Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Réalité augmentée = Ignocratie
Réalité augmentée = Ignocratie Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-07-2018 22:53

Pages vues : 1200    

Favoris : 148

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Confort, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gordiasade, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Ignocratie, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Lait, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Migrant, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
oeil_real_augmente.png
 
 
Réalité augmentée = Ignocratie
ignorance ou perte de Conscience.
Réalité augmentée = Régime républicain.
La Seule Réalité, le Soi ou Conscience
infinie s’éloigne pour faire place à
l’ignorance la plus crasse, et par exemple
faire la guerre en fauteuil devant
un écran : conducteurs de drones tueurs.
 
 
En réalité, il n’existe qu’un SEUL CRIME AU MONDE : CELUI D’ÊTRE NÉ.
Ainsi nous sommes tous des criminels (avant d’être tous des rois depuis l’invention de la « démocratie », qui a pour principe que certains sont tout de même plus rois que les autres…). Être né est vraiment LE drame. Il n’y a pas lieu de « l’augmenter » par une réalité quelconque ou par des prothèses transhumanistes pour fabriquer « l’homme augmenté » ! Tout ce qui vient à l’existence est d’une fragilité extrême (2), même chez un Caillou ! surtout s’ils ne participent pas du Soi.
 
RÉALITÉ AUGMENTÉE = UNE ATTENTION EXAGÉRÉE À L’AUTRE, ET AUX OBJETS, DÉFINITION DU SOCIALISME, DU CAPITALISME-MATÉRIALISME, MAIS AUSSI DU NARCISSISME. Comme Narcisse en est rendu à ne pouvoir aimer personne, sauf lui-même, c’est donc chacun pour soi, le « exploitez-vous les uns les autres » ou la guerre de tous contre tous.
L’amour de soi remplace l’Amour du Soi ou Conscience infinie. L’amour de soi engendre le phénomène de l’individualisme. D’ailleurs, ce qui garantit l’identité du bétonisé ou citoyenisé est, et a toujours été, même en monarchie un ACTE PUBLIC, DONC EXTÉRIEUR : acte de naissance, carte d’identité (à partir de 1789), témoignages et preuves externes (voisins, famille, institutions). Bien plus grave et apportant une preuve que LE RÉGIME RÉPUBLICAIN EST UNE RELIGION (3) : L’être humain étant en son origine Singularité, le social institutionnel, le grégarisme comme le religieux le fabrique comme « personne morale » et au sens juridique du terme, donc non comme une chose ayant accès à son origine et son caractère illimité, mais comme un package conventionnel de ce régime républicain qui lui octroi en échange un « état civil », MAIS RIEN QUE CET ÉTAT CIVIL, genre étiquette à code-barres ! C’est-à-dire que la Singularité en est réduite À UN NOM-LA-FORME SUR LE PAPIER ET MAINTENANT DIGITALISÉE, BOUFFÉE PAR UN ORDINATEUR. L’INDIVIDU EST DIGITALISÉ, LES TRANSHUMANISTES ONT PARTIELLEMENT GAGNÉS !!!


Réalité augmentée ou matérialisme augmenté.
Quand l’être humain se fait de l’absolu une conception qui convient à ses appétits, dans le monde du temps profane (ou spatio-temporel). Fabriquer ou imaginer un extérieur, en oubliant son intérieur ; se prendre pour le « centre » de l’univers, en en prenant le MASQUE. D’où le danger d’une imagination mal contrôlée. C’est aussi ce qui arrive quand on naît : on entre, comme toute Matière, dans le temps profane ou temps des accidents. Il y usure et fatigue : « l’injure du Temps ». Le temps profane ou temps visible, illusoire, celui qu’il y a entre une naissance et une mort. Dés la première seconde après la naissance, le chrono est enclenché.

Mieux vaut cultiver son Or intérieur (Regarder à l’intérieur du puits, à l’intérieur de soi).
Eau/Ondes/Ondulations/Ondines Fréquence, ondulation du ver de terre. Le Soufre : comme en sculpture, cela doit pousser de l’intérieur vers l’extérieur. (Comme l’écrivait le sculpteur Auguste Rodin). Le trait qui délimite une forme : c’est une poussée qui doit se sentir de l’intérieur de la forme vers l’extérieur de la forme ; sinon il y a maigreur ou affaissement/malade/maladresse. En Art, ne jamais voir les formes en étendues mais toujours en profondeurs, de l’intérieur vers soi.
Les paroles sont un mouvement allant de l’intérieur vers l’extérieur. Le miam-miam va de l’extérieur vers l’intérieur. Équilibrez les deux, cela forme le caractère. (D’après le Yi-King).

Comme dit Vasistha au chapitre Le monde dans le rocher, comme Il est Sans Pourquoi, Il est Celui QUI SUIS, Il est le créateur de cette création et maître du Tout. « J’ai créé tout cela par mes propres pensées et opinions ou concepts. C’est ainsi que j’existe MAIS JE SUIS NON-NÉ. J’ai vu l’univers, au-delà je n’ai rien vu. Mais tout Cela que j’ai vu n’est que pur vide. Tout Cela n’est que pur fait d’expérience. Rien (la Terre ou monde des accidents) n’existe, et rien n’a jamais vu le jour. Rien n’existe en dehors. Tout est dans la Conscience. Il n’est pas de monde en Brahman (le Soi) sans que Brahman le voie ou en fasse l’expérience. Cette perception n’est pas un fait ou une réalité, mais une simple opinion ».
Ainsi cette vérité du Soi ne peut être vue par des yeux physiques seulement capables de voir des choses matérielles. Quand on « voit » avec l’au-delà des yeux on voit la création telle qu’elle est : du Vide, du pur Soi.

Sans Pourquoi : SUPER TAUTOLOGIE du Je suis ce JE SUIS : en vivant de façon absolue l’espace, je sais ce qu’était la Terre, alors je deviens Terre. « Dans cette Terre j’ai connue l’existence d’univers sans nombre, sans jamais abandonner la Conscience que je suis la Conscience infinie. J’ai vu les phénomènes et événements terrestres les plus stupéfiants au sein de cette Terre en moi. J’ai même fait l’expérience du paysan qui « me » labourait, moi la Terre, et j’ai vécu la chaleur brûlante du soleil et la fraîcheur de l’eau de pluie qui ruisselle. J’ai vécu les actes et les mouvements d’êtres sans nombre. […] J’étais plein de montagnes, de forêts, etc., qui existaient sur la Terre », dit Vasistha au chapitre : Le monde dans le rocher, du Yoga Vasistha.



SEULE EXISTE LA MASSE DE CONSCIENCE.

Quand on la perçoit sous une autre forme, on la voit comme telle et elle semble prendre cette forme. C’est pour cela qu’il ne faut pas se laisser bouffer par la conscience ÉGRÉGORE (ou grégarisme ou religion et politisme) et se persuader que cet égrégore est la vérité. Or la Seule Réalité est la Conscience infinie.
Mouvement = Conscience en elle-même ou expérience en tant que « danse du Seigneur Rudra » [Shiva sous l’aspect de destructeur]. Ce mouvement n’était que pur mouvement », dit Vasistha, donc danse du Seigneur = mouvement au sein de la Conscience.

SINGULARITÉ IDIOTÈS = la Conscience ne devient pas conscience d’une autre ou extérieur. « Ce qu’on dit être l’objet de l’observation ici est seulement une référence à la nature même de cette Conscience. De même qu’en rêve les villes, etc., se trouvent toutes à l’intérieur de la conscience du rêveur, la Conscience devient consciente de son propre mouvement au sein d’elle-même dès l’instant où le mouvement prend naissance ». Semblablement elle voit le jour de l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule). « Il n’y a par conséquent ni dualité, ni unité, ni vide, ni conscience (comme sujet), ni non-conscience. Il y a pur Silence, ou même pas cela. Seule la Conscience infinie existe », dit Vasistha définissant le Soi.

Dès que le Seigneur danse au sein de la Conscience il y a ignorance : ça délaye, ça divise. La Conscience infinie ne peut qu’être pure et parfaitement tranquille, au-delà de tous noms-les-formes.
« Quand cette énergie dynamique de Conscience repose en chaque endroit telle quelle (sans devenir quoi que ce soit), Cela même porte le nom de Shiva le Seigneur ». Le Sans Pourquoi ou chose en elle-même qui est le Seigneur (Je suis ce JE SUIS). À partir de cette Conscience se développent les opinions ou mondes créés, la Terre avec ses continents et ses océans, les forêts et les montagnes, les fleuves, les textes sacrés et divers, les rituels de toutes sortes, les guerres et violences de toutes sortes.


À partir de là Vasistha semble dire que « l’illusion de ce monde » est réelle parce que engendrée par l’opération de cette énergie dynamique de conscience, « et elles sont toutes objets d’expérience pour la conscience ».
La Conscience telle la FRACTALE reflète en elle-même ce qui se trouve en elle-même, et qui est donc réel.
« Cette création est réelle si on la considère en tant que reflet (1) objet de rêve ou imagination, parce qu’elle se fonde sur la vérité qui est le Soi - telle est mon opinion. Si tu m’object : « Mais ces créations imaginaires ne me sont d’aucune utilité pratique », demande-toi de quelle utilité sont ceux qui sont partis dans un pays lointain. Ils sont utiles aux habitants du village où ils sont allés. Il en est de même pour tout.
”Absolument tout ce qui existe et fonctionne ici est réel pour le soi et pas pour un autre qui ne le perçoit pas et n’en a pas conscience (2) (YV VI 2, 84). En conséquence, toutes ces créations et créatures qui existent au sein du champ d’énergie de la Conscience sont véritables au yeux du Soi qui perçoit, et irréelles pour qui ne les perçoit pas [Tautologie en ingénierie électrique…]. Toutes les opinions et les rêves qui existent dans (la géométrie de la ligne droite : passé-présent-futur) sont tous réels parce que le Soi, qui est le Soi de tout, est réel [encore Tautologie et Sans Pourquoi]. Ils sont tous objets d’expérience pour ceux qui ont atteint l’état approprié de conscience, de même que celui qui voyage dans un pays lointain et y voit les sites qui s’y trouvent. Cependant, le mouvement de l’énergie de la conscience ne modifie en rien la Vérité [pas de dualité] de même qu’un rêveur qu’on transporte ailleurs sans perturber son sommeil ne voit pas son rêve interrompu », dit Vasistha au Prince Râma.

Cependant, autre Tautologie : une ville imaginaire est une imagination, pas une réalité. « Semblablement, la création n’est que l’opinion qui se lève dans l’énergie de la Conscience infinie ; ou, l’opinion qui voit ainsi le jour est la création », dit Vasistha semblant contredire les lignes ci-dessus, comme si son réel serait à la fois le même et un autre, soit le DOUBLE (”Je est un autre”) !

Le mouvement de l’énergie n’est que le résultat d’une opinion qui naît dans la Conscience et cette énergie retourne naturellement à la Conscience, de même que l’ombre « entre » dans une personne quand l’ombre cesse d’exister. ”Un saint homme peut vivre en compagnie de voleurs jusqu’à ce qu’il découvre la vérité ; ensuite il n’apprécie guère ce genre de compagnie. La conscience se délecte de la dualité (cause-effet) jusqu’au moment où elle voit son propre soi” (YV VI 2, 85). L’énergie de la conscience danse jusqu’à ce qu’elle goûte la gloire du nirvana. Quand elle contemple la conscience, elle revient pure Conscience. On erre dans ce samsara [monde illusoire] avec sa naissance et sa mort jusqu’au jour où on contemple le Soi suprême. Qui l’a vu est immédiatement plongé dans le Soi (le ici et maintenant) ».

À suivre…

[En références à : Padamalai, enseignements de Ramana Maharshi recueillis par Muruganar (1890-1973). Et en compagnie de Vasistha (ou Vasishtha), un des grands Sages de l’ère du manvantara. Énorme merci à son traducteur le Swami Venkatesananda (1921-1982)]


Notes.
1. Une bonne part sinon tout est consacré au DOUBLE du Réel dans l’œuvre de Clément Rosset : Le réel et son double (Folio-Essais), et développé dans : L’école du réel.

2. Je confirme cette remarque essentielle de Vasistha par mon expérience de l’hémorragie cérébrale de ma mère confrontée à un médecin à la dégaine gosse de riches ayant pour seul « instrument » de vérification de conscience de ma mère un papier griffonné au feutre noir mentionnant : « Pouvez-vous lire ceci ? ». C’était pour elle, pour lui, ou autres ??? C’était surtout étrange à l’heure des ordinateurs, des nanotrucs et des « voyages dans l’espace »………..
Autre confrontation hospitalière tout aussi étrange avec mon père quelques vingt-quatre heures avant de mourir, ses reins s’étend définitivement bloqués parce qu’il n’arrivait plus à uriner depuis deux jours. Je fus stupéfait de la réponse d’un médecin sur la fragilité de cet organe de l’actuel corps de l’humain non encore « augmenté » à coups de prothèses transhumanistes !
Donc oui, la médecine est aussi SINGULARITÉ, et si elle est authentique, elle ne doit soigner que cette Singularité, et non comme maintenant soigner en masse ! Mais comme maintenant tout est business, La Singularité est devenue presque impossible….

3. Le régime républicain est une religion, que copia d’ailleurs le communisme des 74 ans de l’URSS : le dogme genre infaillibilité du pape, comme la prétention à l’infaillibilité de tout parti, pardon, de tout « mouvement » politique, qui a atteint son paroxysme démentiel dans le parti communiste de l’URSS et de ses pays satellites est une singerie du Christianisme ou plutôt de Jésus-Christ « Premier socialiste ». En politique, dans un régime étatique qui se prétend « démocratie » chacun possédant un pouvoir prétend posséder la clé de l’universalité qui est en tout être humain, puisque c’est le Soi. Tous les mouvements politiques sont des masques, des couvertures sociales pour le besoin d’absolu, de religion, c’est-à-dire que la laïcité n’existe pas l’humain étant par le Soi un Homo religiosus. Le gros problème, c’est qu’il ne peut y avoir QU’UNE SEULE UNIVERSALITÉ comme il ne peut y avoir QU’UNE SEULE VÉRITÉ. Alors la lutte entre les pseudo-universalités est cruelle, impitoyable, terriblement guerrière et sanglante. Dans le civil capitaliste ça se traduit par la guerre de tous contre tous, le chaos organisé par la démocratie.
 
 

Dernière mise à jour : 22-07-2018 22:15

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >