Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Aller au Japon par les TUNNELS
Aller au Japon par les TUNNELS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-02-2018 19:49

Pages vues : 1405    

Favoris : 235

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Agartha, Alchimie, Chan, Chimère, Christ, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Imhotep, Innocence, Instant, Japon, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Méditation, Mental, Morale, Nature, Paradis, Pierre, République, Rien, Simple, Social, Soi Spiritualité, TAO, Tunnel, Vérité, Vide, Vieux, Yokaï

 
quetzal_galerie.jpg
 
 
Aller au Japon par les TUNNELS
de l’Agartha, mais pas directe :
Prendre la station Mont-Saint-Michel,
quelque minutes après descendre à Lhassa au Tibet,
puis en surface prendre divers moyens de transport
jusqu’au Japon, le tout ne prend que moins d’un quart heure.
 
 
Utopie ? Fantaisie ? Pas d’accord, car TOUT EST DANS LE MENTAL.
Les transhumanistes rêvent bien à coups de transistors et de big data de fourguer l’immortalité, ICI-BAS, et leur rêve est nettement moins poétique, il désigne même le cauchemar.

PAGE SUR L’ACCÈS AU PARADIS OU JARDIN (Science alchimique).

Voir aussi la page : Tapis-Jardin-Voyage-Vaisseau
 
TUNNELS DE L’AGARTHA : permettent le transport quasi en ignorant l’espace-temps, grâce à l’HYPERFRÉQUENCE PAR CAVITATION DES 7 COULEURS DE L’ARC-EN-CIEL rejoignant le BLANC de l’Instant. C’est le principe…
CAVITATION : Thème du « trou de vers » en FLUIDE comme l’effet domino ou sucres quand iceux basculent les uns sur les autres (mais dans les deux sens). On retrouve un embryon, un bout de cet effet dans la fontaine inca au Pérou où ils connaissaient déjà le binaire informatique du ouvert-fermé (vidéo ci-dessous).
Le mot « Cavitation » évoque inévitablement l’entomologiste Russe Viktor Grebennikov et sa plateforme anti-gravitation.
 
 
tunnels_agarth.jpg
 
Très grossière représentation du « système de Tunnels » de l’Agartha.
On voit qu’ils sont très présent an Amérique latine et du Sud : Colombie, Pérou,
Panama, Mexique ; et qu’ils passent en Égypte, Tchad, Nigeria Guinée ;
en Iraq, Iran, Afghanistan, et évidemment au Tibet, en Chine, en Mongolie,
en Russie de l’Est… On peut observer que les Tunnels sont nécessairement
reliés à l’Atlantide ! En haut de page on peut voir une ancienne
gravure de Quetzalcoatl dans la galerie qu’il utilise pour ses
« allers et venus dans la zone de l’Amérique du Sud ».
Quetzalcoatl au même titre qu’Imhotep, au même titre que Jésus-Christ
ou Ramana Maharshi, est un Saint Homme, UN RÉALISÉ VIVANT.


La propulsion dans les Tunnels de l’Agartha repose évidemment sur le Soi : intérieur-extérieur, où véhicule-tunnel-individu ne se distingue pas ; comme en Alchimie on ne distingue pas Vase-Matière-Postulant, ou Matière-Fourneau-Régime (du ”Feu”). Le Centre étant nulle part et la Circonférence partout, la « Boussole » (tableau de bord) pour se rendre d’un « point à un autre » représente le symbole d’un MANDALA accompagné de lumière violette (1) donnée par une Améthyste, et pour la vibration sonore accompagné du son de la lettre K : le C marque la causalité comme Connaissance, Conséquence, de même que la Quantité et la Qualité, en espagnol calidad et cantitad avec le c et non le qu. Or les Espagnols écrivent calification car qualité et quantité sont du Thème de la classification. mais le mental le comprend comme du Thème de la Connaissance et de la Conséquence. Le latin écrit qualitas et appelle summa la quantité. L’Allemand écrit kaukasus, kolossal, kolonie, mais écrira qualität et quantität comme mots latins entrés dans sa langue, tandis que le roi Kœnig indique chez lui la qualité et kinder, enfant, marque bien la quantité en s’écrivant avec un k. Confusion de la lettre K digne de la Tour de Babel, UN PARFAIT PARASITAGE VIBRATOIRE.
Bref, à l’origine la Lettre K était identique à : C, G, Q. (Réf. René Palaysi).

K ou cassure comme le C et le Q dont il transmet la vibration, de plus graphiquement il se divise en 2 EN SON MILIEU (Terre en son milieu où Dieu fit l’Homme à son image…), soit le I’. Ensuite l’androgyne se déverse sur Terre par son côté action, donc cesse d’être Yin-Yang pour se diviser en K. Le mot KAKI explique les coupures du A et du I et de l’origine de ce mot hindi signifiant ”couleur de poussière”. Même chose avec le mot KIOSQUE : Le Centre nulle part rayonnant ramené par partage à la Circonférence partout.
Le grec indique KYRIELLE, avec le Y androgyne brisé, son déploiement retourne au Soi pour sa manifestation divine sur Terre (EI). Bien-sûr Kyrielle peut signifier une longue suite de… comme l’effet dominos… MAIS SURTOUT UNE INVOCATION LITURGIQUE sa première fonction, oubliée depuis le début du Néolithique et sa voie de l’Agriculture… mais que le Hiéroglyphe maintient pour ne pas oublier.
Le sanscrit KALI évoque la Déesse de la Mort, et le KARMA se situe au niveau de la dualité cause-effet née de la coupure d’avec la Trinité Primordiale ; dualité qui va engendrer les horreurs sans noms que subit l’humain depuis la voie de l’Agriculture. Dualité si guerrière comme le précise Jean Coulonval en terminant son livre Synthèse et Temps Nouveaux.
En connaissant parfaitement la SIGNATURE de Saturne (ça tourne…) et celle de la Croix ansée égyptienne l’ANKH, l’énergie va être d’une grande précision et sans aucune perte en nano-seconde.
Ainsi, voyager dans le Tunnel de l’Agartha signifie bien se « déplacer » d’un point à un autre mais en RÉALISANT LE SOI SECONDAIREMENT DOUBLÉ DU POUVOIR SIDDHI : comme tout est dans le mental, cela permet de créer et de contrôler toutes choses, comme l’explique Ramana Maharshi à l’entretien 30.
MAIS, comme le précise le Maharshi à l’entretien 57a, et identique au Labour Alchimique au Laboratoire, le pouvoir de transmuter une chose en une autre en une « jonglerie d’atomes » comme celui de voyager par Tunnels Agarthis N’EST QU’ACCESSOIRES, CE N’EST PAS LE PRINCIPAL : « En vérité, le jnâna [Connaissance, Sagesse] comprend tout et une jnâni [un Réalisé vivant] ne gaspillera pas une seule pensée pour les siddhi. Que les gens obtiennent d’abord le jnâna et qu’ils cherchent ensuite les siddhi, s’ils le désirent », dit le Maharshi. Il précise que les pouvoirs siddhi ne concernent que le CORPS. Il précise que les siddhi n’appartiennent pas seulement à un ordre inférieur, mais aussi à l’ordre le plus élevé. Cependant qui dit « pouvoir » dit une personne extérieur, ou un ego, pour le reconnaître ! « Pour manifester des siddhi, il faut qu’il y ait d’autres personnes pour les reconnaître, ce qui veut dire que celui qui manifeste de tels pouvoirs est dénué de jnâna. C’est pourquoi les siddhi ne valent pas la moindre pensée. Seuls le jnâna mérite d’être recherché et obtenu ». L’ALCHIMIE DIT EXACTEMENT LA MÊME CHOSE À PROPOS DE CES JONGLERIE D’ATOMES…

Concernant le « VOYAGE » (par Tunnel), quelques mots du Maharshi à l’entretien 78, et dans d’autres, quand il explique qu’un voyageur ayant emprunté une charrette, un train, etc., pour arriver jusqu’à R. Maharshi, ce voyageur N’A PAS BOUGÉ, ce sont les divers moyens de locomotion qui l’ont transporté. « De même que vous confondez ces mouvements avec les vôtres, vous faites ainsi pour les autres activités ».
TRANSPORT [TRANSLATER] : Échange de lieux… TRANSPORT, C’EST UN ÉCHANGE DE VOLUMES ou donner de la chaleur aux pieds ! Comme l’exprimait aussi Savinien de Cyrano de Bergerac quelques siècles avant le Maharshi.

En voilà suffisamment pour la partie « moteur » du voyage dans les Tunnels de l’Agartha.
TOUT CES CONCEPTS INDIQUENT QUE LES ANCIENS NE SUBISSAIENT PAS LA TYRANNIE DE L’ÉTATISME, qui fait que l’être humain en « libéralisme » est totalement à la merci d’un autre humain, car chaque individu en son culte du narcissisme est capable, si tel est la volonté de son ego, de réduire à l’esclavage son prochain, et toute notion de gouvernement étatique ne peut que s’exercer SOUS LA CONTRAINTE OU LA PEUR, C’EST LA MÊME CHOSE.

Concernant les « stations » de ces Tunnels, on dit qu’il en existe une sous le Mont-Saint-Michel, une sous et entre les pattes du Sphinx de Gizeh, et une autre en France dans une crevasse de la Forêt de Brocéliande, et la « Station principale » se trouve au Tibet à Shamballah. Évidemment si vous cherchez ces « stations » avec votre dualité vous risquez d’être déçu !
IMPORTANT : Non seulement vous ne trouverez pas ces « stations » ou ouverture vers les Tunnels avec votre dualité, mais en plus, et c’est logique, VOUS NE POUVEZ ACCÉDER À UNE STATION OU ENTRÉE QU'EN FONCTION DE LA SYNCHRONICITÉ, DONC PAR COÏNCIDENCE PARFAITE (en Haut, en Bas) parce que simplement « la Terre ne s’ouvre » seulement que QUAND C’EST SYNCHRONE, comme un symbole qui dévoile seulement un instant pour mieux re-voiler à l’Instant suivant ! Celui ou celle qui veut « descendre » dans un Tunnel de l’Agartha ne pourra le faire que DANS L’ICI ET MAINTENANT ACCORDÉ SUR SON SOI (Un est le Tout, ou Tout est lié… et délié [Inné-Igné]).

En « descendant » à l’une de ces « stations » et en « avançant au-delà », vous pourrez découvrir LES pays du Rien du Tout (en ÂGE D’OR) où vivent divers humains, divers animaux tels des Lions, des Tigres, tous aussi dociles que des Chats et des Chiens. Les « femmes » donnent naissance aux enfants par PARTHÉNOGENÈSE et toutes sont évidemment des mères-vierges… Bien-sûr les habitants des Pays du Rien du Tout communiquent par Vraie Télépathie…

Quelle est la CONSTANTE en ce monde actuel depuis au minimum 10.000 ans ?
C’est évidemment le MAL, qui fait s’écrouler le moindre empire construit de mains d’humains. Il existe nécessairement de toute éternité LES Pays du Rien du Tout où n’existe que la GRATUITÉ, donc le mal n’existe pas ; la Science n’a rien à voir avec ce qui se résume à ce hui par le mot ”technique” parce que RIEN n’est jamais menacé de destruction comme dans le règne de la thermodynamique et des pollutions mortifères sans nombre.
Les Peuples souterrains, ou célestes c’est kif-kif (voir les Eddas scandinaves et leur Cité céleste et surtout le Mont Meru, ou l’Amenti du Livre de Sortir au Jour des Anciens Égyptiens)), ont tous LA Connaissance, ils sont les Sujets du Centrum Centri, aussi appelé par certains « Roi du Monde » qui, naturellement ne peut qu’être nulle part, invisible (pas de chefferie).

Comme tout est dans le mental et que le temps qui coule n’existe que dans la pensée, il est naturel que des Anciens Peuples aient vécu avant l’Homo Sapiens actuel. Comme l’effet dominos ou sucres, chaque vague de vie était distincte de celle qui l’avait précédée ; et ainsi chacune disparaissait quand apparaissait la suivante.
PTAH, le Dieu égyptien et ami et protecteurs des artisans et ouvriers est un Avatar de ceux que certains appellent les Manus (2).
Comme déjà écrit de nombreuses fois, le ou les Pays du Rien du Tout ou VRAIE DEMEURE n’est accessible qu’en non-dualité. MAIS COMME L’ÂGE D’OR ILS SONT TOUJOURS LÀ. LE SOI, LA VIE, EST ÉTERNELLE. Ces Pays du Rien du Tout ne sont accessible que par LA GRATUITÉ. Certains enfants et adolescents y accèdent PAR LE RÊVE, parce qu’ils ne sont pas encore robotisés par le social des adultes.

Dernier point : COMMENT LES TUNNELS DE L’AGARTHA FURENT CREUSÉS ?
Évidemment pas avec des trucs genre tunneliers ayant creusés le tunnel sous la Manche ! Toutes machines encore construites sur le principe thermodynamique, avec têtes tournantes munies de pointes de diamant !!!
Beaucoup plus simple : les Anciens utilisaient LA CAPILLARITÉ DE LA TERRE. Par « capillarité » comprendre aussi l’énergie naturelle de la Terre, jouxtée avec le pouvoir siddhi mentionné plus haut, et la SIGNATURE de certaines planètes et GALAXIES LOINTAINES…

Notes.
1. Violet : l’Arcane du Tarot dit « Tempérance », et cette couleur représente aussi Évolution-Involution : tic-tac Ciel-Terre et éternelle recommencement (pas d’évolutionnisme à la juif).
Comme il est question de Tunnel, donc de ce qui est caché, le Violet se situe vers l’opposé du Vert, et du Jaune : LE VIOLET EST COMME LA GUEULE QUI AVALE LA LUMIÈRE DU JAUNE (sa complémentaire), ALORS QUE LE VERT RECRACHE LA LUMIÈRE COMME POUR RALLUMER (circulation de la Sève entre les racines et les feuilles de l'Arbre et la lumière, et l’inverse). Ainsi le Violet est la couleur du secret : là où va s’accomplir L’INVISIBLE MYSTÈRE DE LA MANIFESTATION, donc du « parcours » dans les Tunnels. Jésus-Christ sur les monuments du Moyen-Âge porte la robe violette pendant la Passion (il est totalement manifeste, incarné, et au moment d’accomplir son sacrifice, Il marie en Lui l’Homme, Il le soutient dans la Réalisation du Soi). Réalisation du Soi qui se retrouve dans les églises chrétiennes le Vendredi Saint quand le chœur de l’église est drapé de Violet.
Se rappeler le fameux vers du sonnet des voyelles de Rimbaud : « O, Oméga, rayon violet de tes yeux » (voir la page très dense sur le LABYRINTHE).
Les accouplements rituels entre Yogi, dans les rites tantriques, se font dans une chambre éclairée d’une lumière violacée, parce que la lumière violette stimule les glandes sexuelles de la femme, alors que le rouge active celles de l’homme… Rapport Yin-Yang…
 
2. MANU (sans.) : Le grand législateur indien [un genre de ”premier de la classe”]. Le nom provient de la racine sanskrite man "penser" – l'humanité en réalité, mais il représente Svâyambhuva, le premier des Manus, qui jaillit de Svâyambhu, « l’auto-existant », d'où le Logos, et le progéniteur de l'humanité. Manu est le premier Législateur, presque un être divin. (Réf. Glossaire Théosophique, de H.P. Blavatsky).
Manu est une Variation du Thème d’Adam : le « Premier humain sur Terre », une variation de l’évolutionnisme, une variation seulemet... !
Plus de détails sur Manu à la page : IAO, YAH, YAHO le MANAS humain.
 
 
BINAIRE OUVERT-FERMÉ CHEZ LES INCAS. Mieux et tellement plus simple que nos plombiers « modernes ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 20-02-2018 20:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >