Accueil arrow News arrow Dernières news arrow AMOUR - Exemples
AMOUR - Exemples Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 09-02-2009 14:18

Pages vues : 4981    

Favoris : 317

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour

 
soleil_joo.png
 
Deux approches d’une « définition » de l’AMOUR
 
La « perte du Paradis » ou perte de l’Originel fait que l’homme est dans une quête permanente à la recherche de quelque chose qu’il ignore, un peu comme l’âne derrière une carotte.
Cette nostalgie de l’Origine est comme une manifestation de l’AMOUR, qui n’est qu’une expression d’une soif métaphysique déguisée en camouflage instinctif se présentant alors sous la forme de l’amour sexuel. Or, même si l’amour humain constitue un commencement, ce n’est qu’une étape, il est souhaitable de le transformer en amour divin. Le but ultime, n’étant pas les êtres éphémères du monde d’ici-bas, mais notre véritable Origine.
L’AMOUR est le seul Lien, le seul Pont, qui relie le moi de l’être humain et le monde de l’Unité, celui de la Divinité. Pour fortifier ce rapport, le cœur et l’esprit doivent se transmuer en un AMOUR  absolu pour la Réalité suprême. C’est pourquoi le monde invisible ne se dévoile qu’aux Saints et Amis de Dieu, car ils ne sont qu’AMOUR de Dieu. (En référence à l’introduction du Mathnawî de Djalâl-od-Dîn Rûmî)
 
 
puce2.gif
 
 
“ Qu’est-ce qui est toujours ? “ - “ l’espace, l’éternel, le sans parents “ - “ Qu’est-ce qui fut toujours ? “ - “ le germe dans la racine “.
“ Qu’est-ce qui, sans cesse, va et vient ? “ - “ le grand Souffle “.
“ Il y a donc trois Éternels ? “ - “ Non, les trois sont un. Ce qui est toujours est un, ce qui fut toujours est un, ce qui est et devient sans cesse est un aussi : et c’est l’Espace “.........
(La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, Préface)

Page d’archive préhistorique
Dans un manuscrit archaïque : sur la premier page l’on voit un disque blanc immaculé, sur fond noir.
Sur la suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre. L’étudiant sait que le premier représente le Cosmos dans l’Éternité, avant le réveil de l’Énergie encore assoupie, émanation de l’Univers en des systèmes postérieurs. Le points dans le cercle jusqu’alors immaculé, l’Espace et l’Éternité en “ repos “, indique l’aurore de la différenciation. C’est le Point dans l’OEuf du Monde, le Germe qu’il contient deviendra l’Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif.
Le cercle unique est l’Unité divine, dont tout procède, où tout retourne : sa circonférence, symbole forcément limité de par les limites de l’esprit humain, indique le PRÉSENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l’Âme Universelle, bien que les deux ne fassent qu’un. La surface du disque est blanche et le fond est noir : cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance qui soit accessible à l’homme.
(D’après La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, début de la Préface)
Un est le Tout :
1. Sommeille dans les Minéraux
2. Respire dans les Plantes
3. Rêve dans les Animaux
4. S’éveille dans l’Homme
 
 

Dernière mise à jour : 09-02-2009 14:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2017 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >