Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Notre époque de SUR-INVESTISSEMENT
Notre époque de SUR-INVESTISSEMENT Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-03-2018 18:42

Pages vues : 1522    

Favoris : 242

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Banques, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Information, Innocence, Instant, Japon, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Porte, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
fond_pointm1.jpg
 
 
Notre époque de SUR-INVESTISSEMENT
et de l’utilité et de la croissance
Investir pour capitaliser, citoyenniser, bétonniser.
L’olympisme, possible, en France en 2024 est
typiquement de l’investissement capitaliste
depuis le riche anglophiste de Coubertin et
homme du faire du mondialisme En Marche
(qu’on ne me parle pas de « social » là-dedans…).


UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT.
INVENSTIR (inventer et produire pour rentabiliser)
 
 
CROISSANCE : PRISON PERPÉTUELLE DU SUR-INVESTISSEMENT OU CROISSANCE SANS FIN, PRIVANT TOUS LES ÊTRES VIVANTS, SURTOUT HUMAINS, DE LEUR EUX-MÊME, C’EST-À-DIRE DE : ÊTRE (se libérer comme « couper du bois et puiser de l’eau ». Que demander de plus, sinon chercher midi à quatorze heures comme maintenant où tout est question de fric et d’investissement et de production ?)
 
INVESTISSEMENT : étymologie de 1704, famille de vêtir. Action d’investir (une place, une armée) ; résultat de cette action : blocus, siège.
J’appel l’investissement : PARASITISME, COLONIALISME. Et ça, le washingtonisme sait bien le faire depuis sa fondation sur Constitution judéo-maçonnique spéculum, et avant eux, ce furent les Chrétiens de l’Église de Rome qui détruisirent les Peuples du Soleil (Incas, Mayas, etc.). Depuis 1948 le mondialisé parasitisme gouvernemental américain (washingtonisme) est doublé de celui d’Israël !!!
INVESTISSEMENT : AVOIR (A-voir), APPRENDRE, S’A-VOIR est l’opposé de la Connaissance, donc une déconnaissance ou inversion d’inversion de l’ignorance… Seul celui qui ne cherche pas à investir, donc à prendre, peut découvrir et con-naître (naître avec), la Connaissance ne pouvant venir que dans l’Instant, c’est pourquoi on parle « d’illumination »… mais certainement pas au sens des perruques poudrées et leurs « lumières »
Trop d’informations, trop de lois et théories et de dogmes TUENT, SALOPENT.

Le grand principe même de l’investissement est celui de la question de la dualité : BIEN-MAL ou PUR-IMPUR. Tomber là-dans et c’est l’Enfer…
Investir c’est COMPARER, FAIRE DU RELATIF donc de la dualité sujet-objet.
INVESTIR C’EST COLORER TOUTE CHOSE DE SON OPINION. C’EST COMPARER (surtout les prix…). Et maintenant comparer une culture par rapport à une autre, cas récent de la Russie face à l’Empire, et déjà du temps du communisme de l’URSS, alors que les deux systèmes ne pouvaient que fonctionner l’un avec l’autre comme un couple qui s’entend bien !
Alors il est tout à fait illusoire de comparer, de classer des noms d’origine grecque ou latine des notions, des conduites ou des enchaînements d’idées ou du philosophisme appartenant à une culture aussi différente que la notre ici en Occident. Feindre d’être « neutre » (égalitaire) fait maintenant partie du Nouvel Ordre Mondial capitalo-socialiste et de sa maladie de l’égalitarisme. Combien d’Occidentaux ont déjà comparés et ainsi ont colonisés des peuples considérés comme « inférieurs ». Le washingtonisme est champion mondial pour cette comparaison, lui qui depuis sa création fait la guerre à presque toutes les nations pour imposer le colonialisme de son genre chrétien du temps de l’ethnocide des Peuples du Soleil (Incas, Mayas, etc.) : « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous ». D’ailleurs la même chose se reproduira en 1792 en Vendée, cette fois ci, non par les Chrétiens, mais par des athées ou sans culte (sans culotte ou sans calotte) les paroissiens républicains français.

Notre époque de l’après 1789 est bien celle de l’INVESTISSEMENT, l’âge du Faire/fer : posséder, acquérir n’importe quoi pour produire toujours plus selon le Graal de la « croissance ». Certains qui se croient posséder « une bonne âme » vont faire dans l’improductif : biens d’équipement pour les services à la collectivité. Le capitalise fait dans : la société de gestion, les placements boursiers et immobiliers, les fonds d’investissements, les taux de rendements, de rentabilité d’investissement, les retours sur investissement, les investissements à l’étranger, etc.

SORTIR DE LA PRISON, DE LA DICTATURE DE LA CROISSANCE : ÊTRE, Donc que chacun pratique en lui-même, de lui-même, par lui-même ; ce sera grande différence d’avec le « laisser faire, laisser passer » du libéralisme égotique du capitalisme ; parce qu’il sera en même temps libéré de son moule éducation.
ÉDUCATION = ÂNE, donc monter sur une monture, car comme l’indique souvent Ramana Maharshi : « VOUS ÊTES LA CONNAISSANCE », ou « ELLE EST VOTRE ÉTAT NATUREL ». Ainsi nous sommes tous des Ânes, et comme le monde est contenu dans le mental, il est aussi un Âne. Par conséquence il n’y a aucun moyen de monter dessus. Donc il n’y a aucune béquille « éducation ». Si vous ne montez rien, ne vous appuyez sur aucune béquille, vous aurez celle de l’Univers contenu dans votre mental. Cela s’appel LE SPONTANÉ. Ramana Maharshi donne plusieurs fois l’exemple de l’écran de cinéma, qui représente aussi l’Âne. L’écran n’est pas affecté par la projection d’une scène où se déroule un incendie ou une inondation. L’écran ou l’Âne sont donc inaltérable, comme la conscience absolue notre nature réelle (entretien 199).

INVESTISSEMENT : course à la Chose, course à la « fin des temps » et au messie, course aux noms-les-formes et à l’absence de noms-les-formes, cela va engendrer comme l’investissement, des chaînes sans fin de cause-effet rendantes constamment prisonnier et nous liant toujours plus en une croissance tant les informations pleuvent en des raz-de-marée de données, donc d’investissements tel que le pratique les GAFAM, surtout Facebook et Google. Et plus il y aura d’investissements, donc d’informations, plus il y aura de gens qui croiront « enfin » comprendre ou apprendre quelque chose, et plus ces gens s’enfermeront de plus en plus en prison ! Tel est pris qui croyait prendre (des informations), donc qui croyait apprendre, qui croyait en « l’éducation » nationale obligatoire et à la « culture » !

CONTRAIRE DU SUR-INVESTISSEMENT CAPITALISTE : LE NON-AGIR (DÉPOSEZ TOUT ET VOUS VOUS SENTIREZ LIBÉRÉ, DONC VOYAGEZ AU PAYS DU RIEN DU TOUT DANS LA DEMEURE DU SANS POURQUOI : NE RIEN É(IN)VOQUER, DONC NE RIEN INVESTIR, sinon retour à la case cause-effet).
Plus il y aura d’informations et plus il y aura perdition, donc emprisonnement sous toutes formes. Qu’on ne me parle par « d’intelligence artificielle » ou « d’algorithme » qui calculeront et classeront prochainement gentiment tout ça pour que les futurs générations soient dans le tout confort tant rêvé depuis l’invention de la thermodynamique et cuisiner chaud !!!

BALAYEZ CE QUI EST, BALAYEZ SURTOUT LE THÈME DE BALAYER (les Laveurs alchimiques…) POUR RETROUVER L’INSTANT. DANS LE PAYS DU RIEN DU TOUT NE RESSEMBLEZ À RIEN. Si vous ressemblez à quelque chose, vous allez tomber dans l’investissement, par vous-même, ou par un autre. Raymond Roussel pratiquait les Laveurs alchimiques dans sa littérature : RESSEMBLER À RIEN, ce qui relève du Grand Art !
Dans son livre : Comment j’ai écris certains de mes livres, Roussel procède à aller d’une phrase à une autre tout à fait ou presque semblable mais de signification très différente, par la médiation d’un récit dont la seule fonction est de fournir la matière d’une transition possible entre la séquence initiale et la terminale.
Depuis l’après 1789 et le triomphe de l’ego de « nous sommes tous roi » (principe de la « démocratie » et culture du narcissisme), RESSEMBLER À RIEN RELÈVE DE CE GRAND ART CAR C’EST DE PLUS EN PLUS DIFFICILE !
Un précepte chinois dit : Se mettre en route les mains vides et revenir de même, soit l’illustration de l’antique OUROBOROS.
 
 
SUR-INVESTISSEMENT : la croissance permanente de nos conceptions qui dépendent toutes de l’artifice du spatio-temporel (l’idéation et sa chaîne de cause-effet), et par ce fait elles sont toutes opinions et inepties. Nos opinions de naissance et de mort, et de vie elle-même, de survie, de renaissance, toutes sont des OPINIONS ABSURDES. Et sur combien d’autres opinions encore nous bâtissons notre manière de « vivre » et sur lesquelles nous avons construit notre géométrie mentale ? Si vous retirez la saloperie de la chronologie tueuse ou temps qui coule, que reste-t-il ? IL NE RESTE QU’UN GROS RIRE, UNE GIGANTESQUE FUMISTERIE, mais aussi un FOYER ou POINT FOCAL…


Retour sur les LAVEURS ALCHIMIQUES.
Quand la couleur de l’Œuvre devient noire, puanteur en synchronisme vibratoire, avec reflets rouges, on est en présente du gouffre de la chère et sainte CHIMÈRE, donc en présence de la devise alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ». C’est très clair, si je puis écrire ! Car comme la Chimère ne peut que l’indiquer, la VRAIE CROISSANCE SE TROUVE DEDANS : toujours plus obscur, éternellement mystérieux, LE CONNAISSABLE INCONNAISSABLE À JAMAIS. LÀ ENCORE, C’EST TRÈS CLAIR…
CHI-MÈRE : EAU, SAINT CHAOS.
CHIMÈRE : (1220, Coincy) du Latin CHIMAERA ou KHIMÉRA – KHIMAIRA, ALCHIMÈRE ALQUIMIE, Soufre philosophique.
 
 

Dernière mise à jour : 31-03-2018 19:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >