Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ennemi de l’humanité : la technologie occidentale
Ennemi de l’humanité : la technologie occidentale Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-02-2018 22:21

Pages vues : 1613    

Favoris : 256

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Chan, Chimère, Christ, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Innocence, Instant, Japon, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Méditation, Mental, Morale, Nature, Paradis, Pierre, République, Rien, Simple, Social, Soi Spiritualité, TAO, Vérité, Vide, Vieux, Yokaï

 
0-de-conduite1_400.jpg
 
 
Ennemi de l’humanité : la technologie occidentale
principalement tout ce qui est lié à la « Fée électricité » (1)
puis le transhumanisme des Juifs talmudistes des Google et Cie,
ces rabbins qui se sont débarrassés du Soi :
le Réalisé vivant : Jésus-Christ.
 
 
Les Occidentaux et leurs technologies regardent le doigt qui indique la Lune, mais depuis que la Lune est reconnue (depuis plusieurs millénaires), ILS CONTINUENT À SE PRÉOCCUPER DU DOIGT (selon le précepte bouddhiste). Tchouang-tseu disait : « On emploi des mots pour exprimer des opinions mais, lorsque les opinions sont atteintes, les hommes oublient les mots ». Depuis la Renaissance, l’imprimerie, Galilée et la technologie galopante, LA CARTE DE GÉOGRAPHIE, LA REPRÉSENTATION SUR LE PAPIER DEVIENT LE TERRITOIRE (une pensée sur les représentations des choses, donc un ego sur un autre ego !) Ainsi notre idée du monde et de nous-mêmes est un sous-produit de l’invention du monde sur le papier, puis dans le virtuel de l’ordinateur.
 
Le monde Luciférien préparé par beaucoup trop d'Occidentaux, leurs technologies et les transhumanistes sont le contraire de la vie qui n’est que MOUVEMENT : tout est éphémère, changeant et transitoire à la manière de l’effet sucres ou dominos. La technologie des Occidentaux voudrait FIXER LA VIE UNE FOIS POUR TOUTE et « Circulez ya plus rien à voir ».
Ce que veulent faire les transhumanistes est de « supprimer la souffrance » (ils veulent supprimer la maladie, prolonger la vie indéfiniment, ici-bas, ILS VEULENT FIXER, alors que la souffrance survient quand il n’y a pas fluidité, on a seulement LA RÉSISTANCE, et ça chauffe selon le principe de la thermodynamique des Occidentaux. La souffrance vient quand on essaye de FIXER, quand on s’accroche, surtout à une opinion ou dogme.

FIXER = POSSÉDER PAR L’EGO, LA FRUSTRATION est du même Thème. Donc s’accrocher à l’ego provoque la souffrance, alors que l’ego n’a aucune réalité, autrement il ne devrait pas provoquer la souffrance et faire la fortune de l’économie mondiale de la drogue !
FIXER = l’attachement, le sentiment, le vouloir tout mesurer et coller des étiquettes ou noms-les-formes sur n’importe quel petit bout de machin. Nous fractionnons le monde selon notre ego, notre opinion.
Aussi longtemps que vivra cette opinion, il y aura souffrance et gros bénéfices pour cette économie mondiale de la drogue ou de big pharma, qui n’a donc pas intérêt à ce que la souffrance disparaisse de la Terre.

FIXER = LE TRANSHUMANISME qui veut posséder, mesurer, classifier et faire un Univers de big data croyant que ce serait pour lui la Vraie Libération, donc l’immortalité. Il se comporte donc comme la technologie des Occidentaux TRÈS LIMITÉES, car comme le disait Werner Heisenberg (Physique et philosophie) : « Chaque mot ou concept, aussi clair qu’il puisse paraître, a seulement un champ d’application limité », UN CHAMP… Le transhumaniste ne comprend pas que ce n’est pas son big data de la taille ne serais-ce de l’Univers qui améliorera quoi que ce soit de l’humain et par conséquent du Cosmos, car « La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties ».
Le transhumanisme ne comprend pas que si les lois mathématiques - de plus en plus rapides et quantitatives grâce à l’évolution permanente des ordinateurs - renvoient une certaine réalité, comme ces lois proviennent de cervelle d’humains, ELLES SONT INCERTAINES, ELLES NE SONT QUE DES CROYANCES, DES OPINIONS, ET DONC NE FONT PLUS RÉFÉRENCE À LA SEULE RÉALITÉ.

L’autre souffrance est bien-sûr la dualité cause-effet ou sujet-objet, qui est typique de l’évolutionnisme (sans fin). Là encore, les Juifs talmudistes spécialistes de la souffrance et de l’histoire et du chiffre n’ont pas intérêt à ce qu’elle cesse, et comme les frères en transhumanisme, ils veulent FIXER PAR LEUR LOI UNE FOIS POUR TOUTE : ils ne veulent pas que « toutes choses adviennent et meurent ». Ils ne veulent pas du NIRVANA, c’est pas rentable…

NIRVANA : les Occidentaux croient que c’est un truc mortel, du nihilisme, un truc chiant comme pas possible, parce qu’il n’y a plus rien ; bref, c’est le néant.
Or la Seule Réalité est justement ce Rien, ce « néant ». Cela signifie simplement que toutes les opinions générales sur la Réalité formées par l’ego humain SONT VAINES, parce que POSSESSION par l’ego.
La Seule Réalité ou Vide, LA VACUITÉ, est la SOURCE, LE CENTRE QUI EST NULLE PART.

La vanité des Occidentaux ignore son intégration ; son mental qui analyse ignore la synthèse ; son rationnel ignore l’intuition ; sa technologie ignore la Science ; sa compétition ignore la coopération ; son quantitatif ignore la préservation, etc.
Les technologies occidentales travaillent essentiellement pour le régime républicain et sa thermodynamite : LA DÉFENSE. Elles ignorent totalement « le reste ».
Les Occidentaux voient tout en petits bouts de machins, EN MÉCANIQUES AVEC DES ENGRENAGES (les « spécialistes »), ils ont une vision mécaniste si flagrante dans l’encyclopédie de Diderot et Cie.
La conception orientale du monde est ORGANIQUE : TOUT EST DANS TOUT, TOUT EST LIÉ (et délié) ; alors que pour un Occidental le monde est perçu en objets individuels, séparés, et que l’humain est lui-même séparé des objets qui lui seraient extérieur !

Je préfère la pensée de Lao-tseu à celle de Socrate :
- « Mieux vaut ne pas savoir que l’on sait » (Lao-tseu).
- « Je sais que je ne sais rien » (Socrate), émettant tout de même qu’il savait quelque chose ! Typiquement l’ego grec qui empeste tout l’Occident !!!

La pensée orientale est dans l’ici et maintenant, dans le « Voyez l’ensemble », sans bidouillage du mental qui classe, analyse, colle des étiquettes partout, bref QUI RELATIVISE comme il respire, comme il tyrannise par l’opinion qu’il appelle « débat ».
La Seule Réalité ne peut pas se vivre par la raison, donc par le mental ; elle ne peut pas être décrite avec un langage quelconque parce que la partie est supérieur au tout, elle est invisible au mental :
Là ne va pas l’œil,
ni la parole, ni le mental.
Nous ne le connaissons pas, nous ne le comprenons pas,
comment pourrait-on l’enseigner ? (Katha Upanishad III, 15).

À propos des Hébreux-Juifs, ceux qui se bombardent de « peuple élu », qui inventent le temps qui coule par transmission circoncisionnelle de générations en générations et que chacun s’il pouvait en parler le dirait à son coreligionnaire.
Alors, pourquoi le monde de ces « élus » tourne-t-il si mal puisqu’ils se transmettent leur savoir depuis des millénaires maintenant ?
La réponse semble donnée par Lao-tseu au Verset 1 :
« Le Tao qu’on tente de saisir n’est pas le Tao lui-même ;
le nom qu’on veut lui donner n’est pas son nom adéquat ».
Si le « peuple élu » l’était vraiment, POURQUOI DEPUIS DES MILLÉNAIRES LE MONDE TOURNE SI MAL, QU’IL Y A TOUJOURS DES GUERRES, ETC. ? De plus, malgré les prodiges de la technologie des Occidentaux ÇA VA DE PLUS EN PLUS MAL.

QUE FONT LES JUIFS ET LEURS TRANSHUMANISTES DES GOOGLE-FACEBOOK ?    
Comme disait Tchouang-tseu : « Si l’on pouvait en parler, chacun l’aurait dit à son frère », dont transmis comme le font en apparence les Hébreux-Juifs qui ne veulent pas se mélanger aux Goys.
Évidemment ce n’est pas possible, encore moins par circoncision au huitième jour de naissance qui va chambouler la géométrie mentale, car la Connaissance ne passe pas par le mental, ne passe pas par le travail du chapeau juif franc-maçon !

L’Occidental est CANCÉRISÉ PAR PYTHAGORE : TOUT EN NOMBRE, DONC TOUT DIGITALISER LA NATURE comme le fait le talmudiste Google : il fout toute la planète en nombres informatiques. Ça va même donner ergoteries grecques en tous genres, les trois religions du Livre, les Kant, saint Augustin et Thomas d’Aquin, puis les Descartes, Spinoza, Leibniz.  Il existe une relation intime entre la religion et la raison, voir l’actuelle judéo-maçonnerie qui se veut LA religion universelle comme sa « république universelle », la morale est de cette même relation à y ajouter la logique et pas loin la justice humaine !!!


PYTHAGORE = CACALCUL et Wall Street et PYTHAGORISME (système, mécanique, mesure sous toutes les coutures ou big data de transhumanistes) !

Or la Seule Réalité ne se calcule pas, elle n’a pas de nom-la-forme. En calculant, en précisant par des technologies ou systèmes conceptuels de plus en plus performants et toujours dépendants de l’ego, selon le système de l’évolutionnisme, la Seule réalité s’éloigne irrémé-diablement de nous.

TYRANNIE DE L’OPINION : à l’Instant où dans un « débat » vous parlez d’une chose, VOUS LA MANQUEZ !

IMPORTANT : La Taoïcité est la base de la Science orientale. Elle consistent à l’EMPIRISME, mais ATTENTION, pas à l’Occidental façon John Locke ! Les premiers Taoïstes se retiraient dans le désert, les forêts, les montagnes, pour y observer les interminables manifestations de la Nature. C’est là qu’il faut distinguer l’empirisme modèle occidental à la John Locke participant du mental, donc des cinq sens, de l’empirisme des Taoïstes QUI NE FAISAIENT PAS PARTICIPER LEUR CINQ SENS : leur empirisme était d’ordre métaphysique, mystique, et non sensoriel. Quand les maîtres spirituels parlent de « visions », ils font référence à un mode de perception qui peut inclure le sens de la vue, MAIS LA TRANSCENDE TOUJOURS.


DIFFÉRENCE ENTRE TECHNOLOGIE OCCIDENTALE ET ORIENTALE :
- Les physiciens et chercheurs occidentaux procède par mécanique : les engrenage sont le jeu de travail d’équipe et de salariés, en une technologie hautement bidouillée par leur mental ;
- Les mystiques orientaux obtiennent leur connaissance uniquement à travers L’INTÉRIEUR, sans aucune machine, dans la méditation, donc dans le CENTRUM CENTRI.
Pour les Occidentaux Science = Expérience reproductible par tous et n’importe quand, et contrôlable par d'autres. Alors que les expériences au sens du mot Science paraissent réservées à très peu d’individus et en des occasions privilégiées. Ça, c’est dans le cas d’une ignorance planétaire et d'une division entre initiés-profanes, parce qu’originellement L’IGNORANCE N’EXISTE PAS, comme l’énonce Ramana Maharshi aux entretiens 199, 289, 363, etc. L’étudiant accompli est également capable dans le cas oriental de reproduire tant qu’il le veut l’expérience. Ce que précise aussi Ramana Maharshi à l’entretien 495 avec la citation du Yoga Vasishtha : « Détachement à l’intérieur et attachement en apparence ». Pas besoin de s’isoler dans un désert pour « trouver » ou réaliser une expérience. Seul compte le ICI ET MAINTENANT.

ÉVEIL (définition) : Ce qui vient dans l’Instant ou ici et maintenant : PAN ; on ne passe pas par la raison ou idéation nécessairement utilisant le spatio-temporel. Tout le monde peut vivre l’éveil facilement et joyeusement : PAR LA PLAISANTERIE, qui donne un aperçu de l’intuition spontanée. C’est le symbole qui dévoile un Instant pour mieux re-voiler à l’Instant suivant : à l’Instant précis où nous comprenons une plaisanterie, nous éprouvons comme une illumination, un éveil, parce que ça vient spontanément sans passer par la raison. C’est pour ça que ça libère beaucoup des tensions de cette raison. Ainsi, le Zen est rempli d’histoires et anecdotes amusantes, et que les Taoïstes ne peuvent qu’avoir un grand sens de l’humour, ce qu’exprime le Verset 41 du Tao-tö king : « Lorsqu’un esprit inférieur entend le Tao, il rie aux éclats ; s’il n’en riait pas, le Tao ne serait plus le Tao » (trad. Liou Kia-hway).

Selon mon expérience (mon empirisme), l’objectif de pratiquer l’Aquarelle est de réduire le mental au silence, par fusion sujet-objet. Bien-sûr ça ne marchait pas à chaque fois…. Durant la longue Histoire culturelle de l’Inde, Chine, Japon, une multitude de techniques se sont développées pour atteindre ce but de faire taire le mental, de le faire passer du mode de la raison et du vagabondage au mode INTUITIF (directe, dans l’Instant).
L’Alchimie est nommé ART pour la même circonstance qu’elle CASSE LA RAISON par ses énigmes et son langage imagé, puissant et poétique, cherchant à endormir le mental du lecteur et lui faire perdre les sentiers battus de la raison logique.

« Nous nous sommes quittés en 2005 pour nous retrouver douze ans plus tard, et cependant nous n’avons pas été séparés, ne serais-ce qu’un Instant. Nous nous faisons face toute la journée, cependant nous ne nous sommes jamais rencontrés », se dirent certainement Kamenashi Kazuya et Yamashita Tomohisa 亀梨和也、山下智久, Deux très bons acteurs qui se retrouvent en 2017 après Nobuta en 2005 dans le drama Boku, Unmei no Hito desu ボク、運命の人です。 (Kazu rencontre « Dieu » venu de l’Espace et joué par Yamapi)

Vidéo avec les retrouvailles après 12 ans de « séparation »

Comme ce sont des acteurs Japonais et donc proche de la culture bouddhiste, ils auraient pu se dire cette phrase d’inspiration bouddhiste. De même un homme et une femme allongés côtes contre côtes dans un lit ne se rencontrent jamais, même si le sexe de l’un pénètre le sexe de l’autre ! Alors on va me dire : « ils font un enfant », mais ce n’est pas un preuve ! LE VIDE, TOUJOURS LE VIDE !!!

Ainsi le Zen au Japon, le Chan en Chine, utilisent des KOAN, petits bijoux d’illogismes pour dire MERDE aux ergoteries grecques. Le Koan est destiné à endormir le mental, et par là même, à préparer l’étudiant à une expérience non verbale, sans nom-la-forme, de la Seule Réalité.
Le Koan est destiné à ROMPRE TOUTE CERTITUDE, TOUT DOGME, TOUTE OPINION, ce que justement le transhumanisme des Talmudistes des Google Facebook ne veulent pas tant ils veulent FIXER LEUR FIN DES TEMPS BIEN À EUX (leur « immortalité » : terminé la bouffe, le pipi-caca et le vieillissement…). Les transhumanistes doivent avoir horreur des énigmes. Ils ne doivent pas supporter le fait que chaque fois que la nature essentielle des choses est analysée par le mental, réduite en big data même de la taille de l’Univers, elle leur sera absurde, paradoxale à l’infini. Ce problème est d’ailleurs celui de la technologie actuelle (faussement appelée « science »).

Il n’y a pas de « constantes » (dogmes). La Vraie Science n’a ni naissance ni mort, car ce qui est Réel doit exister toujours ; ce qui EST doit perdurer à jamais. La technologie actuelle est ce qui apparaît nouvellement et doit aussi disparaître à un moment ou à un autre, selon le « progrès » (qui mène droit dans le mur).

De même que le Tout est autre chose et plus que le total des parties, « Dans la réalité, il ne peut exister de plus petits grains de Matière
insécables, de corpuscule isolé qui serait un volume Euclidien. Ni à l’opposé un plus grand volume Euclidien qui serait la plus grande sphère possible contenant la totalité cosmique nageant dans un espace à l’infini ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux). C’est-à-dire qu’il n’existe pas de « première pierre », donc pas de « Big bang »… L’Univers ne « nait » pas à « un moment donné ». Tout étant dans Tout, sujet-objet ne peuvent que fusionner : il y aura toujours interaction du sujet et de l’objet, si rapide soit-elle. Le mot « objectif » n’existe pas, personne ne peut être « objectif » en oubliant son subjectif !
Que ce soit en l’infiniment grand ou l’infiniment petit, même chose : sujet-objet ne peuvent pas être séparés. Un physicien digne de ce nom ne devrait jamais parler de la Matière sans en même temps parler de lui-même, il n’est pas séparé du sujet et de l’objet ou de la cause et de l’effet.

NIRVANA = Le Pays du Rien du Tout, la Vraie Demeure, là où TOUT NE SERT À RIEN (l’utilitarisme n’existe pas). Comme pour « entrer » dans ce Pays par les Tunnels de l’Agartha, on n’y entre que sans ego, l’idée d’un individu avec son ego pénétrant seul dans le Pays du Rien du Tout n’a aucun sens. Le meilleur moyen d’entrer facilement dans ce Pays est de réaliser le Soi ou Centrum Centri.

Enfin, le contraste oriental entre Chinois et Japonais, et entre Indiens, est que les premiers sont pratiques, pragmatiques et sociables, c’est très visible chez les Chinois et les Japonais ; alors que les Indiens sont imaginatifs, métaphysiques et transcendantaux.
 
[En référence à : Le Tao de la physique, de Fritjof Capra]
 
 
Note.
1. LE CHAMP : poids, perturbation, condition dans un « espace » proche ; un espace qui produit un poids appelé « champ ». Cela va donner « l’électromagnétisme » (électrodynamique) sous forme d’ondes se propageant dans un « espace ».
 
 

Dernière mise à jour : 21-02-2018 23:27

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >