Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le régime républicain juif universel
Le régime républicain juif universel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-06-2018 23:57

Pages vues : 1639    

Favoris : 207

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Confort, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gordiasade, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Lait, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pierre, Porte, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
fabian_society.png
 
 
Le régime républicain juif universel
C’est écrit dans « La république universelle »,
qui doit se prendre pour Dieu, tout comme
l’auteur Anacharsis Cloots. Encore un qui
finit par en perdre la tête, et ainsi
fut délivré du mental.
 
 
1789 = Messianisme juif (mondialisme ou rédemption par le chaos organisé ; dans leurs méninges : la destruction créatrice ou Putréfaction mal comprise ou INVERSÉE, MATÉRIALISÉE EN QUANTITAVISME. L’Alchimie, comme la Réalisation du Soi, se résume par un seul mot : PUTRÉFACTION, ou RENONCEMENT (1)… à l’ego ou corps).

Pour le très croyant catholique et très rationnel à l’Occidental : Pierre Hillard, le Big Bang commence à Clovis !

ATTENTION : page dense !!!

Pour Monsieur Jacques Attali et son monde hôtel (nomadisme pépère matérialiste (2)).

« Nous trouverons encore de puissans auxiliaires, de fervens apôtres dans les tribus judaïques, qui regardent la France comme une seconde Palestine.
Nos concitoyens circoncis nous bénissent dans toutes les synagogues de la captivité. Le juif, avili dans le reste du monde, est devenu citoyen français, citoyen du monde par nos décrets philosophiques [sic](3). Cette fraternisation alarme beaucoup les princes allemands ; d'autant plus que la guerre ne sauroit ni commencer ni durer en Allemagne sans l'activité, l'intelligence l'économie et le numéraire des juifs. Les magasins, les munitions de toute espèce sont fournis par les capitalistes hébreux, et tous les agens subalternes de l'approvisionnement militaire sont de la même nation. Il ne faudra que s'entendre avec nos frères les rabbins, pour produire des effets étonnans, miraculeux.
 
J'ai reçu à cet égard des réponses infiniment satisfaisantes de mes commettans du Nord. La cause des tyrans est tellement désespérée, que les alimens les plus sains se changent pour eux en poison subtil. On accusa les juifs, dans les siècles de ténèbres, d’empoisonner les sources ou les puits ; et voici que dans notre siècle lumineux, les juifs, en fournissant des viandes purs [sic], aideront l'humanité à exterminer la tyrannie [entendre les losers, la monarchie].
Nous détruirons les oppresseurs, en faisant avaler aux hommes le poison de la vérité [la sienne et celle de son régime étatique au pouvoir ; et comment avoir le mental tordu pour associer poison et vérité !] ».

Ce passage du livre original de Cloots, que l’on trouve facilement sur Gallica, « curieusement » ne se trouve pas dans les deux éditions récentes de cette la République de Cloots… Le régime républicain aurait-il des choses à cacher, des choses honteuses à ne pas montrer à tous ?? Mais alors, où est la démocratie ???
Anacharsis Cloots peut là où il se trouve remercier grandement les Rothschild !!! Ces si précieux marchands de confiance du CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE mondialisés (les médias en général et le social à la juif et ses réseaux facebookés…).
Nomadisme pépère : l’être humain est une marchandise comme une autre, qui doit bien-sûr circuler comme un nomade : Utopia, de Thomas More (1516), monde régit par les mathématiques, précurseur du « tout connecté » et du « tout intelligent » de l’actuelle technologie informatique, les habitants sont obligés de démanger tous les dix ans ; on a là déjà le monde hôtel de Jacques Attali, lui qui ne jure que par ses tribus nomades…

Bref, IL S’AGIT POUR CE RÉGIME REPUBLICAIN DE DÉRACINER L’ÊTRE HUMAIN, DONC DE L’EMPÊCHER D’ÊTRE LUI-MÊME, ET DE LE FABRIQUER SELON L’ÉGRÉGORE DÉJÀ VIEUX DE PLUSIEURS MILLÉNAIRES : LE MATÉRIALISME HÉBREUX-TALMUDIQUE ET PROTESTANT. COMME IL FAUT DÉRACINER LES HUMAINS IL FAUT MÉLANGER LES POPULATIONS, D’OÙ L’INVENTION DES MIGRANTS DEVENUS EUX AUSSI DES MARCHANDISES COMME TOUT LE MONDE !
L’émigration ou phénomène « migrant » est dans le principe de 1789, qui a été propagé partout en Europe par Napoléon Bonaparte. De là, le monde entier fut contaminé.

« L’étranger [donc le loser, le terroriste], expression barbare dont nous commençons à rougir. Nous voyons à Paris, à Londres, à Madrid, à Amsterdam plaider sa cause d’un Persan, d'un Indien, d'un Chinois, d'un Péruvien d’un Turc d'un Cafre (un Noir), d'un Armenien.
On discute en Europe les intérêts d'un habitant des Antipodes, et l’on doutera si une assemblée représentative des deux hémisphères peut exister pour le bonheur permanent de l’humanité. Je ne connais de barrière naturelle qu'entre la terre et le firmament ».
Invention dans le mental de Cloots d’un monde unifié, standardisé, technologisé. Bref, LA MÊME SOUPE POUR TOUS.

Régime républicain et 1789 = technocratie, mélange de population, et ANTI-FRANCE PAR PRINCIPE (on peut s’en rendre compte depuis au moins depuis 150 ans ! Voir par exemple un Charles de Gaulle, un comble pour cette Gaule ! qui en 1940 lit un texte écrit par le washingtonien Jean Monnet, pour proposer une union franco-britannique (et par là même américaine…) ; évidemment cela ne s’est pas fait… Bis par un Guy Mollet à l’époque des frictions autour du canal de Suez, et même le rêve politique que la France intègre le Commonwealth

« Mais pour effacer tous les prétextes et tous tes malentendus, et pour ôter aux tyrans, à nos ennemis, une arme perfide, je demande la suppression du nom Français, à l’instar de ceux de Bourguignons, de Normands, de Gascons. Tous les hommes voudront appartenir à la république universelle ; mais tous les peuples ne vendront pas être français. La prévention de l’Angleterre, de l’Espagne, de l’Allemagne ressemble a celle du Languedoc, de l’Artois, de la Bretagne qui substituèrent leur dénomination particulière à celle de la France ; mais aucune de ces provinces n'auroit consenti à porter le nom d'une province voisine. Nous sommes les déclarateurs des droits de l’homme, nous avons renoncé implicitement à l’étiquette de l’ancienne Gaule ou France. Une renonciation formelle nous couvrira de gloire, en avançant d’un siècle les bénéfices de la république universelle. Il seroit très sage et très politique de prendre un nom qui nous concilieroit une vaste contrée voisine ; et comme notre association est une véritable union universelle, le nom de Germain nous conviendrait parfaitement. La république des Germains par l’heureuse influence d'un préjugé souvent homicide, ne tarderait pas à s’étendre sur tous les cercles germaniques », écrit Cloots dans : Bases constitutionnelles de la république du genre humain, 1793.
On voit déjà cette volonté de détruire, et la Gaule, et ensuite la France, au nom de ce Nouvel Ordre Mondial en marche, pour fabriquer le « UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ », ou « UNITED COLORS OF BENITRON ».

NOMADE = ESPACE-TEMPS et COLPORTEURS D’OPINIONS et donc COLPORTEURS D’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule), ce qui désigne les Juifs, et sans rapport avec iceux, plus anciennement les Hébreux. Comme les Hébreux-Juifs inventent l’HOTC, ils ne pouvaient qu’exalter, IDOLÂTRER L’ARGENT, comme le confirme Jacques Attali en page 714 dans : Les Juifs, le monde et l’argent : « Il lui reste [le ”peuple juif”] à faire du temps une source nouvelle de progrès de l’humanité. Dans le nouveau dialogue des civilisations, dans l’orientalisation en cours des hommes, dans l’occidentalisation en cours des choses, le peuple juif [sic] aura un rôle éminent à jouer dans la rencontre des diverses visions du temps, d’Orient et d’Occident, qui vont s’affronter. En mettant en avant la seule vertu commune au sédentaire et au nomade, essentielle à la future culture du temps : l’hospitalité [brassage des populations énoncé ci-dessus par Anacharsis Cloots], où tout se joue dans le plaisir de faire [plaisir et donc son contraire faire souffrir…] et dans l’échange de temps [donc d’opinions…]. Un temps enfin arraché à la double emprise de la terre et de l’argent [pointe de transhumanisme annoncée…] ». À propos de transhumanisme, véritable altruisme juif (réparer le monde aussi à coups de prothèses !) voir le « projet Avatar » (un cerveau artificiel dans lequel on met « l’esprit d’un homme »), de Dmitri Itskov ; projet qui ne sort pas de la PRISON DE L’EGO… Ce « projet avatar » est identique au GOLEM (homme-robot en concurrence avec le créationnisme adamique) et dans le Thème des religions du Salut. Bref, le Golem est L’IMAGE DE SON CRÉATEUR, DONC UNE FAUSSETÉ ABSOLUE ou EN MIROIR, L’IMAGE DE L’EGO AMPLIFIÉE COMME JAMAIS QUI RISQUE D’ÉCRASER CE GOLEM (la création peut dépasser son auteur, voir l’Apprenti sorcier…) (5) ! Méphistophélés disait avec justesse que le premier acte est libre en nous (puisque il est spontané, sans calcul par le mental, donc sans l’idéation ou temps), et nous sommes esclaves du second acte (DU REFLET OU ÉCHO). Le Golem c’est le « sacrifice » vendu par les Hébreux-Juifs et Jacques Attali… Écho ou reflet : passage d’un corps à un autre ou DÉPOSSESSION DU SOI-INSTANT (voir le film The Body Snatchers).

Ne pas prendre le transhumanisme pour un « retour au Soi » qui sera, si réalisé « en gros » (comme la vente en gros grâce à la technique), un total artifice digne d’un illusionniste de Las Vegas.
 « L’idée de temps n’est que dans votre mental. Elle n’est pas dans le Soi. Pour le Soi il n’y a pas de temps. Le temps est une idée [une opinion] qui s’élève dès que l’ego s’élève. Mais vous êtes le Soi, au-delà du temps et de l’espace ; vous existez, même en l’absence du temps et de l’espace », Ramana Maharshi, entretien 625.
À ce propos, il est souvent intéressant d’écouter Pierre Hillard dans ses diverses interventions vidéo sur l’Internet, mais IL FAUT EN LAISSER, quand il dénigre, critique sévèrement par ignorance, selon moi, carrément le Soi, les Gnostiques, et que le « RETOUR À L’ORIGINE » ce serait selon lui « satanique » (kabbalistique) ; il n’aborde jamais le problème essentiel de la confrontation entre le temps cyclique des Anciens, et le temps moderne en ligne droite et seulement dans un seul sens. Je n’en dis pas plus sous peine de diviser entre « pur-impur », du camp de celui qui sait (qui possède, par le sentiment de l’ego) comme le fait Pierre Hillard sur ce Point Focal de l’Origine… Sauf erreur, Pierre Hillard ne connaît rien de la spiritualité orientale et ne sort pas de son catholicisme étriqué, de son ”Monsieur lave plus blanc”, si je peux dire, notamment à la vue de certaines de ses références documentaires sur son christianisme-judaïsme. Par ailleurs il est aisé, facile, de faire porter un gros bout du chapeau du N.O.M. à Herbert Georges Wells ! (Je me fiche qu’il fréquenta un court moment de la Fabian Society, ou qu’il soit un socialiste bon teint, ou que le transhumanisme apparaisse dans des « mechas » de ses romans d’anticipation). D’ailleurs un Savinien de Cyrano de Bergerac que je cite souvent et que j’aime beaucoup est aussi un auteur de science-fiction qui peut annoncer aussi le transhumanisme… Tout est dans Tout… Bref, l’attaque critique de Wells par P. Hillard N’EST PAS une référence, et le remède à « Wells » n’est pas l’Église, sainte Jeanne-D’arc et Clovis de cette France rêvée « fille ainée de l’Église », comme si le Big Bang commençait à Clovis !

Pour Attali « les Juifs sont la clé du développement du monde » [et de sa ruine, même s’il a raison !]. Pas de développement sédentaire sans ces nomades. Mais également, pas de remise en cause de l’ordre établi sans eux [et pas qu’eux Monsieur Attali !] Aussi sont-ils mal vus : on exècre ceux qui contribuent à bouleverser les situations acquises ». Oh, cette mauvaise foi juive !!!


Les « réparateurs du monde » ou « altruisme juif ».
Selon l’antienne talmudique sous déguisement d’altruisme : « RIEN N’EST BON POUR LES JUIFS SI CE N’EST BON AUSSI POUR CEUX QUI LES ENTOURENT ». Donc vendre des services : acheter, vendre, acheter, vendre… et nomadisme qui va exactement avec le sens du mot HASARD : fusible de la Cause-effet. Hasard, de l’arabe az-zahr : le dé.
Dé, ou lettre D : Déterminisme : Direction, Distance, ce qui implique l’espace-temps cher aux Juifs et contenu dans la dualité.
Avec la lettre D, tout fait engendre une cause, et cette cause produit toujours le même effet, ou le temps.
Le D : idéation ou potentiel, Début, Départ, épine Dorsale ou antenne émettrice. Le D est bien terrestre comme le Dé du jeu de Hasard !
Le Dé ou hasard est du Thème non seulement de la laïcité mais également des perruques poudrées et de leur « raison » : les ignorants disent par confort et donc par protection : « C’est le hasard », ce qui s’entend souvent chez les « scientifiques » normés, ou salariés au régime étatique dans lequel ils « gagnent leur vie ».

Le Dé ou Dé est donc simplement UNE OPINION, UN ALÉA (comme le jeu), car l’opinion est typiquement associée au Hasard : l’opinion prétend se baser sur la logique, mais toute logique, comme l’histoire en général, part toujours de prémisses qui sont nécessairement, par définition, des postulats incontrôlables, adoptés pour le seul motif de la satisfaction de penchants sentimentaux, donc de l’ego, et totalement obscurs. Ces prémisses prennent nécessairement valeur de dogmes, surtout en la période autour de 1789 et en son « siècle des lumières », que l’on en soit conscient ou non. Et comme en 1789, ce dogmatisme sera d’autant plus intraitable jusqu’à en supprimer des vies en coupant des têtes, car ce dogmatisme est inconscient, parce que tout danger de n’y plus croire va engendrer la panique devant le vide, devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre. (Ici je fais référence à Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux, Lettre 26 de novembre 1973).

Le Hasard ou jeu de D ne fait pas la partie du Soi ou Conscience infinie. Ainsi, ceux qui emploi ce mot jouent au Dé… JOUENT À L’OPINION QUI N’A JAMAIS DE FIN (évolutionnisme en ligne droite).
Dé ou Hasard = CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE ET MARCHANDS DE CROYANCES (les banques et les religions et en général tous les faiseurs d’opinions).

Le Talmudiste de la relativité, et socialiste (nomade) Albert Einstein prétendait que « Dieu ne joue pas aux Dés », se prenant ainsi pour Dieu, ce qui était dogmatiquement logique puisque faisant la partie du « Peuple élu ».
Le même « altruisme juif » se retrouve en page 692 du livre d’Attali à propos de ses nomades : « Toute découverte est nécessairement le résultat d’un vagabondage nomade [du mental ? Ou, et de ses pieds ?] ; elle n’est jamais une appropriation, mais la mise à disposition de tous d’une idée [ce n’est pas vrai, Jacques, voyez les droits d’auteurs et autres brevets disponibles pour ceux qui payent…], d’un territoire ou d’un savoir. Dès qu’il s’ébranlent pour leur premier voyage, et avant même d’assurer leur identité par leur Livre, les Hébreux sont des découvreurs [au sens de dévaster la Nature considérée comme ”impure”] ».

L’être humain invente le monde, car rien n’est perçue sans quelqu’un pour percevoir, et personne ne peut percevoir sans qu’une chose soit perçus ; ce qui est la définition même de la dualité sujet-objet ou cause-effet et par là même de ‘invention du temps. Et la preuve de l’invention du symbole par l’humain : tout ce qui est observable est symbolique, et tout ce qui est symbolique est observable ! Comme cela on fabrique Dieu, et des Dieux… Comme cela les Hébreux fabriqueront le Yahvé : la politique devient symbole et le symbole devient Yahvé ; c’est-à-dire que le symbole, l’histoire, est VALORISÉE, ISOLÉE ET EN DEVIENT UNE VALEUR, UN ÉLOIGNEMENT DE LA CHOSE, NON DIRECT, comme l’écriture et la lecture ne sont plus directes car elles font passer d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations ou symbolisme des choses, donc à une pensée sur la pensée.
Mais, comme le temps qui coule est aussi une invention de l’humain (Hébreux-Juif), comme la Cause-effet, NOUS, DANS LE FUTUR, DEVONS BIEN NOUS RETROUVER ICI ET MAINTENANT, RETROUVER L’ÂGE D’OR ! Comme l’ÂGE D’OR existe toujours, suffit d’accorder le « récepteur », ou VASE pour « recevoir la bonne station » (le bon retour qui EST et qui N’EST PAS… pas de temps...), POUR RETROUVER LE SOI-INSTANT.

L’HISTOIRE DEVIENT UNE VALEUR, à tel point que lorsque le roi Louis XVI eut la tête coupée, un Brestois, dont on ne connaît pas le nom, qui, en signe de bénédiction, a aspergé la foule du sang de Louis XVI, geste hautement symbolique nécessairement d’un connaisseur du judaïsme en son essence. Car ce geste fut un CONTRE-BAPTÊME, afin de revenir aux fondations de l’abrahamisme, de l’Ancien Testament, et des Juifs (« terme qui convient pour désigner les fidèles professant la foi de Moïse »), tel que l’écrit page 95 Shlomo Sand dans : Comment le peuple juif fut inventé. Dans L’Exode 24, 6-8, et le Lévitique 8, 28-30, se réfèrent à Moïse qui asperge la foule avec le sang d’animaux sacrifiés (dont le bélier).
Cette aspersion de la foule avec le sang de Louis XVI a un total rapport à L’ARGENT, comme le précise Attali page 40 de son livre cité : « L’argent substitut du sang : on asperge l’autel avec le sang (DaM) de l’animal sacrifié, acheté avec l’argent (DaMim) de celui qui offre le sacrifice ». Bref, Attali écrit que plus tard, on accusera les Juifs de « boire le sang des enfants ». « DM donne aussi DaMa (rassembler, comparer, représenter), car l’argent représente les choses afin de les comparer [dualité, invention de la valeur, et de la violence permanente pour s’emparer de cette valeur]. DM peut enfin se vocaliser DoM (silence), ce qui revient à dire que l’argent réduit au silence, qu’il évité la discussion, mais aussi, selon la très belle interprétation ultérieure du Talmud (Baba Qamma 92a), qu’en dépit de l’argent versé à titre de dédommagement l’agresseur n’est pas quitte tant qu’il n’a pas encore obtenu le pardon de sa victime [d’où l’aspect de cette pleurniche internationale QUI DEMANDE TOUJOURS DES COMPTES…] », écrit Attali.
(Réf. Jean-Christophe Petitfils pour la « bénédiction » du 21 janvier 1793 à la Moïse).
Attali ne manque par d’R quand il écrit, page 41 : « Le peuple juif fait ainsi de la monnaie l’instrument unique et universel d’échange, tout comme il fait de son Dieu l’instrument unique et universel de la transcendance ». My God, LE MÊME JOUEUR DE DÉS QU’ALBERT EINSTEIN !!!
Pour Attali, l’argent accomplit dans le domaine matériel « des fonctions parallèles à celles de Dieu : comme Dieu [son Dieu] remplace le polythéisme, l’argent se substitut à la violence [sic], au sacrifice [d’humains], aux représailles. Comme l’idée de Dieu, l’argent est une abstraction nomade ».

Depuis l’effondrement de l’URSS l’égrégore yahviste et socialiste s’est divisé en deux :
- Les Couilles en Or Rothschild ou monde anglo-américain et messianique et accélérateur du chaos organisé et contrôlé (comme l’apprenti sorcier…). C’est le rêve de « multilatéralisme »(4).
- Les Couilles en Or de Poutine et de sa Russie (qu’il a annoncé en 2014 dans un discours : « Je suis pour le Nouvel Ordre Mondial », politique, économique, juridique, avec une « ONU modernisée »). Respect des « blocs régionaux » (départements à la Cloots) qui respectent les intérêts de chacun (sorte de fédéralisme, avec toujours la même prison de « unité dans la diversité »). Messianisme hassidique = CONSERVATEURS (pas de LGBmachin ou de gay chez nous).
Clan juif qui soutient Poutine : le clan loubavitch (hassidisme), beaucoup de riches Juifs qui soutiennent le système Poutine : Moshe Kantor, Roman Abramovich, Victor Vekselberg, Leonid Mikhelson, Petr Olegivich Aven, Frères Boris et Arkady Rotenberg, etc. Donc quasiment aucun nom russe la-dedans !…
Poutine a soutenu la Torah, ce qui n’est vraiment pas orthodoxe, c’est le cas de le dire !!!

Le messianisme hassidique est différent de celui des Rothschild. Le but à atteindre est identique, mais l’un le veut tout de suite (voir le coup de l’installation de l’ambassade US à Israël-Jérusalem), et l’autre non. Selon Gershom Scholem, le messianisme hassidique est à neutraliser : « Le hassidisme a maintenu le caractère populaire de la seconde Kabbale, mais il a tenté d’éliminer le messianisme, ce mélange séduisant, mais très redoutable de soif mystique et d’espérance apocalyptique. On devrait donc parler plutôt d’une neutralisation du messianisme. J’espère que je ne serais pas mal compris en parlant ainsi. Je ne veux pas du tout insinuer que l’espérance messianique et la croyance en la rédemption ont disparues dans le cœur du hassidisme, ce serais absolument faux. Mais c’est une chose, de croire à la venue des temps messianiques, et s’en est une autre de mettre cette attente avec tout ce qu’elle implique au centre de la vie et de la pensée religieuse ». (Réf. Pierre Hillard).
Le messianisme hassidique peut être représenté symboliquement par le logo ancien de la Fabian Society (en haut de page) : « le temps qui construit », ou celui qui veut aller loin ménage sa monture… Bref, peut se résumer en un seul mot : SOURNOIS (sombre dissimulé, hypocrite, latent, rampant, comme le marranisme ou fausses conversions).

RAPPEL :
- Nous sommes dans l’ère des Poissons : animal-humain, individualisme forcené, narcissique, et dualité extrémiste (winner-loser, pur-impur, etc.), et saloperie de tous ordres.
- Prochainement : ère du Verseau : « Homme glorieux » ou Être humain glorifié, Corps glorifié (évidemment pas à coups de prothèses transhumanistes). C’est dans cette « phase » que le Nouvel Ordre Mondial ne sera même pas un souvenir, ou un « devoir de mémoire »
- Par la suite : ère du Capricorne : Dieu ou Soi glorifié. Retour à l’Âge d’Or ou EAU PRIMORDIALE (Pure Conscience infinie et éternelle).
Mais ces trois ères n’en forme qu’UN : ICI ET MAINTENANT.


Notes.
1. « Mon fils, la libération de cette prison appelée samsara [monde des phénomènes et des cycles naissances-morts] n’est possible que par un RENONCEMENT TOTAL ». « Renonce à tous tes doutes. Recours au courage moral. Sois suprême faiseur d’actions [spontanéité], suprême goûteur de délices et suprême renonçant à tout ! » (Yoga Vasistha).

2. Nomade : de no et made : ne pas fabriquer ! Sinon, l’autre sens peut être : celui qui change de région continuellement… comme l’argent, qui circule partout, qui est idolâtré partout, et donc qui « n’a pas d’odeur » (pas de racisme dans le capitalisme-socialisme-libéralisme ou « unité dans la diversité », déjà énoncé par Anacharsis Cloots)….

3. En 1791, décret du 27 septembre, dont l’artisan principal était Adrien Duport, qui accordait une émancipation des Juifs de France, qui ainsi devinrent des « citoyens » moyennant le paiement par un serment de citoyenisme (habitant d’une cité ou d’une ville, bref : un bourgeois, celui qui habite un bourg, une bourgade, une ville. Les Juifs perdaient leur cher nomadisme et devenaient bétonnisés…).

4. POLIT. Attitude qui privilégie le règlement multilatéral des problèmes mondiaux, dans un esprit de coopération internationale et de compromis. (Réf. Dic. Le Robert).
Multilatéralisme du même Thème que le système étatique nommé fédéralisme (gouvernenemt central, le g. fédéral) qui partage ses billes avec ses copains de la cour de récréation politique selon les compétences diverses de ses camarades ; c’est encore et toujours le « unité dans la diversité » déjà lancé par l’oligarchie anglo-américaine au début du 20è siècle (voir Carroll Quigley : Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine). Ces gugusses veulent créer un groupe mondial sournois avec mentalité anglo-américaine : une fédération ou empire. Diriger (« unifier » : comme une religion, et même soupe pour tous) le monde « par un groupe secret d’hommes unis entre eux par la dévotion [donc toujours la croyance, on n’en sort pas ! et PAR L’EGO] à cause commune et par la loyauté personnelle », écrit C. Quigley en parlant des objectifs de Rhode et Milner, qui énoncent encore et toujours ce « unité dans la diversité ». Cette « croyance » devant s’exercer « en une politique secrète exercée en coulisse et par contrôle des agences de presse, éducatives et de propagande », ce qui est le cas de nos jours, mais ce n’est plus vraiment secret à cause du « tout connecté »… C’est donc PIRE !

5. « Même au commencement du cycle du monde actuel, ce monde n’était pas créé. […] En l’absence totale de tout facteur causatif, il était vraiment impossible que tout cela soit créé ». Et « Bien que ce monde semble réel, il convient de le rejeter fermement puisqu’il est né du concept irréel (le rêve du Créateur) ». Et « Il ne fait pas de doute que cette création est née de l’ignorance et la croyance dans la création détruit la perception véritable. Cette création est irréelle pourtant, du fait de l’émergence du sentiment de l’ego, elle paraît avoir une réalité tangible ». (Yoga Vasistha).
 
 

Dernière mise à jour : 23-06-2018 01:33

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >