Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Seul celui qui voit est réel
Seul celui qui voit est réel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-04-2018 20:47

Pages vues : 1911    

Favoris : 262

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Banques, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Information, Innocence, Instant, Japon, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Porte, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
adam_eve_02.jpg
 
 
Seul celui qui voit est réel
mais certainement pas le monde
(R. Maharshi, entretien 442),
de même que le temps n’existe
que s’il y a quelqu’un pour l’observer.
Et l’observateur s’accroche, il est dans
le POUR-VOIR et prend le monde pour
la réalité. Mais qui lui a demandé de
plaider la cause du monde ? (comme
l’exprime le Maharshi au même entretien).
 
 
 
Voir le temps qui coule c’est donc l’inventer, car le monde est perçu par nos pauvres cinq sens d’humain.
VOIR : POINTER : Les mots agissent seulement selon l’Instant, le ici et maintenant ; utilisés ailleurs qu’a cet Instant, ils n’ont pas le bon effet et sont des œuvres de marchand de mots et d’opinions. Ou bien encore : Les paroles se rapportant à une situation déterminée ont seules une influence. (Cette dernière phrase est d’après le Koua “la Famille”, dans le Yi-King). Corps et corps n’ont pas d’effet l’un sur l’autre ; seul l’Instant a de l’effet et pénètre le corps.
L’INSTANT peut donner 3 conceptions :
1) Absence de Temps
2) Augmentation du Temps
3) Fixation ou Coagulation du Temps
(Les 2 et 3 sont très proches).
 
« Le monde est perçu par le mental à travers les sens. Il relève donc du mental. Celui qui voit voit le mental et les sens comme étant le Soi et non pas séparés de lui. Celui qui agit, en restant non affecté par l’action [le faire/fer qui rouille], se purifie de plus en plus jusqu’à ce qu’il réalise le Soi » (R. Maharshi, entretien 444).

LE MONDE = VAGABONDAGE DU MENTAL PRENANT NAISSANCE DANS L’AMOUR-PROPRE ENGENDRANT LA DUALITÉ SUJET-OBJET. Cela renvoie à la CROYANCE AU MOI (actuel culte du narcissisme) ET AU MONDE DE LA MANIFESTATION OU DESTINÉES KARMIQUES, LES VOILES DE L’ILLUSION.

PAN : POINTER, le Blanc de l’Instant où les sept couleurs de l’Arc-en-Ciel surgissent dans l’instant : il n’y a alors plus rien à connaître tant la moindre question perd son sens ! Il n’y a pas de miroir du mental, personne à voir, le mental est purifié.
PAN : POINTER = NE PAS PRENDRE, NE PAS S’ATTACHER AUX CHOSES, NE PAS LES ANTICIPER. SEULEMENT Y RÉPONDRE SANS CHERCHER À LES POSSÉDER. Ainsi Pointer veut dire chosifier les choses sans être chosifier par les choses comme maintenant dans cette civilisation du « pouvoir d’achat ». Les Anciens savaient que l’humain était naturellement né LIBRE, eux qui déclaraient que « L’homme est la mesure de toutes choses » (en ce qui concerne le spatio-temporel). De nos jours de capitalisme c’est l’humain qui est mesuré par les choses du capitalisme !!!

MIROIR = RÉFLEXION, comme la « raison » des « lumières », de ce qui est saisissable, donc le possédé par l’ego. Dès qu’il y a « réflexion »  ou travail du chapeay il y a possessio (1). Être libéré du mental est comme ne pas se refléter dans un miroir, il n’existe pas, alors que le vampire ne s’y reflète pas quand il se trouve devant un miroir. Un vampire sans miroir ça ne doit pas encore exister… Lorsque l’on voit son ombre à la clarté d’une lampe ou du soleil ou de la lune, c’est comme entendre sa propre voix renvoyée par l’écho : l’humain se cramponne à ses certitudes illusoires et créé une dualité trompeuse genre : bon ou mauvais du binaire informatique 0 ou 1. Seule la disparition du binaire peut apporter la Vraie Paix, soit l’unicité de toute chose, le Sans Pourquoi ou Sans Possession.

Comme l’écran de cinéma, l’œil qui voit une chose est vide de toute chose (même de ce qu’il a appris sur ces choses, genre « inconscient collectif » à la C.G. Jung). Le miroir ou l’écran de cinéma ne contient rien, et quand une scène de film projette un incendie ou un déluge, l’écran n’est en rien affecté, comme le miroir ne contient rien, il « n’appelle » pas à ce que quelqu’un ou quelque chose « passe devant lui ». Donc le visage n’est pas venu pénétrer le miroir, pas plus que le miroir n’est allé pénétrer le visage ! Alors… pas de miroir, pas d’écran, pas de passage devant le miroir ou de film sur l’écran, ni sortie, ni venu, on est dans le SPONTANÉ, L’INSTANT.

Un Chinois ancien fit l’expérience du temps qui n’existe pas. Il cuisait son riz et quelque nourriture chaque jour. Puis après son repas il effectuait une paisible promenade. Un jour qu’il marchait il s’arrêtait brusquement et se tenait dans un Instant de béatitude. Il bouclait sur l’Instant comme dans le film Un jour sans fin.
Quand il regagna sa hutte, il découvrit que son riz cuit était couvert d’une épaisse couche de moisissure…
Nous sommes tellement conditionné par le vagabondage du mental que ça nous semble naturel. Alors pour ça on a inventé la fameuse « paix » (extérieure), qui cause tant de drames et de guerres depuis les millénaires de la voie de l’Agriculture. Alors quand le mental vagabonde sans arrêt, comment la Paix peut-être exister sur Terre ? Comment l’harmonie pourrait-elle exister entre les humains ?
Alors plutôt que d’inventer toujours des trucs totalement liés au capitalisme du genre « Earth Hour » (”Une heure sans lumière pour préserver la planète”) - je ne parle pas de l’électricité en elle-même, mais de cette action capitaliste - pourquoi partout dans le monde à une heure précise ne pas suspendre son vagabondage mental un moment pour qu’enfin tout devienne clair, transparent ? Ce serais, peut-être, plus difficile que de pousser un bouton ou une télécommande tout confort pour éteindre une loupiote ou une machine, mais nettement plus profitable dans tous les sens de l’action tellement discrète…


Le Temps n’existe pas. Amman (en gaulois) indique le moment, et sonne proche du Amen (ainsi soit-il, issu de l’hébreu) des Chrétiens.
Le Temps n’existant pas, nous sommes tous déjà dans notre état naturel de Félicité, la laïcité à la soupe actuelle est une invention aussi funeste que la « démocratie » marchande. Parce que NOUS SOMMES TOUS SINGULARITÉ, DONC TOUS MOINES : de mono, unique, seul, soit notre état naturel que le capitalo-socialisme veut briser pour fabriquer son capitalo-socialisme : LA MARCHANDISE HUMAINE, avec pour conséquence prochaine et naturelle le transhumanisme, lequel n’arrive pas comme le « Nouveau, vu à la télé ! » comme pour « soulager » l’humanité à coup de prothèses et organes de remplacement de toutes sortes, mais est bien une des tentacules du capitalisme et de la marchandisation de la planète Terre. L’être humain croit s’émanciper de sa condition corporelle en ne comptant que sur son corps, sur la matière, SUR SON EGO ,en oubliant que tout cela n’est que FANTASME MORTIFÈRE et APPARENCE.
Bien-sûr, être seul ou Singulier n’empêche pas une communauté laïque ; dans cette communauté, il peut très bien se trouver un humain dont l’aspiration sera d’atteindre l’Éveil ou Félicité sans éliminer les fèces et autres corruptions à n’en plus finir. L’idéal est de résoudre sa vie entre la dualité activisme-quiétisme.

L’EGO EST LA SOURCE MÊME DE LA MAL-À-DIT (D.I.T. déité) : C’EST LA SAISIE, LA POSSESSION (1). Il n’est pas étonnant que Karl Marx est tant attaqué L’ÉCHANGE ou TROC (on parle maintenant de « taux de change », de bourse, de cambiste-cambiaire ou opérations de changes dans les banques, etc.)
Ce TROC, cet ÉCHANGE est L’ÉNERGIE NON LIBRE ET SANS FIN DE CE MONDE DES BANQUES DE LA CITY DE LONDRES QUI ENGENDRE LE DÉSIR SANS FIN D’EN SAVOIR TOUJOURS PLUS, D’EN VOULOIR TOUJOURS PLUS QUI PRIVILÉGIE L’ACCUMULATION SUPERFICIELLE AU DÉTRIMENT DES NATURES PROPRES ET DE LEUR PROFONDEUR. CE TROC VA INCITER À SAISIR, POSSÉDER TOUJOURS PLUS LES CHOSES EXTÉRIEURES ET PLAISANTES, CONFORTABLES OU UTILES ET INUTILES OU INDÉSIRABLES ET REJETER CE QUI EST « IMPUR » ou « TERRORISTE ».

COMMENT ON GUÉRIT CETTE MALADIE ?
Simplement en détruisant le CRÉDI-CRÉDOT-CROYANCE À SOI-MÊME, DONC DÉTRUIRE LA CROYANCE AU MIEN (j’ai ceci, je fais cela, je suis ceci, mon, ma, je comprend cela, etc.). La croyance au mien et au perpétuelle vagabondage du mental.

Le médicament contre cette maladie porte encore un autre nom : SANS AFFAIRES. Et il n’y a même pas besoin d’être fiché par « L’Assurance Maladie » de sa contrée, ou par maintenant une mutuelle pour obtenir des miettes de « remboursements ». ÊTRE SANS AFFAIRES = ÊTRE HUMAIN ORDINAIRE, NATUREL, ORIGINEL, CELUI QUI ÉTANT SINGULARITÉ N’EST NI MOINE NI LAÏQUE ; il est du Pays du Rien du Tout, sa Vraie Demeure, il ne transforme rien, ne fuit rien, il est dans son état naturel : ICI ET MAINTENANT, ou EN COÏNCIDENCE, ce qui de nos jours semble invraisemblable, impossible à réaliser, ou si possible ça provoque la PANique… UN COMBLE DES 10.000 ans de cette voie de l’Agriculture !!!

FAIRE est déjà VOIR et POUR-VOIR, et entre dans le paradoxe de celui qui voit et de la Réalisation du Soi (1), donc celui qui possède et fabrique, comme celui qui voit le temps. Alors il vaudrait mieux au lieu de Voir et de Faire, et par là même posséder : ÊTRE. Tant que ce monde restera dans son AVOIR et son CAPITAL-CAPITALISME, il n’y aura jamais un semblant de « paix » sur Terre.
Exemple : un maître, Fazang, aux environs de l’an 700 de notre ère utilisa des miroirs pour faire comprendre à l’Impératrice Wu Zetian les fractales avant qu’icelles ne soient nommées ainsi récemment : il plaça dix miroirs dans les dix directions de l’espace (intégralité de l’Univers), focalisés autour d’une statue du Bouddha éclairée par une bougie ; les miroirs renvoyaient donc comme un effet Larsen, comme quand on braque vers un moniteur de télévision une caméra de télévision. renvoyant l’image de l’écran à l’infini, et étudié par Konstantin Raudive dans sa phase sonore. Au lieu de l’appeler « effet Larsen », on devrait l’appeler « effet Fazang »… qui réussit ainsi à faire partager sa vision de « l’inter-fusion parfaite sans entrave » selon laquelle tous les êtres sont les manifestations d’un principe unique. Comme les vagues toutes différentes mais faisant partie du même océan, tels les multiples reflets du Principe Universel Originel.


« Description » du Ici et Maintenant ou Instant : Saint Chaos : pas de nom-la-forme ou quelconque substance, seulement Vacuité sur Vacuité et sans fin contenant tous les noms-les-formes sans jamais être contaminée par ces noms-les-formes. « L’ordre » imposé par l’être humain n’est que désordre, car toute chose EST, et donc s’ordonne d’elle-même quand l’humain n’interfère pas !…


Note.
1. Comme de se mettre devant un miroir et de questionner : « Ne suis-je pas moi ? », et le miroir de répondre : « Ne me vois-tu pas ? » (ou ”tu devrais me voir”). Ramana Maharshi aborde ce paradoxe à l’entretien 28 : « Le ‘Je’ [le Soi] rejette l’illusion du ‘je’ [ego] et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est LE PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI [c’est moi qui souligne]. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction. Prenez la bhakti [dévotion] : je m’approche d’Ishvara et je prie afin d’être absorbé en Lui. Je m’abandonne dans la foi et le recueillement. Que reste-t-il après ? À la place du ‘je’ initial, ce qui subsiste après l’abandon total de soi-même est Dieu, dans lequel le ‘je’ s’est dissous. […] Vois renoncez à telle ou telle chose qui font partie de « vos » possessions. Si au lieu de cela, vous renoncez au ‘je’ et au « mien », tout est abandonné d’un seul coup. Le germe de la possessivité a disparu. Le mal est alors écrasé avant même d’avoir pu éclore. Pour parvenir à ce résultat, le non-attachement (vairâgya) doit être très fort. La volonté de parvenir doit être comparable à celle d’un homme que l’on maintient sous l’eau et qui s’efforce de revenir à la surface pour survivre ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 01-04-2018 22:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >