Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La maffia républicaine
La maffia républicaine Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-07-2017 00:52

Pages vues : 2406    

Favoris : 287

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Âne, Argent, Artifice, Babel, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Chimère, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Fréquence, Fusible, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kaléidonome, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Prostitution, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Psychiatre, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Utile, Vaccin, Vase, Vide, Volonté, Yokaï, Zombie

 
guillotine_francaise_democratie.jpg
 
 
La maffia républicaine
et de la judéo-maçonnerie du spéculum
et du salomonisme à colonnes binaires.
 
 
Colonne = écroulement facile : plus c’est gros et plus c’est fragile !
Colonne = gagner de l’argent…
Colon = excréments et viscères : la force, l’Or métal, le béton-lucratif qui chie partout…


La tyrannie financière et d’opinion est en place en Occident depuis 1789.
Dans notre monde virtualisé et en « tout connecté », la monnaie est dématérialisé, elle en est d’autant plus du VENT, du eyes candy, et la finance internationale se base toujours sur la valeur AU POIDS DE L’OR comme à Venise au 13è siècle, « City de Londres » du 13è siècle ! On procède encore de nos jours comme si la monnaie était une valeur solide, matière, excrément. Notez que les transhumanistes veulent, comme la monnaie, nous dématérialiser pour nous enfoncer dans leurs puces informatiques (1).
DEPUIS DES MILLÉNAIRES MERCURE (Hermès) EST LE PRINCE DE CE MONDE, LE COMMERÇANT, LE VOLEUR, L’ESCROC SUPRÊME ET SA RAISON, LA MAFFIA SUPRÊME AVEC POUR APOTHÉOSE LA RÉPUBLIQUE JUDÉO-MAÇONNIQUE DES SPÉCULUMS SPÉCULATEURS À DEUX COLONNES.
MERCURE (Hermès) et son EYES CANDY, SA MAGIE.
HERMÈS = CALCUL… CHIFFRE-DÉCHIFFRE-SPÉCULUM-POUVOIR. Rien de plus opaque que la finance internationale actuelle et certaines grosses obédiences de spéculum.

CE SONT CES GENS DE L’OBSCURANTISME, DE L’OPACITÉ, DE LA PYRAMIDE, DE L’OCCULTE, DE LA POLITIQUE-FINANCE, QUI VENDENT LE PLUS LA TRANSPARENCE. C’EST UN SIGNE QUI NE TROMPE JAMAIS !
Ces gens sont comme les Pharisiens qui se croient vertueux, donc transparents, parce qu’ils respectent les digues : l’eau la plus polluée leur paraît eau de source parce qu’elle coule dans le lit des conventions sociales et des lois qu’ils ont chié.
 
LA MONNAIE DEVIENT ENTIÈREMENT PRIVATISÉ, il est question prochainement de supprimer le cash (un règlement comptant, en espèce ou en chèque, si le commerçant l’accepte) ; notez que le mot cash est anglais, et pas chinois, ce n’est donc pas un hasard…. Ainsi les banques gère la plus infime de nos transactions, c’est le 1984 de Orwell, le Stalinisme à puissance dix, puisque mondialisé.

MIGRANTS, TERRORISME, ET AUTRES CRISES D’OPINIONS (religions) SONT FABRIQUÉS PAR LE PETIT NOYAU DE GENS QUI CONTRÔLENT LA MASSE MONÉTAIRE INTERNATIONALE.

MONDIALISME = BANQUES CENTRALES : jacobinisme, big brother de la masse monétaire en circulation. Tout ça prend le nom très eyes candy et démocratie de « libre-échange » ; ce « libre-échange » ne concerne bien-sûr que les Couilles en Or (multi-nationales etc., donc on devrait employer le terme de « libre investissement des multi-nationales »). C’est la démocratie, c’est le chaos : réaction en réseaux d’arnaques sur arnaques, la tyrannie de l’opinion, chacun veut posséder sa petite vérité et un big compte en banque, une grosse voiture, une belle femme, un chien et une maison, etc.
DIEU : il y en a en fait deux : la City de Londres, et la BRI de Bâle créée en 1930 (après le krach boursier de 1929).

La BRI c’est Dieu, un État à lui seul, mais qui n’en a pas les charges et que c’est tout bénéfice ! La BRI coordonne les différentes politiques monétaires que doivent suivre chaque chefferie des banques centrales. L’économie mondiale dépend donc d’une petite chefferie de cette BRI. TOUT EST DEVENU PRIVATISÉ (les Lénine-Trotsky-Staline voulaient lutter contre ça en faisant l’inverse : tout étatiser, mais c’était encore du capitalisme, de l'économique).

Les banques centrales sont des États dans l’État qui fabriquent la politique des États, évidemment sous prétexte de « démocratie » ou « libéralisme ». On retrouve là ce culte du narcissisme, cette idolâtrie à tous niveaux qui fait crever le monde. Les banques sont détenues par des gens, des ego, même si c’est aussi sournois et caché que la judéo-maçonnerie du spéculum : comme dans les big obédiences à gros égrégore, allez savoir qui contrôle qui et quoi et surtout pourquoi ??? Les banques centrales ont des gens à leur tête qui, par leur ego, leur égrégore, se sont emparés du Pour-Voir. Pour-Voir d’origine divine comme du temps de l’Ancien Régime, ou singerie de notre état divin naturel comme l’énonce souvent Ramana Maharshi. La chefferie des banques centrales est comme des Dieux qui instaurent leur propre régime politique, leur propre dogme à principe financier.

Grosse radiation nucléaire qui engendre le chaos partout : le code napoléon du commerce de 1807, soit cent ans après la création de cette judéo-maçonnerie du spéculum en 1717 dans un taverne de Londres (et pas dans une taverne italienne, ou belge…).

Le Fric/Flic français devient mâture avec Napoléon Bonaparte (Banque de France et Couille en Or Rothschild et Cie) et Code Civil de 1804. 1807 : sortie d’un « code du commerce » jouxté et en violation du droit commun et principes issus du code civil. C’est-à-dire que les principes commerciaux ont toute liberté d’être en contradiction avec les droits régissant la société civile. On aboutit alors à l’actuel chaos humain et à sa phase de cancer terminal, tout est à l’envers, parce que les principes du code civil deviennent dérogatoire au code du commerce, ainsi le code du commerce prend le pas sur tout (le droit commun) : le code commercial se transforme en code civil. Cela a été rendu possible que parce ce code du commerce a été pondu en 1807. Voir aussi la page Napoleon.org sur ce code de 1807 du commerce, conséquence de toute la machinerie matérialiste du 18è siècle et des suites du colbertisme.

RAPPEL : l’argent devenait virtuel sous Napoléon Bonaparte, il en devenait de même des « médailles » et diplômes en gros : il étiqueta « ducs et comtes » de nouveaux signes indicatifs de leur rang virtuel, pour figurer sur la face de leur cottes d’armes toutes neuves, il va créer une « prairie impériale », mais évidemment il n’avait pas le pouvoir de recréer l’ancienne noblesse, la vraie. Bref, l’art héraldique du premier empire était totalement virtualisé par l’achat en gros de blasons de pacotilles.

Même si ce n’était pas parfait, la Trinité des Oratores (le spirituel les arts et la Science), des Bellatores (militaires et aristocrates et gouvernement), des Laboreores (travail, paysans, artisans, arts), il y avait la Circumincession, ce qui ne plaisait pas du tout aux sans cultes sans culottes de 1789 qui voulaient tout contrôler (jacobinisme). Si le tiers-état ce n’était pas le Graal ! Cependant, ça empêchait des Couilles en Or au gros ego de prendre le Pour-Voir sur tout (mondialisme), donc de jouer les Lucifer ou Lucifaire sur le monde entier.

Voir aussi la « fable du troc » du philosophiste John Locke, où une société fonctionne sans prince et sans monnaie (mais on troc ou échange tout de même…), tout ça pour enlever tout contrôle par le pouvoir politique de l’étatisme, donc John Lock achève la maturité du libéralisme, je dirais amorcé par les Conquistadors espagnols et portugais et leurs États au 16è siècle. La monnaie est typiquement du virtuel, qui n’est pas intégré à l’économie, et qui vient parasiter le monde des échanges, et comme en symbiose pour permettre à ce monde des échanges de fonctionner. La monnaie par principe est totalement virtuel, totalement UNE OPINION : on donne une OPINION-VALEUR à ce qu’on nomme OR, mais l’Or en lui-même EST, il n’est pas une « valeur », même si on n’en trouve pas souvent sous le gazon de son jardin de banlieue ! C’est l’ego, le mental humain qui donne une « valeur » à ceci ou cela ; c’est le mental humain qui fabrique l’Or à des fins utilitaires et de pouvoir, alors que les peuples du Soleil l’utilisait, ou plutôt ne l’utilisaient pas, puisque pour eux c’était sacré, c’était de l’art, ils ne connaissaient pas l’économie.
La monnaie est donc devenu un OUTIL, un SERVICE PUBLIC. Le chaos va survenir quand les orfèvres-banquiers vont prendre le pouvoir, dans tous les sens du terme. De nos jours cet outil-monnaie EST PRIVATISÉ ; il est question de supprimer le cash, comme écrit en début de page. Tout est en train de devenir transhumanistique, « augmenté », « googlelisé »

Les Couilles en Or de la BRI et autres banques centrales ne comprendront jamais que la Patrie du Rien du Tout est la Vraie Richesse. Ils sont incapable de comprendre que : qui agit bien sans penser au bien sera aimé de tous (référence au Traité du Vide parfait, chapitre : L’empereur Jaune, de Lie Tseu).


Note.
1. À propos de dématérialisation ou de tout virtuel et de « tout connecté » à la transhumanisme des Google et Cie., Patrice Bouriche écrit dans le volume 3 de son Histoire secrète de l’astrologie, que vers 2673 « La Raison serait alors à l’Universalisme ce que la Religion était au communautarisme. Il s’agirait d’un nouveau cycle où la croyance pourrait être bannie au profit de la certitude scientifique [sic] ». Donc il définit une dictature mondialisée, une de plus. De plus il faudrait qu’il définisse ce qu’est pour lui la « science » ; et Universel et Religion possèdent le même sens d’unification. Dans la même page il écrit que : « L’Ère du Verseau signerait logiquement l’entrée de l’humanité dans l’Ère de l’athéisme où les sectes se réclamant d’une Dieu fictif et hypothétique, appuyant leur pouvoir sur la superstition, seraient à jamais [sic] proscrites ». Encore la dictature mondiale. En écrivant ça il revient en arrière au 18è siècle des perruques poudrées et de leur « raison », mais encore une fois il revient aux transhumanistes qui veulent « mettre la conscience » dans une puce ou un nano-truc informatique, donc UNIQUEMENT DE L’UTILITAIRE, DU SOCIAL, DU MATÉRIEL, DE L’EGO À GOGO…
Je me méfie toujours des gens aux « à jamais », et aux « plus jamais ça »… victimes des ravages de l’ego et de Super Grégaire…
 
 
VIDÉO IMPORTANTE sur la monstruosité de la finance internationale, donc de la juiverie talmudique qui y participe.

 
 
 
 
La République en Marche, avant, ou arrière ? Où le « génie » humain, donc son mental, va-t-il se fourrer ?
PEINE DE MORT, ou PEINE DE VIE ?
« Qu’est-ce qui a poussé l’assassin à commettre le crime ? Le même pouvoir lui infligera également la punition [le même crime, la Guillotine ou la mort lente en prison]. Que ce soit la société ou l’État, tous deux ne sont que des instruments entre les mains de ce pouvoir [l’argent, depuis des millénaires]. Encore ne parlez-vous que de la suppression d’une seule vie. Que dire des millions de vies qui disparaissent durant les guerres ? » (Ramana Maharshi, entretien 17).
Les geôles, pardon, les loges judéo-maçonniques du spéculum à pour-voir et leurs représentants appliquèrent à la pharisien la théorie de la décollation, aux prêtres, aux nobles authentiques, et aux « ennemis de la liberté »… (De nos jours nous dirions : « aux ennemis de la démocratie », entendre AUX ENNEMIS DES MARCHANDS). Guillotine = rite solaire par excellence.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 16-07-2017 01:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >