Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’Univers : un nom-la-forme
L’Univers : un nom-la-forme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-10-2017 22:27

Pages vues : 2198    

Favoris : 279

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Christ, Civilisation, Dualité, Eau, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Simple, Socialisme, Spiritualité, Technique, Templiers, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
 
dmain1_tr300.png
 
 
L’Univers : un nom-la-forme
comme ceux que l’on trouve
dans un Supermarché.
Le Temps n’existe que s’il
y a quelqu’un pour l’observer,
et pour l’acheter (y croire),
de même pour l’Univers.
 
 
L’ignorant cherche à étudier l’Univers comme l’enfant qui cherche en vain à attraper la tête de son ombre avec ses mains : « Sa mère prend pitié de ses efforts inutiles ; elle prend la main de son enfant, la lui pose sur la tête en lui faisant ensuite observer à terre la tête de son ombre avec la main dessus. Il en va de même pour l’ignorant qui cherche à étudier l’Univers. L’Univers n’est qu’un objet créé par le mental et qui a son existence dans le mental. Il ne peut être mesuré comme le serait une entité extérieure. Il faut atteindre le Soi, pour atteindre l’Univers », Ramana Maharshi, entretien 485, du 30 avril 1938.
 
Dans le même entretien : « Le mental est quelque chose de mystérieux. Il consiste en sattva, rajas et tamas [pureté, activité et inertie]. Les deux derniers donnent naissance au vikshepa (la diversité). Dans son aspect sattvique, le mental reste pur, non contaminé. Il n’y a donc pas de pensées, il est identique au Soi. Le mental est comparable à l’akasha (l’éther). Tout comme il y a des objets dans l’akasha, il y a des pensées dans le mental. L’akasha est l’équivalent du mental et les objets l’équivalents des pensées. On ne peut espérer mesurer l’Univers et étudier les phénomènes. C’est impossible. Car les objets sont des créations mentales. Vouloir les mesurer est comparable à la tentative de mettre le pied sur la tête de sa propre ombre pour l’immobiliser. Plus on avance, et plus l’ombre avance aussi [c’est moi qui souligne et (1)]. Il est donc impossible de poser le pied sur la tête de sa propre ombre ». Gare à vos méninges, le GODF est au service de votre émancipation ; il est vrai que ce qui ressort beaucoup en ce moment, ce qui bande beaucoup, c’est le sexe, donc la matière sur toutes les coutures !

Le problème de notre époque depuis la mode de la « raison » des perruques poudrées du siècle de leur « lumières », est que le mental a remplacé le Soi : désormais place à la croyance en une « Matière absolue », ce qui va effectivement fourbir : et l’Univers, et les transhumanistes et tous ces délires technologiques dépendant de l'argent.

RAISON = PRENDRE À LA LETTRE, DONC TOUT MESURER, TOUT DIGITALISER EN ZÉRO ET UN. ENGROSSER LA DUALITÉ CAUSE-EFFET.
Les Pharisiens sont des spécialistes du « prendre à la lettre ».

Le problème est de comprendre pourquoi et de quelle manière la dé-couverte du « Je pense, donc je suis », dans le Thème du « Je suis ce JE SUIS », fut finalement renversée en une contre-proposition qui se laisse résumer par la formule : « Je suis matière, donc j’existe tel un robot, une mécanique, sans être soumis par quoi que ce soi puisque je suis en démocratie et en laïcité et je suis ”libre” », et j’ajoute : « Je prend à la lettre », ou mieux : « Je prends pour argent comptant ». Le but de cette dérive n’est pas que théorique mais éminemment PRATIQUE ET TOUT CONFORT et « pouvoir d’achat », d’où la dérive technologique déjà en place dans l’Encyclopédie étouffe Chrétiens des Diderot et Cie. Bref, cela équivaut à ce qu’écrivait Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Le règne de « l’opinion », à sa maturité, prend le masque de l’Universel [du Divin] en renversant les rôles : Ce sont les accidents qui engendrent les Essences ». Coulonval résume bien notre époque « d’autonomie » ou parfaite prison de la Matière : « Que dirait-on d’un mécano qui prétendrait monter une machine à coudre avec les pièces détachées d’un bagnole ? C’est pourtant ce que fait le communisme, Teilhard de Chardin aussi, et Freud ».
On ne peut pas couper l’être humain en deux : d’un côté le spirituel, et de l’autre la « laïcité » ; faux prétexte destiné à fabriquer des « pouvoirs d’achats » ! Ce que confirme le GODF quand il écrit dans sa plaquette sur la ”sentinelle” : « La  séparation du spirituel et du temporel est la pierre de touche de notre humanisme. Cette liberté précieuse, on le sait, a été chèrement conquise. Elle est aujourd’hui à nouveau vulnérable, et contestée. Si nous ne voulons pas, demain, en être privés, il est urgent d’en réaffirmer le principe ».

« Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles », dit Ramana Maharshi à l’entr. 479. Donc si tout le monde s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas besoin de fabriquer « le droit à la liberté de penser et d’exprimer ses pensées ”dans la limite de la courtoisie et des égards dus à autrui” » et de déclencher la polémique par l’opinion à n’en plus finir.
« Le Silence est le langage le plus élevé et le plus efficace », dit Ramana Maharshi à l’entr. 246. « La lettre tue [donc la croyance à la lettre et à son verbiage, sa bafouille], mais l’esprit est vivifiant » (2 Corinthiens 3, 6).

La laïcité tant vendue par cette judéo-maçonnerie spéculum du Grand Orient de France est une des pierres de base du capitalisme de la City de Londres (GODF qui, sans rire, puisqu’il prétend dans ses statuts ne pas s’occuper de politique, se veux « sentinelle de la République », conformément à tous les titres ronflants d’orgueil dont il s’affuble depuis 1717.
Capitalisme, de capital (chef, seigneur, dignité)), capel : chapeau ; capeline : armure de tête, casque ; en cette démocratie marchande chère au GODF, depuis que leurs proches ancêtres les républicains de 1789 ont coupé la tête du roi, du capel, il a été remplacé par « LE CLIENT ROI » du capitalisme. Désormais les clients sont tous des rois…
 
 
DOGME = POSSESSION, EGO.
Sans le Dogme, l’humain est perdu sans « Carte » (dans tous les sens de ce mot…)

Grand Orient de France, Église de Rome et toutes religions abrahamistes, banques de tous régimes étatiques, sont une INFANTILISATION DES MASSES : LA CROYANCE-CRÉDIT-CRÉDO ayant pour nom LA PROVIDENCE, qui sonne proche de provisions, et donc comme POUVOIR D’ACHAT, POUR-VOIR TOUT COURT : étymologie de voir, donc dualité sujet-objet.
La Providence, devenue depuis 1789 le régime républicain et la judéo-maçonnerie spéculative S’OCCUPE DE CHAQUE ÊTRE HUMAIN FAÇON BIG BROTHER, ce qui est la définition même du mot DOGME. La république du GODF se veut « universelle ». Le marxisme léninisme se voulait aussi universel alors qu’il était un capitalisme d’État.
Le principe de la Croyance est qu’elle est sans objet : la Croyance est une Super Carotte ou un désir de Rien actuellement ayant la forme de « fin des temps ». Comme la Croyance est sans objet, elle sera très difficile à déraciner ! L’Argent-Dieu a encore de beaux jours devant lui ! Idem pour un dogme enraciné profond représentant un modèle depuis des millénaires, il sera difficile de s’en délivrer et d’imaginer comment celui qui ne le partage pas peut survivre !

Il y a Croyance parce que PEUR DU VIDE, PEUR DU SOI pouvant engendrer la PANique : extinction momentanée des cinq sens et donc du mental DEVANT L’INEXPLICABLE : plus aucun nom-la-forme, plus aucune dualité. Il ne reste qu’une « intentionnalité à jamais inconnaissable » (ici je fais référence à Paul Diel : Symbolisme dans la Bible).
Le dogmatisme sera d’autant plus tyrannique qu’il est plus inconscient (ignorant) et bourré de noms-les-formes, parce que tout danger de n’y plus croire va créer la PANique devant le Soi, devant le Vide, devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre de son pouvoir d’achat et d’en jouir !
PEUR DU VIDE, CET ENDROIT DE NULLE PART ET SANS CARTE…
Le Vrai Réalisé ou Mystique ne craint pas cette PANique, parce qu’il n’est pas dans la dualité du Dogme, IL EST, IL SAIT ICI ET MAINTENANT, et c’est pourquoi, s’il existe encore des dogmes, il n’est pas dogmatique.
Le socialisme et le régime républicain, où l’opinion atteint son ultime maturité en se parant des prédicats de l’absolu divin dans une vision qui se rêve « universelle », est une fausse synthèse de tout le vivant sur cette planète, et est morphologiquement une réalisation à l’envers, en creux, d’une catholicité, d’une Taoïcité, qui n’est toujours pas réalisé. L’Église de Rome n’en prend nullement le Sentier… Désoler si cela choque quelques uns de ses actuels paroissiens. Peut-être ne faut-il plus aucun pape, ni ce « machin » du Vatican ?


L’humain est toujours en croyance, parce que pour lui la Seule réalité est CRU-EL : EL, la Divinité toute nue, crue. CRU : sens se croître et de croire, et de ce qui est naturel (pas cuit, pas cuisiné, sans artifice !). L’humain a peur du Gratuit, peur du Seul Réel, alors il invente l’HOTC pour mettre des DISTANCES entre lui et le Réel, il enjolive ; bref, il invente la dualité sujet-objet.



LE CHRIST EST MAIN OUVERTE.

OINT : messie ; huile. CHRIST = le D d de la main ouverte du Hiéroglyphe de l’Égypte ancienne ; pas de verbiage, pas d’opinion, le SILENCE. D de la Manifestation terrestre : ce qui peut être saisit par la main, l’action de mettre la main à la pâte (celle du pain ou l’argile de Khnoum ; argile ADN, voir Les 3 Livres du Potier, de Piccolpassi).
Main ouverte, rien de caché, main vide prête à faire. Main = Source.
Notez que la langue arabe traduit les mots « Main » et « Force-Active » par YAD, soit le 3 et le 4 de la Manifestation de la Source Créatrice Tri-unitaire, comme l’explique Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux.
D de Distance, Direction, Début, Départ, épine Dorsale, existence de l’essence (substance) avant la parturition qui en fera la manifestation terrestre.
D de Dualité : tout effet a une cause (ici-bas). Dualité ou Distinction, Descendance, Déterminisme, Dette (impliquant un potentiel, aussi du Diable). Un D bien terrestre par son ventre : D de Des et qui précède la lettre E qui en assure le déploiement. D ou E concentré mais par encore dans la 3D.

HUILE : huile de pierres surtout au Proche et Moyen-Orient et guerres sans fin pour se l’approprier. Pourtant, HUILE = LUMIÈRE ET PURETÉ ET PROSPÉRITÉ (pour les royaumes du Golfe producteur de cette huile de pierres).
Celui qui est oint est comme un Réalisé vivant. L’HUILE comme l’Air et l’Eau pénètre partout. C’est une sorte de Teinture…

La lettre D, moitié du O, le Tout, le Wouki chinois, le O-Céan : ici et maintenant. Qui va fourbir le C, de Cassure, de Création, de Ciel, de Caducée, de Clair, Croisement, Conjonction ou Circonstance ou Coïncidence, Crédo-Crédo-Croyance (et ses religions et ses banques…). Un C début de la Création quand la dualité forme Ciel-Terre, Clair-Obscur, Pur-Impur, l’Homme à l’Image de Dieu, son Reflet. I-MA-GE : l’Unité se répand depuis le Principe Originel Universel pour donner les nom-les-formes.

Le Christ est du même Thème que la lettre D de Départ, le Soi : Christ étant le Soi, ce qui est naturel en TOUT, il est censé comme le Soi être connu de chaque être humain. Ainsi il doit s’incarner chez les humains à un moment ou un autre, donc ICI ET MAINTENANT. Seule condition pour que la Vraie Paix règne sur cette planète. Jésus est donc Christ, le Soi, et parce qu’il est un Réalisé il le RAYONNE en chaque être humain. Mais le ‘D’ du Jésus-Christ ne réalise pas, comme le veut le dogme de l’Église de Rome et comme le dément atrocement la pétaudière humanité, pour tous cette Réalisation « tout confort ». Il faut se prendre par la main ouverte, la transparence, LE SILENCE, afin que la souffrance de l’avidité des désirs humains s’efface comme une mauvaise fumée, une fumisterie.
Christ, Jésus, lettre D de Départ montrent le SENTIER À FOULER, ou le « Pont d’Avignon sur lequel on y chante et on y danse », dirait l’écrivain Alphonse Allais.

D, Christ : le D de Don miraculeux accordé par le Soi ; mais au contraire du sens actuel du mot Don, qui est du mercantilisme destiné à acheter quelque chose, car le Don est devenu INTÉRESSÉ, lié à l’ego ; or LE DON RÉEL EST SYNONYME DE GRATUITÉ, SOIT LA TRANSCENDANCE NATUEL À L’ÊTRE HUMAIN, C’EST EN EFFET UN DON, UNE VRAIE CRÉATION POUVANT RÉVOLUTIONNER CETTE PLANÈTE.
Gratuité = absence de vanité, d’opinion… Bref, absence d’ego.

D de Départ : le Réalisé vivant n’obéit à aucune loi humain toujours duelle. Il obéit uniquement à son propre Soi car il est devenu sa propre Loi, qui incarne l’éternelle Loi d’harmonie ou Soi, Tautologie ‘Je’-‘Je’ qui régit tout le reste du monde. Le Réalisé vivant par son SILENCE qui rayonne naturellement va LIBÉRER les être humains de leur lois humaines (lois dans l’HOTC : Histoire-Opinions-Temps qui coule).

Dans la doc de mon Mac j’y vois :
« Quant à la mort du premier né BQR, qui est aussi le nom du Nord-Est et correspond aux Dieux Cadmus, Cadmon, Casmilus, symboles de l’hiver, le premier né de l’année, elle à l’équinoxe du printemps, terme au-delà duquel Pharaon ne peut plus retenir Israël dans le pays de Mesraïm, c’est-à-dire au-dessous de l’horizon » : voir la page Vraie Unité dans la diversité (Nature).

Quant à Eyrénée Philalethe, dans Entrée ouverte au Palais fermé du Roi, il écrit :
« Apprenez donc qui sont les compagnons de Cadmus et quel est ce serpent qui les a dévorés, et quel est ce chêne creux où Cadmus cloua le serpent. Sachez quelles sont les colombes de Diane, victorieuse du lion en l'apprivoisant, ce Lion vert, dis-je, qui est vraiment le Dragon babylonien, détruisant tout par son vénin. Enfin sachez ce qu'est le caducée de Mercure, avec lequel il opère des merveilles, et quelles sont ces Nymphes qu'il instruit par ses incantations. Apprenez tout cela, si vous voulez atteindre l'objet de vos désirs ».
« Notre Mercure est ce serpent qui a dévoré les compagnons de Cadmus, ce qui n'a rien d'étonnant puisqu'auparavant il avait dévoré Cadmus lui-même, pourtant plus robuste que les autres. A la fin, toutefois, Cadmus le percera de part en part, dès que par la force de son soufre il aura su le coaguler ».


Note.
1. Ce passage de l’ombre de la tête rejoint le « Catéchisme occulte » :
Page d’archive préhistorique.
Un manuscrit archaïque - assemblage de feuilles de palmier rendues, par quelque procédé inconnu, inaltérables à l’eau, au feu et à l’air - se trouve sous les yeux de l’auteur. Sur la premier page l’on voit un disque blanc immaculé, sur fond noir.
Sur la suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre. L’étudiant sait que le premier représente le Cosmos dans l’Éternité, avant le réveil de l’Énergie encore assoupie, émanation de l’Univers en des systèmes postérieurs. Le point dans le cercle jusqu’alors immaculé, l’Espace et l’Éternité en “repos“, indique l’aurore de la différenciation. C’est le Point dans l’Œuf du Monde, le Germe qu’il contient deviendra l’Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif.
Le cercle unique est l’Unité divine, dont tout procède, où tout retourne : sa circonférence, symbole forcément limité de par les limites de l’esprit humain, indique le PRÉSENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l’Âme Universelle, bien que les deux ne fassent qu’un. La surface du disque est blanche et le fond est noir : cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance qui soit accessible à l’homme. (D’après La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, début de la Préface)
LE RÉEL EST DONC INVÉRIFIABLE, PAS DE POUR-VOIR, IL NE PEUT AVOIR AUCUNE PREUVE, POUR CELA IL FAUDRAIT « SORTIR » DE L’UNIVERS. COMME « DIEU » : PERSONNE NE L’A JAMAIS VU ! (Personne ne peut posséder la Vérité).
 
 

Dernière mise à jour : 25-10-2017 00:46

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >