Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Les Lumières, Régime républicain et morale
Les Lumières, Régime républicain et morale Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-10-2018 22:26

Pages vues : 729    

Favoris : 126

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Artifice, Babel, Banques, Christ, Clairière, Conte, Diable, Dictature, Dieu, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Forêt, Fractale, Gratuit, Idiodynamique, Information, Instant, Israël, Jardin, Labyrinthe, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Mondialisme, Païen, Pays, Paysan, Ptah, Raison, Rien, Religions, République, Révolution, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Self, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Tapis, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Thermodynamique, Univers, Vase, Vide, Volonté, washingtonisme, Xatemme, Yokaï

 
sein_matrice.jpg
 
 
Les Lumières, Régime républicain et morale
sont du même Thème en y ajoutant la fondation :
le capitalisme.
Bien et mal ou bon ou mauvais sont du vent, et sont
seulement des opinions ou « valeurs » issues du mental
(comme la laïcité selon le FM Vincent Peillon).
 
 
Stance 23, 6 (Nagarjuna) : « Le bon, le mauvais et les méprises [ignorance] n’ont pas d’existence en soi. En raison de quel bon, de quel mauvais, de quelles méprises existeraient donc les passions ? ».
À l’entretien 199, Ramana Maharshi dit que l’ignorance n’existe pas. « Elle ne se produit jamais. Chacun de nous est la Connaissance même. Seulement, la Connaissance ne brille pas facilement. Quand l’ignorance est dissipée, la sagesse, qui est toujours là, se révèle ». Ensuite le Maharshi donne l’exemple du collier de la femme… et qui le retrouve autour de son cou alors qu’elle le croyait perdu…
À l’entretien 289, le Maharshi dit que l’ignorance n’a jamais eu d’existence et que c’est le but de tous les enseignements spirituels. « L’ignorance ne peut être perçue que par quelqu’un qui en est conscient. La conscience est jnana [le Réalisé]. Le jnana est éternel et naturel. L’ajnana [le ‘je’, l’ignorant] est artificiel et irréel ».
 
L’ignorance vient du fait que dans la vie dans le spatio-temporel nous prenons pour permanent des « êtres » qui se révèlent impermanents (comme la chefferie républicaine et capitroyaliste), et nous le faisons sans nous lasser, à répétition, déception après déception. Autrement dit, si nous voulons empoigner l’ignorance dans l’Instant, c’est à travers nos méprises, donc À TRAVERS NOTRE « QUI SUIS-JE ? ».

DEUX FORMES DE MÉPRISE :
- L’insondable Chimère impersonnel, cosmique, conditionnant, soumettant toute existence particulière, donc tout ego.
- L’autre est intégrée au déroulement de l’évolutionnisme en opinion personnelle, donc ”Le Royaume de Dieu (juif) sur Terre”.
Le troisième terme ou entre les deux, le FLÉAU : PAS DE BUT À ATTEINDRE ; comme dit un texte : « L’EXTINCTION S’ACTUALISE PAR L’EXTINCTION » (il n’y a rien à arrêter, pas de but à atteindre ou de projet-projection). Aussi, en méditation faire table rase de l’objet même des méprises et des méprises elles-mêmes. Ce qui rejoint Le Secret de la Fleur d’Or : « Un mental purifié est élixir, un mental vidé est remède. On dit du mental qu’il est purifié quand il ne s’attache à rien. On le dit vidé lorsqu’il ne garde rien en lui. Mais si l’on s’attarde sur le vide de cette vacuité, c’est que la vacuité n’est pas encore vide. Un mental vide et qui ne pense pas à sa vacuité, voilà ce qu’on appelle la véritable Vacuité ».

Alors, D’OÙ VIENT LA CHUTE ? Le Maharshi répond que c’est à cause des samskara : les tendances innées liées au jiva et qui le font renaître sans arrêt (entretien 108), les opinions acquises ou impressions qui apportent des doutes, de la confusion et de la méprise. Ainsi tous les efforts tendent vers la destruction du doute, de l’opinion et de la confusion (actuel chaos humain et de son ”tout connecté”).

L’être humain qui détient le pouvoir va fabriquer des valeurs-opinions, comme l’explique la stance 23, 7 : « Les formes visibles, les sons, les saveurs, le tangible, les odeurs et les objets mentaux, en tant qu’ils seraient la sextuple base de la concupiscence, de la faute et de l’aveuglement, c’est vous qui les érigez en concepts ! ».


OPINION-DÉFINITION.

Elle est donné par l’adamisme quand commença le winnerisme : Adam commença à se fabriquer des désirs venant de son imagination et de la découverte de ses cinq sens. Alors PAR LUI-MÊME il en fut puni par IGNORANCE : « Et vous serez comme les Elohim (des Dieux) connaissant le bien et le mal », donc la totale division ! Car tout ce qui relève d’une quelconque « VALEUR » est de l’opinion la plus crasse, et le philosophisme en est même la base, tout comme la politique, la religion et la science (technologie).

LA CHUTE, si caractéristique de notre époque actuelle :
1 - Prendre pour permanent ce qui est, en réalité, impermanent.
2 - Prendre pour bien-être ce qui est, en réalité, mal-être.
3 - Prendre pour pur, ce qui est, en réalité impur.
4 - Prendre pour soi ce qui n’est pas soi.
Les méprises-ignorances 2 et 3 relèvent des « valeurs » de la vie affective de l’ego ; les deux autres relèvent plutôt du bidouillage du mental ou travail du chapeau mais toutes s’interpénètrent, car les passions naissent du jugement ou opinion de valeur. Tout cela entre dans le Thème de l’ignorance radicale, saisie sur le vif, car dans la vie quotidienne et spatio-temporel. Nous naissons avec ces préjugés, ils sont inscrit dans notre architecture ADN et de générations en générations maintenant.

Stance 23, 2 : « Ces états qui se produisent en fonction de ce qu’on présume bon, mauvais et des méprises n’existent pas par eux-mêmes. C’est pourquoi les passions qui nous tourmentent n’existent pas en réalisé », ce que confirme aussi Ramana Maharshi. Ces passions ne sont que des fantômes, de la fumée, du rêve, voir surtout du délire-spectacle.

Stance 23, 3 : « En outre, l’existence ou la non existence du moi ne peut en aucune façon être démontrée [ce que confirme aussi Ramana Maharshi]. Or, sans lui, comme démontrer l’existence ou la non-existence des passions ? »

Stance 23, 4 : « Car les passions [et les opinions] appartiennent bien à quelqu’un, n’est-ce pas ? Or l’existence de ce « quelqu’un » n’est pas assurée. S’il n’y a personne, les passions pourraient-elles n’appartenir à personne ? ». Comme l’écrivait Lewis Caroll : « Ma foi ! pensa Alice, il m’était souvent arrivé de voir un chat sans souris (ou sourire) ; mais ce sourire de chat sans chat ! C’est bien la chose la plus curieuse que j’ai contemplé » (un peu à rapprocher du culte de la laïcité montrée dans la vidéo très cloviste ci-dessous).

Ce qui rejoint que LAÏCITÉ = CORPS, MENTAL ET PIPI-CACA : soit un sujet séparé, divisé, la vue fausse de corps propre. Un sujet, représenté comme distinct du corps et lui préexistant (la liberté de pensée et penser), est censé s’incarner dans un corps, et en devient propriétaire pour fabriquer l’ego. Qui de nos jours ne dit pas « Mon corps », et c’est alors la laïcité, soit une partie seulement du vécu existentiel. Quoi de plus laïque que le médecin de Big Pharma qui vous fait prendre conscience de votre corps, donc de votre ego !!! Ce porteur des cinq fardeaux, la vue du corps qui serai « à moi » par rapport à un « moi » laïque lui-même composé est pure illusion.

La laïcité se voudra ne pas opinioner ni vers le bon ni vers le mauvais. Mais la stance 23 , 6 dit que « bon » et « mauvais » et les méprises n’ont pas d’existence en soi. « En raison de quel bon, de quel mauvais, de quelles méprises existeraient donc les passions ? »
Bon et mauvais ne sont que des opinions qui foutent le chaos partout, AINSI LA LAÏCITÉ DIVISE ET ENGENDRE LE CHAOS PARTOUT. Voir ci-dessus la stance 23, 7.

LA LAÏCITÉ DIVISE : stance 23, 8 : « Formes visibles, sons, saveurs, tangibles, odeurs, objets mentaux, si on les considère isolément du reste, sont semblables à une ville de génies célestes [Jérusalem céleste ?], pareils à un mirage, à un songe ».

La laïcité ne peut pas être neutre tout en faisant semblant de l’être : stances 23, 9-11 : « Comment le mauvais ou le bon pourraient-ils prendre naissance en eux, qui sont comparables à un homme créé par magie, rien de plus qu’un reflet [une non-Singularité] ? »
« En outre, le mauvais, grâce auquel nous pourrions avoir une idée du bon, n’existe pas indépendamment du bon. Par suite, le bon n’a pas de fondement rationnel [donc la laïcité qui se voudrait le bon n'a pas d'existence] ».
« Le bon, grâce auquel nous pourrions avoir une idée du mauvais, n’existe pas indépendamment du mauvais. Par suite, le mauvais fait défaut ».
Cela rejoint la démocratie marchande que le washingtonisme des Américaines croit pouvoir imposer au monde entier : « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous », aussi applicable pour tous les colonialismes voulant fabriquer à partir de « sauvages » des « civilisés ». Et ne pas oublier que cette Église donnée positive dans la vidéo cloviste ci-dessous fut une grande colonisatrice que ne pouvait que singer le washingtonisme passé par les éprouvettes de la judéo-maçonnerie spéculative anglo-saxonne puisque née en 1717 à Londres dans une taverne (première loge…).

La laïcité qui se voudrait neutre dans le « bon » et le « mauvais » ne fait qu’engendrer et l’un et l’autre et ainsi la division au lieu de la communion ; et pour connaître et l’un et l’autre IL FAUT UN SUJET, comme le temps il faut une personne pour l’observer et ainsi le fabriquer. Donc, en remontant à la source de l’ego, « vous aboutirez au Soi. La source de l’ego est Dieu », dit Ramana Maharshi à l’entretien 106 ; mais ça, la chefferie de la laïcité se garde bien de le dire, car ça foutrait en l’air son fond de commerce ! À l’entretien 326 le Maharshi dit : « La bonté n’est qu’une conception relative. Le bien implique toujours le mal. Ils coexistent toujours. Ils sont comme la face et le revers d’une médaille ».

Stance 23, 12 (dualité pur-impur) : « En l’absence de bon, d’où viendra le désir de ? En l’absence du mauvais, d’où viendra l’aversion ? »
Pour un Réalisé, l’inconsistance ontologique des passions, esquissée en une dialectique mentale, annule déjà l’intention et en pensée le vécu psychologique du désir et de son contraire.

Stances 23, 13-14 : « Voir du permanent dans ce qui est impermanent, cette prise [d’opinion] est une méprise. Mais il n’y a pas d’impermanent dans le vide. Comment pourrait-il y avoir une prise qui fût méprise ? »
« Voir du permanent dans ce qui est impermanent, cette prise est une méprise. Et même si l’on croit qu’il y a de l’impermanent dans le vide, comment ne serait-ce pas une méprise ? »
Mais, pour qu’il y ait méprise, il faut un sujet et un objet ; alors, méprise par rapport à quoi ?
De même : l’extrême du désir devient l’extrême du détachement ; l’extrême de la faute devient l’extrême absence d’objet ; l’extrême de l’aveuglement devient l’extrême de la vacuité, ou une vacuité non vide…

Bref, comment les méprises pourraient-elles exister sans être produites ? « Puisqu’elles n’ont pas vu le jour, comment quelqu’un pourrait-il succomber aux méprises ? » (stance 23, 19)

[En référence à : Stances du milieu par excellence, de Nagarjuna, traduit du sanskrit, présenté et annoté par Guy Bugault]

[En haut de page : église russe de Novgorod du Saint-Sauveur : la coupole ou sein représentant le Soi, la non-dualité puisque FLÉAU (les abrahamistes disent « le lieu de repos des justes », ce qui divise et fait croire qu’il y aurait des « injustes ». Abraham est une entité EXTÉRIEURE. Le sens pour l’Église de « La Maison du ”bon Dieu’ » est abominablement déformé… ALORS : LA MAISON DU BON DIEU ? OU LA MAISON DE LA RÉPUBLIQUE ?]

À suivre…

La « morale » et sa « valeur » dans le winnerisme républicain. Le Christ-Jésus est pris pour un « machin extérieur », une opinion, et ceci depuis près de 2000 ans, sinon les églises n’existeraient pas sous la forme que nous leurs avons connue car ce serait alors : « Le Centre est nulle part [aucune église] et la Circonférence est partout [Nous] », définition de l’Ainsité ou Soi, Être. Et depuis l’après 1789 c’est le régime républicain qui se prend pour l’Église, pour la NOUVELLE MATRICE.
Effectivement, l’Église ne tolère pas l’argent, du moins en son ensemble car il y eu des papes qui ne crachèrent pas sur l’argent… Et le régime républicain et sa démocratie marchande est donc incompatible avec l’Église.
Avec le régime républicain, c’est le triomphe de l’ego, du mental et de la raison des perruques poudrées et de leurs « lumières ».
Et EGO = DÉMOCRATIE (principe du droit de l’hommisme et du droit de vote faisant du citoyenisme le roi à place du roi ou du riche à la place du riche, avec principe de l’évolutionnisme faisant du riche toujours plus riche et du pauvre toujours plus pauvre et destruction de cette planète. Droit de l’hommisme qui ignore totalement le DEVOIR, en partie cause de la destruction de cette planète…).
Mais dans la vidéo, dire que la république c’est Satan ou qu’elle est satanique, C’EST ENCORE DIVISER. Hélas, hélas, il faut bien employer des mots/maux pour POINTER L’EGO AFIN DE LE FAIRE DISPARAÎTRE. Et on ne peut pas faire de nostalgisme comme dans la vidéo en lorgnant vers la féodalité qui, effectivement apporta quelque chose, mais on ne peut pas revenir à l’éclairage à la bougie… ni revenir à l’ancien étatisme : la monarchie.
Effectivement, la LAÏCITÉ est l’Arme redoutable du régime républicain, laïcité qui laisse faussement croire à la « liberté de penser » (chose impossible depuis son triomphe à la Renaissance, car il est impossible à un État d'accorder le droit à chacun de ne pas être d'accord).

Ici je renvoie à l’article précédent explicite : Si tu rencontres le Messie, tue-le. À ne pas confondre avec le winnerisme inquisitorial et diviseur d’un judéo-maçon comme Emmanuel Arago : « Nous devons éliminer de la France toute influence religieuse, sous quelque forme qu’elle se manifeste ».
Non, non, la laïcité ce n’est pas la Réalisation du Soi, ou Liberté, mais seulement l’amplification de l’ego avec ce qu’il y a dedans : l’OPINION.
AINSI, CETTE CIVILISATION URBANISÉE ET BANALISÉE PAR LA LAÏCITÉ N’EST QU’UNE COUVERTURE SOCIALE POUR STABILISER DES ÉGOÏSMES EN ÉQUILIBRE TOUJOURS INSTABLE. AU MOINDRE VENT, LA BALANCE OSCILLE SANS POSSIBILITÉ DE RETOUR À L’ÉQUILIBRE ET LA CIVILISATION S’ÉCROULE.

Si la laîcité se veut « NEUTRE », pourquoi l’État ne se sépare-t-il pas du Grand Orient de France singerie de spiritualité et pépinière de son gouvernement ? (« La maçonnerie, c’est la république à couvert, de même que la république n’est autre chose que la franc-maçonnerie à découvert » (Convent GOD, 1894, p.389, réf. vidéo ci-dessous).
La vidéo assez cloviste et préchant pour sa paroisse ne définit absolument pas l’opinion de « Loi », et parle de « nomocratie » (société dans laquelle des lois suprêmes en définissent le gouvernement ». Mais quelles Lois ? (Dans la vidéo ce sont les sempiternels commandements de Moïse, qui donneront ensuite le droit de l’hommisme etc...).
Voilà plus de 2000 ans que les Anciens dont un Lie Tseu ou un Tchouang-tseu, ou un Mazu Daoyi, nous disent qu’il ne faut pas de loi car elle est source de chaos. Ainsi, cette vidéo annule complètement son intérêt positif, ça se retourne contre elle, et en plus elle vise le moïsisme du judaïsme qui imprègne jusqu’à la judéo-maçonnerie spéculative actuelle.
Moïse et le moïsisme est le fondement des mystères judaïques et la base de l’actuel judéo-maçonnerie spéculative dénoncée naïvement par cette vidéo :
Moïse, contre un soi-disant Pharaon qui aurait exigé des Hébreux du travail forcé et des impôts supplémentaires, et qui de ce fait ces Hébreux déjà le isme de la souffrance jusqu'à la Shoah de 1939-45 auraient immigrés… Selon le 33è degré FM C.W. Leadbeater, Moïse devait connaître le « grand rituel de l’Amen tel qu’il était accompli dans les Mystères d’Égypte, et qu’au moins une partie de cette tradition fut transmise à ses successeurs. À une époque plus tardive émergea une école liée aux Mystères, dont les membres conçurent l’idée de personnifier les enfants d’Israël sous l’aspect d’un Être unique [le peuple élu ou peuple messianique ou "peuple-prêtres" et le noachisme] capable de répandre sa grâce sur tous les peuples ; et pour ce faire, ils tentèrent d’éveiller chez ces peuples un sentiment d’unité [comme le républicanisme ou démocratie], notamment par l’utilisation du rituel [la pompe maçonnique ou républicaine étatique]. Il y avait également des écoles de prophètes, formés à l’enseignement des Mystères et à l’étude des enseignements supérieurs qu’avaient sauvegardés les rites antiques. L’Ancien Testament mentionne l’existence de l’une de ces écoles à Naioth, sous la direction du prophète Samuel [1 Samuel 20, 1], et d’autres apparurent plus tard à Béthel et Jéricho [2 Rois 2, 5] », écrit Leadbeater dans : Rites Mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie.

DONC CETTE VIDÉO NE PRÊCHE QUE POUR UN RETOUR À LA BOUGIE : UNE MONARCHIE ET LE CATHOLICISME QUI N’A RIEN APPORTÉ DEPUIS 2000 ANS COMME L’EXPLIQUE JEAN COULONVAL (Synthèse et Temps Nouveaux)… SES PARTICIPANTS MONARCHISTES SONT DE CRASSES IGNORANTS, ET À NOMBRES DE PÉRIODES CES MÊMES CHRÉTIENS CLOVISTES FURENT DES KILLERS ! VIDÉO SINISTRE ET QUI PEUT MÊME FOUTRE LA TROUILLE…

Il n’y a rien à arrêter (comme d’arrêter la république par nostalgie de l’Ancien régime), ce qui rejoint que, DANS LA MÉDITATION, FAIRE TABLE RASE DE L’OBJET DES MÉPRISES ET DES MÉPRISES ELLE-MEMES (donc ne pas faire comme dans cette vidéo qui attaque naïvement le régime républicain, mais ignorer le républicanisme lui-même). Car comme le dit la stance 23, 24 : « Si des passions douées d’une existence autonome habitaient un jiva, comment pourraient-elles être éliminées ? Qui peut éliminer une chose douée d’aséité ? [Singularité, et Nous sommes tous Singularité ou Idiotès, Xi Yun de Huang Bo (ou Huangbo Xiyun) dit : « Soyez sans appui et sans dépendances, sans demeure fixe. Laissez-vous aller au hasard comme viennent les choses, tel un idiot ». On ne peut pas être plus clair, comme d’ailleurs l’exprime la Taoïcité représentant en images ses adeptes authentiques comme des idiots] ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 30-10-2018 00:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >