Accueil arrow News arrow Dernières news arrow MONDIALISME = DIVISION
MONDIALISME = DIVISION Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-07-2017 02:17

Pages vues : 1825    

Favoris : 229

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Âne, Argent, Artifice, Babel, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Chimère, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Fréquence, Fusible, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Prostitution, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Psychiatre, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Vaccin, Vase, Vide, Volonté, Yokaï, Zombie

 
 
frise_fresq_itali.jpg
 
 
MONDIALISME = DIVISION
qui peut paraître paradoxale mais qui fait
bien plus référence à l’épée d’académicienne
de la grosse dame sioniste et son
« Unie dans la diversité » et
GUERRE MONDIALE PERMANENTE, ce que
certains appellent « guerre hybride ».
 
 
GUERRE HYBRIDE : guerre totale et sans limite, permanente, comme depuis l’après guerre de 1914-1918. Guerre hybride, comme sur l’épée de la sioniste, hybride : qui provient du croisement de variétés, de races, d’espèces différentes (voir aussi métis), selon la définition du dict. Le Robert. Nous sommes bien dans la mode du mondialisme et de son « United Colors of Bennetron », soit ce que je ne répéterais jamais assez, la guerre des SPÉCIALISTES, des EXPERTS, ceux qui font dans la production, le quantitatif. Or la Vraie Spécialisation professionnelle ne peut qu’être organique, par conséquent LIMITÉE : les métiers vitaux ne sont pas multipliables à l’infini. La fausse spécialisation et son « unie dans la diversité » au contraire fabrique de l’uniformité, et par là même, elle ne connaît pas de limites : on peut diviser sans fin un corps indifférencié, comme une marchandise : NOUS, dans un sac à code-barres. Voilà le paradoxe qui fait croître simultanément l’atomisation et l’uniformité, donc bien le « unie dans la diversité » de la sioniste.
L’aliénation de l’individu transformé en marchandise est le principe de cette guerre hybride. Le philosophisme du progrès est lui-même une guerre hybride.
GUERRE HYBRIDE = GUERRE DE L’INFORMATION QUI, DANS CE MONDE ARTIFICIEL AUX PSEUDO-ÉVÉNEMENTS ET DE QUASI INFORMATIONS, où les médias sont saturés de déclarations qui ne sont ni vraies ni fausses, mais seulement CRÉDIBLES. La propagande se confond avec l’information et la pub.
Guerre hybride = ce qui est devenu INCROYABLE (puisque avec les anglo-américains gendarmes du monde et leur complexe militaro-industrielle et leurs institutions style ONU ils « protègent » toute la planète et sa « démocratie »…)
EN FAIT LA GUERRE HYBRIDE OBSCURÉMENT ININTELLIGIBLE, AFIN DE MIEUX SÉDUIRE, PUISQUE LES IDÉES SONT EMBROUILLÉES, DOIT SÉDUIRE UN PUBLIC PRÈS À TOUT AVALER PUISQUE SES IDÉES SONT « LAVÉES ».
GUERRE HYBRIDE : LA COMPÉTITION NARCISSIQUE ET ÉCONOMIQUE MAIS « AMICALE » AVEC SES PAIRS ! LA GUERRE HYBRIDE DEVIENT UN SPORT (voyez cette passion mondialisée pour les jeux « olympiques », qui développent le courage, la virilité nécessaire, le succès personnel et la monté en puissance des « gens des biens » ; la rivalité si stimulantes entre mâles modèle stratégie de survie… du marché « libre », là où patauge le « travailleur émancipé »).
GUERRE HYBRIDE : SE VENDRE SUR LE MARCHÉ DE L’ESCLAVAGE.
 
La guerre hybride c’est le principe judéo-maçonnique GODF ou GLNF et sa trinité « liberté-égalité-fraternité » : NOUS SOMMES TOUS EN GUERRE, pas de chefferie en guerre hybride, les civiles sont militarisé puisque c’est la guerre de tous contre tous, le « exploitez-vous les uns les autres ». La guerre est totale, et intérieure et extérieure puisque selon le principe du N.O.M. les frontières disparaissent pour faciliter le business ; C’EST MAINTENANT SURTOUT UNE GUERRE D’OPINION puisqu’il n’y a plus de terrains à conquérir, seules les énergies ressources naturelles sont bonnes à voler.

Ce type de guerre n’a plus « d’ennemi » : ON NE SAIT PAS QUI ATTAQUE OU QUI A DÉCLENCHÉ LA GUERRE. C’EST COMME DANS LE BUSINESS : ON A UNE « AMABILITÉ COMMERCIALE », il n’y a plus d’antagonistes, la « fraternité » des judéo-maçons…. Il faut éliminer les antagonismes ce n’est pas bon pour le business. Il faut éliminer cette compétition commerciale du libéralisme meurtrier pour l’acquisition de biens ou de postes ; si bien que cette compétition devenant guerre hybride reflète notre époque où n’existe plus aucun repère extérieur. Il n’y a plus d’ennemi puisque nous sommes dans un hédonisme permanent, et la poursuite du plaisir devient effectivement la guerre de tous contre tous : même les rencontres les plus intimes deviennent une exploitation mutuelle et mercantile.

Ce type de guerre hybride est le principe de cette démocratie qui fait tout sournoisement, en cachette comme dans les loges du GODF. TOUT EST FAIT POUR QU’ON NE PUISSE PAS CONNAÎTRE LE ou les BELLIGÉRANTS, le POURQUOI, là encore principe judéo-maçonnique. La figure de « l’ennemi » est brouillé en multipliant LES SPÉCIALISTES, les ACTEURS (nous sommes dans cette société du spectacle (1) et de son culte du narcissisme). Les acteurs principaux de cette guerre mondiale hybride peuvent très bien être des civiles. Autres acteurs : les losers en faiblesse spectaculaire, hollywoodienne comme les « migrants », qui deviennent une véritable arme, et financière et d’opinions. Le phénomène « migrants » est un rouage de cette guerre hybride de l’épée de la sioniste, que le capitalo-socialisme, le N.O.M. fait carrément « monter au ciel »… comme pour rejoindre son « peuple élu »… Toujours cette société du spectacle ou eyes candy à la Hollywood.

NUDGE : transformation sournoise d’un fait ou HOTC social. En d’autres mots : « ingénierie sociale » (manipulation de l’opinion pour la rendre conforme au Super Égrégore de l’oligarchie anglo-américaine et judéo-maçonnique).

Concernant les événements récents en Ukraine, il s’agit de couper ses racines slaves, de la couper de Moscou et de la Russie, pour en faire un pays occidentale à la capitalo-socialisme genre « unie dans la diversité » (migrants, LCGT, et tous ce qui se prétend « ouvert », donc le monde-hôtel d’un Jacques Attali et aussi d’un George Soros, « ouvert » : pas de discrimination). Nous entrons bien dans cette société Luciférienne du quantitatif qui croître simultanément l’atomisation et l’uniformité, donc bien le « unie dans la diversité » de la sioniste et du libéralisme marchand. Donc l’Ukraine doit rentrer dans le troupeau du capitalo-socialisme ou démocratie marchande. Pour cela, comme tout en démocratie actuel on SIMULE LA SPONTANÉITÉ, comme en Inquisition ou Laïcité si la pointe du compas dérape, la circonférence, le raisonnement et les actes qui les suives sont nécessairement faux. Alors il faut faire rentrer « d’elle-même » l’Ukraine dans le troupeau des anglo-américains de la finance internationale, comme si elle n'en était jamais sortit. Et par réaction en chaîne cette ingénierie sociale inquisitoriale doit entraîner la Russie.

Ce système sournois a la même architecture mentale que l’Inquisition ou la laïcité, dont le dogme est censé être avalé par tout le monde. Bref, la guerre hybride a cette même architecture ou géométrie du mental. Un cochon ne reconnait plus ses petits, c’est le chaos humain.
 
 
Note.
1. SOCIÉTÉ DU SPECTACLE : la pub doit créer le désir de POSSÉDER, elle excite l’ego. La « civilisation » des masses a donné naissance à une société du eyes candy où domine seulement les APPARENCES : LES SPECTRES-SPECTACLES. Le consommateur est donc un objet fabriqué, perpétuellement insatisfait selon le principe de l’évolutionnisme et du « Nouveau, vu à la Télé ! », donc il sera anxieux, puis blasé, date de « péremption » oblige ! La philosophie de la futilité fait la partie de la guerre hybride.
 
 

Dernière mise à jour : 06-07-2017 02:29

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >