Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le Dividu qui singe la Singularité
Le Dividu qui singe la Singularité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-04-2018 23:39

Pages vues : 1752    

Favoris : 250

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Banques, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Humain, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Porte, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
 
frise25tr.png
 
 
Le Dividu qui singe la Singularité
ça donne l’Individu et l’individualisme,
soit un zombie au pouvoir d’achat.
DIVIDU = DIVISÉ, DIVIDENDE du capitalisme.
Le Dividu qui croit qu’il « existe »
parce qu’il est DUEL !
Alors que le sens réel d’Individu signifie :
LIBÉRÉ DE LA RELATIVITÉ ou cause-effet, sujet-objet.
 
 
De nos jours de culte du narcissisme seul l’Individu et sa compagne la Personnalité sont devenu sacré, donc DIVIDU-DIVISÉ. Ce fait à lui seul prouve l’anti-Nature de notre civilisation : dans personnALITÉ il y a ALITÉ, qui signifie « dans son lit » seulement par dérivation : le résultat, le symptôme, est pris pour la cause, comme tout est inversé de nos jours comme la médecine est qualifiée de « traditionnelle » alors qu’elle est anti-Nature ou simplement « conventionnelle », donc dénaturée. A-Lité, du A privatif, signifie qui n’est pas dans son Lit, qui est privé de Lit, bref, qui n’est pas dans ses pompes, ou qui n’a pas « chaussure à son pied » comme le laisse entendre le conte Cendrillon avec la fameuse « pantoufle de verre ».
 
De nos jours l’Individu soi-disant « indivisible » est si divisé qu’il en a perdu son AXE, son LIT comme le LIT DE LA RIVIÈRE OU FLUX : IL N’EST PLUS AU COURANT (malgré les déluges d’informations issus de la technologie actuelle), IL EST MAL-AXÉ PAR LES INFORMATIONS, il devra donc se re-poser et pour cela se r-el-axer, DONC SE COUCHER (dans son Lit, dans son Soi… Pour cela on dit d’ailleurs : ALLER AU PIEU (sommeil profond...), donc retrouver son AXE, L’AINSITÉ (Absolu).
AXE = aussi l’Arbre de Vie.

RETROUVER SON AXE pour sortir de cette PRISON DU SOCIAL : prison de la perception de la 3D et donc de la RAISON et son idéation (temps). Sortir de cette prison = RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE ou Secret de la Fleur d’Or (ensemble bouddhisme-taoïsme), libéré des conflits et des souffrances qui vous tombent dessus à cause du social, à cause des autres, À CAUSE DE LA RELATIVITÉ, À CAUSE DE L’OPINION.
RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE : « Ramener le regard » à la source du mental, sans s’attacher à ce que l’ont fait et sans s’attacher à la moindre image d’une « personne » ou d’un « soi », ce sera le Retournement de la Lumière où que l’on soit », explique Le Secret de la Fleur d’Or. Technique de « Ramener le Regard » ou « pointer ».

MÉMOIRE : sous-venir, donc en dehors de l’Instant ! La mémoire ne peut qu’engendrer la dualité cause-effet, ou naissance de A qui par mémorisation ou REFLET devient B, ou A'. Les perceptions ou « réalité » sont devenues des souvenirs à l’Instant où nous les saisissons en pensée ou en acte, et c’est uniquement la mémoire qui arrive à notre connaissance, comme un REFLET, une RELATION, un ÉCHANGE.
Une perception non duelle « saisit » échappe à l’ego-égoïsme et au temps : rien que VOIR et c’est déjà la dualité sujet-objet et donc LE TEMPS. Dans le mental l’idéation est elle-même du temps, même s’il s’agit de nanoseconde….
Alors ce qui est appelé « Vivre », dans le spatio-temporel, C’EST UNE ILLUSION. Or nous ne sommes pas une illusion dans la mesure où l’on EST, ICI ET MAINTENANT, naturellement. Alors tout ce que nous vivons dans le patio-temporel est illusion. Percevoir, son action par les yeux, est réel, mais ce qui est perçu ne l’est pas. Mais quand il y a MARIAGE entre ce qui est « vu » et celui qui perçoit, la non-dualité est réalisé, et alors on a l’impression d’un immense bonheur, quelque chose non transmissible par les pauvres mots. Dans cet état on est le TAO, il n’existe plus de spatio-temporel. C’est le Seul Réel présent partout à chaque Instant, ce qu’on appelle aussi Ainsité, le Sans Pourquoi, quand le monde du phénoménal n’existe plus.

PHÉNOMÈNE : SPECTRE-SPECTACLE-FANTÔME, ILLUSION. Tout phénomène est automatiquement attribuable à une cause. La lumière est attribuable au Soleil et à la Lune. Quand j’emprunte les choses pour me les attribuer, je finis par découvrir que « ce n’est pas à moi ». Mais qui décide du « ce n’est pas à moi » sinon « moi » ?! Actuellement avec l’argent et sa technologie le monde des phénomènes est devenu le winner, et tous se vautrent dedans, dans le multiple, les lois et les théories toujours en croissance !

MÉMOIRE = PSYCHANALYSE, DUALITÉ, GUERRE, POSSESSION, ETC.

Pourtant, depuis le machin « droits de l’homme » de l’après 1789 il est écrit qu’aucun être humain ne peut en posséder un autre. Évidemment avec le capitalisme nous sommes TOUT POSSÉDÉS PAR LE RÉGIME RÉPUBLICAIN ET SES BANQUES. Mais comme par essence NOUS SOMMES SINGULARITÉ (le Soi ou Seul Réel est Unique), TOUTE VIE HUMAINE EST ESSENTIELLEMENT SOLITAIRE : « Je ne peux pas manger pour vous » disait François Michelin. Ainsi, il n’y a aucun être vivant, parce que « vivre » ne peut qu’être lié au spatio-temporel et ses phénomènes ou illusions. Les être vivants « existent » seulement, mais de vivent pas.
De même qu’il n’existe pas de Chute façon biblique, donc aucun but à atteindre, il n’y a pas de temps donc pas d’avant ni d’après puisqu’on ne peut atteindre quelques chose que l’on possède déjà naturellement, et il ne peut y avoir aucun état avant ou après quelque chose qui est déjà là ! La seule chose que l’on peut « atteindre » est contenue dans le « Retournement de la Lumière » cité plus haut.
De même : un homme avec une femme qu’il n’aime pas n’est pas plus solitaire qu’un homme avec une femme qu’il aime ; de même un homme couché aux côtés d’une femme dans le même lit est aussi solitaire, même enchevêtré façon kamasutra, qu’un homme qui attend sa femme partie en voyage à des centaines de kilomètres. Alors le Grégarisme n’existe pas, si on vit normalement la Réalisation du Soi, la Singularité.

Comme l’exprime Ramana Maharshi à l’entretien 54 à propos de spatio-temporel : « Mais les obstacles mentaux seront toujours là. Ils augmentent même dans un nouveau milieu. Un tel changement ne sert à rien. L’obstacle, c’est le mental. Il doit être dépassé, que l’on reste chez soi ou que l’on se retire dans une forêt. Si vous pouvez le faire dans une forêt, pourquoi ne pas le faire chez vous ? Vos efforts peuvent s’accomplir dès maintenant quel que soit le milieu où vous êtes. L’environnement ne vous abandonne jamais comme vous le désirez ».
« Tous les lieux se valent pour moi » disait ”Le Chat qui s’en va tout seul”, conte de Kipling.
Ainsi, comme le précise le Maharshi, on devrait être naturellement en son état originel, au sein de n’importe quel environnement.
L’individu étant depuis longtemps réduit au DIVIDU, s’il souhaite étudier une illusion, lui-même, il fabrique l’absurdité d’une illusion étudiant une illusion. On retrouve d’ailleurs cette fractale en psychanalyse du freudisme : une illusion censée traiter une maladie mémorielle illusoire d’un tout aussi illusoire malade. Mais cette fractale d’illusions rapporte beaucoup d’argent à certains.

« La Vraie Connaissance est au-delà de la connaissance relative [celle de l’opinion] et de l’ignorance. Elle ne revêt par la forme de vritti [activité ou mode mental]. En elle, il n’y a ni sujet ni objet ». Ramana Maharshi, entretien 68.
 
 

Dernière mise à jour : 07-04-2018 23:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >