Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Saint Graal
Saint Graal Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-05-2018 00:45

Pages vues : 1179    

Favoris : 179

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Banques, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Confort, Corps, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gratuit, Humain, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pierre, Porte, Puce, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
tore_couleurs_stargate_trouver.jpg
 
 
Saint Graal
ou
VERTU
ou
LE CHAUDRON
ou
Jésus-Christ
ou
VASE

L’illusion ou CONTRE LE SAINT GRAAL
et interdit aux fabriqués de se con-naître.

SUITE DE LA DÉMOCRATIE = LA NOURRITURE DE KARTIKA LA PARASITE.


Page dédiée à ma mère, qui, avec ses moyens, m’avait pourtant prévenu…
 
 
Première partie : 1 connu fait peur car pas connu

Ici en Occident notre époque d’après 1789 ne jure que par le DROIT et ne connait plus le DEVOIR : « Oh! pas de ça chez nous, on est en démocratie, ON A TOUS LES DROITS ! », ce qui s’appelle en jargon actuel « libéralisme » (ou société « ouverte » ou ”no border” ou jouissance immédiate), dont une bonne définition est donné par Percy Barnevik, PDG d’ABB, en 1995 : 
« Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe de s’implanter où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales ».
C’est donc le principe de LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS, LE WINNERISME et tuez tous les losers.
TANT QUE LE LIBÉRALISME SUBSISTERA SUR CETTE PLANÈTE IL Y AURA NATURELLEMENT DE LA HAINE.
TANT QU’EXISTERA LE « DROIT » OU « OUI À TOUT », LE CHAOS HUMAIN ET SA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS EXISTERA ET SERA DE LA BONNE BOUFFE POUR L’ÉGRÉGORE EN CHEF. Le patriarcat démocratie et son « État de Droit » ne refuse rien et dit oui à tout, selon le principe du libéralisme.
 
« On a tous des droits » puisque nous sommes devenus TOUS DES ROIS, et que notre État s’appelle « État de droit » (construit sur l’ego ou mental ou corps, c’est kif-kif : la « norme » ou raison selon les « lumières » des perruques poudrées, et anciennement de la Rome impériale, soit « une image fondatrice », donc UNE ILLUSION CONVENTIONNELLE. L’ÉTAT DE DROIT EST UNE ILLUSION CONVENTIONNELLE, OU GRÉGAIRE (égrégore généralisateur matérialiste). L’État de Droit est surtout construit sur la dualité guerrière sujet-objet ou cause-effet).

Bizarrement le mot DEVOIR a pour étymologie AVOIR, ce qui est le propre de notre civilisation capitaliste, pourtant le mot DEVOIR y est bannit, SAUF DANS LE CAS DE CETTE CIVILISATION DONT L’ÉCONOMIE REPOSE SUR LE DETTE, DONC DEVOIR DE L’ARGENT OU QUELQUE CHOSE À QUELQU’UN.

De nos jours de chaos humain organisé et auto-alimenté, tout est fait pour empêcher la recherche du GRAAL ou Réalisation du Soi, car GRAAL = RÉALISATION DU SOI. La re-découverte de soi-même ne se conquiert pas à coups de bombes comme un trésor matériel de la City de Londres, mais par transformation radicale du mental. Donc aller plus loin que PERCE-val pour atteindre Jésus-Christ, dont le mot Christ signifie le Soi.

Comme le mot DEVOIR, le mot VERTU est banni de cette civilisation humaine de l’après 1789. Quand il y a Réalisation du Soi, le mot « vertu » ne veut plus rien dire… Le mot « vertu » EST DU MÊME THÈME QUE RÉALISER LE SOI : « Connaître toi-même par toi-même ». Ainsi cela détruira le phénomène de la démocratie dont le principe repose sur les conflits d’intérêts, et qui est ainsi condamnée à une frustration permanente par ses propres limitations (quelle pourrait appeler « droit » ou « raison »). La démocratie ne peut qu’être DANGEREUSE POUR L’ÊTRE HUMAIN AU PLUS PROFOND DE LUI-MÊME. La démocratie ne peut qu’engendrer le calcul, la haine, l’envie, la malice et toute la quincaillerie morbide de l’ego ; ainsi toute forme étatique de gouvernement qui nécessairement contient cet ego ne pourra JAMAIS transmettre une harmonie à sa communauté humaine ; elle ne transmettra qu’une cacophonie comme maintenant…

UN GOUVERNEMENT EFFICACE NE PEUT PASSER QUE PAR LE SOI, DONC SANS GOUVERNEMENT ! Et aussi longtemps que nous serons enfermés dans cette prison du social, du politisme, du quantitatif, le « nous » (et son ”Vivre ensemble”), Super Égrégore, il sera effectivement impossible pour n’importe quel être humain de Réaliser le Soi ou sa nature réelle originelle, qui est harmonie avec le TOUT.

L’empêchement de la Réalisation du Soi est flagrant en ce moment : TOUT DANS LE SENTIMENT, ce que remarquait déjà Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux, il y a plus de cinquante ans, et ce qui était déjà remarqué il y a presque 2000 ans dans Colossiens 2, 21-22.

LIBÉRALISME = COMPLEXITÉ ET DONC DEVIENT UNE SOCIÉTÉ MILITARISÉE (”sous contrôle”, comme dit la trinité armée-police-justice et son ”service d’ordre”). Dans celle société l’être humain devient un robot qui ne peut pas s’arrêter de lui-même, seul L’EXTÉRIEUR, tel un mur ou un objet, des ordres, ou un plus fort que lui pourra l’arrêter ; il ne sait pas qu’il a des limites en lui-même puisqu’il est robotisé, il est de plus en plus éloigné du moindre soi et Soi ou ‘je’ et ‘Je’, IL SAIT DE MOINS EN MOINS QUI IL EST. Et ce sera tout bénéfice pour les programmeurs de l’oligarchie anglo-américaine.


CHRIST ou LE SAINT GRAAL.

Première règle : on ne se protège pas comme certains animaux (herbivores par exemple) en « étant plus nombreux » pour faire face au lion. Si on suit la règle classique du laborisme qui énonce que plus on est nombreux et plus on peut être protégé, on suit le modèle du conditionnement animal d’Henri Laborit avec dualité bon-mauvais (ou pur-impur), soit la dualité winner-loser : « Tant qu'on n'aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l'utilisent et tant que l'on n'aura pas dit que jusqu'ici cela a toujours été pour dominer l'autre, il y a peu de chance qu'il y ait quoi que ce soit qui change » (Henri Laborit, Mon oncle d'Amérique). Bref, avec Monsieur Laborit on est très très très loin du Saint Graal !!!

Si on se considère comme un corps, donc si on considère que l’on est né, alors le laborisme et le social peuvent effectivement s’en donner à cœur joie !!! Dans le cas de la Réalisation du Soi, ce ne sont pas des millions de Réalisés vivants qui vont faire tourner rond la planète, mais seulement moins de 100 personnes sur les 7 milliards de Terriens que compte actuellement la planète. L’Asie comportant le plus grand nombre de Terriens, si seulement 80 Réalisés vivants asiatiques existaient, le monde tournerait déjà dans le bon sens… Les 20 autres Réalisés ne serraient que « support ».

Karkati si je la compare à une phase de la démocratie occidentale actuelle, elle porte aussi en elle naturellement le Soi (l'ORIGINE EST UNE) : et Karkti et la démocratie !
Dans la page précédente, on avait laissé Karkati sur l’Himalaya faisant un nouveau jeûne ou pénitence… qui va durer 7000 ans, et sans bouger !
De cette façon elle se purifia complètement en mettant le feu à l’Himalaya !!! Bref, elle réalisa le Soi. Mais sous sa forme d’aiguille (atome ou virus, point, point focal) elle pénétrait tout, surtout le mental des humains. « Rien d’impossible à qui est invisible et aussi subtil que le vent ! », dit le condensé du Yoga Vasistha.
Karkati était devenu libre de mouvements, mais en période de crise, elle retournait au corps d’aiguille, à la façon des ignorants dans les moments difficiles.


Le Soi de Karkati.
« Elle avait acquis la connaissance directe de la cause de tout [PAN], la Cause suprême dénuée de cause, en faisant subir à l’intelligence qui l’habitait un examen radical. Cela ne faisait pas de doute, l’investigation directe sur les mouvements de la pensée dans sa propre conscience est le guru ou Précepteur suprême, ô Rama, et nul autre » (YV III, 74-75).
Karkati étant libéré, elle ne devait s’en prendre désormais qu’aux « méchants » et aux ignorants. Mais elle n’était pas totalement libérée de la faim, elle se demanda quoi dévorer. Elle devait donc trouver à bouffer des ignorants victimes d’illusions afin d’éveiller en eux la Libération (ou la Vertu). « Un être que tu tenteras d’éclairer, mais qui ne s’éveillera pas à la vérité, méritera que tu le manges. Tu ne commettras pas de péché en dévorant quelqu’un d’aussi ignorant ».

En descendant de l’Himalaya Karkati aperçut deux hommes occupés à adresser les prières aux Dieux tribaux de la forêt. Karkati se propose de les bouffer afin de les libérer de leurs souffrances, et qu’après leur mort il soit possible qu’ils s’éveillent et cherchent le salut.
« Ah, mais ce sont peut-être aussi deux sages, et je n’aime pas tuer les sages. Car ”quiconque souhaite goûter un bonheur sans mélange, jouir de la célébrité et connaître une longue vie, devrait absolument honorer et vénérer les hommes bons en leur procurant tout ce qu’il pourraient souhaiter” (YV III, 76-77).

Karkati décide de mettre à l’épreuve les deux hommes, soit un roi et son ministre.
”Même les sages parviennent à des buts égoïstes par des moyens appropriés et un comportement ou des actes adéquats, après qu’ils ont renoncés à la colère et à l’agitation mentale pour adopter la sérénité et un mental transparent” (YV III, 78).

Karkati questionna :
- Qu’est-ce qui est pur et espace tout en paraissant ne pas l’être ?
- Qu’est-ce qui est moi en toi, et toi en moi ?
- Qu’est-ce qui bouge tout en ne bougeant pas, et reste stationnaire tout en ne le demeurant pas ?
Etc. la liste est très très très longue…
Le ministre du roi répond à Karkati :
Toutes tes questions ont trait au Soi suprême.
Ce Soi est plus subtil encore que l’espace, puisqu’il est dénué de nom, qu’il échappe à toute description, et que ni le mental ni les sens ne peuvent l’atteindre ou le comprendre. Il est pure Conscience. L’univers tout entier existe au sein de la conscience qui est de la nature de l’atome, ainsi qu’un arbre existe au sein de la graine ; mais l’univers, lui, existe en tant que conscience et n’existe pas en tant qu’univers. Cette Conscience existe parce qu’elle est le vécu de tout un chacun, et qu’elle seule est le Soi de toute chose. Puisqu’elle EST, tout le reste EST (définition du Christ).

Ce Soi est vide comme l’espace ; mais il n’est pas néant, puisqu’il est Conscience. Il EST, et pourtant, parce qu’il ne peut être connu par le mental et les sens, il n’est pas. Étant le Soi de toute chose, il n’est connu [en tant qu’objet d’expérience par le mental) de personne. Il est UN, mais, reflété dans les atomes infinis de l’existence, il donne l’impression d’être multiple. Cette apparence est, toutefois, irréelle. Mais le Soi n’est pas irréel. ”Il n’est ni vide ni un néant car il est le Soi de toute chose, et il est le propre Soi de l’homme qui affirme qu’il EST et de celui qui déclare [ou pense] qu’il n’est pas !” (YV III, 80). On peut faire l’expérience de son existence indirectement, à la façon dont la présence du camphre peut être révélée par son odeur. Lui seul est le Soi de tout en tant que Conscience ; et lui seul est la Substance qui rend possible l’apparence du monde.
[…]

INNÉ-IGNÉ
Parce que cette conscience est hors d’atteinte du mental et des sens, elle donne l’impression d’être un vide ; mais elle peut être connue par la connaissance du Soi, et n’est donc pas un vide. Du fait de l’indivisibilité de la conscience, je suis toi, et tu es moi, mais la Conscience indivisible elle-même n’est pas plus devenue moi que toi !

Empêcher la Réalisation du Soi : faire de l’humain qu’il ne puisse voir ce qu’il voit, ou lui faire avaler des vessies pour des lanternes, DONC LE ROBOTISER, l’empêcher de se connaître par lui-même, l’empêcher de faire société avec lui-même, au plus profond de son être, avant de se lancer à faire société avec les autres. DONC EMPECHER L’ÊTRE HUMAIN D’AVOIR DES RELATIONS SOCIALES AUTHENTIQUES QUI NE PEUVENT SE RÉALISER QU’ENTRE PERSONNES AUTHENTIQUES.

L’exemple de N. Dupont-Aignan qui parla lucidement « d’invasion migratoire » EST UNE GROSSE PREUVE DE CETTE NOUVELLE INQUISITION DES MASSES que dénonçait déjà Coulonval quand il parlait du gouffre entre fabricant-fabriqués, que je remet ici en refrain : « Qui dit éducation [ou manipulation politique par médias et moyens de toutes sortes] dit dressage, fabrication, coulage dans un moule. Mais cette séparation nette et brutale entre fabricants (quelques-un et à la limite un seul, ou le Super Égrégore] et fabriqués (les sept milliards de Terriens) n’a jamais été aussi nette aujourd’hui. Et la question se pose : POURQUOI ? ». Coulonval a déjà tout dit en avril 1975 dans sa lettre à Arthur Kœstler, qui venait de lui envoyer en juillet 1974 son livre : Le cheval dans la locomotive ; livre que Coulonval trouva au camp de clochards où il avait trouvé refuge pendant quelque mois.

Au « Pourquoi ? » de Coulonval il est facile de répondre : POUVOIR D’ACHAT, consommez-consumez et « circulez ya plus rien à voir » [surtout ne prenez pas conscience de votre condition de vie totalement illusoire et de plus en plus illusoire, ET DE PLUS EN PLUS VIOLENTE].
Bref, Dupont-Aignan et son image si parlante « d’invasion migratoire » (à la Karkati-aiguille ou virus…) symbolise l’empêchement de Réaliser le Soi : interdiction de se connaître soi-même par soi-même. Seule « l’autorité » ou le fabricant ou système extérieur a le droit de savoir et connaître pour vous le fabriqué (on le voit surtout avec le déluge médiatique permit par l’actuelle technologie).
Nous en sommes à la culture de Nathalie Saint-Cricq qui voulait repérer ceux qui « n’était pas Charlie » (donc pas dans le grégarisme fusionnel du moment) afin de leur laver le cerveau. Elle illustre d’une manière robotisée par Super Égrégore ce qu’énonçait Coulonval cité plus haut ; ce qu’elle dit en est même caricatural en bon chien-chien à son maître (journalisme aux ordres du régime…)

Les fabricants disent aux fabriqués : ceci est vrai, vous n’avez pas besoin de chercher des « preuves » puisque nous vous disons la vérité puisque nous sommes « l’officiel », NOUS SOMMES PLUS ROI QUE VOUS, l’autorité ou pouvoir (comme si c’était Dieu le Père… au sens du freudisme…), nous sommes l’État de Droit, comme N. Saint-Cricq laissant croire qu’elle se situait dans le camp des winners, des « bons » qui possèdent la vérité, l’État serait obligatoirement le « bon », puisqu’il est « nous »…. Psychose, psychose, délire, délire… Le chef ou fabricant a toujours raison même s’il dit des conneries plus grosses que son ego ; donc le fabriqué doit obéir AVEUGLÉMENT, MILITAIREMENT au fabricant et à son « zéro défaut » obligé (un gros fabricant sont les médias actuels). Actuelle Sotte-ciété à satiété des Nathalie Saint-Cricq : OBÉIR SANS DISCUTER : MARCHER DROIT COMME L’ÉTAT DU MÊME NOM, pure PHARISAISME.

SOTTE-CIÉTÉ DU LOURIANISME DE FAIRE LE MAL POUR FAIRE LE BIEN, OU, COMME TOUT EST INVERSÉ, FAIRE LE FAUX BIEN POUR FAIRE LE VRAI MAL… (Exemple du « votre santé, votre député, votre voyante, votre commerçant », etc., typique du PIRATAGE OU HAMEÇONNAGE officiel, AUSSI GENRE SOURIR COMMERCIALE POUR « FAIRE DES AFFAIRES », [principe en moins puissant des frères Oppenheim]). Sotte-Ciété ou principe du « groupe fusionnel » : confort-nounours pour « grandes personnes » ou ANTI SOI, anti PANique : GROUPE FUSIONNEL = ANTI SINGULARITÉ, car GROUPE FUSIONNEL = PRINCIPE DU GRÉGARISME (voir les sectes notamment, les mouvements de modes, les meetings, défilés avec pancartes et tous les groupes où le grégarisme s’installe ou fusionne en chaque individu). Fusion : les gens CROIENT ÊTRE TOUS D’ACCORD, ON EST DONC TOTALEMENT DANS LE CONVENTIONNEL, LE CONTRAT… À ce propos voir : Le banquier anarchiste, de F. Pessoa, dont j’ai déjà parlé sur le site. Faire avaler au groupe la promesse du Graal de résolution de toutes les tensions, tel que le résume très bien Pessoa quand il s’agit de réaliser la société humaine parfaite.

PAS DE SOCIAL, SEULEMENT ÊTRE, car aussi longtemps que je serais gêné par toi, je serais dans le spatio-temporel et donc dans la raison et son État de Droit ; je serais prisonnier de l’opinion. Lorsque je serais débarrassé de toi, je serais libre de me retourner, au sens de RÉALISER LE SOI, au sens sanskrit de « Retournement du mental » (1), afin de vivre la Seule Réalité, libéré de tous conflits ou souffrances qui me sont tombées dessus à cause de tes manipulations politiques et de tout ton merdier médiatique et spectaculaire, ce que précisément ton mortifère social de ton régime républicain m’interdit si sournoisement avec ta grande ingénierie sociale proprement morbide, diabolique en forme de fausse religion. Libéré de toi, je serais alors à même de me libérer de la relativité, même de celle de ton Talmudiste - et copieur comme nombre de Talmudistes - Albert Einstein.


À suivre…    

[Voyage en cette dimension en compagnie de Vasistha (ou Vasishtha), un des grands Sages de l’ère du manvantara. Énorme merci à son traducteur le Swami Venkatesananda (1921-1982). Hymnes composés par Vasishtha dédiés à Agni (Igné-Inné…)]


Note.
1. Au sens du Secret de la Fleur d’Or : « Retourner la lumière », quand les énergies du ciel et de la terre, yin et yang, se figent. « C’est ce qu’on appelle « la pensée raffinée », « l’énergie pure », ou « la pensée pure ». Lorsqu’on utilise cette technique pour la première fois, on a l’impression d’un non-être dans l’être. Mais une fois le travail achevé, quand on a un corps au-delà du corps, on a l’impression d’un être dans le non-être ». C’est aussi ce que répond le Ministre à Karkati cité plus haut.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 08-05-2018 23:54

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >