Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Pro Pro-duction Pro-fessionnel
Pro Pro-duction Pro-fessionnel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-10-2018 21:29

Pages vues : 1257    

Favoris : 180

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Artifice, Babel, Banques, Chocolat, Christ, Clairière, Conte, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Forêt, Fractale, Gratuit, Idiodynamique, Information, Instant, Israël, Jardin, Labyrinthe, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Mondialisme, Païen, Pays, Paysan, Ptah, Raison, Religions, République, Révolution, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Self, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Tapis, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Thermodynamique, Univers, Vase, Vide, Volonté, washingtonisme, Xatemme, Yokaï

 
germe_racine_2lunes.jpg
 
 
Pro Pro-duction Pro-fessionnel
Pro-duit Pro-jection
Dès qu’on projette on fabrique l’espace et le temps,
on fait dans l’HOTC (Histoire-OpinionTemps qui coule),
PROJET, PROJETER = ÉLABORER, CALCULER.
On tire son épingle de l’HOTC (du jeu).
On Met I à (Axe, Stargate) mort (met-i-à-mort
ou mémorisation ou travail du chapeau.
Dans l’HOTC seront les obstacles et leurs
lourdeurs ou pesanteur.
Cela va INTERFÉRER, aller de travers (entraver,
tisser [une histoire ou un « tissu de mensonges »])
Shakespeare écrit : « Les choses sont faites
du même tissu que les rêves ».
Tissu ou HOTC : un mari pourra dire : « C’est ma femme,
cet assemblage de peau, de tendons et de chair et d’os ».
Autre HOTC et tissu : une jeune fille voit le fils lui
naître, grandir puis mourir, elle passe de l’exaltation
au désespoir.
Tissu de politisme en proche futur :
La Jérusalem céleste à la judéo-maçonnerie :
un rêve en une ville de génie céleste,
soit une durée, un pro-duit ou amoncellement
de nuages étagés sur plusieurs kilomètres de haut.
Ainsi, la Jérusalem céleste n’existe que comme OPINION :
elle existe « pour ainsi dire », soit appliquer
le FLÉAU ou le Mi-lieu Mi-rage
(Mi de medius, medios en gaulois ; idée de centre
très importante chez les Celtes).
Comme son nom l’indique le Fléau sera AMBIGUÏTÉ, comme
le mirage, à la fois réel et irréel (un entre-deux),
soit une existence « pour ainsi dire »,
donc seulement dans le rêve et accessoirement
dans son contraire.
 
 
LA GUERRE SEMBLE LA PRODUCTION MAJEURE DE L’ÊTRE HUMAIN DE LA VOIE DES 10.000 ans de l’Agriculture. Le washingtonisme de l’Empire USionistan en est le premier producteur des 200 dernières années.

PRODUIRE : ORGANISATION, ADMINISTRATION DE LA DESTRUCTION (LE PROGRÈS)
PRODUCTION : SAMSARA OU SPATIO-TEMPOREL PHÉNOMÉNAL (production siddhi : pouvoirs surnaturels)
PRODUCTION : PAS DE SUJET SANS OBJET, PAS DE TEMPS SANS QUELQU’UN QUI LE PRODUIT.
PRO-JET : LA CAUSE OU GRAIN PRODUIT LE FRUIT OU GERME, LE PRO-JET.
 
Pro : du grec ou du latin : en avant (comme pro-jeter, comme pro-grès, pro-nom), et qui est pour ou partisan de : pro gouvernement, pro français, par opposition duelle à anti-.

En préambule, rappel de la chaine sans fin de cause-effet, chaîne identique à l’opinion qui aussi n’a pas de fin, dans l’ŒUF ET LA POULE par Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux) :
« Une jeune cousine, élevée par les bonnes sœurs, me disait un jour : « Pour avoir un œuf il faut une poule et pour avoir un monde il faut un Dieu ». À quoi je répondais : « Pour avoir une poule il faut aussi un œuf. Tu t’enfermes dans une chaîne de causes et effets [dualité sujet-objet] dont les deux bouts ne se rejoignent pas, que tu peux allonger à l’infini, sans que ton raisonnement soit valable », écrit superbement Jean Coulonval, dans sa lettre du 7 février 1972 à Aimé Michel.

La trinité : produit, durée, destruction, est aussi un composé (hypostase), une opinion. Maintenant si vous doubler la trinité produit-durée-destruction, vous entrez dans la chaîne sans fin évoqué ci-dessus par Coulonval. Dans le cas contraire, aucun produit de la trinité n’est un composé.
Des polémistes vont avancer que pour échapper à la chaîne sans fin de cause-effet, par exemple une lampe s’éclaire d’elle-même en même temps qu’elle éclaire d’autres objets, soit comme si une production pouvait produire deux choses à la fois : elle-même et ce qui est autre qu’elle-même. Mais Nagarjuna réplique dans la stance 7, 9 : « Il n’y a ni obscurité ni dans la lampe ni à l’endroit où elle est placée. Que peut-elle donc éclairer ? La lumière, en effet, est la dissipation de l’obscurité [dualité] ». Entre la lumière et l’obscurité il y a un rapport seulement. Idem entre la connaissance et son contraire l’ignorance.

Dans la production de naître, qui produit le vieillissement et la mort, il est impossible de trouver, même dans le futur avec les transhumanistes, des êtres qui se maintiennent sans vieillissement ni mort, car si une puce informatique quelconque est fabriqué en une prothèse nanomachin transhumaniste, contenant de la « conscience », elle ne peut pas échapper à une naissance, donc à une mort, même dans « plusieurs siècles » si elle n’est pas avant attaqué par quelques « pirates »… et par défaut de maintenance, même auto-entretenue. Une puce transhumaniste contenant de la « conscience » est un composé ; or tout ce qui est composé est destiné à son contraire : le décomposé.

Couper un cheveux en deux :

Si on considère un Agent comme réel, est-il en activité, ou en sont contraire ? Y aurait-il un Agent sans acte ? ce qui annulerait le sens du mot Agent. Nagarjuna explique à la stance 9, 5 : « Quelqu’un se manifeste à travers quelque chose, quelque chose se manifeste en référence à quelqu’un. Comment y aurait-il quelqu’un sans quelque chose ? Comme y aurait-il quelque chose sans quelqu’un ? ». Problème de FLIP-FLOP, soit de simple dualité, de binaire.

À la stance 8, 8, Nagarjuna précise qu’une chose inexistante n’est pas affecté par un agent existant, ni une chose existante par un agent inexistant.
Guy Burgault écrit qu’on pourrait dire que le bouddhisme ancien est un acte sans agent, et que le Vedanta est un agent qui ne fait rien.
AGENT : INDUCTEUR, « l’Opérateur ». Ce qui agit, opère, pousse, donne le mouvement au repos. Par exemple : une idée, selon Plutarque, est un être incorporel, qui n’a point d’existence par lui-même, mais qui donne figure et forme à la Matière informe, et devient la cause de sa manifestation. (De Placitio Philosophorum, cité dans Isis Dévoilée, vol 1, part 1, de H.P. Blavatsky).
AGENT (ce qui est caché) composé de :
1 - le Soufre
2 - le Feu inné ou naturel de la Matière.
1) CAUSE/AGENT : incendie.
2) EFFET/PATIENT : alarme.
C’est aussi la remontée de la « chaîne ».
Agent, le Sujet/Ego : celui qui bouffe tout, le « preneur », le « saisisseur » (le consommateur dans le capitalisme). Agent = les cinq sens et le mental.

Pratiquer le nihilisme c’est diviser : il se croit obligé de fabriquer une contradiction à celle qui vient de s’effondrer précédemment sous son mental : là où il avait cru apercevoir de l’eau il n’en trouve pas, et proclame : « il n’y a rien », ou « il n’y a pas d’eau ». C’est-à-dire que le nihilisme pratique la réfutation avec sa contrepartie positive, selon une logique proche du flip-flop ou en accord avec l’aristotisme du tiers exclu (encore du binaire informatique, DE LA PHYSIQUE, DU CORPS OU MATIÈRE). Flip-Flop avec d’un côté le nihilisme qui dit que rien n’existe entraînant automatiquement son contraire, ET EST PRODUCTION DU MENTAL. Dans l’absolu, même l’Unité n’est pas appréhendable par l’actuel mental humain trop binaire comme ses machines. L’Unité totalement exempte de dualité cause-effet.
D’après Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux), dans la Réalité, il ne peut exister de plus petits grains de Matière insécables, de corpuscule isolé qui serait un volume Euclidien. Ni à l’opposé un plus grand volume Euclidien qui serait la plus grande sphère possible contenant la totalité cosmique nageant dans un espace à l’infini.

Le Un teinté de SACRÉ VA DEVENIR UN FLÉAU : la culture islamique répandue dans tout l’Orient pétrodollars et désert fabrique l’opinion : « Il n’y a pas d’autre Dieu que Dieu l’Unique ». Déjà en énonçant cela le sacré tombe à l’eau, mais le défenseur de ce dogme va se montrer d’une violence absolue en s’attaquant aux Chrétiens, Zoroastriens, Brahmanes (l’islamisme étant un démarchage du judaïsme, les Talmudistes sont moins attaqués). Donc autour de l’Unité une lutte terrible est engagé depuis pas loin de 2000 ans, avec complication à l’arrivée du républicanisme de 1789 et de son hypostase « droits de l’homme ».
Unifier les contraires semble être le sport premier de l’humanité des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture (voyez la « quadrature du cercle » les mandalas, les Hexagrammes, le sceau de Salomon, le Zodiaque, etc.)

GRATUIT : LE VAURIEN, LA NON-PRODUCTION.
XATEMME : la dépendance mutuelle entre les deux plateaux de la Balance et son Fléau qui lui-même bouge en une infinité de variations, le Fléau étant comme la Vérité ultime, étant Lui-même un Xatemme. Car fixer quelque chose c’est dogmatiser, hypostasier, fabriquer une religion.



[En référence à : Stances du milieu par excellence, de Nagarjuna, traduit du sanskrit, présenté et annoté par Guy Bugault]
 
 
À suivre… 
 
 

Dernière mise à jour : 20-10-2018 21:44

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >