Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Notre Univers Fractale, Kaléidoscopique
Notre Univers Fractale, Kaléidoscopique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-07-2017 01:15

Pages vues : 1642    

Favoris : 215

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Âne, Argent, Artifice, Babel, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Chimère, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Fréquence, Fusible, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kaléidonome, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Prostitution, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Psychiatre, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Utile, Vaccin, Vase, Vide, Volonté, Yokaï, Zombie

 
rue_monceau300593-475.jpg
 
 
Notre Univers Fractale, Kaléidoscopique
TOUT EST DANS TOUT
RIEN N’EST DANS RIEN
TOUT DANS LE RIEN ET RIEN DANS LE TOUT
 
 
Cela commence bien par la Super Tautologie de Moïse : « Je suis ce JE SUIS » lui répond « Dieu », donc lui répond « JE-SUIS ». Comme le confirme Ramana Maharshi à l’entretien 503, « JE-SUIS » est le Nom de Dieu.
 
Depuis un moment nous sommes sous la TYRANNIE FRACTALE DE LA CITY DE LONDRES ET DE SON WALL STREET IMPÉRIAL.
TYRANNIE DE LA PIEUVRE TENTACULAIRE : SES RÉSEAUX (SOCIAUX) ET BESOINS MATÉRIELS : nourriture, boisson, vêtement, chaleur, lumière, images et sons dont nous sommes prisonniers, nous sommes alors roublards (calculateurs), nous sommes ego (spectre-spectacle ou aliéné), copyright donc, chaque humain en devient « franc » (marchandise, opinion et de nos jours « euro ») puisque désormais en démocratie il possède sa petite vérité SUR LE MARCHÉ, ROGNURE HYBRIDE DU TOUT À L’ENVERS.
TYRANNIE DE LA PIEUVRE et ses tentacules en forme d’ego de commis-voyageurs ou d’hommes d’affaires, ceux qui sont partout dans le monde-hôtel de Jacques Attali comme l’argent qui circule partout et est pasteurisé (sans odeur).
TYRANNIE DE LA PIEUVRE = LE SÉCURITAIRE, CAUTÈRE SUR JAMBE DE BOIS, SOIGNE L’EFFET JAMAIS LA CAUSE. Et le sentimentalisme du ”vivre ensemble” forme moderne de New Age avec ses ”réseaux sociaux” est ce sécuritaire sur jambe de bois, qui n’est bénéfice que pour le capitalo-socialisme qui récupère tout, y compris ses dissidents, ses révolutionnaires. Vous avez sans doute remarqué que depuis l’après 1945, la contestation ne passe plus, en mai 1968 elle fut récupéré par le capitalo-socialisme et cancerisé par le fameux « social ». Depuis, plus rien, tous les humains sont transformés en zombies, aliénés, en Golem de la City !

Comme tout est Fractale dans cet Univers, nous ne pouvons pas être les seules formes de vie à gros ego dans ce système solaire !

FRACTALE = QUI SUIS-JE ?

Interrogation permanente dans les entretiens de Ramana Maharshi, dont QUI EST LA FRACTALE ORIGINELLE, LE UN, LE DÉPART, LE CENTRUM CENTRI OU SOI ? Car nécessairement « Chacun ne peut que restituer selon sa substance et tout est nécessaire, surtout les petiotes chouses ». « Le Royaume des Cieux est en vous » dit la Bible parlant de cette Fractale : le Royaume ou Soi-Instant.
Cyprian Piccolpassi Durantoys dans : Les troys Libvres de l’Art du Potier, est très clair dans une note de bas de page que je cite souvent, sur la Fractale, quand il écrit :
« Je coignoys que sçavez que toutes les chouses, que le grand et puissant DIEU a créées en cestuy monde, pour petiotes et de peu de prix qu’elles soyent (1), ont pourtant, dis-ie, vertus particulières, lesquelles, si ne sont elles bien comprinses, vient-il de nostre peu de sapience et chestif pensement à requiérir soigneulsement les chouses occultes, desquelles, si l’on alloyt requiérant leurs poubvoirs, ainsy se retreuveroyent ».
NOTE 1 : Grandes vertus gisant es chouses petiotes créées par Dieu.
Piccolpassi décrit là la Fractale, ce que savait également Irène Hillel-Erlanger et son « Voyage en Kaléidoscope ».

Irène Hillel-Erlanger se situe dans Thème et Variation des : Fulcanelli, Ferdinand de Lesseps et son hôtel mauresque du 22 avenue Montaigne, le Bazar de la Charité rue Jean Goujon et son drame nettement plus important que le naufrage du Titanic (dans cet incendie écroulement d’un pan entier de la haute finance et autres « gens des biens »), Raymond Roussel, le banquier juif Abraham de Camondo mort en 1873 et banquier du Sultan de Constantinople (les héritiers donneront le musée Nissim de Camondo de nos jours à Paris derrière le Parc Monceau, aquarelle de M. Roudakoff en haut de page), Magophon, Pierre Dujol de Valois, le Comte de Chambord ou Henry 5, qui faillit devenir roi à la place du départ de la troisième république en 1873 ; bouillonnante fin du 19è siècle et avant la guerre de 1914-18 qui détruit 2000 ans de Tradition bien plus que le « coup d’État » de 1789 et des sans culte (sans culotte, l'actuel libéralisme financier et sa laïcité).

QUI SUIS-JE ? et donc QUI LE DIT ?
« L’Univers, tel que nos yeux croient l’apercevoir, diffère totalement de sa forme vraie. Nous ne voyons et ne pouvons voir que ce qui est en nous-mêmes », écrit Irène Hillel-Erlanger. Qui écrit aussi à propos de son mélange fractale-cinématographie devenant à la mode que la fusion de l’individu et de la collectivité dans une sorte de physico-chimie transcendantale et humoristique [très important] : L’HARMONIE NAISSANT D’UN ÉCHANGE DE VUES ! Ce que confirmait aussi Ramana Maharshi dans les années 1930, mais pas un échange de vues en format de tyrannie d'opinion....
Irène Hillel-Erlanger avait un de ces aïeuls : Abraham de Camondo, donc le premier de la lignée, possédait à Constantinople le rare privilège d’avoir un domaine dans le quartier de Péra.

LE « QUI SUIS-JE ? »

« Ainsi, chacun de nous, selon ses tendances [son Karma], découvrira le SENS CACHÉ, de toutes choses. Et ce sens caché, relatif [donc nécessairement dans la dualité] nous sera restitué dans son sens absolu [sans la dualité], par comparaison avec une autre manière de voir », écrit Irène. Tout ce situe dans cette « autre manière de voir ».

Fractale ou Kaléidoscope :
« Chacun restituera selon sa substance, et Tout est nécessaire [on ne coupe pas en petits bouts de machins comme le font les Occidentaux]. « Les « riens » sont la matière du Tout [ce qui rejoint l’Homéopathie et les hautes dilutions des Anciens, surtout en Orfèvrerie] ».

FRACTALE = LES RIENS QUI SONT LA MATIÈRE DU TOUT. SANS EUX LE TOUT N’EXISTE PAS. Un grain de sable dans un engrenage bloque tout. Que dire alors des nano-machins de la technologie moderne ! Mais ils sont plutôt L’INVERSE du Rien.

LES « RIENS DU TOUT » CE SONT LES « JE-SUIS », AUTRE NOME (je dis bien NOME) DE « AMOUR » (PRIVATION DE MORT, PRIVATION AUSSI DE TOUT LE CANCER POLITIQUE MARCHANDises, D’OÙ LE TERME NOME. Politique : celui qui calcul, donc qui organise…). Nome : endroit, pays, campagne, province, le tout en autonomie totale RELIÉE PAR LA MÊME FRACTALE : le Soi : la Nome de Vérité était en Égypte ancienne Thèbes, endroit privilégié de Maât, la Déesse du Soi-Instant : ce qui est direct et ici et maintenant. « Nome de Vérité » ou « Territoire du Silence » (Hymne à Amon, chapitre 800 cs, dans Hymnes et Prières de l’Égypte ancienne, de André Barucq et François Daumas). Le Silence étant le meilleur Langage, comme le répète à plusieurs reprises Ramana Maharshi et bien d’autres Réalisés vivants.

NOME = INSTANT : abolition de la « dialectique historique » découlant de l’invention de l’histoire par les Hébreux ou Yahvistes et plus tard les talmudistes mercantiles et banquiers. On ne doit pas tomber dans la tyrannie du prolétarisme comme le firent les « marxistes » depuis la révolution russe des Juifs bolcheviques en 1917, soit 200 ans avant la fondation dans un taverne londonienne de l’actuel judéo-maçonnerie spéculative. La question de Karl Marx dans son « Manifeste » est sincère : « Le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous », mais ça a donné une monstruosité comme l’institution du Goulag et des dizaines de millions de morts. Pourquoi ? Parce que l’économie de l’argent était toujours présente, parce que l’État était toujours présent et plus que jamais présent, et troisième point : le mot « prolétaire » ne devrait pas exister, car selon sa définition, il signifie un esclave utile à l’État, donc PROLÉTAIRE = SA BITE ET SON COUTEAU POUR DÉFENDRE L’ÉTAT ET PAR SA DESCENDANCE LUI FOURNIR DES BITES ET DES ESTOMACS SUR PATTES ET DES MAINS UTILES À L’EMPIRE DE ROME. Donc « Prolétaire de tous pays ne vous réunissez surtout pas ! », surtout pas en « réseaux sociaux » !!!

NOME = INSTANT : saviez-vous que les chouses petiotes travaillent comme des terroristes, comme des dévergondés, comme les « ceux qui ne sont rien » d’Emmanuel Macron pour qui les terroristes aussi « ne sont rien », soient travaillent À REBOURS, À CONTRE-COURANT DU COURANT TYRANNIE DE L’OPINION SOUS LA DICTATURE DU SEIGNEUR QUENPENSETON ? Les germes impurs, qui « abreuvent nos sillons » les terroristes travaillent souvent pour notre force positive ; ils sont donc des bienfaiteurs. Or on ne fait pas la guerre aux bienfaiteurs, ils ne sont pas « rien » Monsieur Macron, Golem d’Attali.
Distinguons : je ne cautionne pas les terroristes, je critique ici sur beaucoup d’articles l’horrible et multi-millénaires division winners-losers, qui s’est nettement accentuée avec cette mode du terrorisme après l’artifice du 11 septembre 2001, puis après l’artifice de « l’État islamique ». Winner-losers ou le bouc-émissaire devant être sacrifié. Même thème de ces religions du désert, Islam et Judaïsme et Christianisme, où soi-disant le Yahvé relègue ses « ennemis » dans le désert, « terre maudite » parce que rien ne pousse !!! Bref, bouc transporté au désert et « bouc-reflet » tué, pour soi-disant « racheter les péchés du peuple et que c’est très pratique ». Là encore comme maintenant on fait dans le sécuritaire… Pour moi le bouc émissaire fait déjà la partie de l’actuel capitalisme : ON CALCULE AU PLUS RENTABLE : ON ENLÈVE LA CHARGE DU PÊCHEUR, SA DETTE ; d’ailleurs si le bouc est « chargé », comme un condensateur électronique, des fautes d’autrui, on est plein pot dans la dualité sujet-objet ; une fois « chargé » le bouc ou l’homme ne peut plus se défendre ; cette horreur symbolise la tendance de l’humain des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture à fuir vers l’extérieur, projeter dehors sa culpabilité et que c’est si pratique afin de satisfaire sa saloperie d’ego ; ego qui comme le capitalisme bouffe absolument tout, victimes comme winners ; c’est-à-dire qu’il est impossible d’aménager quoi que ce soit dans le capitalisme pour en atténuer quelques effets : le cancer est trop avancé, le capitalisme métastase tout. Et Emmanuel Macron est à fond dans cette division winners-losers, probablement suite à son passage chez les banquiers Pharisiens de la lignée des Abraham de Camondo !

NOME = JARDIN (Paradis ou Tapis volant) ET VOIE DE L’HORTICULTURE.
ÂGE D’OR = JARDIN, mais JÉRUSALEM CÉLESTE = ÉLOIGNEMENT DE L’INSTANT (évolutionnisme et carotte « fin des temps »).
JARDIN = HARMONIE HOMME-NATURE (il y a un vrai échange, sans intéressement, sans ego). Jardin : lieu en partie clos où l’on apprivoise les plantes. On ne pénètre dans le Jardin que par une porte-Pointe Focale. C’est pourquoi elle est souvent difficile à reconnaître, comme l’exprime ce conte d’Herbert George Wells : La porte dans le mur.
Le Jardin est une variation du Thème du Soi-Instant, du Centrum Centri. Le Jardin est aussi une variation de la nourriture pranique, notamment on ne produit pas en quantitatif, tout reste centré.

KALÉIDONOME : POINTE FOCALE permettant de vivre la Vérité sous toutes ses dimensions ; aussitôt : compréhension mutuelle ou Harmonie, bref : Félicité, Vraie Paix. Sans la Pointe Focale, tout est à l’envers, rien n’est à sa place, chacun fabrique l’heure qu’il est (d’ailleurs problème de « voyage dans le temps »), bave des opinions à longueur de journée en un culte du narcissisme, c’est le chaos humain dans tous les actes de la vie avec ses guerres permanentes : comme avec l’opinion où l’on est, soit en attaque, soit en défense… jamais en paix.

Le capitalo-socialisme a pour PLAN de fabriquer SA Super Fractale : le monde Luciférien où nous n’auront plus aucun repère, sauf celui du Maître à penser au sommet de son complexe bancaire ; et comme déjà écrit, toute évolution vers l’authentique Liberté sera interrompu, il sera créé une évolution statique et totalement artificielle dans les trois règnes : Minéral, Végétal, Animal (voir les « abeilles robots » pour tenter de polliniser des fleurs…), et le mot « Bien » ne voudra plus rien dire aux futures générations Lucifériennes ; monde Luciférien qui n’a qu’un seul principe : l’UTILITAIRE, LE PROFIT, AVALER.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 13-07-2017 01:44

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >