Accueil arrow News arrow Dernières news arrow État PAR PRINCIPE est l’outil de domination
État PAR PRINCIPE est l’outil de domination Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-12-2018 01:19

Pages vues : 748    

Favoris : 111

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anus, Artifice, Babel, Banques, Blanc, Capitalisme, Christ, Dictature, Dieu, Dieux, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Fléau, Forêt, Fractale, Gratuit, Guerre, Information, Instant, Jaune, Julien, Liberté, Lumière, Messie, Mondialisme, Ouvrier, Païen, Pays, Paysan, Ptah, Raison, Rien, Religions, République, Révolution, Sagesse, Saint, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Thermodynamique, Univers, Vase, Vide, Volonté, Yokaï

 
huitzilopochtli_telleria_jaune.jpg
 
 
État PAR PRINCIPE est l’outil de domination
et donc d’oppression par la classe capitaliste.
Cela porte aussi le nom de « civilisation », ou de
« démocratie » avec sa « croissance » capitaliste mortifère.

Le jaune du gilet symbolise la haute visibilité,
donc le contraire de l’État mensonge qui cache et arrange
tout selon son ego cancérisé par son pouvoir.
Le jaune la plus ardente et expansive des couleurs
difficile à éteindre, et qui déborde toujours
des limites où un pouvoir voudrait l’enserrer.

Ci-dessus, un gilet jaune aztèque avec ses rayons :
Huitzilopochtli, le guerrier triomphateur, Dieu
du Soleil de Midi, est peint en jaune et de bleu.
Le jaune, lumière d’or dont se goinfre le capitalisme
depuis maintenant des millénaires.
Le jaune comme l’Or, couleur de l’éternité qui ne rouille pas.
Le jaune le plus souvent associé au bleu du futur. Le jaune
ou note de musique : RÉ, comme le Dieu solaire égyptien.
Le jaune émerge du noir ou Renoncement, la Putréfaction,
les sources jaunes menant chez les morts et donc vers
LA RENAISSANCE ET RESTAURATION POUR ACTIONNER
INVOLUTION ET ÉVOLUTION.
Le jaune comme l’Or est la plus divine des couleurs et
EN MÊME TEMPS LA PLUS TERRESTRE, DONC LA PLUS EGO,
DONC SOUS DOMINATION DE LA CONSCIENCE INFINIE, NE PAS L’OUBLIER.
 
 
Page dédiée au Professeur Robert Faurisson, lui qui se voulait libre de tous mensonges étatiques ou de winners, il en a payé le prix fort de cette nouvelle Inquisition, CELLE DE L’ÉTAT FRANÇAIS ET SON RÉGIME RÉPUBLICAIN.
LIBÉRATION = ZÉRO ARGENT OU MONNAIE, ZÉRO ÉTAT, ZÉRO GOUVERNEMENT, SOIT ZÉRO CANCÉREUX DU POUVOIR (pour-voir ou sentiment du CORPS-EGO).
 
 
 
Oui, depuis Clovis : à bas l’État, à bas le mercantilisme, à bas les objets de plaisir et de consommation (1), à bas le salariat du CAC 40 et autres bourses de la City de Londres. À BAS CET UNIQUE CANCER TERRIEN : LE POUVOIR. À MORT TOUTES INTERDICTIONS (2). À MORT TOUTES LOIS HUMAINES NÉCESSAIREMENT PORTEUR DE CHAOS.
L’ordre pensé, calculé, par le mental-corps de l’humain ne peut qu’être DÉSORDRE, CAR TOUTE CHOSE EST (sans pourquoi), ELLE S’ORDONNE D’ELLE MÊME SI LE MENTAL NE VIENT PAS INTERFÉRER DANS TOUT.

L’imposture du laïcisme judéo-maçonnique qui voudrait faire de nous tous, donc de ce que nous sommes devenus par la grâce de 1789 : le peuple-roi, NOUS SERIONS NEUTRE, COMME L’ÉTAT, DONC NOUS SERIONS EN « LIBRE », EN LAÏCITÉ, avec possibilité désormais d’exercer notre « liberté d’expression » (regardez ce qui est arrivé au Professeur Robert Faurisson… lui qui disait des vérités pas bonnes à l’ego des chefs du régime républicain). Or l’état par principe EST CONSTRUIT SUR L’OPINION : PRINCIPE DE L’ÉLECTION AU SUFFRAGE DIT FAUSSEMENT « UNIVERSEL », car seul le Divin ou la Conscience infinie peut se dire universel, il ne peut y avoir qu’une seule universalité, IL NE PEUT DONC Y AVOIR AUCUNE NEUTRALITÉ, AUCUNE LAÏCITÉ. C’EST UN NON SENS, UNE ABERRATION.
La soi-disant laïcité ou neutralité de l’État est ce même mensonge gigantesque qui nous fait croire au « pouvoir du peuple » qui remplace le pouvoir du roi, ou du chef, ou du dominant.
Mais le dominant à changé de nom : il ne se nomme pas « président de la république », mais : ARGENT, CAPITALISME, POUVOIR D’ACHAT (du peuple-roi). Nous sommes de plus en plus prisonniers dans un filet en sacs de NŒUDS de plus en plus chaotiques car complexes et en réseaux emberlificotés et amplifiés par la complexité technologique humaine. L’égalité vendu par le régime veut faire de nous un machin social uniformisé, aussi bien sur le plan mental que sur celui de la consommation, alors : INTERDIT DE SORTIR DU RANG, VOUS DEVEZ FAIRE COMME TOUT LE MONDE : CONSOMMEZ ! MANGEZ ! CULTIVEZ-VOUS ! FAITES-VOUS PLAISIR (et par conséquence vous aurez inévitablement à l’occasion son contraire).

L’État est par essence MENSONGE : EN TRIOMPHANT, LA LIBERTÉ D’EXPRESSION SIGNAIT SON ARRÊT DE MORT, CAR IL EST ÉVIDEMMENT IMPOSSIBLE POUR N’IMPORTE GOUVERNEMENT DE RÉGIME RÉPUBLICAIN OU MONARCHIQUE DE GOUVERNER EN RECONNAISSANT À CHACUN LE DROIT DE NE PAS ÊTRE D’ACCORD. Cela le Professeur Robert Faurisson devait le savoir, il en fut quasiment un martyr.
L’ÉTAT PAR ESSENCE EST DOMINATION : IL N’EXISTE DONC PAS L’IMPOSTURE INVRAISEMBLABLE DE 1789 ET JUSQU’À NOUS DE MYTHE PORTANT LE NOM DE : « POUVOIR DU PEUPLE ». CE POUVOIR, MONDIAL, SE TROUVE MAINTENANT À LA CITY DE LONDRES ET DANS SES TENTACULAIRES PAROISSES DISSÉMINÉES PARTOUT SUR LA TERRE.

DONC POUR SE LIBÉRER DE L’ÉTAT, IL SUFFIT DE SE RAPPELER À TOUS MOMENTS QUE L’ÉTAT MENT PAR PRINCIPE. IL NE PEUT PAS FAIRE AUTREMENT QUE PAR LA MANIPULATION DES GENS AFFIN D’OBTENIR D’EUX DU CONSENTEMENT, ET PAR TOUS MOYENS, ET DE PLUS EN PLUS SOURNOIS, DE PLUS EN PLUS VIRTUELS, POUR FAIRE AVALER SA SOUPE ET NE PAS PASSER POUR UN MÉCHANT DICTATEUR, OU UN MÉCHANT « ROI » QUI DOMINERAIT SON PEUPLE.
CHAQUE FOIS QU’UN SERVITEUR DE L’ÉTAT PARLE, IL FAUT SAVOIR QU’IL NE PEUT QUE MENTIR. Ce même serviteur doit avoir appris à mentir dans les écoles d’administration de l’État. C’est même pour cela que l’on parle de « langue de bois ». De nos jours absolument TOUT EST INVERSÉ : TOUT CE QUI EST VRAI EST DEVENU FAUX, ET TOUT CE QUI EST FAUX EST DEVENU VRAI. OR JE RAPPEL LE GRAND PRINCIPE LIBÉRATEUR : LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU, ENCORE LARGEMENT PLUS LE NON-VRAI OU MENSONGE S’IL EST DIGÉRÉ OU OPINIONÉ PAR UN SERVITEUR DE L’ÉTAT PASSÉ PAR LA MOULINETTE DE SON ÉCOLE D’ADMINISTRATION, ÉQUIVALENT DU JACOBINISME TRIOMPHANT SOUS LA FORME DES MÉGALOPOLES DU TOUT BÉTON ET DU MONDIALISME CENTRALISATEUR. CELA VA EFFECTIVEMENT PRODUIRE LA DÉSESPÉRANCE DE CEUX QUE J’APPELLE LES PALETOTS YELLOW PARCE QUE CE SYSTÈME LEUR EST TOMBÉ SUR LE PALETOT ET QUE CELA EN EST DEVENU INSUPPORTABLE, TANT LE JABOBINISME DES PRIVILÉGIÉS DES MÉGALOPOLES EST DEVENUS OMNIPRÉSENT.

Les paysans qui reste, les ouvriers, les chômeurs, les personnels soignant, etc., deviennent les miséreux du 21è siècle qui regardaient des spectacles crétins à la télévision, à partir des années de la disparition des cinémas de quartiers dans les grandes villes, soit des spectacles qui reflétaient le boboisme ou le bourgeois de la mégapole jacobine républicaine, soit des spectacles fabriqués par les studios de télévision situés à Paris (rue Cognac-Jay et aux Buttes Chaumont). Mais de nos jours, ça bouille dure, la fièvre est arrivée. Le pouvoir de l’État jacobin français est en train, enfin, de perdre : IL N’ARRIVERA PLUS JAMAIS À DOMINER LES PEUPLES COMME IL LE FIT PENDANT ET APRÈS 1789. ET JE REMONTERAIS MÊME JUSQU’À AVANT L’ÉTATISME D’UN CLOVIS, PUISQUE MACRON 1ER PARLA DES GAULOIS « RÉFRACTAIRES » (envers Jules César… envers l’État, ces Gaulois qui détestaient l’État et sa chefferie qui va avec).

L’État ment tellement qu’il veut « lutter contre les fausses informations », bref : le monde à l’envers !
La pression fiscale de la fumisterie nommée d’un nom digne de technocrates d’école d’administration : « transition écologique » et qui tombe sur le paletot des yellow, est un conte de « grandes personnes » détenant les clés du coffre à bouffe !
Quand l’État et ses serviteurs sont incapable de discuter ou opinioner avec son peuple, il avoue sa stérilité, il avoue son mensonge. En fait il suffit D’UNE OPINION BIEN PLACÉE POUR QUE TOUT S’ÉCROULE.
Pourquoi l’État est si paranoïaque dans la censure, POUR TOUT CE QUI EST ESSENTIEL (ET LE COUP DES GAZ EN CHAMBRE ÉTAIT ESSENTIEL DEPUIS L’INVENTION D’ISRA£ËL) aussi bien chez les monarchistes que chez les républicains ? Parce qu’un seul débat ou une seule opinion contradictoire annule des tombereaux des débats et d’opinions que le capital croit avoir totalement cloitré et maîtrisé : voir le conte d’Andersen : Les habits neufs de l’empereur, qui résume bien ce fait d’opinion, et l’enfant qui remet en cause toute l’énorme mystification illusion et imposture de la société de cet empereur, donc de l’État.

En fait, les paletots yellow me font penser au retour de l’époque de Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux) et aux prêtres-ouvriers d’avant Vatican II, donc au retour des simples ouvriers dont nous n’entendions plus parler après les périodes 1968-1975 triomphe des bobos-bourgeois dit de « la gauche ». Cependant ces « nouveaux ouvriers » sont très diversifiés conformément à la diversité chère à la capitaliste Union européenne, mais surtout conformément à notre époque où tout se bouscule à grande vitesse à cause de cette démocratie de marchands du monde hôtel ou des nomades d’avant un Jacques Attali.
Se rappeler que le capitalisme récupère ou bouffe tout, aussi bien les paletots yellow que vous et moi. Il voudra donc récupérer sa réforme chère à Macron et à tous serviteurs de l’État. Si une guerre civile surgit en France, ce sera que la réforme rêvée par l’égo des serviteurs l’État deviendra impossible.
Mai 1968 est la période où la crise a frappé pour passer à la vitesse supérieure du capitalisme : visible dans la rue de Lévis à Paris tel que je l’explique sur la page : Le Faire/Fer et le social à la mode.

De nos jours le capitalisme est arrivé à la sénilité dans ses fondations mêmes : valorisation et son contraire.
Le prolétaire ou ouvrier des années 1830 se faisait exploité de, mettons pour un salaire de nos euros de : 200 euros et il se fait extorqué de 50 euros ; mais le prolétaire de nos jours étant plus productif grâce à la technologie, il va gagner nettement plus qu’en 1830, soit 1500 euros, mais sera extorqué de 1000 euros. Un ouvrier des années 1960 est 100 fois plus exploité que le même ouvrier et dans le même chantier en 1830. Évidemment l’ouvrier moderne va consommer : achat de sa maison, de sa télévision, de son réfrigérateur, de sa voiture, etc., on a donc un SPECTRE-SPECTACLE (voir les années du SALON DES ARTS MÉNAGERS, véritable spectacle que j’ai vécu plusieurs années de suite en y participant comme visiteur), ce renforcement du virtuel qui cache le fond du problème de l’ouvrier, qui en fait cache la réalisation de son Soi ou de sa Nature authentique.

1789, 1914-18 et sa « paroisse » la guerre de 1939-45 APPARTIENNENT À L’ARGENT ET À LA CITY DE LONDRES, DONC À L’ÉTAT, QUI NE POUVAIT QUE RACONTER LES MENSONGES SUR TOUT CES ÉVÉNEMENTS, CE QU’AVAIT BIEN PERÇU R. FAURISSON À PROPOS DE 1939-1945. LE POUVOIR NE PEUX QU’ENGENDRER DES MENSONGES, SINON IL NE SERAIT PAS LE POUVOIR !!! 1914-18 comme 1789 est LA CRISE DU CAPITAL, COMME DE NOS JOURS DE 2018-19, C’EST LA MÊME CRISE DU CAPITAL (tout est cyclique, en bon comme en mauvais). La Russie de 1917 était aussi en pleine crise du capital… et l’Angleterre voulait l’abattre (guerre commerciale ou partage des échanges…). 1918 c’est l’arrivée à maturation de la masse ouvrière européenne qui auparavant était la masse paysanne, cette masse massacrée par la boucherie de cette guerre mondialisée et jusqu’à nos jours (même en France ELLE PERDURE SOUS UNE FORME LATENTE, et le pouvoir étatique doit nécessairement le savoir).
L’opinion du nationalisme inventé par le pouvoir n’a ni engendré 1914-18 ni 1939-45 : on invente une cause après-coup de la crise du capitalisme (baisse du rendement des comptes en banques). L’Allemagne comme la Russie progressaient beaucoup dans leurs économies, ce qui ne plaisait pas à la City de Londres, donc icelle après déclenchement de la guerre contre l’Allemagne s’attaquait à la Russie. LA CITY DEVAIT TUER SES CONCURRENTS. Notez qu’en 1914 l’Allemagne était la première puissance européenne en énergie électrique (production-consommation), ses machines et son ingénierie étaient hyper modernes pour l’époque face au monde entier. L’Allemagne construisait la ligne de chemin de fer Berlin-Bagdad.

1914-18 est la réorganisation du partage mondiale du marché-marchandise de la City de Londres. Même coup pour 1919-45, ce ne sont pas les « fascistes » qui engendrèrent la guerre, c’est par un nouveau cycle la baisse des profits du capital. La guerre fascistes contre opposants est l’usine à prolétaires pour alimenter la chair à canon : surtout chair à canon qui va compléter les millions de morts dans l’institution économique étatique du Goulag, cet État dans l’État. On a donc un parallèle avec les actuels paletots yellow (le capital yellow, ce mot anglais désignant la langue mondiale du capitalisme, et le mot paletot désignant ce qui vous tombe sur le dos), et les latences de 1789, 1848, 1870, 1914, 1917, 1929-30, 1939, 1968, 2018. Les paletots ne sont pas fabriqués par les têtes d’œufs des partis politiques. ON VA DONC LES SALIR, LES DISCRÉDITER, SURTOUT LES INFILTRER (casseurs déguisés en policiers, tactique vieille comme l’État engendré après la catastrophe du Néolithique et le départ de la voie de l’Agriculture). Et des médias-mensonges porte-voie du capitalisme vont parler de février 1934 ! À cette époque le capital est malade : 1929 aux USA, affaire Stavisky, l’État français est compromis jusqu’à l’os, et surtout jusqu’à l’os judéo-maçonnique spéculum modèle Grand Orient de France puisque la République, c’est le GODF (comme ceux FM le disent, dans des documents saisis) !

Les ouvriers de 1934 manifestaient à Paris, comme les paletots yellow (PY), tant leur désespoir face au chaos capitaliste était aussi grand qu’en 2018. En février 1934 nous avions l’Action Française, les Croix de Feu (le colonel de La Rocque, résistant à la City de Londres). Des fascistes, des anarchistes, des royalistes, des trotskistes, des stalinistes gueulaient tous : « A bas les voleurs ! ». Le régime républicain étant à bout, il va construire son média-mensonge nommé « anti-fascisme », alors qu’il n’y a pas de cause. On endoctrine donc les masses des Français par orientation sur un supposé « danger fasciste » qui n’a aucune cause, AFIN DE TUER LA LUTTE DE CLASSE DE 1936, POUR ENRÉGIMENTER LES MASSES DANS LA GUERRE DE 1939-45 (en quelques semaines de 1939 il y eut plus de 100.000 Français tués).

La récente commémoration de 1914-18 par le macronisme, a pour cause de dissimuler la réalité du déclenchement de cette première et seconde guerre mondialisée. LA CAUSE EST EFFACÉ, PARCE QU’IL FAUT RÉÉCRIRE SELON L’EGO-OPINION DES CANCÉREUX DU POUVOIR, LÀ ENCORE ROBERT FAURISSON AVAIT VU JUSTE SUR LES MENSONGES ÉTATIQUES OU DU POUVOIR CAPITALISTE.
Ah les méchants fascistes, les méchants populistes ou nationalistes ! NON ! LA CAUSE DEPUIS DES MILLÉNAIRES C’EST L’ARGENT, DONC L’EGO QUI INVENTA LA VALEUR (on ne peut faire ni guerre ni révolution sans argent…).

La France de Clovis n’existe plus depuis 1815, la monté de l’Empire anglo-américain prend désormais la relève pour aboutir à l’USionistan que nous connaissons (le washingtonisme parasité depuis 1948 par l’Israël des Rothschild). La guerre de Cent ans se faisait entre la France et l’Angleterre, puis cette même guerre entre les deux royaumes se prolongea pendant 330 ans (jusqu’au Traité de Paris), la France fut comme expulsée de l’Amérique du Nord. Ensuite, la France est confronté à la dictature commercial de la City, et par là-même la France est soumise aux familles Rothschild devenues par les guerres abondantes les premières Couilles en Or du monde. Oui, depuis 1815 la FRANCE N’EXISTE PLUS, ELLE EST UNE PROVINCE DU MONDE ANGLO-SAXON ET DE LA CITY DE LONDRES. La guerre de 1914-18 la France l’a faite pour le MARCHÉ ANGLAIS, idem pour 1939-45.

Le washingtonisme veux faire comprendre à sa province française qu’elle ne peut pas ou ne doit pas avoir d’échanges commerciaux avec les méchants Russes et le méchant Poutine (d’ailleurs lui aussi soumis, en partie, à la City). Voir aussi le délire américano-israélien du nucléaire iranien, qui reprend le même délire sur les « armes de destruction massive » irakienne, et toutes les entreprises françaises présentes sur ces pays doivent le quitter parce que l’Empire du washingtonisme l’a ordonné.
L’économie des racailles de banlieue, ces supermarchés de la drogue si nécessaire à l’économie mondiale, donc à la City, ne peut ainsi qu’être salvateur pour le régime républicain : LE RÉGIME A DÉSIGNÉ SON ALLIÉ (en acquittant récemment une racaille de banlieue agresseur de Fric/Flic). Rappelez-vous de l’affaire Théo. Hollande ne va pas voir un ouvrier, mais il va voir Théo, fils d’une famille de trafiquants, et « une pauvre victime » de Fric/Flic trop zélés.

Le régime républicain à travers ses médias nous enseigne qui sont les amis de la république et qui sont ses ennemis. Évidemment les PY sont des ennemis du régime, PARCE QUE LES PY LEUR FONT PEUR (les PY sont le genre de même HYDRE À 10.000 têtes, c’est pour cela que le média-régime réclame des têtes, des informations, entendre des PORTES-PAROLES, pour mieux isoler et diviser… Les PY vont se transmuter en des THÈMES ET VARIATIONS MULTIPLES ET SUR UNE LONGUEUR DE TEMPS IMPORTANTE (ça aussi ça fait peur au régime et surtout au capitalisme). MAIS 10.000 ANS D’ÉTAT ET DE VOIE D’AGRICULTURE ET DE SON MERCANTILISME : ÇA SUFFIT !!!

CENSURE : CE QUI PAR ESSENCE CACHE LE FAUX OMNIPRÉSENT. LA CENSURE D’ÉTAT VOUS PREND POUR DES IMBÉCILES, ELLE VOUS RABAISSE, ELLE VOUS DIT LÀ OÙ VOUS DEVEZ ALLER, ELLE VOUS CONFORTE, ELLE VOUS INFANTILISE (notamment technique du NKVD de l’URSS). Le Vrai n’a pas besoin de se cacher ni de partir en guerre contre ceux qui disent que « c’est pas vrai ». De plus, aucun pouvoir n’est capable de comprendre que LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU, ce qui effectivement laisse la porte ouverte à tous les mensonges possibles produit par les cancéreux du pouvoir.
Donc il y a censeur quand le Vrai est incapable de se déployer, ce qui rejoint la première citation en début de page, où sous la tyrannie de l’opinion aucun gouvernement ne peut accorder à chacun le droit de ne pas être d’accord avec les décisions qu’il prend ; ainsi il faut que l’État mente en permanence, sinon il ne peut vivre.
« Croire à l’histoire officielle, c’est croire à des criminels sur parole », disait si justement Simone Weil. La vérité officielle est par essence MENSONGE : le faux interdit au Vrai de se manifester, rejoint alors nécessairement L’INTERDICTION DE LA RÉALISATION DU SOI OU SIMPLEMENT LA LIBÉRATION. Aussi je qualifierait Robert Faurisson de RÉALISÉ.
DONC LA VÉRITÉ DÉPEND DE L’ÉTAT ET DE SON RÉGIME RÉPUBLICAIN (renvoie aussi à l’éducation-endoctrinement des enfants). L’ÉTAT C’EST DIEU ; LE TRIBUNAL DE NUREMBERG ET DES WINNERS AU POUVOIR C’ÉTAIT DIEU.
IL NE PEUT PAS EXISTER DE VÉRITÉ OU CONNAISSANCE AU SEIN DE L’EGO OU MENTAL HUMAIN, QUI PAR ESSENCE CALCUL.

L’ÉTAT NE PEUT QU’ÊTRE PAR ESSENCE MENSONGE ET TUEUR DE LA LIBÉRATION OU CONSCIENCE INFINIE.
À partir de 1945, l’État invente une production de mensonges officielles qu’il appelle « des faits » ou « vérités ». L’État est un MENSONGE DE CLASSES (plus simplement : sous tyrannie de l’opinion : celle est différentes catégories de salariés ou groupes sociaux). L’INQUISITION EST UN MENSONGE SOUS OPINION, LA POSSESSION PAR L’EGO. CELUI QUI VEUX FAIRE AVALER SA VÉRITÉ VEUT BOUFFER OU POSSÉDER L’AUTRE : SA VÉRITÉ DEVIENT UNE VÉRITÉ OBLIGATOIRE, ET EN PRISON OU AU GOULAG CELUI QUI NE LA RESPECTE PAS. VOILÀ CE DONT L’EGO EST CAPABLE. Cette vérité républicaine qui avoue elle-même qu’elle est incapable de discuter, comme en ce moment de PY. On a voulu faire taire Robert Faurisson parce que l’État était incapable de lui répondre (rejoint aussi la première citation en début de page).
Depuis 1945, du CRIF, à l’ultra-gauche, et au régime républicain, la vérité officielle de 1945 est la même. Comment est-ce possible ? PARCE QUE L’EGO BOUFFE TOUT, SURTOUT COMME DANS L’ÉTATISME OÙ L’EGO EST CANCÉRISÉ PAR LE POUVOIR.

RAPPEL : SATYAN NASTI PARO DHARMA (Il n’y a pas de RELIGION supérieure à la VÉRITÉ), et bien plus que la monarchie ou la vérité était censée être détenue par l’Église, c’est maintenant le régime républicain qui remplace cette Église-Vérité (séparation Église-État de 1905) ; Vincent Peillon avait le mérite d’être clair là-dessus quand il parlait de « religion républicaine » ou « foi laïque ».
Bref, L’ÉTAT INVERSE TOUT : ce qui est vrai devient faux et ce qui est faux devient vrai.

OUI, LA LIBERTÉ N’A DE SENS QUE SI C’EST LA LIBERTÉ DE TOUT DÉRANGER, COMME LE CHRIST-JÉSUS OU N’IMPORTE QUELS RÉALISÉS POURRAIENT LE DIRE. BHAGAVAD-GÎTA, chapitre 18, Verset 17 : CELUI QUI EST DÉLIVRÉ DU SENTIMENT DE L’EGO, DONT LE MENTAL N’EST PAS CONDITIONNÉ, CELUI-LÀ, MÊME S’IL DÉTRUIT TOUS LES MONDES, NE TUE PAS, PAS PLUS QU’IL N’EST ENCHAÎNÉ PAR LES CONSÉQUENCES DE SES ACTIONS. Même paroles chez Jabir : « Réveillez-vous/Toujours en guerre », c’est-à-dire que la guerre d’Instant en Instant se poursuit CONTRE LE MENTAL, L’ACTIVITÉ MENTALE EST LA CAUSE DE LA SOUFFRANCE ET SA CESSATION APPORTE LA FÉLICITÉ. L’IGNORANT OU LE POUVOIR EST PRISONNIER DU FILET DE SA PROPRE POSSESSIVITÉ, le « c’est à moi », ou « c’est la vérité » et c’est la catastrophe et le malheur. (Vasistha).

Si F. Hollande s’usait très vite, l’ambassadeur de l’OTAN, E. Macron s’use à la vitesse des bites informatiques… Je doute qu’il finisse sa location de l’Élysée !

« Macron démission », « dissolution de l’Assemblée nationale »
, etc., autant de slogans des PY en EXTRÊME DANGER D’UN RÉFORMISME DE LEUR PRISON : vouloir plus de ceci ou de cela dans sa cellule, ou vouloir qu’elle soit repeinte en jaune, ou vouloir des élections ! D’ailleurs certains serviteurs du régime comme un Gattaz parle de cette peinture de la cellule de prison, il dit « créer de la richesse » (de la croissance capitaliste), et « créer des entreprises », donc pour engrosser les banques de la City de Londres.
 
À BAS L’ÉTAT ET SON BUSINESS DÉMOCRATIE DE LA CITY DE LONDRES.
IGNORER LE RÉGIME RÉPUBLICAIN ET SA DÉMOCRATIE CAPITALISTE : LE CONTACT EST LA CAUSE DE TOUS LES OBJETS ET PAR CONSÉQUENT D’OPINIONS ET DE L’APPARENCE DE CE MONDE, ET DONC DE LA SOUFFRANCE.
L’ABANDON DU CONTACT [ET DONC D’ÉCHANGES ou TROC] EST LA LIBÉRATION (dit Vasistha dans Le Yoga Vasistha. Il dit aussi que le contact est le conditionnement mental pollué, dans lequel l’opinion comme goûts et son contraire prennent naissance envers les objets ou opinions du monde. Une fois abandonné [le Renoncement ou Putréfaction] ces opinions à aimer et à détester, le mental est purifié et on se libère. L’humain n’est plus affecté par la douleur et le plaisir, la fortune ou le malheur).
Les paletots yellow n’ayant pas de revendications claires, ÇA FAIRE PEUR AU RÉGIME RÉPUBLICAIN PARCE QU’IL NE PEUT PAS CALCULER, IL NE PEUT PAS AVISER CONTRE LA SPONTANÉITÉ, et c’est la PANique parce que le régime ne peut pas reconnaître l’ADN des PY (il ne peut pas, ou fait semblant de ne pouvoir identifier ou big brotheriser l’essence du mouvement des revendications) ; il n’y a pas de représentants clairement désignés chez les PY. S’il y avait de vrais représentants des PY, le régime républicain pourrait les avoir À L’USURE ET LA FATIGUE DE L’OPINION EN DES DÉBATS-OPINIONS À L’INFINI.
LA FORCE DES GILETS JAUNES C’EST SON ASPECT SPONTANÉ, PARCE QU’ILS NE CALCULE PAS, CHOSE RARE À NOTRE ÉPOQUE DES « LUMIÈRES » ET DE LA « RAISON » CHÈRE AU RÉGIME, ET CELA LUI FAIT PEUR.
AINSI,
- NE JAMAIS SE LAISSER ENFERMER DANS UNE REVENDICATION DÉLIMITÉE.
- NE JAMAIS ACCEPTER DE PORTE-PAROLE (je renvoie à ce qu’en décrit très bien le petit livre de 1922 de Fernando Pessoa : Le banquier anarchiste, où il expose clairement ce qu’il se passe avec les « portes-paroles » et les groupes de revendications qui deviennent encore plus tyranniques que les tyrans eux-mêmes contre lesquels ils étaient censé combattre…). Dès qu’il y a des portes-paroles, le chaos au sein des groupes leur devient fatal.
Donc uniquement un mandataire précisément désigné pour chaque projet clairement établi. Car tout porte-parole est déjà un chef ou un mini président étatique.
La LIBÉRATION CONTRE LE POLITISME MORTIFÈRE ET CONTRE L’ÉTAT ne peut passer QUE PAR CHACUN DE NOUS, LE VRAI PEUPLE ROI, LE PEUPLE COMME L’EMPEREUR JULIEN, CONTRE LE POLITISME QUI VEUT FAIRE REPEINDRE LA CELLULE DE LA PRISON DU SERVAGE CONTEMPORAIN. (Faire repeindre la cellule de prison ou faire des « réformes » dans la bouche des serviteurs du régime c’est kif-kif).


Notes.
1. Cette linéarité évolutionniste du progrès et de sa « croissance » de la City de Londres qui amena la société de consommation est la conséquence directe : la destruction des âmes ET LA ZOMBIFICATION DES HUMAINS. Avant la re-découverte de l’électricité et l’éclairage à la « lampe électrique », les gens savaient se distraire, avec par exemple les ombres projetées sur les murs qui constituaient un exercice d’imagination, que la technologie moderne a bien-sûr supprimé. On s’amusait à composer des tableaux avec les mains. Aujourd’hui où la lumière électrique brille 7 jours sur 7 et 24h sur 24 et pendant l’année, il n’existe plus aucune ombre, plus aucune « mauvaise herbe » ; il ne subsiste que la lumière qui fera certainement plaisir à tous les philosophistes du siècle des lumières et à tous les Fric/Flic de l’État ! Lumières que l’on retrouve dans le cinématographe, aujourd’hui « digitalisé », et qui laisse le mental zombifié : le fameux confort ou zombification civilisationnel. Cela se retrouve bien-sûr dans les jouets pour enfants. Il est loin le temps où on inventait ses propres jouets, dans lesquels l’imagination enfantine intacte faisait des merveilles, ce que j’ai personnellement expérimenté car mes parents étaient pauvres, et mes Noëls étaient parfois complétés par les cadeaux de la femme du riche patron chez lequel travaillait ma mère comme secrétaire.
Que dire alors de ces immenses salles de pierres des châteaux du Moyen-Âge éclairées par de faiblardes torches ou lampes à huiles projetant des ombres inquiétantes sur les murs de pierres, à cela ajoutez le son des hiboux, et on invente le meilleur scénario de Hollywood ! Mais si l’atmosphère où pouvait vivre un châtelain dans un confort était primaire, que penser de la vie des pauvres paysans, dans leurs cabanes groupées autour du château ? Hyacinthe Dubreuil que je cite souvent à vécu son enfance avec ses parents dans ce genre de masure où il est né.
Cet « ancien temps » a été effacé, tabula rasa, par la guerre de 1914-18, et bien plus efficacement que le coup d’État bourgeois capitaliste de 1789, ce que ne pouvait que confirmer Hyacinthe Dubreuil.

2. Évidemment il ne s’agissait pas comme en mai 1968 avec le « Il est interdit d’interdire » inscrit sur des murs parisiens, de propager et encourager une sexualité mortifère car exaltation du corps-ego et de sa possession, et de la souffrance qui va avec !!! Porte ouverte à la marchandisation des bébés avec les PMA, GPA, etc., PORTE OUVERTE À LA SOUFFRANCE.
« Il est interdit d’interdire » voulait dire que l’État ne peut pas empêcher que l’on découvre ses mensonges par essence.
 
 

Dernière mise à jour : 02-12-2018 02:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >