol qui me recueillaient comme si je tombais dans un édredon épais. On peut donc tomber de haut sur une Pierre sans se blesser parce qu’on est soi-même la Pierre : Un est le Tout, pas de relatif, pas de distance ou idéation. C’est cela l’Amour ou privation de mort.
 
La Pierre est vivante.
Comment une pierre peut-elle être vivante ? Elle est inconsciente.
Maharshi : L'Univers entier est plein de vie. Vous dites que la pierre est inconsciente. C'est votre propre conscience qui parle d'inconscience. Lorsqu'une personne cherche un objet dans une pièce sombre, elle allume une lampe pour le trouver. La lumière est utile pour détecter la présence ou l'absence de l'objet recherché. De même, la conscience est nécessaire pour déterminer si un objet est conscient ou non. En revanche, si un homme se tient dans une pièce sombre, il n'est pas nécessaire de prendre une lampe pour le trouver. On l'appelle et il répond. Il n'a pas besoin d'allumer une lampe pour prouver sa présence. La conscience brille donc d'elle-même. (Extrait de l'enseignement 591 du 14 décembre 1938 de Ramana Maharshi).

Marcher sur l’Eau ou tomber de haut sur la Pierre sans problème parce que notre vie terrestre n’est qu’un RÊVE, une goutte de Rosée que roule le Scarabée sur de l’herbe un matin d’été comme je l’ai observé. L’Eau ou la Pierre ne peut pas nous faire mal parce que nous oublions le corps ou mental, nous sommes alors ami avec les éléments Air, Terre, Eau, Feu, Métal, Bois, Pierre. L’action ou Vraie Création surgira de ces éléments et en ici et maintenant nous n’avons qu’à la suivre : A-mour, harmonie avec le Cosmos.
A-mour, AMouR, AiMeR, AMR, AMRITA : immortel en sanskrit.
L’Eau et la Pierre ne peuvent blesser qu’en cas de doute, ou si on se prend pour le corps. Mais si nous comprenons nos doutes, nos souffrances et notre vie du tréfonds de notre âme, alors toutes les cellules de notre corps et jusqu’à notre ADN seront en Accord avec l’Eau et la Pierre qui nous serviront, nous offriront leur Vraie Création au lieu de blesser nos cellules. Naturellement, nous serons aidé dans nos souffrances, et Eau comme Pierre accéderont en même temps que nous à l’état d’éternité ou de Bodhisattva (Être éveillé, Réalisé vivant).

Celui qui recherche la vérité, ou qui a des préjugés ne pourra pas se lancer de haut pour choir sur un sol rocheux, il se tuera. L’ego empêche d’être en accord avec l’Eau ou la Roche parce qu’il est source des illusions. L’ego est le Grand Architecte des illusions ou opinions. Si nous abandons nos architectures mentales et notre dualité objet-objet, nous pouvons effectivement être en Amour avec l’Eau et la Roche, soit fusionner avec la Création active du Cosmos.

La pensée orientale voyant l’ensemble, elle est plus en harmonie qu’avec la pensée occidentale qui divise toute et ne voit qu’en petits bouts de machins. Être (Je suis ce JE SUIS) signifie, non seulement être UN avec l’humanité entière, mais surtout être UN avec le Cosmos. Bref, ÊTRE UN AVEC LE VIDE ou INFINI.

SI ON EST LE VIDE, L’EAU ET LA PIERRE NE PEUVENT PAS NOUS BLESSER, ELLES NOUS ACCOMPAGNENT, ON GLISSE AU TRAVERS DES « MAILLES » : « Soyez ce que vous êtes. il n’y a rien qui doivent descendre ou se manifester. Tout ce qui est demandé est de perdre l’ego. Ce qui EST est toujours là. Même en cet Instant, vous êtes CELA. Vous n’en êtes pas séparé. Le vide mental, c’est vous qui le voyez. Vous êtes là pour le voir (1). Qu’attendez-vous ? La pensée « je n’ai pas vu », l’attente de voir et le désir d’obtenir quelque chose, sont  tous l’œuvre de l’ego. Vous êtes tombé dans les pièges de l’ego. C’est l’ego qui dit tout cela, et pas vous. Soyez vous-même et rien de plus ! » (Ramana Maharshi, entretien 183).

Ramana Maharshi à l’entretien 202 à propos de la Vraie Vacuité : « ”Je suis le brahman” [Être suprême ou Réalisé] n’est qu’une pensée [énoncée et centrée au cours d’une méditation]. Qui le dit ? Ce n’est pas le brahman. Quel besoin aurait-il de le dire ? Le vrai ‘Je’ non plus ne peut pas le dire, car il demeure toujours en tant que brahman. Dire cette phrase n’est qu’une pensée. De qui est-ce la pensée ? Toutes les pensée proviennent du ‘je’ irréel, c’est-à-dire de la pensée ‘je’ [l’ego]. Restez sans penser. Tant qu’il y aura pensée, il y aura peur [de la mort] ».

À propos d’Arts martiaux, je me demande si les Anciens Égyptiens les pratiquaient, parce que leur magnifique Hiéroglyphe de la main ouverte (d), qui signifie : manifestation : ce qui peut être saisit par la main, l’action de mettre la main à la pâte (celle du pain ou l’argile de Khnoum, argile ADN). Main ouverte, rien de caché, main vide prête à faire ; la main ouverte signifie infini, l’énergie cosmique gratuite et éternelle. Karaté, kara est ku (le vide), même idéogramme chinois : « sans rien », « sans armes » (seulement les mains). Ainsi Karaté signifie « ouvrir les mains ». Une main fermée ne reçoit pas.
Si l’être humain se libère de son mental ou ego, il est en accord avec l’Eau et la Pierre donc avec le ici et maintenant, l’Instant, le Soi qui en devient Vraie Création ou énergie.

Tomber de haut sur la Roche et se tuer à cause d’elle signifie que : nos démons ou hyper dangereux Dragons cachés dans notre inconscient sont accordés sur ceux de l’inconscient de la Roche. Cet accord négatif provoquera une mort violente ou phénomène, alors que seule la Vérité est sans phénomène, sans artifice.

Ne pas être en Accord avec l’Eau ou la Roche c’est tomber dans la réincarnation, comme si on n’était pas satisfait d’une marchandise, à cause de sa couleur non conforme selon son souhait ou pour toutes autres raisons et dans le délais commercial laissant « liberté » à l’acheteur, icelui peut échanger cette marchandise chez le marchand. L’insatisfaction est la grande maladie de la société de consommation, provoquant le SPEED : courir, aller de place en place, de partenaire en partenaire, de nourriture en nourriture. On nous force à choisir, et avec la mode du terrorisme la manipulation politique du régime républicain nous force à décider ce qui est « bien » et ce qui est « mal » ! Ou dans les élections fabriquées par même régime il nous force à choisir entre gauche et droite ! Or la gauche peut devenir la droite, et l’inverse ; idem pour le bien qui peut se changer en mal, ou l’inverse ! C’EST LE CHAOS !!!

TYRANNIE DU MONOTHÉISME.

Voyez les horreurs que le monothéisme a produites en ce monde, sous prétexte « d’amour » et de « liberté » ! Idem pour la politique dont le mot même symbolise tout étatisme et sa chefferie. Il y a une tyrannie de l’opinion comme il y a une tyrannie du mondialisme, comme il y a une tyrannie du monothéisme (voyez les Juifs qui veulent imposer leur Yahvé sous prétexte qu’ils seraient le « peuple prêtres » des Goyim).
Laïcité et monothéisme ou monisme (l’Un) sont encore dans la dualité sujet-objet ou cause-effet. Si la dualité est la guerre, comme elle vient de l’Un la guerre est encore présente !
Un maître Rinzai, Takuan, donna un koan (principe) au samouraï Miyamoto Musashi :
« Ne reste pas debout. Ne t’en vas pas,
ne reviens pas, ne demeure pas.
Ne te couche pas, ne te lève pas.
Même si tu sais.
Même si tu ne sais pas »
(Cité par Taisen Deshimaru)

L’Accord avec l’Eau et la Pierre qui ne blessent pas peut aussi se nommer KENDO (Voie du Sabre). L’Accord Eau, Pierre er autres éléments s’expriment bien en résumé de l’Instant dans ce court poème cité par Taisen Deshimaru et dans le suivant :
« Maintenant je vais seul,
mais je peux te rencontrer partout ;
il est maintenant certainement en moi,
mais je ne suis pas lui [lié et délie ou Inné-ïgné].
Aussi, quand je rencontre quoi que ce soit,
je peux obtenir la liberté véritable ».

« Sans désir,
sans but,
sans recherche,
sans pensée,
ni obtenir ni rejeter,
ni saisir ni abandonner,
être libre ».

C’est Christ marchant sur l’Eau. Il n’y a plus de dualité : Christ-Eau ne sont qu’un, et même pas un, comme se contempler dans un miroir et ne pas être le reflet tout en étant le reflet : « Vous n’êtes pas le corps » comme l’exprime si souvent Ramana Maharshi. Il dit aussi que les reflets du miroir sont irréels puisque, comme le temps, il faut un miroir pour que les reflets existent !
De même à l’entretien 446 : l’illusion doit être vu par quelqu’un qui se trouve à distance d’elle. « Prenez l’exemple des images réfléchies sur un miroir. Celui-ci n’est d’aucune façon affecté par la qualité ou la quantité des images réfléchies sur lui.
Il en va de même pour le monde qui n’est qu’un phénomène sur la Réalité unique, ne l’affectant en aucune manière. La Réalité est seulement une ».
Ainsi le reflet doit se fondre dans le miroir, comme faire un avec lui, ou se fondre dans on Origine : « C’est pourquoi l’état du jivanmukta [Réalisé vivant] est comparé au reflet d’un miroir sans tache dans un autre miroir semblable. Que peut-on trouver dans un tel reflet ? Le pur akasha [éther]. De même, la félicité reflétée du jnani [Réalisé, Bienheureux] représente la véritable Félicité (ananda) » (R. Maharshi, entr. 513).

Donc il ne faut pas confondre « illumination » et éveil ! L’illumination est encore un des pièges du mental : l’inspiration. Parce que l’éveil est notre condition naturel ! L’illumination est un artifice en eyes candy.

ILLUSION : si le mental se manifeste, l’Eau ne supportera pas un être humain immobile à sa surface, de même une Pierre sera dure et détruira l’humain qui tombe de haut dessus. D’ailleurs, l’Eau qui goutte sur le Rocher finira par se fondre dans le Rocher, en le creusant de plus en plus.

Pas de lois pas d’erreur.
S’il y a autant de lois, de dogmes et de diarrhée législative, comme « à chaque problème sa loi », c’est que la civilisation de ce monde des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture EST UNE ERREUR. On ne fait des lois que pour « organiser » et corriger ou effacer les erreurs ; le Diable est LE Grand Maître organisateur, le Grand Architecte.
La seule loi possible c’est le Cosmos : la Croix ou POINT, le SOI. En abandonnant son ego, le Réalisé peut marcher sur l’Eau, comme si l’Eau ou le Cosmos lui venait en aide. Idem avec la Pierre.

Pas de lois pas d’erreur, alors pas de fil d’Ariane. Car s’il y a un fil d’Ariane, ça veut dire EMBROUILLE, DOGME OU LOI et PROBLÈMES qu’il faudra suivre (Pour-Voir), ou démêler pour s’y retrouver ! Fil d’Ariane identique au Thème de la Boîte de Pandore. Fil d’Ariane ici dans la face négative du symbole car tout symbole est double.

Si la Pierre chute elle devient dure comme le Cosmos qui chute, il devient sombre ! Actuellement dans oublie de l’Âge d’Or et dans la Chute, la Pierre est dure, elle est Matière. Ainsi l’harmonie du ‘Je’ et du ‘je’ est au-delà du mental : aucune loi nécessaire ni à l’extérieur ni à l’intérieur de soi.
Lorsqu’on abandonne son corps en tombant de haut sur un Rocher on ne peut pas se faire de mal, à condition de ne pas utiliser sa conscience propre. En cet Instant il n’existe plus la dualité vie-mort ni cause-effet.


KU OU VIDE = FLÉAU.

FLÉAU : équilibre entre sujet-objet ou deux plateaux de la balance.
Sujet peut être l’ego.
Objet peut être Cosmos et le spatio-temporel.
Bref, c’est la TIC-TAC. Pas de fonctionnement sans TIC-TAC : « Chacun dit ”Je suis le corps”. C’est l’expérience du sage aussi bien que celle de l’ignorant. L’homme ignorant croit que le Soi est limité au corps, tandis que le sage sait que le corps ne peut exister séparé du Soi. Pour lui, le Soi est infini et inclut également le corps » (Ramana Maharshi, entr. 293).
Le Qui suis-je ? = étudier l’ego, alors il disparaîtra ou se fera oublier et il n’y aura même pas besoin d’avoir un « diplôme du Cosmos » !!!
Dans la même balance le vagabondage mental est naturel, comme l’exprime R. Maharshi à l’entretien 310 : « Oui, toutes sortes de pensées surgissent lors de la méditation. C’est tout à fait naturel, ce qui repose caché en vous remonte à la surface. Comment les pensées pourraient-elles être détruites si elles ne se manifestaient pas ? Elles surgissent donc spontanément pour être détruites en temps voulu ; et cela pour fortifier le mental ».
À l’entretien 310 : « Il n’y a pas de non-Soi. Le non-Soi se trouve dans le Soi. C’est le Soi qui parle du non-Soi, parce qu’il s’est oublié lui-même. S’étant oublié, il conçoit les objets comme étant le non-Soi, lequel n’est en fait rien d’autre que lui-même ».
Donc le Fléau est équilibre identique à : « Le Royaume des Cieux est en vous », le Soi, le Blanc de l’Instant (Tout et Rien ou les sept couleurs de l’Arc-en-Ciel).
Les deux plateaux de la balance se fondent dans le Fléau, comme Tic-Tac se fondent dans le Balancier.

Être dans l’Instant, ne pas choisir entre droite et gauche ou entre ceci ou cela, ou entre le truc « le moins cher » ! ÊTRE DANS L’INSTANT = SUIVRE LA VIE COSMIQUE (Tao). Choisir c’est faire chauffer son ego, comme de choisir de manger uniquement végétal, etc. SÉLECTION, SPÉCIALISTES = EGO, BUT. Choisir c’est comme prier pour demander quelque chose !
Vous croyez que le vent choisit ce qu’il frappe ?
Atteindre un but = égoïsme, profit.

INSTANT ou  COÏNCIDENCE.
« Maître Kyogen eut le satori [éveil ou Soi] au bruit d’un caillou cognant un bambou ; Maître Reiun, en voyant tomber un pétale de fleur de pêcher ; Maître Kassan en entendant chanter le coq ; et Sakyamuni, après quarante-neuf jours de zazen, en contemplant l’étoile du matin. Ils ont trouvé et compris la Voie illimitée, éternelle, infinie - la Grande Voie généreuse, ni facile ni difficile [étant notre état naturel] », écrit Taisen Deshimaru.
- Comment peut-on tomber sur une Pierre sans se blesser si on est toujours tourné vers l’extérieur comme c’est le cas de notre époque, et qu’on est toujours dans le speed ?
- Comment peut-on marcher sur l’Eau si on est déprimé ou endormi, anxieux ? Nous ne pouvons que couler dans l’Eau comme une Pierre !!!


ATTENTION : ne jamais mettre en pratique une utilisation de l’Eau ou de la Pierre comme donné ici en exemple sans se connaître jusque dans les tréfonds de son âme, et sans connaître la Pierre ou l’Eau ou n’importe qu’elles autres éléments accordés au Cosmos, sans connaître le Vide, et sans être guidé par un maître éclairé authentique Réalisé vivant. Il y a danger de mort, comme l’Alchimiste ignorant qui meurt après explosion de sa préparation, ou l’Alchimiste ignorant qui buvait continuellement son urine croyant que c’était la Matière Première (Centrum Centri), et qui en est mort.


Note.
1. Seule Vraie Vacuité : un mental vide qui ne pense pas à sa vacuité, voilà ce qui s’appelle la Vraie Vacuité. Prendre une sensation ou une expérience de « vacuité » pour la vacuité même est un piège de l’ego souvent relevée dans les classiques zen. Car qui voit cette vacuité ? Il faut bien la dualité d’un sujet voyant l’objet vacuité pour témoigner de cette vacuité. C’est la même chose que le Temps : il faut bien une personne pour voir le « Temps passer » et en rendre compte en l’appelant « Temps ».
 
 

Dernière mise à jour : 31-03-2017 01:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >