Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Unité à travers les Multiples
Unité à travers les Multiples Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-10-2017 00:28

Pages vues : 2001    

Favoris : 260

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Civilisation, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gratuit, Guerres, Histoire, Instant, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Médecine, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Peste, Raison, Réalité, Religions, République, Simple, Socialisme, Spiritualité, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
commune1871_minist_finance.jpg
 
 
Unité à travers les Multiples
ce que le capitalo-socialisme de la
City de Londres appelle « multiculturalisme »
soit un ensemble d’ego ou unités errants dans
leur dualité, ce qui va donner une spécialisation
artificielle résultant de l’uniformité, et
par là même elle ne connaît pas de limites :
on fait dans le productivisme.
Le capitalo-socialisme fait dans le paradoxe
de l’atomisation et de l’uniformité.

Le multiculturalisme est par essence une
SPÉCIALISATION ARTIFICIELLE qui ne correspond
à aucune SPÉCIFICITÉ naturelle.
L’Enfer est le pays des esclaves solitaires.
 
 
NOUS SOMMES EN GUERRE DE RELIGIONS DEPUIS PLUS DE 4000 ANS (depuis l’éviction de Baal au profit de Yahvé, soit GUERRE MONDIALE ENTRE PAÏENS ET 3 RELIGIONS MONOTHÉISTES). C’est cela le PLAN, que les « gardiens du temple de Jérusalem » (ou ”Cité future”) nomment « complot ».
 
Page dédiée à BAAL (1).

MULTICULTURALISME : Coexistence de plusieurs cultures dans un même pays, dit le dict. Le Robert. Exception, les Juifs ne se mélange surtout pas puisqu’ils sont « élus » de par leur circoncision : soit icelle est pratiquée par ordre et en devient un signe d’obéissance et de fidélité ; soit elle est pratiquée pour se distinguer des autres peuples qui la pratiquent, elle devient alors le symbole d’une communauté. La circoncision devient un MARCHANDAGE EXTÉRIEUR entre « Dieu » et « son peuple », c’est-à-dire proprement l’invention de l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) : la circoncision devient un FAIT historique, une SITUATION de l’humain face à « Dieu », et comme tel ce fait acquière une valeur religieuse que rien avant ne pouvait lui assurer. C’est un MARCHANDAGE, les faits ou événements deviennent des « valeurs » devant leur Dieu. Aussi j’écris en refrain : NE JAMAIS INTERPRÉTER UN ÉVÉNEMENT, UN FAIT, DANS LE SENS D’UNE JUSTIFICATION DE DIEU, soit le contraire des Hébreux-Juifs. Chez les Chrétiens le Baptême remplace la circoncision (Actes des Apôtres 10, 4, 48 ; et 11, 1-18 ; et 15, 5-12).
 
Quand on met en présence sur le même sol des peuples dont les bases culturelles sont très différentes, voir incompatibles, automatiquement ça va mal se passer ! Comme tout est TRINITAIRE, entre deux parties en présences, il y aura toujours une tierce partie qui aura intérêt à ce que les deux autres se tape dessus, parce que ça rapporte à la tierce partie, notamment à son ego. Voir la vidéo en fin d’article sur la stratégie juive du PETIT COQ, dont la tyrannie de l’opinion fait la partie : plus il y a d’attentats et plus on en parle partout dans le « tout connecté » et plus l’opinion s’entretue, et qui récolte les miettes ? Stratégie du chaos par le N.O.M.
MULTIRACIAL = MULTIRACISME.
MULTICULTURALISME = VIOLENCE PERMANENTE DE LA DUALITÉ (« Le ”Deux” c’est la guerre », écrit Jean Coulonval à la dernière ligne de son livre Synthèse et Temps Nouveaux. Cette violence permanente est aussi appelée « choc des civilisations ». Comme tout est fractal, un choc sur une communauté en France va rayonner en Amérique du Nord dans la même communauté que celle située en France. Par exemple, la montée de la violence orchestrée autour de Charlie Hebdo pendant un temps a engendré des contre-chocs à travers le monde, qui ont exacerbé des tensions dans d’autres pays. Donc, en janvier 2015 à Paris il y a un attentat contre ce journal, ça va donner lieu à une hyper-médiatisation planétaire conformément au désormais Super Égrégore du « tout connecté » surtout par l’affaire des caricatures mâtinées ici en France de laïcité… De là on va avoir une tension inter-religieuse, y compris jusqu’à Niamey au Niger où des églises seront détruites à cause de Charlie.

Ce multiculturalisme est un PLAN délibéré de cette fausse religion nommée « république » et de sa « démocratie ». Comme la religion chrétienne perd du terrain (1905 et laïcité, puis Vatican II), le système ne peut plus UNIR LES PEUPLES. Ainsi faute de pouvoir unir il va CENTRALISER, comme le jacobinisme en 1789 ; jacobinisme qui pasteurise les Français et évite que des Pays comme la Bretagne ou l’Auvergne demandent leur indépendance… La centralisation et le chaos humain se marient à la perfection : on ne peut pas les concevoir l’un sans l’autre. Comme l’écrit Gustave Thibon dans Diagnostics auquel je fais référence ici : « Cette connexion morbide a été maintes fois dénoncée sur le plan social et politique, mais elle se retrouve dans tous les domaines de l’activité humaine ».
Et cette singerie d’unité qu’est la centralisation se fait généralement autour de l’élément le plus corrompu. « Un corps malade est asservi aux exigences du moins sain de ses organes, une nation malade est gouvernée par la lie de ses habitants », écrit avec justesse Thibon. C’est maintenant à l’ère du tout connecté que paradoxalement jamais les êtres humains n’avaient été aussi semblables et aussi étrangers les uns aux autres. Et jamais non plus ils n’avaient été rivés entre eux par des liens aussi artificiels et aussi inhumains (bonjour les Google-Transhumanistes…).

Compte tenu de la grande vague migratoire de 2014-15, cela renvoie à cette guerre mondiale amorcée depuis l’éviction de Baal par Yahvé et de la guerre à mort contre les Païens, que je défendrais sur ce site jusqu’à ma mort. Christ-Jésus ne pouvait qu’être un Païen...

Organiser le chaos pour ensuite mieux centraliser, comme le jacobinisme en 1789, détruire ce qui peut fédérer les individus : les familles (pas dans le sens christique de l’encadré ci-dessous !), les nations, les religions qui emmerdent le Pout-Voir, pour finalement fabriquer le paradoxe énoncé plus haut qui fait croître simultanément l’atomisation et l’uniformité des individus.

En ce qui concerne le phénomène des terroristes (islamiques, mais qui n’ont rien de religieux, et sont des psychopathes dirigés par d’autres psychopathes…), on a, selon moi, un précédent récent : les pétroleuses et pétroleurs en 1871 pendant la Commune de Paris : ce furent d’authentiques terroristes, ivres, dirigés pas des gens qui restaient comme maintenant dans l’ombre, pour foutre le chaos partout. Les partisans de la Commune en voulait à tout ce qui était riche, surtout à ceux qui s’étaient engraissés des dépouilles des peuples. Big détail, pourtant l’hôtel Rothschild est resté intact pendant que les terroristes ou pétroleuses et pétroleurs brûlaient d’insignifiantes maisons de la rue Royale. Pourtant, ces terroristes de 1871 ne pouvaient ignorer le nom de Rothschild qui dans le peuple a remplacé le nom de Crésus, ces terroristes savaient parfaitement que les Rothschild représentaient la richesse et l’exploitation des gens, et pourtant, les pétroleurs et pétroleuses sont passé devant l’hôtel d’Alphonse de Rothschild leurs Bidons de pétrole à la main sans s’arrêter ! Pourtant les Rothschild avaient des hôtels dans tout Paris : rue Saint Florentin, rue Laffite, rue de Chateaudun, avenue Marigny, au Parc Monceau, au faubourg Saint Honoré, etc… tout est resté intact. Comme pour la tour WTC 7, qui avait pour locataire la Citigroup et autres systèmes économiques actuels, mais qui surtout abritait des services officiels de la CIA, et encore pire, le Internal Revenue Service (impôts sur le revenue) ; aussi, à contrario de 1871, les « pétroleurs » anonymes de la finance internationale avait intérêt à ce que disparaissent des archives et fichiers compromettant.

Cependant le WTC 7 est identique au ministère des finances parisien de 1871 (photo en haut de page) qui lui aussi a brûlé par l’action des pétroleurs : là il se trouvaient les archives de l’argent des peuples : comptabilité des sommes perçues par les impôts. Les Rothschild comme les financiers locataires du WTC 7 étaient directement intéressés à l’incendie de la tour et du ministères des finances de Paris. En 1871 l’intérêt de la Commune était que les papiers des impôts fussent conservés et publiés afin qu’on pût enfin connaître les noms des escrocs… Au lieu de cela, elle les détruit, elle détruit aussi la Cour des Comptes, donc destruction des preuves de malversation à l’infini.
Comme de nos jours, les pétroleurs ou terroristes étaient généralement ivres et se laissaient conduire par des chefs cachés qui dirigeaient leurs mains et leur indiquaient les maisons à incendier. Les terroristes ont été fusillés, mais les chefs, les acteurs cachés sont restés dans l’ombre pour encaisser le pognon ! C’est toujours le cas de nos jours : les Acteurs invisibles tel le PETIT COQ organisent le chaos mondial.

Étant en guerre de religions depuis la victoire de Yahvé sur Baal, en passant par l’arrivée du démarquage du Judaïsme ; l’Islamisme, derrière les nombreux réseaux qu’on peut regrouper sur le terme générique de « Nouvel Ordre Mondial », il y en a un très puissant qui prend son origine dans le monde des Juifs. Personne ne peut contester le noyautage du washingtonisme par les milieux pro-Israël depuis le milieu du 19è siècle. Cependant le réseau sioniste n’est pas seul, il faut y ajouter la copie du Judaïsme : la religion des pays pilleurs de pétrole ou « monarchies du Golfe ». Encore une fois l’Islam est un démarquage du Judaïsme (comme l’alphabet hébreux, ou la Loi, le Coran est un texte intouchable !). De ce fait la chefferie saoudienne ou quatarie est proche des Juifs. La chefferie du washingtonisme est protestante. La France a une chefferie maintenant très judéo-maçonnique et a cette politique du centralisme engendrant le chaos (en Afrique de l’Ouest par exemple… Il faut savoir qu’il y a de nombreux réseaux judéo-maçonniques en Afrique, ce qui semble faire mousser l’ego de ces gens là… comme s’ils voulaient se « civiliser »…).


LE BAISER AU LÉPREUX ou L’ANTI-CAPITALISME et VRAI MULTICULTURALISME.
ANTIGRAVITATION.

SEUL SIGNE DE LA GRATUITÉ : AMOUR AUTHENTIQUE. François d’Assise baise le visage pourri du lépreux comme l’amant baise les lèvres de sa bien-aimée.
GRATUITÉ ou ANTIGRAVITATION : tout nous attire parce que nous avons renoncé à toute attraction, donc au moderne « pouvoir d’achat ».
L’antigravitation suppose une RUPTURE UNIVERSELLE. En Vrai Multiculturalisme, pour qu’un lépreux nous deviennent aussi proche qu’un frère ou une sœur, il faut que nos frères ou nos sœurs SOIENT AUSSI ÉTRANGERS QU’UN LÉPREUX, étrangers comme un EXTRATERRESTRE tout visqueux et puant. Pour aimer un lépreux, il faut vivre LA GRATUITÉ ABSOLUE : HAÏR JUSQU’AU PLUS BEAU VISAGE (jusqu'au plus beau eyes candy). C’est là le sens profond de l’Évangile : ROMPRE LA FILIATION : « Celui qui ne hait pas son père, sa mère, son frère… et jusqu’à sa propre vie, il ne peut être mon disciple », rapporté par Matthieu 10, 37 à ”Jésus cause de dissensions” où il est question de « Se renoncer pour suivre Jésus », Il dit aussi à 10, 34-36 : « N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la Terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Car je suis venu opposer l’homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère ; on aura pour ennemis les gens de sa famille » (ce que ne semble pas avoir compris Pierre Legendre qui fonde son « Traité sur le père » [Crime du caporal Lortie] sur la filiation de même que sur « l’État de droit »…).
Vous avez avec le baiser au lépreux une parfaite et avant gardiste ingénierie sur l’anti-thermodynamique… SOIT L’ÉNERGIE LIBRE. CE QUI CORRESPOND À AUCUN BUT À ATTEINDRE : A-teindre (ne pas teindre), qui rejoint le Paradoxe de la Réalisation du Soi et le poème de Garcia Lorca : La chanson du cavalier.



Note.
1. En pénétrant en Canaan, les envahisseurs Hébreux qui vont développer une civilisation urbaine, ont été confrontés à la spiritualité cosmique de Baal, incitant à une activité cultuelle complexe. Puisque la croyance en la sacralité de la vie était partagé autant par les Baal que par les Hébreux, un problème allait se poser : comment harmoniser les deux croyances ? Cela impliquait de marier une théologie basée sur le CYCLE, donc de Baal symbole de vie totale. Or, Yahvé ne partageait pas ce mode d’être, il voyait les choses en évolutionnisme : géométrie euclidienne de la ligne droite. Pendant des millénaires et jusqu’à nos jours nous allons avoir une guerre à mort entre Baal et Yahvé, et depuis les deux derniers millénaires, particulièrement depuis l’après 1789, c’est Yahvé le winner, sa religion du Livre (Loi) et ses Yahvistes ou Hébreux-Juifs… jusqu’aux « droits de l’homme », passant par la montée en puissance des banques après la flambée des Rothschild…
RAPPEL : Baal n’est pas un combattant, il représente la quatrième génération et correspondant à Teshub et à Zeus et obtient la souveraineté (en principe sur le monde entier), SANS COMBAT. (Réf. Histoire des croyances et des idées religieuses, vol.1, chapitre : La religion des Hittites et des Canaanéens, de Mircea Eliade).


Le Deux c’est la guerre, et la tierce partie organisatrice regarde et récolte le résultat.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 03-10-2017 01:04

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >