Accueil arrow Musiques arrow Sommaire Musiques arrow Impressions anglaises : Brighton
Impressions anglaises : Brighton Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-11-2017 01:37

Pages vues : 1493    

Favoris : 266

Publié dans : Musiques - OST, Sommaire Musiques

Tags : Appareil, Banques, Brighton, Capitalisme, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dualité, Eau, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Musiques, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Porte, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Shibuya, Simple, Socialisme, Sommeil, Spiritualité, Technique, Templiers, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
 
brighton_toits_cover.jpg
 
Impressions anglaises : Brighton
English Impressions : Brigthon

Composition de Michel Roudakoff
In memory of Cyril Wolfman
[Ci-dessus : toits à Brighton, par M. Roudakoff]
 
 
Brighton, ville pleine de charme, au moment années 1960 début 1970 avec ses jeunes mods, mais pas seulement, les hippies aussi et de toutes nationalités. Il y avait un mélange des deux nouveaux courants, ceux des riches et ceux des pauvres marginaux plus ou moins déguisés en pauvres, tant certains jouaient les mendiants pour soutirer de l’argent aux touristes, ou aux « singuliers » comme moi. Aussi il ne faisait pas bon de traîner aux alentours du Royal Pavillon, gros « gâteau oriental » étouffe Orient. Mon seul voyage en Angleterre… et lié à la Révolution Russe de 1917 et à ses réfugiés (les « migrants » de l’époque)… voyage quand l’Angleterre était encore une ÎLE (pas de tunnel « sous la Manche »), on s’y rendait par gros bateau-usine. Campagne autour de Brighton très herbeuse.
 
Par le vieux train anglais à l’époque, je me rendis à Londres, nombril de la finance internationale de cette planète, pour visiter quelques grands musées, et l’endroit hyper marchand de Piccadilly Circus (que l’on retrouve copié au Japon à Tokyo en son aspect mercantile dans le carrefour de Shibuya).

OUI, OUI, C’EST LE CIRQUE FINANCIER QUI DÉTRUIT LE MONDE : LES ARMACO, ROYAL DUTCH/SHELL, EXXON-MOBIL, CHEVRON TEXACO ET BP.
TOUT EST CONSTRUIT UNIQUEMENT SUR LE MATÉRIALISME, UNIQUEMENT. Et crevez ceux qui ne sont pas d’accord.


L’EGO DÉTRUIT CE MONDE. Ce n’est pas la pollution des humains, leur pétrole et autres saloperies nucléaires, C’EST L’EGO : LE POUR-VOIR : celui qui perçoit, source de la conscience (et du compte en banque). Le matérialisme c’est celui qui perçoit (les profits notamment). L’ego qui perçoit en un excès d’intérêt en cette culture du narcissisme et du capitalisme-libéralisme consistant à vivre comme si notre activité mentale était l’origine de notre perception (notamment de croire que à part le cerveau, quand il est « mort » il n’y a plus rien, c’est le « Circulez ya plus rien à voir ! ». L’activité du mental est confusion entre un principe spirituel (celui qui perçoit) ou Source de la Conscience, et le corps, soit l’instrument de perception.
Cependant les deux sont intimement liés : rien n’est perçu sans quelqu’un pour percevoir, et personne ne peut percevoir sans qu’une chose soit perçue : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source », écrivait Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux.

Tant que l’on oubliera notre réalité profonde, nos difficultés et avec elles la détérioration de notre planète vont s’accentuer comme jamais. Réduire ceci ou cela, ou réunir 15.000 « scientifiques » constatant la dégradation de la Terre c’est pisser dans un violon pour jouer du Paganini ! La COP92 sera tenue par des CAFARDS, population « en voie de développement »… car il n’existera plus aucun être humain sur la Terre.
La « biodiversité » n’est pas extérieure mais INTÉRIEURE. L’histoire du « Prix Nobel », de ce dynamiteur qui se rachète une bonne conscience en fourguant son « prix » est du même tonneau !!! Si ces « scientifiques » avertissent « une deuxième fois », à la troisième IL SERA TROP TARD. Rien que pendant 25 ou 30 ans 75% d’insectes en moins !

LE PROBLÈME ET QUE CERTAINS AUX GROS POUVOIRS ET AUX GROSSES BANQUES, mais pas qu’eux, CONFONDENT L’ÉTERNEL ET LE PÉRISSABLE DE LA CONSOMMATION (corps et jeunesse, biens matériels, possessions, etc.). Le transhumanisme ne peut que développer LA DÉPENDANCE À L’ÉTERNITÉ, de ce fait en l’inversant… en allant contre l’éternité de l’éphémère.


Partition en pdf - Sheet of music
 
 
 

Dernière mise à jour : 16-11-2017 01:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >