Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Main-tenir le monde par les senti-ment(s)
Main-tenir le monde par les senti-ment(s) Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-08-2017 19:12

Pages vues : 1922    

Favoris : 272

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Âne, Argent, Artifice, Babel, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Chimère, Christ, Communisme, Conte, Corée, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Fréquence, Fusible, Génocide, Gnostiques, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kaléidonome, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Prostitution, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Psychiatre, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Toufta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Utile, Vaccin, Vase, Vide, Volonté, Yokaï, Zombie

 
mire_truc475.jpg
 
 
Main-tenir le monde par les senti-ment(s)
c’est-à-dire le maintenir par l’EGO.

TOUT POUR L’EXTÉRIEUR, CULTURE DU NARCISSISME,
DE LA MISE EN SCÈNE-MARKETING.
 
 
SOCIAL : pour voir le monde, comme pour « voir le temps passer », il faut un spectateur (certains même boivent pour « tuer le temps »…). Sans spectateur rien n’existe ! Le culte du narcissisme fait tout pour qu’il y est un SPECTRE-SPECTATEUR, comme l’a dénoncé Guy Debord dans : La société du spectacle. S’il y a bien quelque chose qui renvoie du sentiment, c’est bien le spectacle, donc LE CORPS, CE QUI RE-PRÉSENTE, ce qui RE-GARDE. Voir aussi la vidéo « La Société du Spectacle » de Guy Debord avec Gérard Berréby.

SPECTACLE-ILLUSION-ARTIFICE = SOCIAL, LA CHOSE PUBLIQUE et sa mode de la « démocratie » et de sa ré-publique.
L’ARTIFICE, LA FICTION OU LE « CIVILISÉ » À LA PLACE DU NATUREL, DU « SAUVAGE ».
 
Le Social instrument de robotisation des masses par conditionnement de socialisme.
Le Social par l’entertainment zombifiant : « du pain, du vin, des jeux ».
Le Social par le sexe tout azimut : mariage pour tous, PMA, GPA et autres alphabets pour individus conso-mateurs. Rien qu’un bon gros sexe pour rendre l’ego winner. Ainsi SOCIAL = RENCONTRE, ÉCHANGE, DONC TOUT CONNECTÉ, LE TOUT FORNICATION (du latin fornix : voute, parce que les putes romaines habitaient à Rome des chambres voutées).
Social ou urbanisme ou tout béton ou « tout connecté », c’est la même chose maintenant : L’ALIÉNATION.
SOCIAL : « Tout ce qui est permis est obligatoire », disait en son temps un Gnostique et cité par Raymond Ruyer dans : La Gnose de Princeton. C’est-à-dire qu’il est obligatoire d’ÉCHANGER, D’ÊTRE UN ACTEUR, UN SPECTRE DE CETTE SOCIÉTÉ DU SPECTACLE exacerbée par la technologie omniprésente.
Celui qui se dévergonde, c’est-à-dire qui sort des gonds du social, comme par exemple le « terroriste », il est facile de le faire rentrer dans le social-troupeau en lui donnant de l’argent.

SOCIAL = DUALITÉ : « Où se trouve autrui si ce n’est dans votre propre Soi ? » (Ramana Maharshi, entretien 43).


DRAME DU MONDE = EGO, donc OBJET-OBJECTIF-OBJECTIVITÉ.

« Le mental n’est que l’identification du Soi avec le corps. C’est la création d’un faux ego, qui, à son tour, crée de faux phénomènes et semble se mouvoir en eux. Tout cela est faux. Le Soi est la seule Réalité. Si cette fausse identification disparaît, la permanence de la Réalité se révèle. Cela ne veut pas dire que la Réalité n’est pas ici et maintenant. Elle est toujours là et éternellement la même. Elle est aussi dans l’expérience de chacun de nous. Chacun sait qu’il est. « Qui est-il ? » Et subjectivement : « Qui suis-je ? » Le faux ego est associé aux objets ; il est même son propre objet [marchand]. L’objectivation est l’erreur. Seul le sujet est la Réalité [JE-SUIS]. Ne vous confondez pas avec l’objet, c’est-à-dire avec le corps. Cela donne naissance au faux ego, puis au monde et à vos activités dans ce monde, d’où résulte la souffrance. Ne pensez pas que vous êtes ceci, cela, ou quelque chose ; non plus que vous êtes comme ceci, cela, ou quelque chose, ou tel ou une telle. Débarrassez-vous seulement de cette erreur. La Réalité se révélera d’elle-même ». (Ramana Maharshi, entretien 46, du 12 avril 1935).

« Connaissez le mental. Vous découvrirez qu’il n’est qu’un mythe. Le roi Janaka [et grand Sage] disait : ”J’ai découvert le voleur qui m’a ruiné si longtemps. je vais en finir promptement avec lui et après je serai heureux”. Cela est vrai pour tout le monde », explique Ramana Maharshi à l’entretien 49).

LA PARABHAKTI.
« Tout le monde sait que la goutte d’eu se perd dans l’océan, mais rares sont ceux qui savent que l’océan se perd dans la goutte d’eau ». En effet, O-céan du O de Eau Primordiale signifie le Soi-Instant, le ici et maintenant. « L’âme peut exister sans l’ego ; mais l’ego ne peut exister sans l’âme. Ils sont comme la vague et l’océan », explique Ramana Maharshi à l’entretien 163.

Conclusion.
Tant que chaque individu de la masse humaine ne sera pas capable de s’aider lui-même, il aura recours à L’EXTÉRIEUR, donc À UNE CHEFFERIE QUELCONQUE, À UN SPECTRE, À UN SOCIAL QUELCONQUE, ou À UN PLAISIR QUELCONQUE, tout cela le manipulant à qui mieux mieux. Les personnes incapables de s’aider elle-mêmes demandent des pouvoirs divins ou des pouvoirs de la technologie comme le transhumanisme qu’elles utiliseront à des fins caritatives, et mercantiles dans le cas du transhumanisme, car la technologie actuelle coûte horriblement chère.
C’est comme dans l’histoire de l’homme paralysé qui se vanta en prétendant pouvoir vaincre l’ennemi, si seulement on l’aidait à se mettre debout sur ses jambes, ou qu’icelui soit « augmenté » par la technologie des transhumanistes ! Dans tous ces cas il y a démesure, égarement.

L’humain qui ne sait pas s’aider lui-même a recours à un SPECTRE : LE SPÉCIALISTE, LE COACH, LA VEDETTE (entertainment ou Hollywood), LE POLITICARD QUI PARLE POUR L’ENSEMBLE DES AUTRES. C’est comme une monarchie à l’envers ! C’est la représentation politicarde dans cette société républicanisée anti-égalitaire car totalement hiérarchisée, et gare à celui qui contredit le chef ou bouscule la hiérarchie ! Ainsi le Spectre-Spectacle à y ajouter le Spéculum (judéo-maçonnique) est inséparable de l’étatisme de l’après 1789, donc inséparable de LA DIVISION PRODUCTIVISTE.

SPECTACLE : tourné vers l’extérieur, soit une zombification permanente pour faire accepter ce monde de la marchandise et de ses « biens » (ces « Dieux »), et du plaisir augmentant selon les propres lois de la chefferie économique financière. Supplice de Tantale : priver, consommer, priver, consommer ; moteur de Tantale, selon le principe de l’humain voulant jouer au Dieu, en se faisant passer pour son égal, il en recevra les fruits, c’est-à-dire une impuissance totale. Dans la société de consommation, à mesure que l’humain avance vers l’objet de son désir, et même s’il l’achète, celui-ci se dérobera parce que l’objet sera périmé techniquement ou plus à la mode, alors il faudra en racheter un autre, et cette recherche de consommation, ce faux plaisir, se poursuit sans fin, selon le principe évolutionniste, et se sera tout bénéfice pour le constructeur de cet objet à l’obsolescence nécessairement programmée.
Les Beatles furent une arme pour les programmeurs du capitalo-socialisme.

L’ego de l’être humain est un produit de consommation et un consommateur sur pattes : « Ce qui apparaît et disparaît, c’est l’ego ; ce qui demeure inchangé, c’est le Soi » (R. Maharshi, entr. 143). Le Soi ou Instant n’a pas de mode ni de date de péremption !
                 
« Dirigez donc votre regard vers l’intérieur et il deviendra absolu. Une fois cette conscience absolue réalisée, dirigez votre regard vers l’extérieur et vous découvrirez que l’Univers n’est pas séparé de l’Absolu réalisé ». (Ramana Maharshi, entretien 311, du 2 janvier 1937).

SPECTACLE = DIVISION CONSOMMATION VACANCES-MARCHANDISES TOUT EXTÉRIEUR.
SPECTACLE = RÉVOLUTION, 1789 et ses suites furent des spectacles tragiques et surtout grotesques. Ne serait-ce que par ces femmes vulgaires, les tricoteuses, qui tout en tricotant pour leurs hommes et leurs enfants jouissaient devant la Guillotine républicaine à chaque condamnation et à chaque montée d’opposants sous le tranchoir : la veuve !

Depuis 1789 et son mondialisme marchand, nous avions le temps cyclique dans Anciens, désormais nous avons le temps en géométrie euclidienne de la ligne droite qui débute en un « temps repoussable » à l’indéfinissable, à un « temps avançable » aussi à l’indéfinissable. C’est le « temps du progrès », celui de l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui Coule) avec un bouclage comme perpétuel sur le speed de l’argent et des sandales ailées du protecteur des voleurs-marchands et de l’esbroufe ou marketing : Mercure, lequel transforme chaque humain en désire-chose (ailes du désire de se libérer de la pesanteur, prendre son envol, son autonomie, s’envoyer en l’R) et eux-mêmes deviennent des choses : les êtres humains sont devenu des marchandises (1) ; mais aussi le temps du christianisme et des religions du Salut, avec leur mythe de LA CHUTE, faisant de l’être humain un être déchue, donc encore chosifié, comme privé automatiquement du Soi, comme si Christ n’existait pas. L’HUMAIN MODERNE EST IRRÉMÉ-DIABLEMENT PRISONNIER DE L’HOTC, prisonnier de la FICTION en évolutionnisme. Il n’est plus étonnant que la judéo-maçonnerie de la troisième république ait demandé la séparation de l’Église et de l’État !

RÉALISATION DU SOI :
Depuis 1789 n’existe en très grande partie que deux classes : les bourgeois, les peuples.
- Les bourgeois ont eu leur révolutions en 1789 jusqu’à Franco et ses fascistes et passant par l’hitlérisme et jusqu’à nous.
- Les peuples ne feront pas la révolution, c’est trop vieillard, trop ringard, dépassé : PLUS AUCUNE RÉVOLUTION VIOLENTE N’EST POSSIBLE, le radicalisme ça ne peut plus marcher. Les peuples ne peuvent devenir le « pouvoir » à la place de celui actuel des bourgeois qu’en devenant la CLASSE DES RÉALISÉS DU SOI-INSTANT, ce que Guy Debord nomme « la Classe de la Conscience », le mot Conscience étant un synonyme du Soi.
La classe des bourgeois sera totalement impuissante et dépassée face à ce dernier et ultime « pouvoir », une Vraie « fin des temps ». Aucune idéologie, donc aucune opinion ne pourra aller contre la « Classe de la Conscience », à appeler plutôt, selon la recommandation de Jean Coulonval, par « Caste de la Conscience », parce que la classe est de la terre, et la caste est de l’Esprit.
Ainsi LA CATHOLICITÉ SERA EFFECTIVE APRÈS PLUS DE 2000 ANS D’ATTENTE ! À CE MOMENT LÀ LE JUDAÏSME N’EXISTERA PLUS, ET ENCORE MOINS SA COPIE L’ISLAMISME…

LA CASTE DE LA CONSCIENCE DES PEUPLES DE LA TERRE :
« Il y a un niveau de perception où fusionnent le sujet et l’objet, c’est la fusion de l’âme et du divin [du soi et du Soi ou du ‘je’ et du ‘Je’], centre de toutes choses existantes sans lequel rien ne serait, comme la circonférence ne serait pas sans son centre. Le contact avec ce centre, les Chrétiens l’appellent l’Union Mystique, les Indiens le Nirvana [état de Libération, perte de l’individualité mais en résolution INNÉ-IGNÉ : état de perfection où il n’y a ni sujet ni objet, il ‘y a rien à voir, rien à questionner, rien à connaître. Voire et connaître sont des fonctions mentales. Dans le Nirvana il n’y a rien que la Félicité de la pure conscience « JE SUIS », dit R. Maharshi à l’entretien 406].
Quand cette fusion se réalise on ne peut plus parler de croyance, de foi, mais de connaissance par co-naturalité dans le re-liement (religion) au Tout par le fait de l’identification du ‘Je’ avec le centre générateur du Tout, comme le centre est générateur de la circonférence bien que n’étant lui-même ni surface ni volume. Sans le centre qui n’est rien, il n’y aurait rien. Ainsi en est-il de ce que nous appelons Dieu », écrit Jean Coulonval le 22 avril 1975 dans sa lettre à Arthur Kœstler, dans : Synthèse et Temps Nouveaux. J’ai complété entre-crochets par la définition du Nirvana par R. Maharshi.


Comme sous serions en « démocratie », et en « paix », le pouvoir ne s’exerce plus dans la violence et le sang, mais par l’occulte ; ainsi, plus un Pour-Voir est puissant, et plus il dira que ce Pour-Voir n’existe pas, c’est ainsi que procède le genre de judéo-maçonnerie spéculum comme le GODF, qui dira qu’il ne s’occupe pas de politique et surtout qu’il n’a aucune influence sur le gouvernement français en place. C’est ce que répondait le « grand maître » il y a 2 ou 3 ans dans une vidéo sur Youtube à une femme devant le siège du GODF rue Cadet à Paris qui critiquait le GODF ; de plus, ces gens ont un art verbal et quasi magique d’emberlificoter le profane qui ose leur tenir tête, ce qui transparaissait aussi chez le « grand maître » dans cette vidéo.
C’est-à-dire que la puissance financière internationale est tellement puissante et tellement connectée à tout, qu’elle n’a aucunement besoin d’un pouvoir visible, ainsi ELLE EN EST DEVENU OCCULTE (ne serais-ce que par son sabir et ses algorithmes informatiques propres). Plus personne ne sait qui représente qui et qui représente quoi ; et les « présidents » des républiques de par ce monde ne sont que les marionnettes de ces pouvoirs financiers occultes. Voir à ce propos l’illustration qu’en a faite Stanley Kubrick avec Eyes Wide Shut. Il est alors logique que les gens de ce système capitalo-socialiste parlent de « complotisme » à propos des gens qui ne sont pas content de ce système et le critique ! Le propre d’un secte comme la judéo-maçonnerie pyramide est que personne ne connaît le big chef ni le vrai but qu’il poursuit (tout est cloisonné comme pour préserver le secret de la fabrication industrielle…)

Il n’y a alors plus de chef, pour mieux nous faire croire à l’égalité, à la fraternité etc. Il n’y a plus que des marionnettes-engrenages, des spécialistes, pour faire fonctionner cette machine-planète Terre de la City de Londres.
Cette négation du Pour-Voir est la seule modestie dans la judéo-maçonnerie spéculatrice-spéculum genre GODF.
Ce Pour-Voir se comportant comme le Dieu à Pour-Voir YHWH le FAUX « Je suis ce JE SUIS », il applique le principe de la non-dualité, car en dualité sujet-objet, le visible ne peut qu’être le faux, puisqu’il est nécessairement une copie par rapport à l’original : ce qui EST ; ainsi le vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ! Le « Vrai » qui se veut vrai est inversé, cesse d’être vrai, dès qu’il se veut Pour-Voir, parce qu’il tombe dans la dualité en s’observant.
La bureaucratie au Pour-Voir est d’être sans être, ainsi elle se prend pour Dieu, pour un « Je suis ce JE SUIS » INVERSÉ : ces gens ne SONT pas, ILS JOUENT UN RÔLE, COMME LE YHWH, UN SPECTACLE AVEC MASQUE (persona) : L’A-VOIR (du A privatif et voir). Le stalinisme est bien une catholicité inversée, tout comme cette judéo-maçonnerie du spéculum à Pour-Voir.


Le terrorisme bureaucratique (le Plan, l’institution du Goulag) fut par excellence celui des Juifs bolcheviques des débuts de l’URSS, du moins jusqu’à la mort de Staline.
 
 
Cette civilisation de l’après 1789 préfère la copie à l’original : ELLE INTERDIT LA SINGULARITÉ PUISQU’IL FAUT ÊTRE « SOCIAL » : FAIRE COMME TOUT LE MONDE : CONSOMMER-CONSUMER conformément à SA thermodynamique. INTERDIT DE SINGULARITÉ puisque le Vrai, l’Original, ne se donne à Con-Naître qu’une fois « défunt », singularisé, DONC NON RENTABLE. Ce qui rejoint l’exemple de l’O-céan cité plus haut signifiant le Soi : une goutte d’Eau ou un Diamant tombe dans l’O-céan, goutte et Diamant se DÉROBES, il y a perte de l’original, car matériellement il devient impossible de retrouver Diamant ou goutte d’Eau dans l’O-céan, le Soi.
Le Seul réel ne peut qu’être composé de SINGULARITÉS, d’ORIGINAUX et non de copies ! Même si des Singularités arrivent à se ressembler (Innée-Ignée), l’ensemble des Singularités n’ayant de compte à rendre à personne, surtout à aucun modèle donc pas d’État en république ou en monarchie, il n’existe alors aucun conditionnement, aucune manipulation possible, TOUT DEVIENT ALORS POSSIBLE !
L’original, l’Innée-Ignée est comparable à l’exemple du collier de la femme que donne souvent Ramana Maharshi : cette femme cherche son collier qu’angoissée elle croit perdue alors qu’elle l’a toujours autour du cou. Collier qui comme le Soi lui fait retrouver le bonheur. Même exemple chez Edgard Poe et la Lettre volée, qu’aucune police n’arrive à retrouver tant elle est si bien placée en évidence sur la table ! Le regard de l’ego distrait, glisse sur l’Instant qui est aveuglant. On ne réussit à le voir qu’en portant on regard SUR UN AILLEURS, comme la femme retrouvant son collier parce qu’une amie passant par là s’apercevant de l’angoisse de la femme lui montre le collier autour du cou. Ainsi nous sommes toujours tourné vers l’extérieur sans jamais daigner voir ce que l’on cherche. Donc tout ce monde actuel est fétichiste : froid devant la Singularité, devant le Soi. Ce monde n’éprouve du senti-ment non pas par l’Instant ou Soi, mais par quelque chose qui le signale, d’où ce refus du Soi-Instant ou refus de l’ici et maintenant. Bref, refus du Seul Réel. Alors, si personne ne veut du Seul Réel, c’est le capitalo-socialisme qui fait tout pour que tout le monde regarde ailleurs, soit à l’extérieur de soi. Et c’est tout bénéfice pour la finance de la City de Londres, parce comme dans le supplice de Tantale , où en se déplaçant dans le spatio-temporel n’importe où, y compris à des « années lumières » de la Terre, l’être humain est assuré de ne jamais rien y trouver. CAR ON N’Y TROUVERA JAMAIS RIEN D’AUTRE QUE CE QU’ON Y CHERCHAIT RÉELLEMENT : RIEN ! RIEN DANS LE TOUT ET TOUT DANS LE RIEN, L’UNIVERS ÉTANT DANS LE MENTAL… Rien de plus attractif que le V(B)ide.



Note.
1. Un « top-model » roumain a décidé de mettre sa virginité aux enchères pour deux millions et 300.000 milles euros, et proposé à un homme d’affaires de Hong Kong, icelui remporte le lot, donc la « virginité ». Cette femme est robotisée par la logique et la morale de son époque ; elle est prisonnière de l’opinion de son époque. Ainsi la prostitution est plus moral à notre époque par rapport au salaire d’un ouvrier d’usine, parce qu’elle négocie son CORPS à un haut prix que l’ouvrier ne négocie la force de ses bras. Ce top-model est donc « moral » parce que DIEU = ARGENT. Cette jeune femme adhère à ce nouveau Christ inversé, et de ce fait en devient une WINNER !!! Elle est parfaitement conforme au SOCIAL DE SON ÉPOQUE. Et tout est maintenant comme ça. Pourtant, l’argent ça se ne mange pas, du moins pas encore puisque tout devient virtuel… LA RÉUSSITE SOCIAL C’EST FAIRE DE L’ARGENT, GAGNER DE L’ARGENT, VOYEZ UN DONALD TRUMP ET UN EMMANUEL MACRON. Ces gens là collent parfaitement à leur temps. Mais ils vivent dans un FAUX Instant, ILS VIVENT DANS CE QUI EST MORTELLE : L’OPINION TOUJOURS INSTABLE COMME L’EST LA MODE, L’ÉPOQUE OU HOTC.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 01-08-2017 20:00

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >