Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Poussière de Maison
Poussière de Maison Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-08-2017 01:18

Pages vues : 2556    

Favoris : 309

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Âne, Argent, Artifice, Babel, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Chimère, Christ, Communisme, Conte, Corée, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Fréquence, Fusible, Génocide, Gnostiques, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kaléidonome, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Prostitution, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Psychiatre, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Self, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Toufta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Utile, Vaccin, Vase, Vide, Volonté, Yokaï, Zombie

 
tarot_de_marseille_jean_noblet16.jpg
 
 
Poussière de Maison
Magie, mais surtout HOTC :
Histoire-Opinions-Temps qui coule.


POUSSIÈRE D’ÉTOILE.
 
 
Venant du Pays du Rien du Tout, je suis un Voyageur dans ce monde de Poussières.
Mon Pays du Rien du Tout est à l’image du Paradis ou du Jardin ou du Tapis volant. Iceux ont tous un ENCLOS faisant la partie de l’INNÉ-IGNÉ, qui se trouvait jadis intégré dans la Vraie Télépathie : je n’ouvrais mon Silence, mon Enclos, JE N’OUVRAIS MA PORTE qu’aux êtres de mon choix. Autrefois les mystiques médiévaux parlaient de « cellule de l’âme », parfait refuge de la con-templation (avec le Temple).
Mon Pays du Rien du Tout c’est encore ma VALLÉE (symbole de Taoïcité). Vallée = Vide et comme la Yourte cité plus bas, ouverte vers le haut. Ma Vallée, mon Val profond, avec le GARDIEN DE LA PASSE, seule chefferie autorisée. Isaïe 40, 3-5 dit que par une Vallée passe le chemin de Yahvé, mais lequel ?
Mon Pays est ma Vallée avec ses riches sources. Ma Vallée est l’unification des énergies contraires, comme semble le préciser Jérémie 49, 4, et il n’y a jamais coupure d’avec ses racines divines, et avec Involution-Évolution, sinon la vallée devient un tombeau.
 
Réduire le monde en poussière nucléaire : Sodome et Gomorrhe, Babel, Washington… Le réduire en noyau. Mais, celui ou celle qui est sans ego ne craint nullement d’être réduit en poussière comme il ou elle n’a aucun scrupule à détruire des mondes puisque sans ego, naissance ou mort ne les concernant pas ; ce qui n’est pas le cas de la chefferie récente qui utilisa (utilisera) l’armement nucléaire, parce que ces criminels sont prisonniers de l’HOTC, alors ils en font toute une Histoire, comme le pratique les Juifs rabbiniques.
Quand on sait qu’on n’est que POUSSIÈRE, winner ou loser, paix ou esclavage et souffrance, on n’en fait pas toute une Histoire comme le trafiquent les Juifs rabbiniques, ce qui est la preuve que leur croyance n’est hélas qu’une simple opinion politique !!!

Poussière de Maison : le haut et l’intérieur, les endroits les plus valorisés à l’époque du Christianisme médiéval (réf. Jacques Le Goff).
Dans le sens du mot Pharaon : la Double Grande Maison ou le porteur de la Présence royale, la puissance de la source du devenir constant. Celui de l’Abeille et du Jonc. Et puis un Dieu égyptien possède obligatoirement sa Maison.
Quant à la Maison, comme le Jardin, elle est un univers clos, un microcosme, dont autrefois le jardin central était ouverture unique à l’influence cosmique. La Yourte actuelle mongole est ronde et en relation avec le nomadisme, car le carré orienté implique la fixation spatiale, le mât central, ou seulement la colonne de fumée participe de l’Axe du monde. MAISON = MATRICE.
Feu, Fumée, Poussière sont du même Thème.
L’âme du défunt s’échappe par le sommet du crâne, et chez les Tibétains cette sortie (Brahmarandhra) est appelée « le trou de la fumée ». Trou ou FUSEAU « Cordon d’Argent » : dernier degré d’épuisement avant la mort. Cordon d’ARGENT du même Thème que la Glande Pinéale. (Voir aussi la page Aria : des ennuis ?)

1) SEL :
Résultat, brûle et conserve. Sceller/Cimenter.
2) CENDRE :
Réduire à rien pour repartir.
3) POUSSIéRE :
Poussière de Maison.
- Soit VIE : homme crée de la poussière du sol d’après la Bible.
- Soit MORT : la poussière évoque le Passé. « Faire le deuil du passé ».

POUSSIÈRE POUDRE : symbole de forces créatrices et de la CENDRE.
POUSSIÈRE = POLLEN. Les Anciens Égyptiens, que copièrent les Hébreux, se lançaient de la poussière sur la tête en signe de deuil et de tristesse.
Secouer la poussière de ses sandales symbolise l’abandon total du passé, de la mémoire, et une coupure totale de la FILIATION : patrie, famille, amitié, etc.
POUSSIÈRE = DURÉE : la poussière qui se dépose sur les meubles = le Passé. Le ménage n’a pas été fait depuis un temps long.
Tomber en poussière : durer un temps (poussières d’empires).

La Vie étant la même partout, de l’étoile, du grain de poussière, du brin d’herbe, du canard, quand l’un d’eux est attaqué c’est l’ensemble qui souffre.

La Vie est poussière : tourner en rond sans jamais aboutir nulle part, en une fixation non cavalante. Or la Vie est Mouvement : on va de l’avant sans fixation nulle part, ou seulement temporaire, sans cela c’est la mort.
Vie = poussière : impermanence des choses de la vie terrestre. Cependant le quotidien est ESSENTIEL quand on ne le gaspille pas comme actuellement en futilité à n’en plus finir. Celui qui prend conscience d’Involution-Évolution peut se nommer l’Éveillé.
Ce monde n’est que poussières : celui en proie aux émotions, sentiments fabriquées par les manipulations politico-médiatiques qui utilisent les cinq sens des êtres humains. Quand une lignée spirituelle est pervertie, connaissance et compréhension sont erronées et l’on le peut connaître le Soi-Instant. La nature de l’humain actuel est déformée, aussi son raisonnement et son jugement deviennent-ils aberrants du fait de la distorsion du véritable moi (Je’). Rechercher la Libération exacte à l’extérieur ou espérer une renaissance ailleurs, c’est vouloir posséder la Chimère !

CENDRE (ALKIN) : résidu, solution. Valeur de la Cendre : en sommeil. La Genèse 18, 27 dit : « Abraham reprit : « Je suis bien hardi de parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre ».
CENDRE = RENONCEMENT À TOUTES LES VANITÉS TERRESTRES. Cependant, comme en Chine, bien distinguer entre Cendre humide et Cendre sèche.
Tchouang-tseu aux chapitre 22 et 23 compare le Cœur du Réalisé vivant à de la Cendre sèche et éteinte : disparition de l’ego et donc du mental.

CENDRE = RECOMMENCEMENT. Autrefois dans les monastères chrétiens on étendait les moribonds (agonisants) sur un sol recouvert de Cendres disposées en forme de Croix. Voir aussi la fonction de la Cendre chez l’Oiseau Phénix, qui ressuscite de ses Cendres. La Cendre est aussi associée à l’Or, au Yang, au Feu, et évidemment à la Sécheresse. Chez les Chibcha de Colombie les prêtres appelaient la Pluie en répandant de la Cendre au sommet d’une Montagne.

Les Anciens qui connaissaient les dangers de l’opinion ne visaient pas à s’adapter à la mode (transformations extérieures). Or depuis des millénaires les êtres humains obéissent aux transformations extérieures et en sont modifiés malgré eux. Mais celui qui se laisse modifier extérieurement pour s’adapter au mouvement des choses ne doit JAMAIS se transformer intérieurement, sinon il se fait laver le cerveau ! Bref, être UN intérieurement, et multiple extérieurement.

Nous ne sommes que Poussières sur l’image de la pellicule d’un film qui se déroule perpétuellement : rien n’est pareil d’un instant à l’autre Instant (sucres ou effet dominos, et dans les deux sens). De ce « film » les transhumanistes voudraient saisir, posséder cette Poussière et l’appliquer à tout l’Univers comme les mondialistes du N.O.M. voudraient standardiser nous les POUSSIÈRES, afin d’en tirer des conclusions dans le but de mieux nous manipuler ! C’est alors que commence véritablement LA PRISON, car vouloir fixer des limites à l’illimité, même pour un moment, ne serai-ce que pour le rendre plus compréhensible, l’illimité nous échappe totalement.

GRAIN DE POUSSIÈRE = STARGATE, TROU NOIR et POLLEN DES FLEURS qui se confient aux vents et aussi aux insectes. Le hasard de la Création du Monde dans le mythe d’Orphée : la Nuit est fécondée par le Vent (Souffle de « Dieu »).
STARGATE : Point focal ou Foyer : pas de réalité concrète, conception d’un point contenant la totalité de l’image. Il ne peut exister un plus petit grain de Matière (sens Euclidien) Infiniment/non défini/petit, et Infiniment/non défini/grand = mêmes problèmes. (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux)
(Le point focal ne subit plus la loi de cause et d’effet).


POUSSIÈRE D’EMPIRE : voir la Tour de Babel…

Voir aussi la seizième Lame du Tarot : Maison-Dieu, qui peut renvoyer au mythe Sisyphe (insatiabilité du désir et loi de l’humain qui est d’essayer de toujours soulever le poids de ses désirs et de les élever à un niveau supérieur, comme les transhumanistes…)
Poussière d’empire : les ouvriers de cet empire son condamnés à tenter perpétuellement de couronner l’incouronnable, et à chaque fois la construction s’effondre. RIEN N’EST JAMAIS DÉFINITIF MAIS TOUJOURS POUSSIÈRE EN UN PERPÉTUEL ALLER ET RETOUR. Maison-Dieu = Coup d’arrêt façon Point Focal : OUVRIR l’unique chemin vers la Libération. Si ce Point Focal avertissement n’est pas respecté, comme Babel, ça va s’écrouler et il faudra recommencer perpétuellement. On a l’équivalent en Variation du Thème dans le conte de La Pierre qui vire

MAISON-DIEU = L’ÊTRE HUMAIN AIME ÊTRE ILLUSIONNÉ, IL FUIT L’INSTANT ET PRÉFÈRE SA GRAINE, SA POUSSIÈRE D’EGO. Et à la moindre petite impulsion : toc ! ça germe !

BABEL OU MAISON-DIEU : la « paix » par la force, comme veulent l’instaurer à coups de bombes sur la gueule toutes les chefferies démocrates de ce monde.
Ces gens là veulent s’élever mais il leur est impossible de dépasser leur condition d’ego. Alors les humains ne s’entendent plus, c’est le libéralisme, c’est le chacun pour soi dont l’ego se prend pour l’absolu (le roi) !
Cette chefferie ne connaît que le mot « valeur », elle se valorise parce qu’elle mouille ses culottes d’être réduit à inférieur, à loser, c’est flagrant chez un Donald la Trompe. En étant winner, cette chefferie porte médaille ou valeur. Encore une fois, l’illusion ou tromperie, le clinquant, est la trame des humains.

L’anti Tour de Babel est le Soi ou Instant, l’Agneau AGNI-IGNÉ-INNÉ : Lumière ou Soi au centre de l’Être. Dans l’Apocalypse, l’Agneau désignant le Christ est employé 28 fois. Agneau Inné-Igné, car comme le Phénix et le Christ, il ressuscite. D’ailleurs, même si ça peut prêter à objection, les prophètes hébreux s’envoyaient en l’R à coups d’odeur de viande grillée (holocauste)…

Non, non, on ne pousse pas la poussière sous le Tapis, équivalent du Jardin et du Paradis. Sur le Tapis ou dans le Jardin il n’y a ni naissance ni mort, c’est le Pays du Rien du Tout, là où il n’y a ni riches ni pauvres, l’argent y est inconnu. Il n’y a pas non plus d’illusions. Là-bas on ne naît pas donc on ne meurt pas. On a conscience que vie et mort ne nous concernent pas, ainsi pas besoin de « risquer sa vie ». Quand on est dans ce Pays, on sait ce qu’est l’Instant.

POUSSIÈRE :
« Quel être du monde ne tire-t-il pas ses ressources de ce qui est utile à tous et sans exception ? », dit Tchouang-tseu au chapitre 23. De nos jours de culture du narcissisme et de libéralisme, c’est le contraire ! On cache même la poussière sous le tapis !!!

« Le Ciel est haut de lui même, la Terre est épaisse d’elle-même, le Soleil et la Lune sont lumineux d’eux-mêmes. Quel besoin auraient-ils de se perfectionner ? » (ib. chapitre 21). Ainsi, pas besoin d’augmentation à la mode transhumanistes, ceux qui veulent être PLUS que de la poussière et s’augmenter à coups de nano-particules ! Mais c’est logique, car le monde de l’HOTC, ou des phénomènes, est sans limites, ce que toutes Couilles en Or de la planète a bien comprit !

« Le Tao ne peut être entendu ; ce qui s’entend n’est pas lui. Le Tao ne peut être vue ; ce qui se voit n’est pas lui. Le Tao ne peut être énoncé ; ce qui s’énonce n’est pas lui. Qui donc connaît ce qui engendre les formes est sans forme. Le Tao ne doit pas être nommé » (ib. chapitre 22). Mystère à jamais indéchiffrable du transcendant dans l’immanent selon la tradition de Tchouang-tseu.

POUSSIÈRE D’INSTANT :
La « maîtrise de soi » n’a aucun sens, car naturellement nous n’avons pas d’ego. Le moi ou ‘je’ ne peut vouloir quoi que ce soit puisque la notion du moi est une invention récente et donc condamnée à plus ou moins long temps !
 
 

Dernière mise à jour : 12-08-2017 01:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >