Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Gardiens du Seuil
Gardiens du Seuil Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-11-2017 01:03

Pages vues : 2232    

Favoris : 287

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dualité, Eau, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Porte, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Simple, Socialisme, Sommeil, Spiritualité, Technique, Templiers, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
serpent_transpa1_paradoxerealisat.png
 
 
Gardiens du Seuil
Les Serpents et Dragons
 
 
LA VIGIE : éveil, éveillé, veiller, sur-veiller. Le Veilleur et son MAT (mast) : le Fou, le Zéro, le Vingt-deux, du jeu de Tarot. Mat n’a pas de numéro. Il est hors les murs, comme un DÉVERGONDÉ, comme un MINISTRE DU RIEN DU TOUT, à la manière d’un enfant inculte (pas encore salopé par la culture des adultes). Il n’erre pas, il avance. Il est SILENCE, parole absolue, savoir ultime qui rejoint l’ignorance : la culture de ce qui reste lorsque tout le conventionnel est libératoirement oublié. Mat n’est pas le Néant, il est comparable au Nirvana, au Vide, lorsque plus aucune possession n’est nécessaire, la conscience d’ÊTRE devient celle du monde, du Tout. Bref, le Mat ou Vigie est au-delà de la cité des êtres humains et de leurs conventions et lois.
 
EGO - DRAGON (EGRAGON) : En dehors d’eux, les choses ne sont pas gardées, donc : « Liberté ».
« En dehors du dragon qui veille, les choses ne sont pas gardées » (Les Demeures Philosophales, de Fulcanelli)
EG-O : œuf et G de Glèbe (HOTC ou Saturne, ce qui dévore). La glèbe adamique ça colle beaucoup aux souliers (courbe de la plante du pied) !

SEUIL : STARGATE [PORTA], PASSAGE, POINT FOCAL.

Ouverture sur... [OVRIR] la Porte (Huis)(1) est une invite. Porte : duron en gaulois. Remonte au vieux nom de la porte à deux battants de l’enclos entourant la maison; dhuron, qui peut, par métonymie, désigner l’espace enclos lui-même (pour enclos, voir la page : Ad-ition = Autre-tru !). Cf. le sanskrit dvâra (place), le latin forum, place publique ; de dhuoro (enclos), le vieux slave dvoru (cour), etc. (Réf. Dic. Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).

Découvrir ce qui est vérité. Bien souvent la Porte est très étroite et cachée ; et pour certaines choses, il n’existe QU’UNE ouverture, encore faut-il POUSSER L’HUIS.
Par le Seuil on passe d’un endroit à un autre. Autrefois comme en Égypte le haut du Seuil était décoré d’un Serpent-Gardien ; Serpent synonyme de SIMPLICITÉ, de PURETÉ. Cela reste encore de tradition puisque au Japon, le Seuil étant sacré, on ne le franchit qu’une fois déchaussé ; idem pour une Mosquée. Le Seuil est frontière du sacré, donc identique au Point Focal ou Centrum Centri.
Voir ce qu’il y a derrière la Porte. Initiation, réveil, MOUVEMENT : franchir le Seuil (de l’intérieur vers l’extérieur et l’inverse).
Il y a autre chose qui gouverne les passages (voir le YI-KING), c’est le TAO ou « Voie ».

Dans de nombreuses traditions le Seuil du temple, du sanctuaire, du mausolée est intouchable. Il est identique à la non-dualité, pas encore de nom-la-forme. Il faut prendre garde à le franchir d’une enjambée, sans que le pied le touche. On se prosterne devant lui, on le baise. La coutume est étendue au Seuil de la maison familiale ou de la tente, dans les civilisations d’Asie centrale et de Sibérie.

En effet, l’Or métal se cache dans les Cavernes et aussi dans les Banques ou lieux souterrain (opacité de la finance internationale et des grosses fortunes), et naguère sous les Menhirs. Évidemment le Vrai Or c’est le Soi ; il n’est pas contaminé par le Pour-Voir et le mensonge comme les Flèches de ce hui (ici et maintenant). Toute cette civilisation des FLÈCHES, du NARCISSISME, est tournée VERS L’EXTÉRIEUR : compter sur ses doigts de pieds et de mains ses vaches, puis de nos jours tout compter avec l’outil extérieur « ordinateur ». OUTIL = CHOSE EXTÉRIEURE, comme le bras et le poing que va remplacer le marteau et son manche ; et ainsi de suite jusqu’à ce hui, y compris le gouvernement représentatif de ce régime républicain, et de toutes ses lois extérieures et dans le quantitatif.
OUTIL, USAGE : du U dans l’HOTC qui en oublie son Agrigine (A-G), U-sage et Ustensile, Utilité et Usure et Usée comme l’âme-usée ou amusement !

Toute cette civilisation a été mécanisée (machinée, non biologique, non naturel). OR SEUL L’INTÉRIEUR, LE SOI, PERMET DE RETROUVER SA MATIÈRE BRUTE.

Amour = Flèche = HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule), alors que le Vrai Amour ne peut qu’être le Soi :

« C’est la fin du contact avec le chagrin, la rupture du mariage entre le mental et l’affliction. La conquête effective de cette béatitude spirituelle inaliénable est le Yoga ; c’est l’union divine [le Soi]. On doit pratiquer résolument ce Yoga sans céder à aucun découragement, à aucune difficulté, à aucun échec [jusqu’à la Libération, jusqu’à ce que la Félicité du Nirvana soit assurée] ».
(Bhagavad-Gîtâ, chapitre VI, 23).
À VI, 19 il est précisé : « Immobile comme la Lumière d’une lampe dans un endroit sans vent est la Conscience maîtrisée du Yogin qui pratique l’union avec le Soi ».  Le Yogin ou Réalisé, libéré de son action agitée, empêché de pratiquer la Vraie Création. L’important chapitre VI parle du Nirvana et des œuvres dans le monde.
Yogin : celui qui a dompté son mental et sa volonté-désir (de nos jours volonté-désir = consommateur ou « moi-je », l’être devenu celui de l’avoir et du pour-voir, l’acteur de la société du spectacle : action-réaction et donc violence et souffrance).
ÊTRE : HÊTRE (arbre), du francique Haistr (jeune arbre), de Haisi (fourré), ou Fag, Fou en ancien français, c’est-à-dire l’Être (Je suis ce JE SUIS), avec le H jonction Ciel et Terre ou YOGA (voir ci-dessus). La cime des Arbres touche le Ciel.

Civilisation de l’ego, de l’extérieur totalement esclave des sollicitations extérieures (esclavage du mental), qui ne peut pas découvrir la VRAIE PAIX résidant seulement à l’intérieur de soi-même (Paradoxe de la Réalisation du Soi). De plus, tout étant dans le mental : les obstacles que l’on croyait à l’extérieur sont uniquement EN NOUS.

Le Seuil étant sacré et pureté, pour le franchir, « il faut montrer patte blanche », comme le Blanc de l’Instant ou Soi. Soit apprivoiser le Dragon ou Serpent. L’ultime Seuil est la Mort : le « ticket d’entrée » dans la Stargate c’est la Mort (décomposition) ! Puis le corps est restitué, recomposé « de l’autre côté », dans l’état de VRAIE CRÉATION (vierge de toutes dualités, y compris de celle de virginité).
Quand le Soi est réalisé, il n’existe plus de Gardien du Seuil. Dans la non-dualité il n’existe plus les Héros genre Héraklès qui cueille les Pommes d’Or du Jardin des Hespérides, ni ne Jason lorgnant sur la Toison d’Or ; tous héros au gros ego essayant de guerroyer par la violence de leur ego ou Dragon.


GARDIEN DU SEUIL.
Le Dragon ou Serpent est le Gardien qui empêche l’être cupide de s’approcher. CUPIDE : CUPIDON : ATTACHEMENT, flèche, direction en un seul sens, mais aussi intuition : Maât. Les Réalisés Vivants sont appelés dans l’Ancien Testament : « Les Fils du Carquois ». Flèches de Diane, de Cupidon et d’Apollon atteignent leur cible, genre « amour infaillible » et « coup d’œil ». Ovide écrit que les flèches en métal Or « enflamment », et si elle son en métal Plomb, elles « éteignent l’amour ». De nos jours les flèches jaillissent de partout depuis la City de Londres et son capitalisme SPERME MONDUAL !!!
FLÈCHE, BUT, PROFIT = CONSÉQUENCE DE NOTRE MORTELLE CIVILISATION, TANT LES DRAGONS PROLIFÈRENT ET S’EN DONNENT À CŒUR JOIE. DRAGONS QUI TOUS SONT AUTANT D’ENNEMIS !
CUPIDON : ATTACHEMENT ou EFFERVESCENCE SENTI-MENTAL. Cupidon rejoint le Thème du Paradoxe de la Réalisation du Soi : le non-attachement tout en s’attachant au Soi : il est difficile d’entrevoir la Réalisation sans attachement ou dévotion (diriger son regard vers les Dieux). Dévotion ne veut pas dire « atteindre un but » mais est une possibilité parmi d’autres.

« Nous sommes Dieu (Ishvara). Et ishvara-drishti (se voir en tant que Dieu) est en soi grâce divine. Aussi nous avons besoin de la grâce divine pour obtenir la grâce de Dieu ».
(Ramana Maharshi, entretien 29).
La suite de l’entretient dit que le Maharshi sourit et tous les fidèles se mirent à rire. Le Maharshi ajoute : « Le fait de penser à Dieu est une faveur divine ! Par nature, Dieu est grâce (prasâda ou arul). Et c’est par la grâce de Dieu que vous pensez à Dieu ».

Ishvara signifie aussi que les choses nous dépassent, NOUS NE POURRONS JAMAIS TOUT MAÎTRISER. Vouloir le Faire/Fer comme le veulent les transhumanistes et leur paroissiens qui veulent égaler le « pouvoir de Dieu » sont des cancérisés par leur ego. Ce courant non-croyant aura du mal à accepter que l’on ne soit pas maître de tout depuis le siècle des « lumières »…

SEUIL : Soi, Conscience individuel n’ayant rien à voir avec la culture actuelle du narcissisme. C’est la Conscience d’un état naturel qui transcende l’individualité ; là où n’existe plus le dilemme Individualisme-Collectivisme. Dans la non-dualité, un objet en apparence extérieur ne change pas. C’est le mental du sujet vis-à-vis de l’objet qui progressivement devient TRANSPARENT jusqu’à faire UN avec l’objet (aspect « Cupidon » cité plus haut), mais comme si des filtres ou voiles disparaissaient l’un après l’autre. Non-dualité ou « Je connais complètement moi-même », donc l’intérieur identique à « l’extérieur ».

SEUIL, STARGATE = FONTAINE DE JOUVENCE, avec son Gardien. Les fontaines de nos villages sont gardées par des Lions, des Dragons, des monstres marins, des Sphinx, au nombre de quatre. Bien-sûr l’Eau doit être en permanence VIVIFIANTE, jamais stagnante !
 
 
Note.
1. Huis, Huit : Bouche. Le chiffre 8 symbolise les rayons de la roue, le nombre la Rose des Vents. Chiffre sacré dans le Japon shintoïste : il n’est pas comme actuellement « L’Unité dans la diversité » de la propagande unioniste européenne, mais son contraire : le qualitatif de l’innombrable s’exprimant par le Huit, qui, une fois horizontal représente le symbole de l’INFINI ou TOTALITÉ ; la lame 8 du Tarot de Marseille figure la Justice, soit le Tout. De plus l’être humain est 8 en son squelette assuré par huit articulations des membres. Articulations primordiales car produisant la semence masculine. Le dictionnaire des Symboles de J. Chevalier et A. Gheerbrant écrit que l’Ancien Testament c’est le chiffre 7, et le Nouveau Testament est le chiffre 8 (sept jours de la « création » et le 8è jour symbolise la résurrection ou Réalisation du Soi : résurrection de Jésus-Christ et en même temps de l’humain.
Évidemment le chiffre 8 se retrouve dans la circoncision au huitième jours de naissance  (Jésus-Christ fut circoncit huit jours après la naissance).
 
 

Dernière mise à jour : 13-11-2017 01:29

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >