Accueil arrow News arrow Dernières news arrow LAÏCITÉ = CULTURE DU NARCISSISME
LAÏCITÉ = CULTURE DU NARCISSISME Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-12-2017 02:15

Pages vues : 2438    

Favoris : 307

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Appareil, Banques, Brighton, Capitalisme, Champignon, Chimère, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dragon, Dualité, Eau, Égalité, Ego, Empire, Épine, Estragon, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Japon, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Musiques, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Porc, Porte, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Simple, Socialisme, Société, Sommeil, Spiritualité, TAO, Technique, Templiers, Terrorisme, Train, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vaisseau, Vérité, Vin, Winner

 
laicite_viole_vierge.jpg
 
 
LAÏCITÉ = CULTURE DU NARCISSISME
genrisme comme « Je me fais ma religion »,
entendre : « Je me fais mon opinion »,
« Je possède ma petite vérité bien à moi »,
le catholicisme de Rome étant lui-même une opinion.
CULTURE DU NARCISSISME ET LAÏCITÉ = NOMBRILISME MARCHAND.


LAÏCITÉ = ILLUSIONS SUR ILLUSIONS SOUS DÉPENDANCE DE L’EGO.
 
 
Le laïcisme : C’EST VOUS, C’EST MOI QUI SOMMES LA MARCHANDISE À CODE-BARRES ! C’EST ÉGALEMENT LE « MARIAGE GAY » ET MOULT MARCHANDISATION HUMAINE. LES OUVRIERS VENDENT LEURS MAINS, LES TRAVAILLEURS DU CHAPEAU VENDENT LEURS « PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES », LES FEMMES ET LES HOMOS VENDENT LEUR SEXE, LEUR VENTRE.

Bienvenue dans la judéo-maçonnerie à grosse obédience et à sa culture du narcissisme et du droit de l’hommisme.


À ce hui, même les guerres, même le terrorisme, même les « migrants » sont laïques puisqu’ils sont capitalo-politique-marchands !

« Catholicisme de Rome étant lui-même une opinion » maintes fois démontré sur ce site avec la référence de Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux)(1).
LAICÏSME = SITUATION DÉSESPÉRÉE DE RENOUER AVEC LE DIVIN QUI EST NATUREL EN CHACUN.
 
Comme chacun veut et peut désormais posséder sa petite vérité, grâce aux judéo-maçons et à leur laïcisme et leur « liberté de conscience », grâce au « tout connecté » et au « tout intelligent », comme depuis 1789 nous serions en « démocratie » (celle des ergoteurs Grecs), mais comme nous sommes depuis les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture en étatisme profond, il est logique que la chefferie de cet étatisme, ceux « d’en haut » veulent contrôler ceux « d’en bas », selon le principe toujours non résolu de l’antique dilemme Individualisme-Collectivisme. Le Big Brother ou Big Data informatique s’en donne à cœur joie pour tout contrôler. Bonjour le laïcisme ! Bonjour la guerre de tous contre tous (entendre « la concurrence »).

RAPPEL : après 1945 l’oligarchie anglo-américaine a vassalisé le Japon, l’Allemagne, l’Europe. Étant allé à Munich en 1967, j’ai pu remarquer la flagrante américanisation de cette ville où d’ailleurs on y construisait le métro en défonçant nombre de rues, américanisation visible surtout dans les commerces. Donc la reconstruction de ces zones se sont faites sur dépendance de vassalisation ; ce qui est flagrant au Japon à travers l’industrie de son entertainment… Malgré que le Japon garde sa non laïcité et ses traditions, il est une province de l’Empire USionistan, avec une préférence pour seconde langue : l'anglais, langue universelle du business de la City.

Le laîcisme est UNE VIRTUALISATION comme tout ce qui se fait dans l’après 1789, le virtuel c’est vous, c’est moi, c’est le béhaviorisme ou l’ingénierie « sociale » galopante pour nous contrôler, nous manipuler. Le philosophiste Michel Serres sur France-Pipo a par deux fois, en l’espace d’environ 3 ans, déclaré dans sa chronique du dimanche qu’il n’y avait plus de guerre depuis 70 ans. C’est enfoncer des portes ouvertes même si, effectivement en France, nous ne sommes plus en guerre DIRECTE avec l’extérieur ; mais un certain François de la Hollande a fait la guerre au Mali, et même jusqu’à - toujours en mode virtuel ou indirect - la Syrie. TOUT EST DEVENU FAUX, SOURNOIS, SAC DE NŒUDS

Depuis 1945 LES GUERRES SONT ÉPARPILLÉES PARTOUT DANS LE MONDE, SURTOUT AUX ENDROITS « CHAUDS » (climat). LA GUERRE MONDIALE DE NOS JOURS C’EST LE TERRORISME, STRATÉGIE DU CAPITALO-SOCIALISME POUR FAIRE ENTRER DES SOUS AUX BANQUES DE LA CITY DE LONDRES et de la JUIVERIE FINANCIÈRE INTERNATIONALE : les Rothschild par exemple contrôlaient avant 1945 les grandes banques de Wall Street, ils avaient aussi le quasi-monopole des échanges sur l’Or métal et ils firent sortir le système monétaire international de l’étalon-or, afin de pouvoir émettre autant de papier-monnaie ou : monnaie de singes, monnaie totalement virtuelle car circulant par simple jeu d’un crayon ou stylo, et maintenant par clavier d’ordinateur !!!

Depuis 1789 le peuple est roi, donc le terroriste aussi : en démocratie tout le monde est libre, il règne la sainte laïcité, aussi chacun est libre de FAIRE SA GUERRE (notamment d'opinion), DONC DEVIENT PLUS OU MOJNS UN TERRORISTE, non seulement commercialement parlant, mais plus grave, non par les armes qui crachent du plomb, MAIS PAR LE VERBE OU OPINION. UNE OPINION PEUT TUER À VIE.
- Les maux du corps réclament du Secours.
- Les maux de l’Esprit réclament du Temps.

(Savinien de Cyrano de Bergerac)
Se guérir de l’opinion lancée par certains demande effectivement beaucoup de temps…
« Tel qui parle étourdiment blesse comme une épée. La langue des Sages guérit » (Ancien Testament, Proverbes).
MATTHIEU : « Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme, mais ce qui sort de sa bouche ».
Voilà ce qui provoque les guerres modernes. Le terrorisme organisée artificiellement tout comme le phénomène « migrants » A SA COURCE À LA CITY DE LONDRES ET SA PAROISSE L’EMPIRE USIONISTAN ET WALL STREET (lancement du processus le 11 septembre 2001, le « migrant » n’en est qu’une Variation du Thème). C’EST ÉGALEMENT CELA LA LAÏCITÉ DU EXPLOITEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES VENDU PAR : « UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ ».

Monsieur Michel Serres, 1914-18 et 1939-45 furent le big compte en banques de l’Empire oligarchique anglo-américain (relire le livre de Carroll Quigley : Histoire secrète de l’oligarchie Anglo-américaine, où il fallait notamment assurer la victoire de l’Angleterre en 1939-45 : une « union rapprochée » avec les États-Unis, page 417)

Comme au temps des rois, avec la grosse judéo-maçonnerie style GODF et le capitalisme et le culte du narcissisme, nous avons la France d’en haut et celle d’en bas, et mondialisme oblige : la chefferie mondiale d’en haut et les masses d’en bas. Rien n’a changé en 1789, sauf le pouvoir de l'argent !
La laîcité vendue de force à tous voudrait supprimer le SACRÉ, mais par définition et paradoxalement le sacré est ce qui est caché, comme les judéo-maçons…
SACRE [SACRARE] : Secret, ce qui est caché est Sacré.
Accomplir un rite quelconque, c’est retrouver le Temps SACRÉ (comme le pratique certains judéo-maçons…)
Au niveau archaïque de culture, l’être se confond avec le Sacré.
Pour les civilisations primitives, c’est l’expérience religieuse qui fonde le monde. (D’après Mircea Eliade).
Mais il y a un CHOIX :
1) Faut-il embrasser complètement et sans retour le Sacré ou
2) Avoir une attitude laïcarde : j’embrasse, j’embrasse pas ??
Le Sacré est double, alors CRAINTE ou VÉNÉRATION.
Attire/Repousse, le Saint est craint, car sa Sagesse vient de ce qui est en haut.
Plus ou moins avant 1789 nous avions :
- Une destinée individuelle, cosmique, magique, astrologique.
- Une destinée collective, modèle glèbe super collante adamique, le Super Grégarisme ou Égrégore républicain de la même soupe pour tout le monde.
De nos jours c’est inversé : la destinée individuelle n’est plus cosmique mais marchande ; et la destinée collective est effectivement laïcarde en cette culture du narcissisme et du « moi-je », « Je fais ceci ou cela », « Je suis ceci ou cela ».

Avant la bascule au 19è siècle vers l’ère industrielle, mais surtout avant la Renaissance, le labourage, les travaux métallurgiques et miniers, mettaient dans les temps lointains les êtres humains face au Sacré.
Un objet n’était pas simplement lui-même, c’est-à-dire limité, il était « Infini ».
Le marteau sert à enfoncer des clous, mais aussi à une multitude de choses ; il a été tenu par un père, un fils et rappelle iceux. Il rappelle des souvenirs, des situations. Cet objet ne renferme des vertus que parce qu’il incarne, il y a échange entre l’objet et la personne sujet, qui croit à ce qu’elle voit, fait, entend.
Marcellin Berthelot dans : Origine de l’Alchimie, écrit ceci : « La notion du miracle et du surnaturel s’est évanouie comme un vain mirage, un préjugé suranné. Il n’en a pas toujours été ainsi ; cette conception purement rationnelle n’est apparue qu’au temps des Grecs ; elle ne s’est généralisée que chez les peuples européens, et seulement depuis le XVIII° siècle. ...... Aux débuts de la civilisation, toute connaissance affectait une forme religieuse et mystique ». Bref, la laïcité n’avait pas encore frappé !

La sacralité est triplement perdue par la voie de l’Agriculture, et l’Agriculture perdue par l’industrie et les techniques, et en plus par le labeur désacralisé. (D’après Mircea Eliade).
Un lieu est Sacré parce qu’il signifie autre chose que lui-même (Symbole), il participe à un ensemble, un Tout ; parce qu’il répète le paysage cosmique, c’est un microcosme. C’est le centre du monde parce qu’il se trouve au cœur de l’Univers.
Sacré : pas modifié, donc DEMEURÉ (Idiot ou Fou du Roi qui était Sacré), SINGULIER, non reproduisible, QUI EST DE L’ORDRE DE LA NON-DUALITÉ.
Bien-sûr dans les temps sacrés il n’existait pas la division temporel-spirituel, donc pas de laïcité mortifère ou tyrannie de l'opinion !

Voici ce qu’écris Coulonval de la laïcité à Aimé Michel, dans sa lettre 9, de Noël 1971 : « Dans ma cellule de la prison du Cherche-Midi, meublée seulement d’un seau hygiénique, j’écrivais sur un morceau de papier d’emballage avec un bout de crayon trouvé dans la paille de ma précédente cellule : « En moi, la sensibilité, l’intellect et la volonté recherchent leur unité perdue ».
J’écrivais accroupi. je fus alors mis debout par une force étrangère à moi-même, qui fit pleureur aussi mes yeux et respirer mes poumons de fantastiques dilatations. Cet état dura un temps que je ne puis évaluer dans un temps d’horloge. Il cessa aussi brusquement qu’il était survenu. Je sus alors que la Paix, en moi et dans la société, ne peut être qu’un rétablissement de l’ordre que la Trinité en Dieu a imprimé à toute sa création, faite à son image. Et toute création se résume en l’homme qui en est le sommet et un condensé. Guérir l’homme, c’est guérir la Création qui gémit sous le poids du péché [la City de Londres…] Et guérir la Création c’est guérir l’homme (2). Parce que je sais cela, il ne m’est pas possible de faire du spirituel et du temporel, de la religion et de la science, du sacré et du profane, deux plans séparés. Il ne peut être question d’imaginer un concordisme entre un « sentiment » religieux et le temporel et la science [de nos jours la technologie]. Je ne puis plus concevoir la globalité des choses, de la matière à Dieu, en mode de stratification, en remplissant les joints par le ciment d’une rationalité imaginaire. Il n’y a plus des degrés du savoir qu’on grimpe par échelons [judéo-maçonniques…] Il n’y a plus dans la globalité du savoir des stratifications qui engendrent les clans sociaux, les convoitises et les luttes ».
Dans cette même lettre, Coulonval fait la remarque sur la laïcité qui divise la vie en deux parties, ou plutôt la laïcité qui généralise selon le principe productiviste mercantile : la vie que l’on apprend « à l’école » (”éducation nationale”) dans la carotte de se faire une « situation sociale », carotte améliorable avec une sauce que l’écolier devenu adulte pourra rectifier au fil de ses expériences ; et d’autre part sa vie sentimentale et ses croyances, qui peuvent aller du matérialisme au spirituel.

Avec l’arrivée de la voie de l’Agriculture, la division du temporel-spirituel va naître : le pouvoir temporel va prendre du pouvoir, à cause de l’ego et de la suffisance, en négligeant de plus en plus la Vraie Source. Le mental commençait a faire ses ravages pour aboutir à son maximum à la « raison » vendue par les perruques poudrées du 18è siècle. Cela devient aussi visible à l’Empire romain quand la religion commence à se laïciser, ce qui va faire chanceler l’Empire. Écroulement effectif quand les empereurs romains devinrent eux-mêmes des « Dieux » (des marionnettes, du spectacle, du Hollywood avant l’heure).
Le seul sacré à ce hui est effectivement la Laïcité, c’est bien pour ça que le pouvoir judéo-maçonnique genre GODF part en véritable guerre ! À ce sacré là, il faut évidemment ajouter celui de la City de Londres et de ses banques…

JUIVERIE FINANCIÈRE INTERNATIONALE ou DIEU VA(O)LEUR D’ÉCHANGE.

Ça commence avec Moïse, puisque sa « vision » de Dieu qui lui « passe la loi » se passe en son temps et en un certain lieu, une certaine heure, donc dans l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule). De ce fait naît UN MODÈLE MOÏSE (un archétype ou ”nouvelle dimension” comme le voudrait plus tard ”1789” et sa nouvelle datation républicaine, une république qui de ce fait se voudra « théophanie », donc « Une et indivisible » et précieux, voir l’emploi par les politicards du mot « valeur » car 1789 n’est plus réversible… Tout comme l’Église de Rome… proche de sa fin et ses papes avec…).
JUIVERIE FINANCIÈRE ET MESSIANISME = KIF-KIF : PROJECTION VERS LA « FIN DES TEMPS » ou « le futur lavera le temps qui coule » afin qu’il retrouve sa « blancheur originelle », c’est-à-dire le BLANC DE L’INSTANT, DU ICI ET MAINTENANT, DU CENTRUM CENTRI (3). Messianisme = anti-Instant puisque construit sur le principe de la croyance de « l’Homme déchu » (éjection du Paradis… travailler...). Ainsi l’humain des droits de l’hommistes anglo-américain et judéo-maçons est il irrémé-diablement bouffé par l’HOTC, l’évolutionnisme, et par là même par le transhumanisme et ses rêves de prothèses technologiques, soit la perte presque totale du Principe Originel Universel (voir le cycle des Fondation, d’Issac Asimov).

L’ABRAHAMISME EST UN CONTRAT COMMERCIAL, CE QUI SERA REPRIS PAR LE CHRISTIANISME ET LE MAHOMÉTISME ET SA PROMESSE D’UN PARADIS ET DE L’ÉGALITARISME DEVANT DIEU ET LA LOI HUMAINE. L’ABRAHAMISME EST UNIQUEMENT POLITIQUE ET MILITAIRE, DONC TOTALEMENT MATÉRIALISTE, « LAÎQUE ». Concernant le judaïsme, le sionisme ne pouvait qu’en sortir en Variation du Thème.

DÉMOCRATIE = DÉPENDANCE À L’AUTONOMIE (CULTE DU NARCISSISME)

Démocratie : système grec de l’argent se mettant en mouvement ! La valeur d’échange se mondialise petitement et commence sa colonisation petits bouts par petits bouts.
DÉMOCRATIE = DICTATURE GRAAL DU CAPITALO-SOCIALISME, COMME SA RÉPUBLIQUE « UNE ET INDIVISIBLE », COMME SON ÉTATISME.

IL N’Y A PAS D’ÉTAT EN RÉGIME RÉPUBLICAIN QUI SOIT HUMAIN : le mot « pouvoir public » ne peut qu’être réfrigérant, killer par principe, abstrait, virtuel, comme la « neutralité laïque », sans odeur, comme l'argent, comme si ce pouvoir était une machinerie gigantesque.
Un président de république ne représente qu’une marionnette, une singerie de symboles divers de produits de consommation courante, en culture de masse, ou en produits qui CONSOLENT.
PLUS UN ÉTAT PARLE DE DÉMOCRATIE, DE RÉPUBLIQUE, ET PLUS IL EST POLICIER, TOTALITAIRE, ce qu’avait vu Jean Coulonval ; et les rescapés du Goulag S.M. Malsagov et N. Kisselev-Gromov racontant les misèrent de leurs frères du Goulag ; se rappeler de la devise des juifs bolcheviques et de leurs tchékistes : « D’une main de fer [et faire], poussons l’humanité vers le bonheur ! ».


Notes.
1. Catholicisme de Rome = Opinion ou comme l’argent : fausse foi, foi virtuelle. « Mais quelle religion est la bonne, la vraie ? [certainement pas celle des judéo-maçons laïcards]. Il y en a des dizaines qui toutes se prétendent vraie tout en s’excluant l’une l’autre, alors que de toute évidence et par définition, la Vérité est nécessairement unique et indivisible [et non pas la république marchande…] ; et que, en conséquence, la vraie religion, à supposer qu’elle existe [non, ce n’est pas la laïcité !], ne doit pas se présenter comme une religion particulière parmi d’autres, comme un système sentimental, moral et intellectuel ayant ses particularités propres  [comme le GODF, etc.]. On ne doit pas pouvoir dire : « C’est ma religion, la religion de mes pères, la religion de ma race », pas plus qu’on ne peut pas dire : « C’est ma vérité à moi », car une chose est vraie ou pas vraie et le vrai ne peut en aucune façon être objet de propriété », écrit si justement Jean Coulonval dans sa lettre 26 de juillet 1973 à l’évêque d’Arras.

2. « Dieu créa l’homme ; et l’homme crée Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés », Ramana Maharshi, entretien 264.

3. Le ici et maintenant ou Instant : la Vraie Loi, ceux que les Anciens fixaient au POTEAU, PIEU, qu’ils nommaient Tavros, ou Stavros, sorte de Yin-Yang quand le postérieur de la Vierge ou Singulier qui vient derrière nous passe à l’antérieur : le non connu s’affuble d’un premier nom-la-forme ; soit l’incertain devient « certain » ou opinion… c’est-à-dire le non connu qui correspond à la Vierge ou BLANC DE L’INSTANT. Correspondant au Soi et au mot Jehovah, comme l’indique quelque fois Ramana Maharshi dans des entretiens. Jehovah ou Jésus, ou « Je suis ce JE SUIS ». CAR IL Y A BIEN JUIFS ET JUIFS ET ENCORE JUIFS, COMME MAINTENANT LES BANQUIERS ET INDUSTRIELS… À Y AJOUTER LES SIONISTES, ET LES AUTRES, comme les Marabais ou Jéhovistes nettement moins matérialistes, EN APPARENCE, tant ils maudissaient « l’ouverture du couvercle de la Boîte de Pandore » répandant tous les mots/maux, c’est-à-dire les mettant eux-mêmes en contact avec le monde des accidents, qui ne leur apportait que souffrance, et qui ne demandaient qu’à reprendre leur rêve interrompu. On peut penser à une « doctrine anti-sociale »… une franc-maçonnerie lunaire, où justement dans leur assemblée ne devait s’introduire que la lumière lunaire. Le mot d’ordre de ces maçons était SJC, qui veut dire ”forestier” en hébreu, mais se prononce en français ”saccage”. (SJC seraient les initiales de Sem, Cham, Japhet, fils de Noé). Cette doctrine lunaire a pourtant la devise « La force prime le droit. Soyons frères, ou je t’assomme », quintessence et déviation du principe solaire (opposé à la Lune). Bref, le premier n’aime pas assez son prochain, l’autre l’aime trop jusqu’à l’assommer ! « La Révolution française qui est solaire, est destinée à faire progresser davantage l’humanité, que le protestantisme de Cromwell et de Bismarck », écrit Grasset d’Orcet dans le volume 1 de « Œuvres décryptées », auquel je fais référence dans cette dernière partie.
La secte des SJC est donc celle des droits de l’hommistes actuels, celle des lois noachides (de Noé), adoptées entre autres par l’Empire USionistan. Si je parlais de « rêves » un peu plus haut, leurs fabriques d’illusions en gros genre Star Wars à chaque Noël remplacent admirablement les rêves personnels, et remplissent admirablement les comptes en banques de cette même fratrie juive ; ils inventent le Saint Graal devenu cette démocratie marchande ! En un sens ils sont très fort.

Ainsi, tout n’est pas noir d’un côté et blanc de l’autre, mais plutôt CROISÉ, EN SAC DE NŒUDS…
QU’EST-CE QUE C’EST « CROISER » ?
CE SONT LES LAVEURS ALCHIMIQUES : NE JAMAIS FIXER QUELQUE CHOSE : MARIER LA LOI OU INSTANT AVEC DE L’ABSTRAIT POUR FABRIQUER DU FINIT, c’est-à-dire, cuire, coaguler quelque chose, la tuer par l’opinion, par l’ego, par la passion ou par l’échauffement genre thermodynamique… En d’autres mots/maux, c’est COLLER DES ÉTIQUETTES DE NOMS-LES-FORMES SUR TOUT ! En d’autres mots/maux, c’est VIOLER LA VIERGE MARIE, VIOLER LA PUCELLE-HOMME, celle du Blanc de l’Instant qui engendre éternellement comme la VRAIE CRÉATION… Violer la Vierge = ouvrir la Boîte de Pandore et entrer dans l’HOTC et le progrès, l’évolutionnisme.
 
 

Dernière mise à jour : 19-12-2017 03:37

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >