Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La république = la peste du bacille de Yersin
La république = la peste du bacille de Yersin Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-09-2017 01:57

Pages vues : 2016    

Favoris : 230

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Ego, Fractale, Guerres, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Opinion, Orgie, Paix, Peste, Raison, République, Simple, Socialisme, Transhumanisme, Winner

 
onu_democratie_peste.jpg
 
 
La république = la peste du bacille de Yersin
Bacille inversé qui se dit « défendre les faibles »
et avant tout ses intérêts capitalistes.
Une épidémie mondiale de républiques avec
corruptions des humeurs (tyrannie de l’opinion
en fièvre, opinion ou AIR ET CONTACTS QUE
NOUS RESPIRONS PAR LE SOCIAL ET LES MÉDIAS).



LA PESTE : CE QUI ROMPT, comme « aller au charbon »
(bacille de la City de Londres, rouille).
LA PESTE et la RÉPUBLIQUE cet ennemie de la liberté.


Page dédiée à Gracchus Babeuf.
 
 
- RÉPUBLIQUE = CHEFFERIE DE MAINS VIDES MAIS DE VENTRES PLEINS (gros comptes en banques).
- RÉPUBLIQUE = ARMÉE ET SERVITUDE.
- RÉPUBLIQUE = PAR L’ARGENT KILLER DES PEUPLES (la république n’a pas comblé l’abîme qui sépare le riche du pauvre ; abîme qui s’agrandit de mois en mois).
- RÉPUBLIQUE (depuis 1905) = RÉGIME DU SABRE, ET DE LA GUILLOTINE : ELLE COUPE TOUT CE QUI DÉPASSE, dont le fanatisme (« radicalisme » comme on dit de nos jours).
- RÉPUBLIQUE = LIBERTÉ-LIBÉRALISME SOIT NOUVELLES CHAÎNES NOUVEL ESCLAVAGE.
- RÉPUBLIQUE = UN CROMWELL en plus téméraire qui ouvre le cercueil de Louis XVI pour arracher de sa tête coupée la couronne et se la poser sur sa tête (comme par exemple un président de la république).
- RÉPUBLIQUE = MORT DE LA NOBLESSE GUILLOTINÉE ET NAISSANCE DE L’ARGENT ET DE SES BANQUES et de ses « biens nationaux » et SES FLOTS DE SANG DANS LE BUT DE FAIRE REFLEURIR LA NOUVELLE PROPRIÉTÉ.
 
- RÉPUBLIQUE = SIMPLE CHANGEMENT DE PROPRIÉTAIRES, AVEC CHANGEMENT D’ÉTIQUETTES.
- RÉPUBLIQUE = PERTE DE L’AURA OU FAIBLESSE VIS-À-VIS DE L’EXTÉRIEUR, SURTOUT PAR RAPPORT À L’EMPIRE.
- RÉPUBLIQUE = TOUT DÉTRUIRE (tabula rasa) SANS RIEN REMPLACER.
- RÉPUBLIQUE = centralisation commencée sous Clovis, en passant par Saint Louis, Richelieu et Louis XIV.
- RÉPUBLIQUE = DÉPOUILLER LA NOBLESSE ET LE CLERGÉ POUR ENGROSSER L’USURE.
- RÉPUBLIQUE = ABSTRACTION : ni monarchie, ni république. Si elle n’est broyée par un César quelconque, elle le sera par les « petiotes chouses » (voir plus bas).
- RÉPUBLIQUE = PENSÉE UNIQUE (sinon, on coupe la tête).
- RÉPUBLIQUE = DISSIMULATION (judéo-maçonnique), FAUX-DERCHE, MENSONGES ET FRAUDES (électorales) ET PASSAGE DANS LE SANG (de la Vendée).
- RÉPUBLIQUE = ANTI-LUMIÈRE : TOUT EST SOURNOIS ET OBSCURE CHEZ ELLE AFIN D’ÊTRE LE TYRAN DE L’OPINION et ainsi pouvoir ratisser large, châtrer les opposants sous tous les angles, vieux rêve judéo-maçonnique qui veut voir à la fois tous les côtés du polyèdre, et que selon ces compas-équerres ce serait la « vraie » religion (selon par exemple un GODF Armand Bédarride).
RÉPUBLIQUE = VIOLENCE EN DOGME MONDIALISÉ.
RÉPUBLIQUE = PIRE RELATIVISME QUE LE DOGME DE L’ÉGLISE CHRÉTIENNE, SURTOUT PAR LA MONSTRUEUSE PRÉTENTION RÉPUBLICAINE DE « LUTTER CONTRE LA HAINE » (donc de la fabriquer).
RÉPUBLIQUE = FILS DE NOÉ : SI VOUS CRITIQUEZ LES FILS DE NOÉ (YAHVISTES TALMUDIQUES ET SI(O)NISTRÉS), VOUS ÊTES CONTRE LA RÉPUBLIQUE ET LA DÉMOCRATIE. Là au moins le régime républicain est lumineux, puisque les Yahvistes talmudiques sont par principe des travailleurs du chapeaux (Kabbale, guématrie, maçonnerie de l’après 1717, sabbataïsme, franckisme, etc.), des travailleurs en chef de la raison si à la mode depuis le 18è siècle judéo-maçonnisé. C’est-à-dire que si vous êtes contre les Yahvistes talmudisés, vous êtes contre la « démocratie ». Mais bien-sûr, puisque ce sont sont eux qui ont inventé l’HOTC : le spatio-temporel ou monde des accidents où les faits deviennent une épiphanie de leur Dieu, ce qui va être copié par le christianisme. Mais bien-sûr puisque nombre de riches bourgeois Yahvistes profitèrent de 1789. Avec l’HOTC ces gens inventaient le temps qui ne coule plus que dans un seul sens.
Républicains (pestiférés), si vous dites NON à la haine, VOUS LA FABRIQUEZ, VOUS DIVISEZ AUTOMATIQUEMENT ; si vous dites NON au terrorisme, VOUS FABRIQUEZ LE TERRORISME. L’EFFET NE CONNAÎT RIEN DE LA CAUSE. LA LIBERTÉ C’EST DE NE PAS AVOIR D’OBJET, DONC DE HAINE OU DE « MAL » À COMBATTRE. Encore une fois, COMBATTRE L’ANTISÉMITISME C’EST LA FABRIQUER ET EN ÊTRE LES PREMIERS RESPONSABLES. Idem pour les Yahvistes sabbataïstes et franckistes qui font le mal pour « acheter un bien », et qui divisent et fabriquent la haine à n’en plus finir.

Le San Do Kai dit (école Soto du Zen des 700-790) :
« Dans l’obscurité existe la lumière,
ne regardez pas avec une vision obscure.
Dans la lumière existe l’obscurité,
ne regardez pas avec une vision lumineuse.
Lumière et Obscurité
créent une opposition,
mais dépendent l’une de l’autre,
comme un pas en avant d’un pas en arrière ».

De même :
« La bonté n’est qu’une conception relative. Le bien implique toujours le mal. Ils coexistent toujours. Ils sont comme la face et le revers d’une médaille ». (Ramana Maharshi, entretien 326 du 13 janvier 1937).
« Qu’est-ce qui est bien et qu’est-ce qui est mal ? Il n’y a pas de critère qui permette de juger si une chose est bonne et une autre mauvaise. Les opinions diffèrent selon la nature de l’individu et selon son environnement. Ce sont encore des idées [des opinions] et rien de plus. Ne vous tracassez pas à leur sujet. Débarrassez-vous plutôt des pensées. Si vous demeurez toujours dans le bien, alors le bien régnera dans le monde ». Ramana Maharshi, entretien 453, du 8 février 1938.

Républicains ou démocrates, vous coupez des cheveux en quatre, vous comparez, analysez, vous voulez le Pour-Voir comme tous vos judéo-maçons du GODF. Mais vous ne pouvez pas le Voir (les causes-effets-, car vos yeux et vos sens dérangent Tout). Lorsque vous comparez, vous inventez des différences, vous êtes obligés de créer des classes, des catégories, des partis, des dogmes. Aussi, vous ne devez pas travailler du chapeau et tout le monde sera en Vraie Paix.
Républicains, vous ne pouvez pas singer la catholicité avec votre république « une et indivisible », vous ne pouvez pas singer le monisme, vous n’êtes pas libérés des chaînes de la dualité et des pièges de toute conceptualisation, ceux qui veulent posséder la vérité, l'organiser et l’imposer aux autres.

Comme la peste du bacille de Yersin, la république est très contagieuse : voyez le nombre de pays qui maintenant comportent le mot « république » dans leur étiquette.
Comme la peste, la république propage la TERREUR : celle du coup d’État en France à partir de 1789, et en Russie à partir de 1917. Terreur évidemment exercée contre ceux qui ne sont pas d’accord avec l’opinion des cancéreux au pouvoir.

La république qui nous fourgue ses « valeurs » de « démocratie liberté, etc. » est en France une NATION GUERRIÈRE : fabrique et vend des armes, donc a intérêt à ENTRETENIR LA GUERRE ET LA HAINE DANS LE MONDE.
- La paix, c’est pour le mercantilisme privé.
- La guerre, c’est pour le mercantilisme d’État.

C’est au nom des « valeurs de la république française » que sont vendues des armes et que ses soldats sont exportés, tout cela sous la houlettes des politicards et chefferie de l’État français. Cette chefferie est d’ailleurs composés « d’élus » dans des circonscriptions où se trouve d’importantes bases militaires et usines d’armement. Il est alors logique que cette chefferie propage les « valeurs » de sa paroisse.
C’est à chacun de nous de prendre conscience de tout ce qu’implique cette nation guerrière qu’est la France, qui par ailleurs veut lutter contre « la haine » et le terrorisme !!!

Il n’est guère étonnant que la France soit une nation guerrière et foute la merde partout, sauf en Orient. Depuis la chute des Gaules et le parasitage par le catholicisme, la France sous christianisme ne repose plus que sur l’opinion du sentimentalisme de la religion chrétienne. Religion qui, comme les deux autres religions monothéistes et du Salut, n’ont pas de base métaphysique et ne repose que sur le sentimentalisme, c’est-à-dire la moral et la politique (le social), et la loi modèle Commandements de Moïse puis récemment « droits de l’homme ». Ce qui va effectivement établir des bases solides de discipline sociale, en vendant aux déshérités une compensation certaine dans une autre vie, donc on projette à « la fin des temps » ; et ces trois religions monothéistes aboutissent à l’égalitarisme devant la loi (humaine) et devant la « loi divine », variation d’opinion de la dualité. Ce système de religions du Salut est uniquement politique et militaire, ce qui va aider à construire l’Europe et par là même l’Empire du monde et son totalitarisme politique, concrétisé par l’actuel États-Unis et ses « alliés », dont la France israélisée (si(o)nistrée).

VOICI LA VALEUR PRIME DE LA RÉPUBLIQUE : « armer les amis de la république ».

« La force prime le droit. Soyons frères ou je t’assomme »
, en d’autres mots : « Soyons démocrates ou je t’envoie des bombes sur la gueule ». Les sectes protestantes utilisent cet axiome lunaire ; alors que la « paroisse » solaire procède en inverse :
- L’opinion lunaire n’aime pas beaucoup son prochain tant elle préfère l’exploiter.
- L’opinion solaire l’aime tellement qu’elle l’étouffe (comme la mère vampirisante). Et la révolution française est solaire, soit en principe destinée à « faire progresser l’humanité », alors que le protestantisme lunaire des Cromwell et Bismarck n’est intéressé que par la possession ou le profit.

La « force » du solaire français a été très lumineuse sous le hollandisme et Jean-Yves le Drian qui voulaient embaucher jusqu’en 2018 40.000 personnes, à ajouter aux 165.000 Français travaillant pour l’armement. Au cours d’un stage en électronique dans une petite entreprise, j’ai câblé du matériel pour l’armée française, selon le principe de construction à l’américaine, ou plutôt à la judéo-maçonnerie et SES RÉSEAUX, SA PYRAMIDE : tout est fragmenté, éclaté, pour que la finalité de l’ensemble ne puisse pas être découverte, et évidemment pour éviter l’espionnage par un pays voisin ou ennemi, et garder le copyright secret ! C’est dire que ma voisine de pallier travaille peut-être, et sans le savoir elle-même, pour l’armement français ! Car l’industrie française de l’armement est en majorité de mercantilisme privé, bien que l’État soit propriétaire de 100% du capital de Nexter (véhicules). Comme maintenant ce sont les banques qui dominent tout, les industries d’armement où l’État possède des parts, comme chez Safran (30%), leurs administrateurs sont peu écoutés par les intérêts privés.

Mais l’industrie de l’armement français étant un vrai RÉSEAU typiquement de modèle de secte judéo-maçonnique, on retrouve la militarisation de la France PARTOUT : chez les pompiers, la marine nationale, la gendarmerie, chez les ambassadeurs, dans la formation des policiers, etc., ET JUSQUE DANS LES ÉCOLES DE LA RÉPUBLIQUE, surtout avec cette mode du terrorisme depuis le 11 septembre 2001. Voir l’IHEDN qui par son réseau influence, manipule les jeunes générations, d’autant plus suivant la mode du terrorisme ; et pour faire avaler aux enfants les « valeurs de la république ».

L’école polytechnique est aussi une pépinière de futurs républicanistes (pestiférés) où ils se prépareront pendant un mois dans le camp militaire de La Courtine (Creuse). Ensuite 80% des polytechniciens pestiférés feront un séjour de quatre mois dans une unité opérationnelle de l’armée, cette école de pestiférés étant sous la houlette du ministère de l’enseignement supérieur et du ministère des armées.

Ce qui rapporte aux « valeurs » de la république ce sont les exportations d’armement. Ainsi, la France est très courtisée par de nombreux pays à étiquette « république » qui cherchent à équiper leurs armées.

VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE : Le France vend des chars Leclerc à l’armée des Émirats arabes unis et dirigés par l’Arabie Saoudite et soutenue par l’Empire USionistan qui font une guerre contre le Yemen et qui massacrent les populations civiles.

Après le coup d’État de 1789, le député Jean-Baptiste Jourdan organise l’armée française en 1798 en faisant voter la loi de la circonscription pour en faire des « citoyens » des tueurs au service de la toute fragile jeune république : il lui fallait UNE FORCE, conformément à l’axiome protestant cité plus haut. On entrait dans la période, jusqu’à la séparation de l’Église et de l’État en 1905, dans LE SABRE ET LE GOUPILLON.
À partir de 1798, le « service militaire » devenait obligatoire. J’en sais quelque chose puisque je l’ai vécu de janvier 1968 à fin février 1968 où je réussissais à me faire réformer...

L’union de la loi, du dogme, avec l’inconnu, a engendré la « fin des temps », la coagulation, la fixité. De ce dogme du VIOL DE L’INCONNU, DU PUR, sont nés tous les maux et les vices et les horreurs qui empoisonnent notre courte existence ici-bas.
Ce viol s’appelle RAISON, LE MENTAL.


FLÉAU - PESTE : dans le sens négatif du symbole Fléau (tout symbole est double). Mais PESTE = NETTOYAGE… comme la république nettoyait ses opposants en coupant des têtes.

Remèdes homéopathiques :
Traitement préventif :
- Biothérapique Sérum de Yersin 7 ch. 1 dose.
- Tarentula cubensis 5 ch. 3 gr. une fois pas 24 heures.
Traitement d’urgence :
- Biothérapique Sérum de Yersin 7 ch. 1 dose tous les 2 jours.
- Biothérapique Pyrogénium 5 ch.
- Mercurius corrosivus 5 ch.
- Arsenic album 5 ch.
- Crotalus horridus 5 ch.
- Tarentula cubensis 5 ch.
Trois granules de l’ensemble 1 fois par 24 heures.
- Biothérapique Anthracinum 5 ch. 3 gr. 1 fois par 48 heures.
- Soludor, 15 gouttes sur 1 sucres 2 fois par 24 heures.

Si bubon suppurant :
- Rana bufo 5 ch. 3 gr. 1 fois pas 24h.
- Hépar sulfur 5 ch. 3 gr. un jour sur deux.

Si ressemblance entre la peste à forme pulmonaire et la grippe grave, utilisez les remèdes de la grippe.


PESTE et RÉPUBLIQUE = DÉPENDANCE À CE FLÉAU.

Exemple avec les peuples anciens. Ils avaient peu de biens mais n’étaient pas pauvres. La pauvreté ce n’est pas le contraire du quantitatif, soit posséder peu de biens parce qu’on ne peut pas se les acheter ! Le vrai sens de Pauvreté veut dire RELATION AVEC L’EXTÉRIEUR. La pauvreté au sens actuel est une invention de la civilisation, avec la dualité ou division entre classes, mais énormément plus grave : RELATION DE DÉPENDANCE… à une chefferie, à un État comme le républicanisme ou une monarchie, ce qui va rendre vulnérables aux catastrophes naturelles comme la peste, les peuples conditionnés au confort de la société de consommation.
QUAND LA COMMUNAUTÉ HUMAINE CHOISIT LA VOIE DE L’AGRICULTURE AU NÉOLITHIQUE, ELLE ÉRIGEA UN AUTEL À LA CROISSANCE NE MENANT À RIEN : GOUFFRE DES BESOINS INFINIS, à tel point que maintenant il y a des transhumanistes qui veulent vivres « éternellement »… ici-bas !
 
RÉSUMÉ : LUTTEZ contre le danger de la peste et de son successeur le dogme international qui se nomme « démocratie », propagé par la chefferie anglo-américaine, sioniste et bancaire, et même RUSSE (poutinisme). Hélas, il n’existe pas encore de remède en granules homéopathiques, et sans danger d’intoxication !
 
 

Dernière mise à jour : 04-09-2017 02:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >