Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Comment fabriquer la Réalité
Comment fabriquer la Réalité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-09-2017 23:16

Pages vues : 1940    

Favoris : 285

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Ego, Fractale, Guerres, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Microbes, Opinion, Orgie, Paix, Peste, Raison, Réalité, République, Simple, Socialisme, Terrorisme, Transhumanisme, Winner

 
motif_bougie1.jpg
 
 
Comment fabriquer la Réalité
Demandez donc à GOOgle et aux
fabricants de « réalité augmentée » !
Alors que la Seule Réalité est toujours là
et éternellement la même, et est le
vécu de chacun de nous.
Le faux ego des Google est leur propre objet,
l’objectif, le but, qui va donner naissance
au monde et à ses activités dedans d’où
vont résulter les ACCIDENTS, la SOUFFRANCE.

« To be or not to be » énonçait Shakespeare.
La vie en ce monde des Accidents a-t-elle
un sens, en dehors du « pouvoir d’achat »
devenu le but ultime de cette sotte siété
à satiété et à idiot-logie (opinion et guerre
de tous contre tous et loges judéo-maçonniques) ?


Dura lex sed lex : realitas crudelis sed realitas
(bon exemple de Chute modèle Ancien Testament de Yahvistes). 
 
 
LA RÉALITÉ : vous lui donner simplement une « valeur », donc de l’imaginaire, de l’opinion. Valeur ajoutée à la « Réalité », laquelle peut toujours s’interpréter en terme de hasard. Créer la Réalité c’est faire de l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) comme les Yahvistes premiers créateurs de réalité ici-bas. Créer l’HOTC d’une certaine façon, celle des Yahvistes, c’est-à-dire selon leur opinion. Il est alors étonnant que tant de travail du chapeau ou mental se dépense à vouloir « atteindre un but », soit mettre en « lumière » le sens du bout de l’évolutionnisme, soit la « fin de l’HOTC » ou « fin des temps », c’est-à-dire ce qui n’a aucun sens ! Notez que c’est à ce même « siècle des lumières » que l’électricité commence furieusement à se faire connaître… et que ça va aboutir à l’actuel ordinateur et son cacabinaire…
 
Il y a bien un mystères des choses, mais on ne peut pas le trouver car il se situe dans l’entre-deux, à la surface, comme L’ICÔNE : LIAISON entre le Visible et l’Invisible. L’Icône représente l’invisible dans le visible.
Le Peintre a été choisi pour voir l’invisible, l’icône représente une petite image. [ICOINE, ANCONE], EIKONE en Grec Byzantin image exprimant un ”dogme”. C’est l’image idéale. Elle essaye de représenter le Divin, ou encore de FIXER l’Esprit dans l’image.
L’Icône est un moteur, un outil de méditation. L’icône évoque la Russie, les terres plates, avec un HORIZON bien présent. Cela pourrait être un “ passage ”, une Porte étroite entre le CIEL et la TERRE comme l’est l’ARC-EN-CIEL.
C’est un labeur PHYSIQUE et SPIRITUEL.
L’icône ne représente pas qu’un sujet religieux comme le visage d’un homme Saint dans la religion Orthodoxe ; c’est un moyen d’accès avec aller et retour.
L’Icône représente la LISIÈRE DE L’EXISTENCE DES CHOSES, qui sont sans pourquoi, qui sont incompréhensibles non d’être telles, MAIS SIMPLEMENT D’ÊTRE, DONC SANS POURQUOI : « Ne plus avoir de questions et ne plus éprouver de doutes est l’état naturel », dit Ramana Maharshi à l’entretien 264.
Sans pourquoi ou annihilation de l’ignorance : en Réalisation du Soi il n’existe plus de questions-réponses (dualité sujet-objet) par conséquence d’ignorance ! En d’autres mots : être Maât (direct) est la Conscience pure qui ignore l’ignorance.

Ainsi, toute « Réalité » est de l’espace-temps quelconque, c’est-à-dire monde des accidents. ACCIDENTS : [ACCIDENS] [INCONVENIENT] Monde du Courant, du fluide. Accident/survenir : contraire de constant/fluide/Instant circulant sur le Tout.
Quand l’être humain se fait de l’absolu une conception qui convient à ses appétits, dans le monde du temps profane (ou spatio-temporel, laïcité). Fabriquer ou imaginer un extérieur, en oubliant son intérieur. D’où le danger d’une imagination mal contrôlée. C’est aussi ce qui arrive quand on naît : on entre, comme toute Matière, dans le temps profane ou temps des accidents, avec la mort physique au bout. Il y usure et fatigue : « l’injure du Temps ». Accident parce que prisonnier de la Matière.
Monde des Accidents et Réalité Vulgaire.

RÉALITÉ VULGAIRE : monde des Accidents, monde du banal, du courant (on dit : « être au courant » concernant l’HOTC du monde des Accidents). Cependant la Réalité Vulgaire paradoxalement ne l’est pas puisque reposant sur le Soi, donc le contraire du banal ! Ainsi toute signification accordée au Réel devient ILLUSION : « LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU » (pénétration dans la dualité). L’HOTC est sans secret, sans métaphysique, sans mystères, alors la Vraie Création ou Vraie Nature se situe dans L’ÊTRE.
Une fois arrivé dans le monde visible, le monde du vulgaire, du banal, c’est la tempête du changement qui frappe de tous les côtés. Rien n’est pareil d’un Instant à l’autre.

TOUTE CHOSE EST VIERGE, SINGULIÈRE, EST UNE. Chose tellement unique, que l’on ne peut pas lui coller une étiquette : elle est cela et rien que cela puisque elle est DANS l’Instant. Si elle est vu elle perd sa singularité, elle devient comme une étiquette (marquée, enfoncée, réglée, dogmatisée, conventionnelle) ; ELLE PERD SA LIBERTÉ. Étiquette : du grec stizein (piquer, tatouer, stigmatiser, ficher).

Inventer l’HOTC comme le firent le Yahvistes ou Hébreux c’est REFUSER LA GRATUITÉ, C’EST COLLER UNE ÉTIQUETTE SUR TOUT, C’EST REFUSER LE RÉEL ; C’EST UN MOYEN DE CONFORT, DE DÉFENSE SI LE RÉEL EST PERÇUE COMME CRUEL, OR LE SEUL RÉEL, LE SOI-INSTANT EST NOTRE ÉTAT NATUREL, COMME POURRAIT-IL ALORS ÊTRE « CRUEL » ?
Inventer l’HOTC c’est comme mettre de l’eau dans un vin trop fort pour le rendre CONFORTABLE à boire ; et toute notre civilisation est construite sur ce confort ANTI-RÉEL, surtout depuis la cavalante technologique.
Le Réel est comme l’Icône cité plus haut : il n’est pas ici mais un peu plus loin : À L’HORIZON (comme à la « fin des temps »).

Si, comme les Yahvistes-Hébreux ou Juifs actuels, vous inventez un Dieu et que vous lui donner un Pour-Voir, vous inventez du même coup son compère le Diable (le Mal-Un) : Dieu invente l’Homme et l’Homme invente Dieu, ils sont tous deux créateurs des noms-les-formes, mais ni l’autre n’ont été créés, pour faire référence à l’entretien 264 de Ramana Maharshi. Il dit aussi : « Il n’y a ni naissance, ni mort, ni présent. La Réalité a été, elle est et elle sera. Elle ne change pas. […] Où est tout le monde ? Il n’y a pas non plus de libération. Elle pourrait exister seulement s’il y avait asservissement. Mais en réalité, il n’y a pas d’asservissement et, par conséquent, pas de libération non plus ». On se demande pourquoi il y a des « sauveurs du monde » et des gens qui « veulent défendre les faibles… et surtout leurs intérêts » ! Certainement que, comme les guerres, ça rapporte à la City de Londres…

Pour-Voir de Dieu ou Pour-Voir du Diable c’est kif-kif et ça fait que ce monde n’a pas d’existence, comme le rappelle Ramana Maharshi. Les Yahvistes croient à la « fin des temps » mais leur monde n’a pas encore commencé… même à coups de leurs banques !!!
Seul le Soi est sans Histoire, sans HOTC, le Soi est identique aux « chouses petiotes créées par Dieu » cité par Piccolpassi dans la page précédente. « Chouses petiotes » qui ne feront jamais « événement » en notre société du spectacle puisque ce monde n’a pas encore été créé (Spectacle = Spectre, fantôme, et en même temps BLANC DE L’INSTANT COMME LE FANTÔME-FANTASME-ILLUSION-VISION, COULEUR DE STARGATE, DE SILENCE, DE L’AUBE ; Fantôme ou sang glacé…). Notre monde est un MONDE FANTÔME qui, par Instant, porte ombrage à l’AMOUR DU RÉEL. Or la Mort est sans prise sur le Seul Réel : elle n’a de Pour-Voir que sur ses signes, ses HOTC, soit ses « œuvres » de Prince de ce monde.

Comment la Seule Réalité peut-elle être « cruelle » ? Certains (Platon, Rousseau), pour se conforter et avoir moins peur, affirment que si la Réalité est cruelle c’est qu’elle est fausse ; bref, que la Réalité c’est carrément un « terroriste », un méchant ! Et que par conséquence elle doit être combattue, voir DISSIMULÉE AUX PEUPLES, comme l’effectuent les obédiences judéo-maçonniques spéculum à Pour-Voir modèle GODF que seuls ces judéo-maçons ont droit à la « vérité », à la « lumière ».
« Cruelle Réalité » qui fait chier des lois à n’en plus finir à commencer par Moïse et ses Commandements, soit atteindre un but. Ces gens ont tellement peur du Saint Chaos, de la Réalité, qu’ils inventent des lois, parce que pour eux la Seule Réalité c’est « marcher à l’aveuglette », donc MARCHER DANS LE SPONTANÉ, LÀ OÙ N’EXISTE PLUS AUCUN RECUL POUR AVISER, POUR ANALYSER, POUR SE CONFORTER. DANS LE SPONTANÉ IL N’EXISTE PLUS AUCUNE LOI HUMAINE, CAR IL EST UN ACTE LIBRE PUISQUE NE S’APPUYANT SUR AUCUNE OPINION HUMAINE (LOI), LE SPONTANÉ EST ALORS SUSPECT AUX YEUX DU CONVENTIONNEL, DU DOGME.

Dans le Spontané il n’existe plus de DIVERSITÉ (le quantitatif). Dans la Diversité l’être humain invente l’unité : Dieu, puis maintenant il invente l’ordinateur et moult autres choses ; il invente même le concept de « laïcité ». Ainsi avec le Spontané comme il n’y a plus de diversité, il va diviser, diviser, diviser à n’en plus finir et croire que cette diversité est réelle, il va alors inventer sa société de consommation. Mais tout cela est illusion, la diversité est totale illusion, artifice de chez artifice (bancaire).
« C’est le contraire [de la diversité], l’Unité est réelle et la diversité est fausse. Pour que l’Unité puisse se révéler, la diversité doit disparaître [donc l’HOTC]. L’Unité est toujours réelle [comme le Spontané]. Elle n’envoie par d’éclairs [siècle des ”lumières”] pour manifester son existence dans cette fausse diversité. Au contraire, cette diversité fait obstruction à la Vérité », dit Ramana Maharshi à l’entretien 354.
 
 

Dernière mise à jour : 05-09-2017 23:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >