Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Ils ont ache(v)té la Nature
Ils ont ache(v)té la Nature Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-07-2018 20:10

Pages vues : 1093    

Favoris : 166

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Confort, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gordiasade, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Lait, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poisson, Porte, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
travailleursduchapeau.jpg
 
 
Ils ont ache(v)té la Nature
et eux avec.
Ce sont les Hébreux-Juifs
QUI ONT DÉRACINÉ L’ÊTRE HUMAIN
POUR EN FAIRE UN NON-ÊTRE,
POUR EN FAIRE UN OBJET « qui veut »,
et ainsi qui va DIFFÉRENCIER, qui va
COUPER, DIVISER.
 
 
Copulation moderne : « réseaux sociaux » ou « vivre ensemble », marché de l’emploi, du plaisir artificiel comme celui de l’économie mondiale de la drogue, légale ou illégale c’est kif-kif. La « libération sexuelle » est identique au productivisme amorcé depuis l’époque de la Renaissance (imprimerie par exemple) et ainsi liée à l’arrivée à maturité du capitalisme.
Sexe-consommateur = sexe-abrutissement, comme l’abrutissement par l’entertainment et les médias et les manipulations du régime.

Page dédiée à la talmudiste sexologue atteinte de politisme : Simone Veil, idolâtrée par le régime républicain et la religion de la déchéance humaine (avortement = échec, loser, misère sociale et mentale). Le régime idolâtre cette dame à l’envers ! Simone Veil s’inscrit dans le Thème du transhumanisme (TROUPEAUX HUMAINS des Google et autres siliconés industriels et du productivime capitaliste, idolâtré en France par cette dame jusque dans un temple, pour pouvoir se faire con-templer ! Logique, vu que c’est une « élu »).
 
Les prophètes de ces gens là DIVISÈRENT en pur-impur, comme de nos jours les impurs ce sont les terroristes ; hier c’étaient les soviétiques (« communistes »), il y a peu c’étaient les Vendéens qui ne voulaient pas subir le totalitarisme messianique du régime républicain.
Ces Hébreux-Juifs traitaient les « impurs » de « prostitués » (livrer comme maintenant son corps aux plaisirs de la consommation sous toute forme). Mais la « prostitution » qu'ils appelaient aussi « idolâtrie » est le Dieu de notre monde actuel ! Les prophètes hébreux brassèrent du vent comme jamais aucune communauté humaine pyramidale initiés-profanes !

Pourtant, ils sont à l’origine de la destruction de la Nature : des lieux, des sources, des arbres, des pierres, certaines récoltes et jusqu’à certaines fleurs sont déclarés par eux « impures » (terroristes) parce que souillés par le culte de la fertilité ou sacralisation du sexe. Pour ces prophètes hébreux seul leur désert est pur ! (Sable Silice Silicium qui donnera plus tard l’informatique…)

L’idolâtrie des Hébreux-Juifs va se transformer en CAPITALISME avec son arrivée à maturité vers 1500, vers l’époque de la Renaissance en Occident.

Ils ont achet(v)é la Nature : voir l’homme-robotisé et achevé, pardon « augmenté » par le mental hypnotisé et délirant des Google-transhumanistes.

ACHETÉ, PAYANT, ACHEVÉ, CONTRAIRE DE GRATUIT : ce qui est achevé est mort, fixé, puisque possédé à un moment donné qui lui a fabriqué une naissance par la possession, puis un achèvement qui sera la jouissance puis la mort. Mais, GRATUITÉ = AMOUR ET ÉTERNITÉ, il n’y a pas d’achèvement façon thermodynamique qui entre nécessairement dans la dualité des ÉCHANGES. Gratuité-Amour n’a pas d’arrêt, de fixe !

Le mot Gratuité synonyme d’Amour signifie : du A privatif et de mort ou mour : PRIVATION DE MORT, donc la Vraie Éternité et non « l’immortalité » projetée des Google-transhumanistes. Le A privatif ou TRIANGLE-TRINITÉ : Père-Fils-Saint-Esprit, Brahma-Vishnu-Shiva, etc., l’universalité trinitaire selon laquelle Dieu le Soi est à la fois unique et trinitaire.
A-Mour, Soi = privation de mort. Le A marque la Pré-matière ou Conscience. Le A sera donc privatif (a-thée, a-moral, a-phone), car le A indique la brisure première du Tout non encore manifesté (origine, « en-soi » : non-né ou non-achevé) qui fut le départ de la création (du principe, et non de la manifestation des noms-les-formes), donc de la sortie hors du Soi par la Trinité.

Ainsi l’Amour ce n’est pas le sens du confort comme on l’entend depuis l’époque de la Renaissance : j’ai besoin d’un compagnon ou d’une femme comme j’ai besoin d’une voiture pour mon travail ou pour aller faire des courses, ou que j'ai besoin d'un ”animal de compagnie” ! L’Amour est quasiment TRINITAIRE comme mentionné plus haut. L’Amour est un autre nom pour le Soi, pour Dieu. Aussi le sexe de l’autre EST UN « LIEU » SACRALE. Ce sont les Hébreux-Juifs qui en ont fait leur domaine qu’ils appelaient « prostitution » tant ils croyaient posséder la vérité !
Le sexe et la fertilité était sacré et non chosification marchande, comme l’inventèrent les prophètes hébreux.

DÉTRUIRE LA NATURE COMME LE FIRENT les prophètes hébreux impliqua la chosification du sexe de l’homme et de la femme, du moins en Occident. le sexe de l’homme pour être machinisé dans la production industrielle à partir de la Renaissance (voir déjà le machinisme de l’imprimerie, « l’internet » de l’époque…). Production industrielle démocratie reposant sur la valeur d’échange (E-Change (1) est devenu un OBJET : LE PETIT BOUT DE VIANDE DU SEXE DE L’HOMME ET DES PARTIES INTERNES DE LA FEMME. Ça doit être un objet de production (transhumanisme ou « homme augmenté », GPA, PMA, etc.), un objet de VALORISATION (package) qui doit outrer les prophètes hébreux là où ils sont réincarnés…

Qu’est-ce que c’est « l’impur » ? C’est ce qui dérange l’ordre cosmique, c’est carrément l’ignorance du Soi ! Ignorance du Soi assimilée à la mort, au cadavre. Mort ou impureté ne peut se « laver » que dans l’acte sexuel lui-même (dans certaines tribus d’Afrique) considéré comme suprême Purificateur. Toute sacralité, tout objet sacré est totalement ambivalent. Voir la mana des polynésiens. Autant le sacré peut être bénéfique, dans son côté divin, autant dans son autre côté et proportionnellement la force du sacré peut d’une seconde à l’autre basculer en son contraire et alors agir « diaboliquement » comme une énergie destructrice (voir l’Empereur et ses éclairs dans les premiers Star Wars de G. Lucas).

Donc le sexe ce n’est pas un petit bout de viande qui peut sentir et pour « se faire du bien » !
L’idolâtrie des Hébreux déguisée en non-idolâtrie va donner l’idolâtrie de la marchandise et des échanges (sociale-socialisme). Ainsi le pénis de l’homme et le vagin de la femme ne sont que des objets ou parties physico-chimiques ayant bien-sûr valeur, comme de tout maintenant, dans l’aliénation mentale humaine généralisée dans ce monde.
Tout le Moyen-Âge est totalement dans la cosmologie de la fertilité que dénoncèrent les Hébreux plus de mille ans avant. Les « petites gens » dansent, boivent, font l’amour jusque dans les cimetières comme pour purifier le cadavre et enchanter la vie comme indiqué plus haut. Le sexe ne pouvait qu’être joyeux, comme le laissèrent dans leurs écrits les trouvères qui chantèrent si longuement l’AMOUR. Le sexe est ICI ET MAINTENANT, sans problème à la prophète hébreux. Le sexe n’est évidemment pas vulgaire comme il est rendu maintenant (industrie du porno).
À la Renaissance quand le capitalisme acquiert sa maturité (voir Fernand Braudel et sa trilogie sur le capitalisme), on commence par « voiler les femmes » comme si s’était des salopes ; la police mentale des villes et du citoyen est mariée avec le médecin. Le désir de sexe ce n’est pas productif pour le capitalisme, donc comme pour les prophètes hébreux, il faut tuer ce désir de fertilité, ce n’est pas bon non plus pour la politique :
- Sexe assujetti, neutralisé, limité à la reproduction de la chair à canon et à ouvriers et à Église. Il va se créer une culture de l’épargne (la retenue ou moralisme) ou culture de la dualité bien-mal ou pur-impur.
- Sexe machine (surtout avec les sex toys de l’industrie soixante-huitarde du « jouir sans entrave » (sans disant « émancipation sexuelle ») qui va fourbir le « mariage pour tous » ou « mariage gay » et les GPA, LGBT, etc., jusqu’à l’égalitarisme « homme-femme » : tous au travail pour rapporter des sous aux actionnaires des industries de la City de Londres.
1968 a enfermé le sexe dans l’idolâtrie de la marchandise : chacun de nous est un petit bout de viande à rentabiliser.
Bref, le sexe de nos jours est totalement anti-sexe ! Il est comme sale. Et depuis la Renaissance (voir la Réforme et le milieu puritain anglo-américain pharisiens qui cachent leur bouteille d’alcool dans du papier d’emballage quand ils sont en dehors de chez eux…). C’est un AMOUR ALIÉNÉ.

Même le mot orgasme qui date de 1623 et, comme l’indique le dictionnaire Le Robert, a pour étymologie : accès de colère, renvoie à notre époque violente par son productivisme industrielle robotisé et son marché aux esclaves, pardon, marché de l’emploi. L’orgasme ce n’est certainement pas « bander » ou « s’envoyer en l’R » (s’éclater, comme disent ou disaient certains jeunes). L’orgasme si ce mot peut avoir encore une comparaison renvoie au Soi, à la Félicité notre état naturel et permanent ; donc à la fertilité dans le sens ANTI-THERMODYNAMIQUE (pas de ”bouillonnement d’ardeur”), dans le sens ÉNERGIE LIBRE ou GRATUITÉ.


AMOUR ou GRATUITÉ : LA GÉNÉROSITÉ DE NE S’ATTACHER À « RIEN DU TOUT ».

AMOUR = ÉROS, maintenant tué par Thanatos-Guillotine républicaine et de la City de Londres…


Sexe = attachement ou dualité sujet-objet et récolter les fruits, la jouissance, le goûter. La pure jouissance est dans l’Amour, l’Instant : la Conscience ÊTRE. « Voir Dieu ou le Soi n’est autre qu’être Dieu ou votre Soi. Voir est Être », dit Ramana Maharshi.
Il n’existe pas de sexe, c’est une invention des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture et des religions qui suivirent, car l’Amour est simplement l’accès au véritable Infini : le ‘Je’ sans pôle ou dualité par excellence de positif-négatif. En ce ‘Je’ qui est non-dualité ou non-différenciation du sujet et de l’objet s’efface aussi l’opposition communautaire de l’individuel et du collectif, toile de fond de toute art de vivre en communauté, que de nos jours on nomme « politique ».
Le ‘Je’ ou Soi, véritable Amour unifie par triangulation :
      Je
Moi     Toi

Ceux qui réalisent le Soi, le ‘Je’, les Chrétiens les nommèrent Communion des Saints. ce que le Christ-Jésus exprime en disant : Je suis le cep (‘Je’) et vous êtes les sarments (Moi-Toi - Nous-Vous).
L’Art de Vivre ou Félicité ne peut se trouver que par l’Amour et en même temps par la quête intérieur ou Graal (2).
L’Art de Vivre c’est l’établissement dans le Soi ou état véritable, on con-naît alors la vérité par Maât ou expérience directe. Ainsi établie dans l’état naturel du Soi, un Libéré vivant est un INNÉ-IGNÉ.
Le sexe de nos jours parasités par la raison est devenu pensée-opinion comme de tout. Le sexe est devenu comme de tout PRODUCTIVISTE : répétition sans fin comme l’opinion ou la polémique qui n’a jamais de fin et qui a toujours faim. Ce que certains appellent encore « réalité » et qui parlent de « pouvoir d’achat » ne concerne que le plaisir des sens, cette production à date de péremption et répétitive sans fin. Le sexe de nos jours C’EST LA DIVERSITÉ DU PRODUCTIVISME QUI NE SE FABRIQUE QUE PAR L’ILLUSION DES PENSÉES DIFFÉRENCIATRICES.

Le sexe actuel est une perversion de la pensée et de la parole, comme toute cette tyrannie de l’opinion sous le joug de la raison vendue au siècle des « lumières ». Le sexe de l’homo est par principe un sexe-pensé : c’est dans la tête, et pas dans l’anus ou au petit bout de viande que sucent certains gays.
SEXE ACTUEL = PENSÉE ET DONC SÉDUCTION, CALCULS (particulièrement vraie chez les gays, car si vous êtes âgé, moche, pauvre et en plus malade et timide, vous n’avez aucune chance !)
Le sexe et les belles paroles du politisme et des marchands HYPNOTISENT les masses. SÉDUIRE = CORROMPRE, exactement comme la flatterie. La séduction arrive quand il n’y a plus de contenu, alors il faut soigner le packaging !!! La séduction va avec le tout payant actuel, la non-gratuité (voir d’ailleurs l’aspect compétition, winner et jeux olympiques ou « mondiaux » de foot ou autres séduction du tout payant… séduction par l’emballage ou par winnerisme… séduction par l’HOTC : rôle, scénario, mode, tout est mise en scène, donc packaging marchand pour séduire, comme cette « culture » qui doit séduire, qui doit illusionner !).
SÉDUIRE = SE METTRE EN VALEUR SUR LE MARCHÉ (aux esclaves) ET ÊTRE LE WINNER, LE MEILLEUR PRODUIT.
Dans la Transparence ou Gratuité, NOUS NOUS PLAISONS (d’ailleurs autre définition de la VRAIE TÉLÉPATHIE, aucun espace-temps, que des ACCORDS…)
Comme les religions qui ne concernent exclusivement que le seul mental, le sexe c’est aussi une activité mentale : UNE FICTION, UN HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) amené par le pouvoir d’une imagination depuis longtemps malade.

AMOUR = ÉNERGIE LIBRE :
anti-thermodynamique. Si ne pensant au Soi vous faites un pas vers Lui, en réponse Lui AMPLIFIE, MULTIPLIE : du un vous passez à neuf…

Le sexe de nos jours C’EST L’IGNORANCE : oubli du Soi, OUBLI DE L’AMOUR, OUBLI DE LA GRATUITÉ, alors que nous sommes tous ici et maintenant et à jamais conscient du Soi, mais que pour une RAISON ou pour une AUTRE RAISON nous perdons de vue cette Con-Naissance (con : avec et naissance) en portant constamment notre attention sur les activités du mental, et donc du corps, du sexe-viande et de ce monde tout aussi viande.

L’être humain actuel consomme, des choses et du sexe et en est malheureux par ce que tout est fait pour qu’il en demande toujours plus, à l’indéfinissable, d’où l’arrivée de l’opportunisme des Google-transhumanistes et généralement de tous ces talmudistes qui « veulent rendre service », moyennant finance bien-sûr.
Le sexe-consommateur sur deux jambes n’est nourrit exclusivement que DE L’ATTACHEMENT. On le voit avec cet appât-carotte du sentiment à toutes heures des jours et des années de laïcité.
Les gens consomment, consument par peur de la PANique, donc par peur du Soi, ou Vide ou Étendue infinie comme le Zéro-Stargate ou Point c’est Tout.
Cette PANique est engendrée par l’ego, la possession, donc la consommation d’opinions et d’objets qui forment un dogmatisme en forme d’égrégore. Cet égrégore dogmatisme sera d’autant plus intraitable qu’il est inconscient, caché, parce que tout danger de n’y plus croire va crée la PANique devant le Vide ou Soi, donc devant la possibilité de ne plus avoir raison de vivre ou consumer de la thermodynamique !

Les Google-transhumanisme sont par principe ANTI-AMOUR : conceptualiser un nom-la-forme et l’augmenter c’est toujours un nom-la-forme même réduit à l’état de nano-machin ! C’EST TOUJOURS LIMITER : Dieu et le monde apparaîtrons aussi dotés de forme, même réduite en nano-truc. Mais si vous échappez aux Google-transhumanistes, vous réaliserez que vous êtes EAU, sans nom-la-forme, et que SEUL vous existez (vous êtes Singularité), vous êtes l’Œil bien plus performant que celui d’une prothèse « augmentée » du transhumaniste ; et qu’y a-t-il à voir si ce n’est l’Œil infini ? En dehors de l’Œil il n’y a rien à voir ! Pour que les objets soient vus il faut un sujet qui voit un objet et aussi un espace-temps entre les deux. Mais seul le ‘Je’ ou Soi existe : il est à la fois celui qui voit et ce qui est vu, il dépasse les faits de voir et d’être vu.

Mais, l’objectivation qui fait que ce que l’on voit est autre (que soi-même) est totalement inexistante. Celui qui voit et l’objet vu sont tous deux absents de l’état dans lequel on demeure dans le Soi. Ici, Voir = Connaissance : « Vous êtes le Soi. Vous existez toujours », dit Ramana Maharshi.

Pourquoi le social devient quasiment un maladie depuis l’après 1789 et pourquoi la production des « réseaux sociaux » prolifèrent comme le virus de la grippe ? Parce qu’en Europe et en Occident la religion de l’Église de Rome est moribonde, elle qui étant censée SOCIALISER les humains, et qu’en France il y eut la séparation de la religion chrétienne et de l’État. Alors le régime républicaine tente désespérément depuis de re-socialiser, maintenant à coups de consommation (pouvoir d’achat et esclavage du capitalisme) et de facilité d’artifices technologiques informatiques, parce que la communauté humaine est très malade : pour la première dans l’histoire humaine, l’être humain est devenu une chose (pire que l'esclavage ancien), un robot coupé de son origine, un non-être totalement déshumanisé, un être totalement possédé par l’ego ou raison et totalement prisonnier. Et plus on avance dans la démocratie de la liberté tyrannique du profit, plus l’être humain est déshumanisé, chosifié, marchandise, d’où le tragique appel à « vivre ensemble » lancé par le régime par manipulation sentimentale, et ses industriels qui lancent les « réseaux sociaux » nouvelle Église afin de « socialiser » ou de « recoller les morceaux », reconstituer le puzzle ! Pour la première fois de l’histoire humaine les humains ne sont plus humains, d’où leur rêve industriel d’« augmentation » par les Google-transhumanistes… C’est la première que la relation entre les humais est aussi difficile. C’est la première fois où la qualité d’humain n’existe plus : place à la quantité et dehors la qualité !
Comme souvent écrit, les humains de l’après 1789 sont un groupe, un grégarisme de multiples solitudes qui ont peur de la solitude et qui sont aux côtés d’autres solitudes, des unités mondialisées et artificiellement diversifiées qui vont cahin-caha prisonniers de leur ego, de leur dualité.
Donc dans un couple actuel nous aurons deux solitudes salariés qui vont faire un enfant, fusible de la solitude, comme cet autre fusible de consommateur : « l’animal de compagnie », autre symptôme de la maladie de la communauté humaine. Ce couple va s’enfermer dans l’errance du « confort de l’enfant » (il est beau, il a un métier, etc…), de celle du salariat, de celle des loisirs et de la consommation et du sécuritaire.

Et solitude veut dire seul (sens de aliéné, limité, prisonnier), alors que Singularité veut dire Unité, Soi, Tout.
LE CAPITAL-CITOYENISME, DONC LE CHEF OU UNITÉ, LE, LA PATRIE-ARCHE OU RÉGIME SE FAIT AMOUR PAR CONSOMMATION NARCISSIQUE D’ILLUSIONS À L’INFINI, LA DIVERSITÉ (infini, rêve des Google-transhumanistes). Ce qui est une définition du slogan de l’Union européenne : « Unité dans la diversité » (étatisme totalitaire déguisé).
L’être humain possédé, citoyenisé, bétonisé par le capitalisme, n’a plus que la possibilité d’expression dans la valorisation narcissique (mon, ma, votre, vos, je fais, je suis ceci ou cela) du travail, du couple, du sexe et de l’enfantement, et du pouvoir d’achat pour consumer !

À suivre…

[En références à : Padamalai, enseignements de Ramana Maharshi recueillis par Muruganar. Et en compagnie de Vasistha (ou Vasishtha), un des grands Sages de l’ère du manvantara. Énorme merci à son traducteur le Swami Venkatesananda (1921-1982)]


Notes.
1. CHANGE : changement, troc, échange, arbitrage entre partie, effet, change complet (couche-culotte de nos jours [capitalistes] jetable, autrefois lavable…).

2. En référence à Ramana Maharshi, la constante du Soi ou Amour a été comparée au barattage de la crème dont on obtient du beurre ; le mental étant comparé à la baratte, le cœur à la crème et la pratique de la constance envers le Soi au barattage. Le barattage produit du beurre, par la friction de deux bouts de bois sec on obtient du feu ; semblablement, par la constance inébranlable et vigilante dans le Soi, ressemblant à l’écoulement filaire de l’huile, l’extase naturelle et immuable est générée. Cette dernière amène dans l’Instant la perception directe, Maât, dégagée et universelle de Brahman ou Soi. Il n’existe alors plus d’espace-temps ou monde des accidents.
 
 

Dernière mise à jour : 02-07-2018 20:37

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >