Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La démocratie n’est pas viable
La démocratie n’est pas viable Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-12-2018 20:51

Pages vues : 850    

Favoris : 126

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anus, Artifice, Babel, Banques, Blanc, Capitalisme, Chimère, Christ, Démocratie, Désir, Dictature, Dieu, Dieux, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Fléau, Forêt, Fractale, Gratuit, Guerre, Information, Instant, Jaune, Julien, Liberté, Lumière, Médecine, Mental, Messie, Mondialisme, Ouvrier, Païen, Pays, Paysan, Pierre, Ptah, Raison, Rien, Religions, République, Révolution, Sagesse, Saint, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Thermodynamique, Univers, Vase, Vide, Volonté, Yokaï

 
pyritcarrebepai-gallu440.png
 
La démocratie n’est pas viable
elle fonctionne par conflits d’intérêts ou OPINIONS.
Elle est condamnée à la frustration permanente
et aux frictions par ses propres limitations,
comme la « libre pensée » née avec la Renaissance,
la Réforme, Galilée, l’imprimerie, et ce besoin
d’étudier la matière selon uniquement
l’intellect et ses cinq sens, donc par opinion,
calculs, et ainsi libérée de la théologie
de la métaphysique.
La démocratie a effectivement conduit à la
liberté des opinions personnelles et ainsi à
l’amplification de l’ego qui donnera le coup
d’État de 1789.

Mais cette liberté de pensée en prenant le pouvoir
politique va se nier du même coup. Elle est obsédée,
paralysée dans le consensus de cette mode du social,
ôtant toute construction stable dans un quelconque
gouvernement politique, construction stable qui,
jusqu’alors, résidait dans l’essence métaphysique
du pouvoir royal, dont la prise de conscience s’est
éteinte avec les Croisades et Saint Louis et la montée
en puissance du capitalisme.
Le coup d’État de 1789 a été ainsi, à la fois,
l’accouchement d’un processus amorcé sous Saint Louis,
qui arriva à maturité à la Renaissance avec effet de
1789 jusqu’à nos jours.
 
 
Si la démocratie c’est le partage, ce qui firent effectivement les Premiers Chrétiens, alors depuis 1789 pourquoi les riches ne partagent-ils pas avec les pauvres, comme cela il n’y aurait ni riches ni pauvres ??

Page dédiée aux Frères et Sœurs GILETS JAUNE DE COULEUR ET À LEURS JEUX.
 
 
En triomphant, la libre pensée ou liberté d’expression signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour un gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Le vrai pouvoir du peuple ne peut fonctionner que par démocratie DIRECTE, et non comme depuis 1789 par démocratie représentative, à savoir une cuisine de régimes d’assemblée, avec en souterrain le pouvoir d’une judéo-maçonnerie telle le Grand Orient de France, pépinière à membres du gouvernement de ce régime républicain issu de 1789.

La démocratie construite sur l’OPINION ne peut que MENER À DES CONFLITS PERMANENTS.
OPINION (définition selon Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux) : l’opinion est toute construction de l’Être en soi issue de l’expérience de l’existant, donc à partir des cinq sens formant le mental. « Dans cette vision, aucun doctrine ne peut être immuable parce qu’elle a sa source dans le temps. C’est pourquoi la doctrine communiste [et républicaine] est perpétuellement fluante, souple, se pliant aux circonstances. […] Ainsi, le communisme ne fait que conduire à ses dernières conséquences logiques le règne de l’opinion, aboutissant à une religion et une mystique renversée, en creux, au renoncement volontaire de l’homme à sa liberté propre [une liberté qui n'existe plus que dans le pouvoir d'achat] ».

« En vérité, tout régime démocratique, construit par définition sur la base de l'opinion, ne peut subsister que s'il s'en débarrasse. Car l'opinion, en tant que phénomène de pensée, n'est valable que comme hypothèse de travail, n'est pleinement légitime que pour l'étude de la matière et de la physiologie. Une opinion n'est jamais absolument celle de la veille et sera différente le lendemain, elle est le centre de gravité d'une série d'impressions successives, et toujours instable pour peu que l'homme soit d'esprit logique et toujours prêt à réviser son jugement. Toujours, sauf lorsque elle s'extrapole et prend valeur d'axiome métaphysique intangible et immuable à travers les temps. Aussi toute opinion est de gauche à sa naissance, de droite et réactionnaire par rapport à celle qui la suit. Cela est vrai et constitue un processus absolument général de l'évolution des pensées individuelles.

Processus que la dialectique matérialiste et historique prétend imposer à des groupes, à une nation et finalement au monde entier qui devrait alors se comporter comme un individu unique, comme n'étant qu'un seul corps physique, un seul corps intellectuel, un seul corps spirituel, ces trois corps n'en faisant qu'un, engendré d'un principe unique la matière. Chaque individu ne serait qu'une cellule de ce corps. Singerie du Corps mystique ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).

L’intellect primaire ne sait pas comment discuter, IL SAIT SEULEMENT COMMENT DÉBATTRE, et dans ce mot il y a battre, donc pouvant amener de la violence. CAR UN DÉBAT EST UN COMBAT, COMME EN CE DÉBUT DE DÉCEMBRE 2018 (mai 1968 d’hiver…), CAR CET INTELLECT DOIT GAGNER À TOUS PRIX, quel que soit le degré, aussi minime soi-il, auquel il est concerné. Au lieu de chercher à extraire le maximum de la signification des formulations d’autrui, l’intellect primaire cherche à réfuter tout ce qu’il entend. Le terme « intellect primaire » peut se retrouver aussi chez des personnes d’un haut niveau culturel. C’est comme l’éducation et la médecine allopathique, et surtout en politique : s’intéresser uniquement aux effets ou symptômes en oubliant les causes.

« L’intellect qui rayonne à partir du Verbe [du Soi] ne connaît virtuellement aucune contrainte. Par contre, personne n’est plus sectaire qu’un libre penseur rationaliste qui ne connaît que l’opinion, parce que toute idée tenue pour « vérité », à tort ou à raison, constitue un dogme et en joue un rôle. Or, les opinions, si proches qu’elles soient, sont toujours contradictoires par quelque côté ; elles ne peuvent être tenues, légitimement, que pour des hypothèses de travail analytique de la pensée en vue d’une synthèse [ici Coulonval donne l’apparence de se planter car même une synthèse ne peut qu’être une opinion de plus, ce que confirme Ramana Maharshi à l’entretien 427 : « Cherchez celui qui voit. Établir une synthèse signifie engager le mental DANS D’AUTRES POURSUITES [donc encore par opinion]. CE N’EST PAS LA VOIE DE LA RÉALISATION [du Soi] ». Bref, Coulonval ajoute tout de même que la SYNTHÈSE N’EST EN AUCUNE FAÇON UN JEU DE PUZZLE QUI CONSISTERAIT À EMBOÎTER L’UN DANS L’AUTRE TOUS LES RÉSULTATS ANALYTIQUES. C’EST POURTANT CETTE ERREUR QUI CONDUIT À LA CONFUSION DU GÉNÉRAL [MONDIALISME, RÉGIME RÉPUBLICAIN] ET DE L’UNIVERSEL ». En conclusion Coulonval ne fait pas d’erreur quand il parle de synthèse et parce que son unique livre porte le titre de Synthèse et Temps Nouveaux.

Coulonval ajoute que le général n’est qu’une opinion d’opinions, le centre de gravité de toutes les opinions particulières [soit la pensée unique actuelle], et c’est ce centre [Super Égrégore, dogme, Loi] que prétend définir le principe de la majorité du corps électoral. Il tend à jouer le rôle de l’universel, à s’ériger en dogme oppresseur de la minorité [dualité winners-losers]. C’est pourquoi personne n’est plus dogmatique, plus sectaire qu’un libre penseur [voyez par exemple un dentiste de Marseille très présent sur l’Internet…] et que le principe républicain prend nécessairement à sa maturité la forme de la dictature et réclame la suppression morale et métaphysique des minorités qui sont rejetées en enfer [par le principe de la puissante et inquisitoriale Laïcité à la française judéo-maçonnique d’un GODF] ».

LE CULTE DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION A FABRIQUÉ LE DÉSIR D’UNE UNITÉ D’OPINIONS, ET CE DÉSIR, DANS SES PROFONDEURS, NE VIENT PAS D’UNE VOLONTÉ DE SUPRÉMATIE INTELLECTUELLE, MAIS D’UN BESOIN SPIRITUEL DE TROUVER LA VRAIE PAIX, LA VRAIE LIBERTÉ DANS LA COMMUNAUTÉ HUMAINE, QUI CHERCHE SA SATISFACTION, SON CONFORT, PAR DES VOIES FAUSSES. Ici nous retrouvons le Paradoxe de la Réalisation du Soi (1). Le sursaut désespéré des gilets jaune de couleur renvoie directement à cette ANTI-LAÏCITÉ : LA RECHERCHER EXISTENTIELLE D’UN CENTRUM CENTRI, OU CENTRE IMMUABLE. LA LAÏCITÉ OU L’ATHÉISME N’A JAMAIS ÉTÉ QU’UNE FORME DE RELIGION PUISQUE L’ÊTRE HUMAIN EST PAR ESSENCE UN HOMO RELIGIOSUS. C’EST POURQUOI LA DÉMOCRATIE CONSTRUITE SUR L’OPINION NE PEUT PAS FONCTIONNER.

Pour être créative ou Vraie énergie, et pas la violence de l’énergie de la thermodynamique (dynamite…], une simple loi ou règle ne peut qu’être basée non pas sur un conflit comme avec la démocratie-opinion, MAIS SUR L’AMOUR (2) OU COOPÉRATION, non pas sur des intérêts et surtout de l’argent et des problèmes de ventre et de bas-ventre (les salaires) MAIS SUR LES DEVOIRS. Le calcul, les mensonges et la ruse étant les outils de l’ego, ils ne peuvent en aucun cas être les outils du sacrifice, du service et du devoir. L’envie ou désir, la violence et la haine, le mensonge et la malice ne peuvent pas être charitables, ils sont négativité et impuissance, et aucune forme de système étatique qui les incitera ne pourra faire un pays harmonieux ou vivant.
UNE POLITIQUE EFFICACE NE PEUT VENIR QUE D’AU-DESSUS, DONC AU-DESSUS DE CETTE LAÏCITÉ ET DÉMOCRATIE MARCHANDE ISSUES DE LA CITY DE LONDRES.

TANT QU’EXISTERA LE « SERVICE AUX AUTRES » DES TALMUDISTES, CES MISÉREUX DE L’USURE ET QUI ONT À L’USURE LES ÊTRES HUMAINS (voir le « petit coq » de l’infatigable Rav Ron Chaya), donc tant que les humains attendrons les fruits de leur travail, soit leur SALAIRE (sale air), l’usure nous aura tous à l’usure. Pour être libre chaque Faire/Fer s’il ne veut pas rouiller doit être LIBRE DE TOUT ATTACHEMENT, c’est aussi le principe du Yoga Vasistha, c’est aussi celui des Premiers Chrétiens.

L’usure est une abomination talmudique, UNE VIRTUALISATION DE L’ARGENT, VIRTUALISATION DEVENUE ELLE-MÊME VALEUR (d’échange, de troc), car nous n’avons le droit de travailler QUE PAR ÉGARD AU TRAVAIL, LE JUSTE NÉCESSAIRE. NOUS N’AVONS PAS DROIT AUX FRUITS DU TRAVAIL. LE DÉSIR DES FRUITS DU TRAVAIL NE DOIT JAMAIS ÊTRE NOTRE RAISON DE TRAVAILLER. CEUX QUI TRAVAILLENT EN ÉGOÏSTES SONT DES MISÉRABLES. TRAVAILLER POUR DES RÉSULTATS NE PEUT QUE PRODUIRE DE LA MISÈRE (pollution, violence, etc….).

Dans cette civilisation sous dictature de la City de Londres, l’HOSTIE c’est le travail ou service à principe devenu sacramentel : ce n’est plus le travail MAIS SA RÉMUNÉRATION QUI EST DEVENUE L’HOSTIE ET LE POUVOIR D’ACHAT.
CHER(E)S FRÈRES ET SŒURS HUMAIN : L’ÊTRE HUMAIN ET L’USAGE DE SON ‘JE’-‘JE’ EST SACRÉ, L’ORGANISATION INDUSTRIELLE DE LA COMMUNAUTÉ HUMAINE NE L’EST PAS ; LA LAÏCITÉ NE PEUT QU’ÊTRE MERCANTILE. Il y bien longtemps déjà et pour faciliter la vie des humains, le commerce a été inventé POUR L’HUMAIN alors que depuis au minimum Saint Louis, C’EST L’HUMAIN QUI A ÉTÉ INVENTÉ POUR LE COMMERCE (voyez le Graal « pouvoir d’achat » vendu par le régime républicain).

RAPPEL : aucun être humain ne peut en posséder un autre : en acte, en parole, en pensée. Car tout être humain EST SINGULARITÉ, SEUL, IDIOTÈS ou ORIGINEL. La possession ou « propriété » est encore une invention du mental de l’humain. Seul une loi de l’humain ou son opinion peut inventer la possession : posséder SA maison, SA voiture, SA femme, SES enfants, SA santé, SON boulanger, SON député, etc. Or en tant que Singularité, PERSONNE NE POSSÈDE JAMAIS RIEN (vous n’emportez pas dans votre tombe votre smartphone ! et même si un employé des pompes funèbres en dépose un dans votre cercueil, vous ne pourrez pas vous en servir !).
Étant Singularité, comment un être humain peut-il s’unir à un autre, ou comment peut-il passer un contrat avec un autre, c’est-à-dire opinioner avec un autre ? Intellectuellement il n’y a aucun contrat à passer ; du point de vue physique, donc SOCIAL, donc DE SURFACE, le contact de surface est seulement juxtaposition et AUCUNE ILLUSION DE PÉNÉTRATION NE PEUT JAMAIS ALLER PLUS PROFOND QUE CES SURFACES OU COUVERTURE SOCIALE.
Dans le social, quoi que nous fassions, nous trouvons toujours une surface ou couverture opposée à une autre surface ou couverture du social. Ainsi chacun de nous étant Singularité est totalement séparé ET IRRÉMÉ-DIABLEMENT SEUL.
CEUX QUI PARLENT DE DÉVOUEMENT OU DE « RENDRE SERVICE » OU QUI JOUENT LES « SAUVEURS » SONT CANCÉRISÉS PAR LE FORME SUPRÊME DE L’ÉGOÏSME (rejoint possiblement la forme de paradoxe décrit plus haut). Étant Singularité, comment voulez-vous vous « dévouer » (à un extérieur quelconque) ?

[En haut de page : drapeau imaginaire des Gaules, avec au centre ce qui RASSEMBLE ou HARMONISE : LE BLANC DE L’INSTANT harmonisant les différentes provinces. Drapeau qui imite une Pyrite de Fer construite à partir d’un triangle équilatéral]


Notes.
1. Paradoxe de la Réalisation du Soi : « En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler [à le pointer, à le Pour-Voir], cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l‘instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même ».
De la même manière, « Y a-t-il quelqu’un qui ne soit pas conscient de lui-même ? Chacun connaît le Soi [ou l’Instant], et pourtant ne le connaît pas. Étrange paradoxe ». (Réf. Ramana Maharshi, entretien 43).
Et à l’entretien 78 : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ [ou ego] et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la Réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ».

2. AMOUR : ce mot ne peu que signifier LA DISPARITION DE L’EGO ET LA PURETÉ DU MENTAL, car l’amour uniquement physique ou sentimental est la parfaite manifestation de L’ARTIFICE de l’ego, de plus TRÈS VIOLENT (pénétration, viol, succion, etc., et meurtre par amour).
Amour signifie GRATUITÉ.
 
 

Dernière mise à jour : 08-12-2018 21:27

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >