Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Qui a droit au nom de ”Juif” ?
Qui a droit au nom de ”Juif” ? Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-02-2018 21:58

Pages vues : 1766    

Favoris : 239

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Chimère, Christ, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Imhotep, Innocence, Instant, Japon, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Mental, Morale, Nature, Pierre, République, Rien, Simple, Social, Soi Spiritualité, TAO, Vérité, Vide, Vieux, Yokaï

 
1dollar_juiferran_enmarche.png
 
 
Qui a droit au nom de ”Juif” ?
Certainement pas ceux de l’ère chrétienne !
 
 
Les Vrais Juifs seraient les Karaïtes, qui suivent les doctrines de l’Ancien Testament et repoussent totalement celles du Talmud. Une partie a embrassé l’islamisme et à produit Joseph de Nazareth. Une autre partie s’est convertie au christianisme sous le nom d’Ossètes. La troisième partie est restée fidèle à Moïse et donc au Nom de Dieu « Je suis ce JE SUIS ».
 
Fait essentiel, les Karaïtes s’interdisent le commerce et se limitent à l’agriculture et à l’élevage de bestiaux. Ils jouissent d’une telle probité que leur parole vaut de l’Or.
À l’époque des croisades, les Karaïtes sont entrés en masse dans les rangs de la noblesse occidentale. L’Arioste a consacré un poème entier (Roland furieux, 1516) à la généalogie de Renaud d’Este, qui a renoncé à l’islamisme pour épouser Bradamante et devenir l’aïeul de la reine Victoria.
Renaud d’Este, comme plus tard Saladin, était un Nazr Youssouf, ou un Nazaréen de la race de Joseph, époux de la Vierge Marie, comme le duc de Lévis, de la Maison d’Este.

RAPPEL : ceux qui se prétendent actuellement « Juif » sont seulement les talmudistes et leurs rabbins. Leur unique dogme est celui du Talmud. Et celui qui ignore l’opinion talmudique est considéré comme un « sauvage » ! Connaître le Talmud c’est comme être du « peuple élu » !
Il n’existe pas de « race juive » tant leur unité n’a jamais existé et que, dès le principe, ils étaient un mélange de Chéta et d’Amorh (confirmé dans Ézéchiel 16, 3), ni plus ni moins que leurs contemporains les Celtes, les Grecs et les Phéniciens.

Ils sont un mélange primitif qui s’est maintenu chez les Juifs d’Espagne et du Portugal, émigrés depuis à Tunis et à Damas (au 19è siècle). Ceux-là forment une aristocratie parmi leurs coreligionnaires et se convertissent facilement au catholicisme sous le nom Sephardim, ce que les rabbins interprètent par ”Espagnols”, et ils veulent que ce soit l’Espagne qui ait reçu une partie des Juifs émigrés à l’époque de la captivité de Babylone. Mais le nom ”Séfarade” a été retrouvé dans des textes cunéiformes comme étant celui d’une tribu perse, voisine de l’Ionie et de la Cappadoce. Cependant les Juifs espagnols n’en conservent pas moins leur nom et sont les Juifs de la tribu de Judas Iscariote (d’après Grasset d’Orcet).

Les Juifs du Nord de l’Europe se nomment Ashkenazes, ce qui veut dire ”campés”. La plupart d’entres eux ont les yeux bleus, le nez en pied de marmite, les lèvres grosses. Les recherches du 19è siècle est portée à les considérer comme descendant de tribus tartares et germaines des bords de la mer Noire, converties par des émigrés juifs pendant une période qui peut être fixée du 6è siècle avant notre ère au 7è siècle de notre ère. Cela signifie que ces conversions n’ont été interrompus que par celle en masse de toutes ces tribus au christianisme, œuvre principale de Saint Vladimir, Grand-duc de Russie mort en 1015.

« Ces Juifs n’ont pas été persécutés et sont restés honorés et puissants : jusqu’au 16è siècle ils avaient le monopole de l’industrie et du commerce ; ils furent banquiers et médecins de la Cour, grands propriétaires, lettrés, savants, astronomes, naturalistes, égaux et libres en tout, admirés dans l’armée et portant le sabre comme les gentilshommes », écrit Grasset d’Orcet. Bref, le « monopole de l’industrie et du commerce » ça va donner le libéralisme ou système capitaliste actuel, et selon le dogme énoncé par un Jacques Attali page 22 de son livre : Les Juifs, le monde et l’argent, quand il écrit cette superbe FAUSSETÉ : « Dieu met ainsi fin, pour le peuple hébreu [mythe Isaac-Abraham] à des millénaires de meurtres rituels. Dieu n’a pas besoin de sacrifice humain [sic] mais Il ne renonce pas au sacrifice animal [le salaud !] ; Il place ainsi l’homme à part dans la Création [ce qui va donner le chaos actuel] et détourne la violence vers la seule destruction de ses richesses matérielles [le Diue d’Attali est-il aveugle ??? Oui, vraiment, lire la suite]. Ces deux premier ordres [sic] de Dieu à Son peuple [lequel ?] ne sont pas indépendants l’un de l’autre : la richesse sous forme de troupeaux [on est au début du Néolithique], d’or ou d’argent est le meilleur substitut à la violence ».


LES HÉBREUX-JUIF, LES TALMUDISTES INVENTENT LE CAPITALISME PAR LE CORPS. CE SONT DES ÉCONOMISTES ET CERTAINEMENT PAS DES ÊTRES SPIRITUELS, TANT L’ÉCONOMIE EST LEUR PARADIS, TANT LA GÉOMÉTRIE DE LA LIGNE DROITE OU ÉVOLUTIONNISME EST LEUR PARADIS.
Les Hébreux-Juifs inventent l’HOTC : disposer d’un utilitaire pour « mettre en valeur le temp » (dixit Jacques Attali).

OUI, vous avez bien lu :
« La richesse sous forme de troupeaux, d’or ou d’argent est le meilleur substitut à la violence. On retrouvera à mille et une reprises ce LIEN ENTRE L’ARGENT ET LE SANG [c’est moi qui souligne, ce lien, plutôt cette chaîne qui amène l’esclavage du salariat], lancinant avertissement lancé par Dieu aux Hébreux [donc une opinion lancée par une ou un groupe de personnes] et, à travers eux [puisqu’ils sont le « peuple élu » ou « peuple-prêtre »] à tous les hommes : L’ARGENT EST D’ABORD UN MOYEN D’ÉVITER LA VIOLENCE. En s’imposant à lui-même le remplacement du sacrifice par l’offrande [donc par un marchandage, on achète les bienfaits d’un Dieu], le peuple juif [sic] annonce tout son destin :  il utilisera l’argent comme un moyen de réparer les dommages et d’arrêter l’engrenage des représailles. L’argent va devenir pour lui un moyen de négocier au lieu de combattre, de faire la paix [le troc puis Wall Street commence à germer].
Par l’argent, le peuple juif [sic] va dire sa haine de la violence. Jusqu’à ce que la violence de l’argent se retourne contre lui ». Oui, et qui a commencé a inventer la VALEUR, TOUJOURS DOUBLE ??? Qui sont les grands banquiers ???

Effectivement, pas de plus grande catastrophe, après le mental et ses calculs, que l’argent !!!


« Certains profitèrent des guerres du 17è siècle pour les avilir et les détruire, si bien qu’au 18è siècle la manie fut de les maltraiter. Le gouvernement autrichien les fait rentrer dans le droit commun, mais il faudra plus d’un siècle pour réveiller la pleine conscience de la dignité sociale dans cette masse dégénérée et la réconcilier avec les populations qui les entourent. Le premier acte de cette assimilation a été de leur imposer des noms de famille, ce qui donna lieu à une exploitation assez bizarre. La bureaucratie autrichienne imposa les noms les plus baroques et les plus ridicules à ceux qui ne voulaient ou ne pouvaient pas dénouer les cordons de leur bourse pour obtenir de jolis noms, sonnant bien, comme Emmentaler, Hauptman, Orhenstein, etc. », écrit Grasset d’Orcet.


[En référence à : Grasset d’Orcet, Revus Britannique, Correspondance d’Orient, Novembre 1894]


COMPLÉMENT.
Le coup d’État de 1789 en France est une énième conséquence de la guerre entre Païens et Chrétiens (même Thème que les Guelfes contre les Gibelins), ou entre winners (classe dominante) et losers (les dominés, les paysans obligés de produire toujours plus pour les dominés), les Païens étant la « Monarchie » et les Chrétiens étant les républicains (nouvelle Église judéo-maçonnique adonhiramite, celle de la « démocratie » des droits de l’homme et du GODF).
L’HISTOIRE ou HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) NE PEUT QU’ÊTRE SECRÈTE, particulièrement de nos jours depuis le triomphe de la libre pensée, depuis que celle-ci signait alors son arrêt de mort, car dans le moindre étatisme il est évidemment impossible de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Par conséquent la vraie « politique » ne peut qu’être SECRÈTE, ne peut relever que du CONFIDENTIEL, paradoxe superbe dans cette société du « tout connecté », du tout médiatisé grâce à la technologie où l’on ne nous dira JAMAIS la vérité de ce qu’il se passe en étatisme. LA VRAIE HISTOIRE NE PEUT QU’ÊTRE DISSIMULÉE, paradoxe de cette société dite « démocratique » censée impliquer une TRANSPARENCE envers chacun et chacune. Réfléchissez ne serais-ce que sur les deux guerres mondiales… ce qui implique de remonter au minimum aux deux révolutions anglaises…

L’HOTC de nos jours c’est la pensée unique, le Super Grégarisme qui nous vend de la « liberté d’expression » selon son principe de stalinisme ordinaire reposant sur l’AUTOCENSURE, donc la non-liberté à la lumière de tout ce qui se nomme social-démocratie ou socio-libéralisme ou ”libéralisme” tout court.
On peut ainsi comprendre facilement pourquoi en 2018 « l’éducation nationale » est en déroute à cause de la pauvreté de ce qu'est devenue la langue française, qui entraîne une pauvreté en art, la pauvreté en imagination, le tout n’exprimant plus rien, puisque c’est Hollywood, les « spécialistes » rouages de la machine capitaliste et les marchands du Temple qui fabriquent notre imaginaire ! Avec le tout connecté et ses réseaux sociaux et le « tout intelligents » (comme les voitures), nous allons bientôt atteindre l’ère de l’idiocratie, parce que depuis au minimum la Renaissance et la Réforme et l’Église anglicane, l’être humain ne se reconnaît plus, ni dans ses habitudes, ni dans ses antiques vraies valeurs : SON TRAVAIL EST DEVENU UNE MARCHANDISE, LUI-MÊME EST UNE MARCHANDISE SUR LE « MARCHÉ DE L’EMPLOI ».
 
 

Dernière mise à jour : 17-02-2018 16:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >