Accueil arrow News arrow Dernières news arrow AGIR [OVRIER] ouvrir
AGIR [OVRIER] ouvrir Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-04-2018 22:24

Pages vues : 1708    

Favoris : 242

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Banques, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Information, Innocence, Instant, Japon, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Porte, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
agricola3_400.jpg
 
 
AGIR [OVRIER] ouvrir
On n’agit pas, on est agi (par Dieu,
par ce qui n’est pas visible,
par un patron ou par un État et ses banques).
Nous ne vivons pas,
NOUS SOMMES VÉCUS, de nos jours
par la City de Londres et ses banques.
Avec la City impossible de
PRENDRE LA VIE COMME ELLE VIENT,
PARCE QU’IL FAUT TOUT CALCULER, TOUT RAISONNER.
Avec la City impossible de vivre dans l’ÊTRE, dans le TOUT EST,
il faut vivre dans l’AVOIR et dans le FAIRE/FER donc dans le temps.
OR MÊME LE NON-FAIRE EST DU FAIRE…
Mais vous est-il venu à la conscience que
NOUS NE VIVONS QUE L’INSTANT ?
RIEN N’EST « CONTINU », PAS DE « TEMPS QUI COULE ».
ÊTES-VOUS NÉ ?

Le régime républicain et son démocratisme et
sa technologie sont censé apporter le « bonheur » sur Terre.
Alors, heureux les « pays malheureux »,
pauvres et misérables protégés du régime républicain,
protégés du colonialisme technologique occidental,
parce que dans ces pays les qualités
spirituelles et donc de vraie Liberté ont le plus
de chances de s’épanouir ; ils sont protégés de la laïcité.
En pauvreté on parle de DEVOIRS.
En capitalisme on n’arrête pas de parler et de quémander des DROITS.
SERVIR = GRATUITÉ.
DEMANDER, EXIGER (UN SERVICE) = NÉGATIF.
 
 
Bienvenue dans ce monde du temps qui coule et des FAISEURS en tous genrismes d’« unité dans la diversité » et de son pendant anti-Nature « Biodiversité », des WINNERS et UTILITARISTES des USAGERS PLUTÔT USÉS (et certains en très petit nombre, aisés) par leurs us et coutumes aberrants et causes de ravages sur la Terre.
 
Notez que le slogan de l’Union européenne : « Unité dans la diversité » est l’unité ou individualisme appliqué à la lettre par le macronisme et sa mode du « développement personnel » ou « soyez vous-même » : quelqu’un qui n’a pour domicile que le trottoir d'une ville-béton, c’est parce qu’il préfère le bitume des villes, il est donc un citoyen (ville, béton, etc.) comme le laisse entendre un planqué d’En Marche. Dans la même « unité » du mondialisme de la City, un chômeur devient un « développé personnel » car il devrait « remuer ciel et terre » (devenir un saint) pour retrouver du travail. Avec la City de Londres, c’est le laisser faire, laisser passer, soit le principe du libéralisme, le principe cher au Talmudiste Jacques Attali. Avec la City, l’État n’existe plus, chacun est devenu le roi, conformément à 1789… Chacun est donc « réalisé », du moins en tant que « pouvoir d’achat », le reste… à la « fin des temps » ou aux calendes grecques….
 
Mais alors, POURQUOI TOUT VA DE PLUS EN PLUS MAL ? QUE FAIT LE FRIC/FLIC censé apporter la Paradis sur Terre et nous protéger des méchants ? comme vous l’écrivez Monsieur Attali, page 692 de : Les Juifs, le monde et l’argent : « Une autre découverte à laquelle ils [les Juifs] participèrent au premier rang est celle de la monnaie et de ses instruments : le chèque, la lettre de change, le billet de banque. Abstraction, forme universel, bien nomade, l’argent remplit dans le domaine matériel des fonctions parallèles à celles de Dieu : comme Dieu remplace le polythéisme [sic], l’argent se substitue au troc ». Mon Dieu ! Quelle analogie tordue !!! Et je retrouve chez vous cette attaque contre les PAÏENS et leur polythéisme… Oui, vous avez vraiment inventé la chronologie, l’Histoire-Opinion-Temps qui coule (HOTC).

La plupart des Terriens croient qu’ils « agissent », du moins leur ego leur fait croire cela. Nous sommes surtout agi par le VIDE, ou JEU ('Je') : ce qu’il y a entre deux éléments, donc l’invisible, le vide ; le jeu c’est l’âme de la mécanique dit-on. Le « flou artistique » qui se dégage de l’oeuvre d’un artiste peintre.
« Une maison est percée de portes et de fenêtres, c’est encore le Vide qui permet l’habitat » (Tao-tö king, Verset 11).
Tout être humain possède en lui la face invisible des choses (Universelles), il ne perçoit que L’ENVERS DES CHOSES (la partie euclidienne et jalonnée, que certains appellent « laïcité »). Mais dès qu’il vit son identité ontologique (être Soi, « Je Suis », l’Absolu) en tout son « vital » avec l’intérieur des choses, il vit et voit (en Esprit) L’ENDROIT DES CHOSES. Sujet et objet s’identifient, se fondent dans la perception de l’être (Involution). (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).
L’endroit des choses/intuition/induction, ne peut se mesurer avec des instruments scientifiques construit par l’ego des humains.

FRÉQUENCE : La Naissance, c’est l’apparition dans le monde du visible. La Mort, c’est le retour dans le monde de l’invisible. Donc FRÉQUENCE = TEMPS : espace entre une naissance et une mort. Une parfaite illusion qui est la vie, que l’écrivain Alphonse Allais appelait « Danser sur le pont d’Avignon ».

FAIRE/FER : ça rouille car reposant sur l’ego et sa dualité sujet-objet ou action-réaction.

AGIR : nous n’agissons jamais, nous ne faisons que RÉAGIR, le meilleur exemple en étant comment réagissent à coups de lois et autres les États sous régime politique républicain… Tous ces gens agissent et ne savant pas non-agir. Or l’INACTION est la seule dynamique, car elle demande une maîtrise totale de soi. Toute action est parfaitement TOUT CONFORT et nettement plus facile que l’inaction. Seule l’énergie de l’inaction peut donner naissance à l’Action Vraie.
Nous sommes constamment dans le Faire/Fer plutôt que d’être dans l’inaction.

FAIRE : RÉACTION SEULEMENT par l’ego et l’inauthenticité, nous ne sommes pas ÊTRE. LA VRAIE ACTION est dans l’INSTANT : UNE ACTION ABSOLUE, sans ego, ÊTRE.
FAIRE/FER parce que le Fer ça rouille comme l’action-réaction.

Les Hébreux-Juifs ont inventé le temps qui coule : Adam, le Rouge du Passé (En hébreu Adam veut dire Rouge et Homme), et le Futur avec leur messie en attente de même que leur « fin des temps » aussi en attente (je passe sur la retrouvaille du « vrai » nom de Dieu lui aussi en attente). Avec les Hébreux-Juifs et leur continuateurs les Chrétiens il n’y a jamais de Ici et Maintenant ou Instant !
Le Futur c’est proprement le POUVOIR D’ACHAT, LE DÉSIR, MAIS AUSSI LA PEUR SI PRÉSENTE À NOTRE ÉPOQUE (peur de manquer surtout).

L’agir se trouve évidemment dans le temps qui coule comme s’y trouve l’idéation dans notre cervelle : on voit ou pense en SÉQUENCES ou SUCCESSION DE PETITS BOUTS DE MACHINS, donc le « mouvement » est dans notre mental comme il est dans l’illusion du mouvement en cinéma quand les images défilent sur un écran à 24 images par seconde et donnent l’illusion de « bouger ».


NOUS, VOYAGEURS, ICI SUR TERRE = FRACTALE ou POUSSIÈRE D’ÉTOILE SOUS FORME DE RÉPÉTITION À L’INFINI.

S’il y a répétition il y a temps… Un revivre de notre totalité : vous êtes moi et je suis vous (tout est lié et délié, inné-inné).
CHACUN ÉTANT L’INSTANT, la notion de voyage n’existe même pas : « Le fait n’est-il pas plutôt que vous n’avez jamais bougé et que ce sont les divers moyens de locomotion qui vous ont transporté tout le long de votre route ? De même que vous confondez ces mouvements avec les vôtres, vous faites ainsi pour les autres activités. Mais ce ne sont pas les vôtres. Ce sont les activités de Dieu », explique Ramana Maharshi à l’entretien 48.
Les lignes de ce paragraphe peuvent se résumer par l’antique symbole de l’OUROBOROS, illustrant chaque vie en un cercle, auto-créé comme le sens de l’Ouroboros le laisse voir car il EST son propre créateur (ce qui ne plaît pas, mais pas du tout à ceux qui croient que Dieu a fourgué sa Création… et de ce fait ils jettent au feu les Gnostiques qui avaient cette conception, que j'ai aussi, soit LE RENOUVELLEMENT PERPÉTUELLE DE LA SUBSTANCE pouvant faire penser au matérialisme qui déplait aux créationnistes qui voient les Gnostiques comme des totalitaristes…)
OUROBOROS = ÉTERNELLE RETOUR, et MARIAGE CIEL (cercle) et TERRE (serpent).

L’Ouroboros SE FERME LA BOUCHE et de ce fait il n’a ni début ni fin et se répète lui-même comme une éternité (et non comme une prison condamnant à ne jamais s’échapper de son ego ou des noms-les-formes ou cycles des naissances-morts). Si l’Ouroboros ouvre sa bouche pour tenter d’avaler sa propre queue, il provoque un changement, il entre dans la troisième dimension comme la spire toroïdale ci-dessous et ainsi est susceptible de variations infinies… jusqu’au niveau supérieur ou spirituel symbolisé par le Cercle : il transcende l’animalité, l’ego…
À propos des cycles de naissances-morts ou samsara (monde des accidents ou spatio-temporel, monde des phénomènes), ils n’existent que dans le mental, selon Ramana Maharshi à l’entretien 251 : « Le monde ne vient pas proclamer : « Je suis le monde ». S’il en était ainsi, il devrait être toujours présent - même durant votre sommeil. Comme il ne s’y trouve pas, c’est qu’il est impermanent. État impermanent, il manque de force. N’ayant pas de force, il est aisément subjugué par le Soi. Seul le Soi est permanent… »
 
 
 
L’Ouroboros en ouvrant sa bouche peut devenir une spire comme ci-dessus ou morceau de TORE.
On arrive à un éternel RENOUVELLEMENT, ou éternelle RÉPÉTITION, UN RYTHME OU FRÉQUENCE…
Nous, Voyageurs, ici sur Terre… pour finir en INNÉ-IGNÉ…
Ouroboros bouche fermée : Éternel Instant renouvelé à chaque Instant.

 
Ici sur Terre ce que nous appelons « réalité » N’EST CONSTITUÉ QUE D’OPINIONS, l’objectivité n’existe pas (pas même la laïcité cette opinion de « neutralité » qui n'en est pas une), comme Coulonval et beaucoup d’autres l’ont déjà montré, parce que cette « réalité » ne repose que sur l’ego, sur la non-existence, le non-naturel. Comme déjà écrit de nombreuses fois sur le site, les religions et les concepts de moral sont aussi des opinions, de plus, dangereuses… voir le simple exemple de la révocation de l’Édit de Nantes et chez les républicains le génocide vendéen…

Ah la Vraie Réalité c’est CRU-EL : EL le divin cru, sans intermédiaire. Et ça donne PANique.
 
 

Dernière mise à jour : 04-04-2018 22:55

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >