Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Culte de l’ego = protestantisme
Culte de l’ego = protestantisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-10-2017 01:47

Pages vues : 2137    

Favoris : 305

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Civilisation, Eau, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Simple, Socialisme, Spiritualité, Technique, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
bones_logoego.jpg
 
 
 
Culte de l’ego = protestantisme
et culte de l’insuffisant vers
LA TERRE PROMISE DU DÉSIRABLE,
c’est-à-dire de la CONSOLATION ou
de la CAROTTE pour faire avancer l’humain.

Attendre des fruits et les récolter.
 
 
Les États-Unis veulent soumettre l’Univers (surtout les Google et leurs transhumanistes et leurs prothèses inform-atiques et leur complexe militaro-industriel). L’Empire USionistan c’est comme les Yahvistes ou peuple élu qui croient que les « Gentils » n’ont été créés que pour être exploités et dépouillés ! Le genre d’impérialisme : « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous », typique antienne talmudique cité par Jacques Attali dans son livre Les Juifs, le monde et l’argent : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entourent ». Ils appellent ça « rendre des services », ce que font partout les États-Unis dans ce monde puisqu’ils veulent y fourguer leur « démocratie ».
 
CONSOLATION = LA FEMME, en premier, ensuite LES RELIGIONS. Nous disons souvent : « la divine Providence », ou « la Justice éternelle ». ÉVE était l’Eau et la Vie, à y ajouter ISIS ou le « Je suis ce JE SUIS ». Adam était la violence du rouge de la passion (Adam = rouge ou homme en hébreu), violence de l’évolutionnisme matérialiste. On éjecte le matriarcat pour le remplacer par le patriarcat : Zeus, Jéhovah, et la prépondérance masculine éclate à la gueule dans l’hellénisme ou culture méditerranéenne, le mosaïsme et les religions qui les avaient précédées. Le mosaïsme est par essence du patriarcat, à tel point que la judéo-maçonnerie spéculum de 1717 née à Londres, celle qui est un réseau « social » électoral, refusait les femmes (bien que depuis le 19è siècle il y ait des loges féminines, surtout en Angleterre, voir Annie Besant, etc.)

Autre consolation, LA CAROTTE : Timour Leng (ou Timur Lang) a convoqué Nasr Eddin pour une affaire sérieuse.
- Nasr Eddin, tu as acquis, dit-on, la connaissance des mystères. Je voudrais donc que tu me dises ce qu’est une certaine science occulte appelée « ésotérisme », paraît-il.
- Par la barbe du prophète, seigneur, je n’ai jamais entendu parler de cette science-là i
- Eh bien, informe-toi, questionne. Je veux que tu me fasses un rapport là-dessus dans un mois.

Un mois plus tard, Nasr Eddin, qui entre-temps s’est borné à cultiver son jardin et à bichonner son âne comme d’habitude, revient à la cour, mais les mains vides.
- Nasr Eddin, je vois que tu as oublié ce que je t’avais demandé.
- Oublié ? Ô maître du monde ! J’ai parcouru des provinces entières, j’ai questionné les plus grands sages, j’ai lu des centaines de traités. Et qu’Allah me maudisse si je mens !
- Mais alors donne-moi ton rapport. Je ne le vois pas.
- Mon rapport tient en un seul mot !
- Comment ? fait Timour stupéfait, un seul mot pour expliquer toute une science secrète ! Dis-moi donc lequel.
- CAROTTE ! crie soudain Nasr Eddin aussi stupidement que glousse un dindon.
- Comment carotte ? Que signifie cette incongruité ?
- CAROTTE ! répète sur le même ton Nasr Eddin. J’ai appris deux choses sur « l’ésotérisme ». La première, c’est que beaucoup d’ânes s’y intéressent. Le deuxième est que, fort heureusement, la partie la meilleure en est cachée.
[D’après l’édition préparée et présentée par Jean-Louis Maunoury, Phébus Libretto]

Les récits les plus forts de Nasr Eddin Hodja nous paraissent ceux qui jouent non pas du registre de la subversion sociale ou morale, mais sur celui, infiniment plus dérangeant, de la subversion du sens, présentant la raison ordinaire comme une aberration, voir comme une folie, et la folie apparente comme la raison suprême.

L’occulte, le secret, de nos jours de culte de l’ego et du selfie il semble que cela soit interdit, en vertu de Big Brother ! Mais en ce qui concerne les sectes, comme cette judéo-maçonnerie spéculum à Pour-Voir genre GODF, pépinière à chefferie du régime républicain, elle ne peut faire aucun bien : toute société qui agit en cachette et qui n’est pas contrôlée par l’œil du public, conformément au sens du mot « démocratie », peut avoir été fondée dans des circonstances favorables, par des hommes d’une grande probité, puis rapidement dévier de son but, pour être possédée par des cancéreux du Pour-Voir ou intrigants politiques comme de nos jours, et se transformer en oppression publique et de malfaisance en réseaux parmi la finance internationale. CELA CONCERNE NOTAMMENT LE KU-KLUX-KLAN. Voir la Ligue patronnée par les Guise : Ce qui apparaît nouvellement doit aussi disparaître. Seul ce qui est Réel doit exister toujours.

LIGUE, KU-KLUX-KLAN, HOLLYWOOD, JUDÉO-MAÇONNERIE À POUR-VOIR = ÉTAT DANS L’ÉTAT, ou plutôt EMPIRE DANS L’EMPIRE (USionistan). Hollywood avec la récente affaire de cul de Harvey Weinstein est un exemple de cet empire qui par son industrie rayonne sur le monde par une manipulation hypnotique exaltant la dualité WINNERS-LOSERS au profit du winnerisme, qui est une COPIE DU ROBESPIERRISME quand il essayait de calmer les angoisses des pilleurs des biens nationaux (les biens du clergé et des nobles) : « Que les bons se rassurent et que les méchants tremblent » (les « méchants » étaient évidemment ceux que le régime républicain venait de piller). C’est aussi ça le protestantisme… et la laïcité ! D’ailleurs dans toutes usines tenues par la finance internationale il y a de « l’harcèlement sexuel » ; de plus Hollywood est construit sur l’arrivée de certains Juifs d’Europe centrale au début du 20è siècle ! Ces Yahvistes fonctionnent aussi à la CAROTTE : LA TERRE PROMISE DU DÉSIRABLE, UNE EXCITATION À LA WEINSTEIN, PUISSANCE IRRÉSISTIBLE DE LA MAGIE NOIRE OU BLANCHE peu importe tant la frontière est mince. D’autre part IL N’Y A PAS PLUS EXCITANT POUR CERTAINS HUMAINS QUE LES PÉRIODES DE GUERRES QUI LEUR PROCURENT DU TRAVAIL (voir les Rothschild...). Ces guerres forment ce qu’on appelle de nos jours « réseaux sociaux », car tout se résume au mot « OPINION » : on fonde un club (de réflexion ou travail du chapeau) ; kuklos en grec signifie société ou cercle ; klan en irlandais signifie : race, famille, clique (1). Dans le nom Ku-Klux-Klan il y a de la Magie Noire exactement comme dans son prolongement actuel les SKULES AND BONES. Déjà vers 1880 il y avait aux USA plus de 2 millions et demi de judéo-maçons spéculatifs, donc au-delà de la classe lettrée toute entière ; constitution américaine basée sur cette judéo-maçonnerie, alors il n’est pas étonnant que le washingtonisme soit parasité par les Yahvistes de la Carotte « Terre promise ». L’Empire USionistan est fondamentalement un EMPIRE DE GUERRE : klan se trouvant dans un document français avant 1789, kuklos-klan peut se traduire Société pour la guerre à la clique d’Irlande, et à la guerre de Sécession le Nord devient le winner grâce à l’appui de la clique d’Irlande, ce qui fera que les jeunes Sudistes losers en voudront à mort à cette clique, ou à tout parti abolitionniste. Son cri de ralliement sera alors : « Guerre à la clique d’Irlande ».

1866, guerre du Mexique par Napoléon III, début du washingtonisme et de la fièvre technologique, et naissance du Ku-Klux-Klan à Pulaski. Ku-Klux-Klan qui comme toutes sectes fait dans le gros ego avec des titres ronflants style modernes jeux vidéos, comme : Grand Cyclope (Président, et l’œil qui se retrouve dans toutes loges judéo-maçonniques), Grand Mage (vice-président), Grand Turc (Maréchal), Grand échiquier (Trésorier), etc. Lieu de réunion : loge, caverne, antre, repaire, etc., toutes choses couvertes comme pour singer le « Connaître toi-même par toi-même » (se tourner vers l’intérieur).

Dès 1867 les sincères intentions de Klan tendirent à transformer le réseau en « régulateurs », sous ces trois causes : impression faite par la secte sur ses propres paroissiens, l’effet mystérieux et excitant produit sur les profanes, l’état anormal dans lequel se trouvait le Sud des USA à l’époque. C’est ainsi que le Klan se dirigea vers un but politique (supprimer les inégalités, protéger la possession…). Bref, rien d’original, toujours la même musique : défense de la paix, de l’ordre et de la propriété ! Une litanie digne de la chevalerie du Moyen-Âge ou de modernes Boys Scouts à la Baden-Powell. À partir de là pouvait facilement s’introduire dans la secte des cancéreux du Pour-Voir. La trinité paix-ordre-possession est source de Pour-Voir.

Il y a d’ailleurs un parallèle du Klan et autres sectes genre Skull and Bones avec l’État islamique, sauf, sauf, que cet « État » n’est pas vraiment une organisation mais plutôt une sorte de nébuleuse s’adaptant très rapidement aux événements du moment. Alors que les sectes et leurs « hauts grades » sont proprement secrètes et très unifiées et très organisées, cachées comme Daesh, et hautement dangereuses. Seule différence, en plus de celle de la nébuleuse, les sectes restent plus ou moins légales aux yeux du régime républicain.

ÉTAT ISLAMIQUE ET GOUVERNANCE OCCULTE JUDÉO-MAÇONNIQUE = MÊME CHAOS À LA TÊTE D’UNE ARMÉE TÉNÉBREUSE, AVEC CHEFFERIE INCONNUE QUI TIENNENT LEURS TROUPES ET LEURS LOGES DANS LEUR EGO. Tous sont liés par un serment d’obéissance aveugle, tous les judéo-maçons de tous rites et de tous grades, de même que les terroristes de Daesh ne connaissent pas les noms de ceux qui les manipulent. C'est cette chefferie, aussi bien de Daesh que des Spéculums, qui est maîtresse du monde. Aussi bien dans Daesh que dans cette judéo-maçonnerie spéculative à Pour-Voir chacun est conduit sans savoir par qui et exécute des ordres dont il ignore l’origine et le but réel ; principe de la Vraie Société secrète, secrète pour ceux qui en font la partie.
Les terroristes français qui partent en Syrie avec la bénédiction de Laurent Fabius, puisqu’il paraît « qu’ils font du bon boulot », sont comme le Klan et les judéo-maçons occultes : on ne sait pas combien partent, de même qu’on ne sait pas combien reviennent, en France, de la Syrie…

Culte de l’insuffisant vers LA TERRE PROMISE DU DÉSIRABLE, comme si la Nature, notre nature, ne nous avait pas TOUT DONNÉ dès l’Origine ! La fabrication de l’État d’Israël en 1948 est typiquement de ce culte de la Terre Promise. Ce culte de l’insuffisant et de LA TERRE PROMISE DU DÉSIRABLE se retrouve SURTOUT dans la judéo-maçonnerie de 1717, celle qui se dit « Une » et « Universelle », CELLE QUI EST LA PLUS CACHÉE : le Klan comme cette judéo-maçonnerie à hyper pouvoir ne donne pas la liste de ses membres à la Préfecture de police, et il est impossible de connaître le nombre des membre des uns et des autres. Partout où on peut l’entrevoir ce genre de secte hyper cachée apparaît en pays protestants, à Londres en 1717, et exerçant une influence réactionnaire et aristocratique, à la condition qu’on ne la découvre point, prétexte à cacher des « mystères » à ceux qui n’en sont pas dignes à leurs yeux. Ce genre de Klan et de maçonnerie n’ont pas de site sur l’Internet !!!

Culte de l’insuffisant vers LA TERRE PROMISE DU DÉSIRABLE : COMMUNICATION OU « SOCIAL » (entendre « échanges commerciaux  , puisqu’il ne reste plus que ça).
COMMUNICATION = PONT et PONTIF, celui qui fait passer le Pont à l’initié, qui, une fois de « l’autre côté » est censé avoir pris conscience qu’il est tuyauté ! Il est Con-Né : né avec ; alors que le profane est encore prisonnier de la dualité sujet-objet à peser le pour et le contre du damier de carreaux noirs-blancs du dallage de la loge judéo-maçonnique dans l’infini des opinions possibles, agnostiques ou religieuses, alors il a seulement le savoir (Pour-Voir ou : « voir-ça », c’est-à-dire qu’il reste un VOYEUR mais nullement un Sage.

Comme j’écrivais il y a peu, si vous voulez la Vraie Paix : FERMEZ LES BOUCHES !…


Note.
1. Klan et clan, tribu, à totalement distinguer de CASTE : qui « exprime une répartition des fonctions propres, symboliquement, tant aux activités divines qu’à l’existence d’une société et à celle de l’individu. Car la complexité de l’être humain fait d’icelui une société en miniature [macrocosme-microcosme]. De ces points de vues, le principe des castes prend une valeur universelle » [un peu comme les Bellatores [militaires, aristocrates, gouvernement], les Laboreores [travail, paysans, artisans], les Oratores [le spirituel, les arts et les sciences]. En référence au dict. des Symboles, de J. Chevalier et A. Gheerbrant. Il écrit encore : « Ces fonctions nécessaires comprennent des activités qui se vérifient aussi bien dans la vie collective que dans la vie individuelle. Si le monde social est à l’image du monde divin, le monde intérieur de l’homme est à l’image de la société ».
« De Purusha (Principe descendant et se manifestant, l’homme originel et sacré, éternel), enseigne le Rig-Veda, le brahmane (Absolu, Être suprême) fut la bouche (organe de la parole) ; le Kshatriya (fonction royale et guerrière) fut les bras (organe de la force) ; le Vaishya (fonction économique) fut les hanches (organe de l’effort) ; le Shüdra (fonctions serviles) naquit sous ses pieds ». Cela va donner un certain urbanisme, avec zone réservée de la cité : aux brahmanes le Nord, aux guerriers l’Est, aux négociants le Sud, aux serviteurs l’Ouest. « À chaque caste également était réservé une saison privilégie : aux brahmanes l’hiver, etc. ». On retrouve la notion de caste chez les Mayas : Blanc, Rouge, Jaune, Noir, avec les quatre éléments ; voir les quatre âges du monde, dont l’Âge d’Or (primauté aux activités spirituelles), jusqu’à notre actuel âge du Fer où règne la servilité (salariat) et la tyrannie (de l’opinion et de l’étatisme omniprésent).
Il est évident que la CASTE COMME SYMBOLE RESTE D’ACTUALITÉ tant elle correspond aux fonction du mentale de l’humain et par rapport à son niveau de conscience qui ne peut pas être égal partout : « Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempéramment des individus et leur maturité spirituelle. Il est impossible d’instruire EN MASSE [selon le principe d’égalitarisme du régime républicain] », dit Ramana Maharshi à l’entretien 107 quand quelqu’un lui demande : « Comment peut-on élever le niveau spirituel des gens ? Quelles instructions doit-on leur donner ? »
Bref, actuellement, à propagande débile, à peuple débile !
 
 

Dernière mise à jour : 15-10-2017 02:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >