Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ba-Gage
Ba-Gage Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-10-2017 00:09

Pages vues : 1908    

Favoris : 296

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Civilisation, Eau, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Gratuit, Guerres, Histoire, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Peste, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Simple, Socialisme, Spiritualité, Technique, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
pubagages.jpg
 
 
Ba-Gage
Se faire la Malle :
libérer avant tout son mental,
et pour l’occasion aussi son corps !


ÉVOLUTIONNISME = ENCOMBREMENT
(pollution, mal-à-dit)
 
 
GAGE : poids, lourdeur, fèces, dépôt, caution, mettre en gage ; ce qu’on laisse à un autre comme dépôt de garantie ; une assurance représentant une garantie. GAGE = VIRTUEL.
GAGE = ENCHAÎNEMENT : garantie portant sur l’avenir (évolutionnisme), comme une PROMESSE (carotte pour faire avancer l’âne, bien que certains parlent de « preuve », de « témoignage »).
En français du Moyen-Âge un Gagier est un exécuteur testamentaire, un dépositaire des gages.
 
BA-GAGE : dépôt, paquet, poids, matériel (de l'armée, 1260).
BA-GAGE = MENTAL : nos biens propres, nos possibilités, nos signes extérieurs de richesse ; ainsi que tout un ensemble nous paraissant « indispensable » : winnerisme, capacités, instincts, habitudes, sécurité, etc., bref, le mental.
On parle de « bagage intellectuel » dans cette culture du narcissisme et du winnerisme.
La religion de l’homme ou humanisme c’est A-prendre, le Pour-Voir : tout dans le mental. Or seul celui qui ne cherche plus à prendre peut dé-couvrir et con-naître. Seule la FIN DE LA DUALITÉ SUJET-OBJET ou Sujet-Connaissance se fait DANS L’INSTANT, et non par évolutionnisme ou « bagage culture ou intellectuel ». Trouvère signifie « voir le trou » ou ÊTRE AU POINT FOCAL, hors de toute dualité du spatio-temporel.

Bagage commence par B, comme : Bon, Beau, Bien, Ballon, Baleine, Bosse, tous opinions découlant du mental, comme le Besoin, le But, la Base, la Bâtisse. B est terrestre, pesante comme une malle, un bagage, et convie l’image des mamelles. B de l’aBondance, du Béné-volat, Béné-diction, Béné-fice, donc du B-né (le simple d’esprit) sous forme de parole, ou d’HOTC (Histoire-Opinions, Temps qui coule) (latin : facere, faire). Le B est du Thème de l’évolutionnisme (abrahamisme (1)).

OUBLIER OU PERDRE SES BAGAGES : on perd alors sa sécurité, on a peur du vide. Il y a précipitation nerveuse, affolement et PANique car on n’a plus le bagage d’Aviser, ON N’A PLUS LE BAGAGE DE L’ÉVOLUTIONNISME EN FORME D’IDÉATION OU CAUSE-EFFET, ALORS C’EST LA PANIQUE. Paradoxalement PAN le Tout nous délivrant de notre Bagage mental nous PANique alors, parce qu’on a l’impression d’être DÉPOSSÉDÉ DE SOI, DONC DÉPOSSÉDÉ DE SES BAGAGES. ON PERD LA MÉMOIRE, ET C’EST LA PANIQUE, LE COMPLEXE D’ÉCHEC OU DE LOSER. On se sent frustré.
En ce qui concerne les BAGAGES ENCOMBRANTS, ils sont comparables à l’actuelle culture du narcissisme : nos illusions, nos pseudo-obligations, notre « bagage intellectuel » ou nos bagages remplis de diplômes et médailles et honneurs en tous genres, soit cet hyper culte de l’ego ou Narcisse, et nos sentiments si exacerbés à notre époque, comme nos appétits en pouvoir d’achat et de consommation.
Aussi, QUE DE BAGAGES À JETER et même pas classés POUR SE SENTIR LIBÉRÉ.
Mais « être démunie de bagage » c’est encore la PANique savamment entretenue par cette civilisation technologique où il faut « tout connecter » pour mieux s’exploiter les uns les autres. Tout est fabriqué en une illusion que nous devons POSSÉDER LE NÉCESSAIRE, conformément à ce culte de société de consommation. Tout est fait pour faire gober à l’ego : « votre député, votre santé, votre assurance, votre boucher, votre voyante, etc. ». Tout est fait pour maintenir les masses DANS L’ANXIÉTÉ, un comble pour cette civilisation du tout sécuritaire ou tout confort !!!

Qu’il est dure « d’abandonner ses bagages », PARCE QUE LE ‘JE’ EST NU, donc cesser de dire : « Je suis fonctionnaire », ou « Je suis catholique », ou « Je suis juif », ou « Je suis protestant », ou « Je suis pauvre », ou « Je suis riche », etc. Le Vrai ‘Je’ est SANS BAGAGE, NU, SANS ADJECTIF, et c’est pourquoi il est TOUT, PAN, dans la non-dualité.

PANique ou peur du vide parce qu’on n’a plus aucun bagage. Le premier bagage est le DOGME, toujours construit par le mental sur une « logique ». Mais si probant qu’elle soit, cette logique part toujours de l’HOTC ou postulats incontrôlables comme tout ce qui concerne l’histoire humaine, et adoptés pour seul motif de la satisfaction de penchants sentimentaux ou de l’ego. Ainsi, le dogmatisme, comme par exemple celui du républicanisme, sera d’autant plus intraitable qu’il est inconscient, qu’il se sent en sécurité, qu’il se sent le winner, parce que tout danger de n’y plus croire crée la PANique devant le vide, devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre.
C’est-à-dire qu’il n’y a pas plus IDOLÂTRE que notre monde actuel qui déifie toutes choses (matérialisme), et lorsque qu’il arrive qu’il n’y a plus aucun bagage c’est-à-dire que l’idole ne correspond plus au désir inassouvi de l’ego, alors il y a tentative de détruire l’idole qui est devenu obsolète, n’est plus à la mode, on jette le bagage, et là arrive la PANique devant le vide terrifiant.

SANS BAGAGE, DONC SANS FAMILLE OU SANS FILIATION : le Christ-Jésus a donné l’exemple. Il faut avoir connu le froid, la faim, la souffrance à tous ses plans, comme la flagellation, l’abandon du corps, la peur et l’angoisse, le VIDE, pour affronter le Dragon Ego et dé-couvrir la Liberté.

CAPITALO-SOCIALISME = société construite sur la culture du narcissisme, le culte de l’OPINION formant un agrégat ou égrégore d’individus isolés. L’opinion est le propre de l’évolutionnisme, le propre de l’HOTC en s’élaborant au fil des jours, toujours instable, en évolutionnisme perpétuelle en fonction de l’HOTC et sociales que chaque individu trouve à son entrée dans le berceau, toujours particulier à un seul individu qui le sent et le pense selon des sentiments et des idéations propres, comme par prédestination, mais pouvant être manipulé par un dressage sentimental et intellectuel qu’on appelle « éducation ».

Buchenwald, Auschwitz, le Goulag, Katyn, la Vendée de 1793, l’épuration à la Libération en 1945, la guerre d’Espagne, etc., tous sont LES FRUITS DES BAGAGES DE L’OPINION.

VIDE : abandon de tout ce qui usé et périmé : attachements sentimentaux, HOTC ou soucis, préoccupation ou projet, engagement ou contrat. Le temple de Delphes porte cette inscription : « Si tu t’engages, voilà le malheur », donc une projection, un évolutionnisme sont le malheur par principe et toute cette civilisation humaine est construite sur le malheur : LE CHRISTIANISME ET LE JUDAÏSME SONT RELIGIONS DE L’HOMME DÉCHU, parce que l’Homme des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture est irrémé-diablement prisonnier de l’HOTC et son évolutionnisme impliquant un éloignant permanent du Soi-Instant.

L’humain rêve de s’envoyer en l’R, DE SE LIBÉRER, ce n’est pas l’invention de l’aviation ou du « satellite » qui va l’envoyer au paradis, VU QU’IL EST PLOMBÉ PAR SON BAGAGE INTELLECTUEL (sa raison). Le transhumanisme ne résoudra rien et accentuera même le problème.
LA CHUTE DE L’HUMAIN C’EST SA RAISON, ET SON FER/FAIRE.
« Bien que doués d’intelligence, les hommes ne s’en servaient pas. C’était l’époque de l’Unité parfaite ; personne n’agissait, TOUT SE FAISAIT NATURELLEMENT.

Puis vint la décadence. Les Augustes Souei-jen et Fou hi voulurent agir sur les hommes [départ du Faire/Fer]. Ils ne parvinrent plus à maintenir l’unité parfaite, mais seulement à obtenir l’entente [opinion, contrat ou convention]. La décadence s’accentua de nouveau ; l’Auguste Chen-nong et le Souverain Jaune voulurent agir sur les hommes. Ils obtinrent la paix mais non plus même l’entente [pas de perturbation sociale]. La décadence s’accentua de nouveau. Les souverains Yao et Chouen voulurent agir sur les hommes. Ils inaugurèrent une administration et voulurent éduquer le peuple. La pureté et la simplicité disparurent [chute dans la civilisation, ”éducation” et perte de la Nature]. Les hommes délaissèrent le Tao pour pratiquer le bien [dualité sujet-objet ou contrat entre deux personnes]. L’action eut la pas sur la vertu [Pour-Voir et winnerisme] et l’esprit individuel [ego ou mental, opinion] sur la nature originelle [le Soi].
Si les hommes communiquent entre eux avec leur esprit individuel, la paix ne peut plus être maintenu [opinion, guerre de tous contre tous, ou exploitez-vous les uns les autres]. Car on orne l’esprit pas la lettre et on l’élargit par l’érudition. Or, la lettre tue l’esprit et l’érudition le noie. Ainsi tout le monde fut rejeté dans l’égarement et le désordre sans pouvoir jamais rejoindre son indistinction primordiale en retrouvant sa nature et son sentiment », explique Tchouang-tseu au chapitre 16 : ”Corriger la Nature”.

« Le mental, dominé par l’ego, a les forces sapées et devient trop faible pour résister aux pensées qui le torturent. Débarrassé de l’ego, le mental est heureux comme dans le sommeil profond, sans rêve. Il est donc clair que la félicité et la souffrance ne sont que des modes mentaux ; mais il n’est pas facile de remplacer le mode faible par le mode fort. L’activité est faiblesse et rend donc malheureux ; la passivité est force et procure de la félicité. La force latente n’est pas apparente, et n’est donc pas utilisée », dit Ramana Maharshi à l’entretien 188. Donc ne pas s’identifier à celui qui agit, comme écrit plus haut (je suis ceci, je suis cela).

« Vos ennuis actuels relèvent du mental et ils ne peuvent être supprimés que par le mental » (R. Maharshi, entr. 557).

« Dès que le mental tend à s’extérioriser, tournez-le aussitôt vers l’intérieur. Il s’extériorise du fait de l’habitude de chercher le bonheur en dehors de soi-même ; mais la connaissance que les objets extérieurs [les bagages] ne sont pas cause de bonheur le réfrénera. C’est le vairâgya, l’état sans passion [sans couleur rouge]. Ce n’est qu’avec le parfait vairâgya que le mental devient stable » (R. Maharshi, entr.344).

FERMEZ LES BOUCHES, antique précepte : « Fermez portes et fenêtres. Ne laissez jamais entrer dans le Laboratoire une seule « mouche » pendant les moments délicats ! ». Ainsi, chacun s’occupe de ses affaires, est DISCRET, et c’est la PAIX. Car le brave homme, qui charitablement désir éclairer son semblable risque d’être “coupé en rondelles” en guise de récompense…
 
 
Note.
1. « Dans la Bible, Dieu dit : « JE SUIS avant Abraham ». Il ne dit pas « J’étais », mais bien « JE SUIS » [Instant] ». (Ramana Maharshi, entretien 436, et répété au 145, 189).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 13-10-2017 00:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >