Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Yahvé représentant de commerce talmudique
Yahvé représentant de commerce talmudique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-02-2019 22:12

Pages vues : 495    

Favoris : 74

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Apocalypse, Banques, Béton, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Cul, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gratuit, Humain, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Pagan, Panique, Paradis, Pierre, Plume, Porte, Puce, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Serf, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Toupie, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
armesfeu_messianismeprojection.jpg
 
 
Yahvé représentant de commerce talmudique
Il y en a qui s’émeuvent « d’actes antisémites »
ou de « l’incendie de la datcha d’un politicard »
en France mais ils oublient
QUE NOUS SOMMES EN GUERRE À MORT
du FÉCOND contre le STÉRILE

GUERRE YAHVÉ CONTRE SHIVA.
GUERRE DE LA RE-PRÉSENTATION CONTRE L’ÉNERGIE.
GUERRE DE L’HISTOIRE ou FICTION CONTRE LE RÉEL.
GUERRE DU DÉSESPOIR CONTRE LA VACUITÉ.
LA OUATE-CONFORT CONTRE LA PIERRE.


YAHVÉ-AGENT DE LA RÉPUBLIQUE A PEUR !

Page dédiée au démocrate élu Adolphe Hitler.
 
 
STÉRILE : ce monde de la Re-présentation, le Re impliquant la copie, le double, donc la dualité guerrière sujet-objet. En effet, le monothéisme dans les religions abrahamistes est fondé sur la RE-PRÉSENTATION : DONC DANS LE TEMPS : Moïse reçoit ses lois à tel endroit et telle époque, soit la révélation DIRECTE et PERSONNELLE de la divinité, ce qui va engendrer l’HOTC : Histoire-Opinions-Temps qui coule en même temps que sa VALORISATION si rémunératrice actuellement.

Le Yahvé des Hébreux-Juifs c’est HOLLYWOOD : une Re-présentation, soit une personnalité politique qui intervient sans cesse dans l’HOTC, et qui révèle sa « volonté » à travers des informe-ations : invasions, sièges, batailles, désordres, etc. Alors les faits historiques deviennent ainsi des RE-PRÉSENTATIONS de l’humain « face à Dieu » et par ce système les faits acquièrent une valeur, une CROYANCE que jusque-là ne pouvait leur assurer. Je fais référence ici sur la lumineuse étude et son chef-d’Œuvre de Mircea Eliade : Le mythe de l’éternel retour.

RE-PRÉSENTATION : Actualiser ou matérialiser l’espace, le fabriquer, comme l’individu qui observe le temps. DONC LIMITER L’ESPACE-TEMPS.

SHIVA : Être absolu et principale Énergie chez Ramana Maharshi. Shiva : Lumière, puis quand Elle-Il se développe et que le son s’y engloutit, Elle-Il devient le bindu (le Point). « Le but est de devenir plein de Lumière (tejomaya). Quant à la kalâ (la partie, elle est une partie du bindu » (R. Maharshi, entretien 70). Dans l’entretien 143 avec Paul Brunton, le Maharshi explique que le mont Kailâsa dans l’Himalaya est la demeure de Shiva. « Alors que la colline d’Arunâchala est Shiva Lui-même. Tout ce qui se rattacher à Sa Demeure doit aussi être là où Il se tient ».


Yahvé est la Re-présentation, Shiva est l’Énergie.

Dans la voie de l’Énergie, la bhâvana (conception, création mentale) peut porter sur la dissolution (laya) par fusion des éléments ou principes (tattva : vérités, essences). Le contemplation et l’imagination intense par le méditant de son identité à Shiva ou Soi, sa conviction intense que le Soi en lui n’est pas confiné aux re-présentations psycho-physiques ; bref, la formation de savoir pur a un double effet : pour le négatif le savoir dissipe les croyances et suggestions erronées, il dissolve les automatismes responsables de la dualité sujet-objet ; pour le positif, la répétition saturante du savoir opère une refonte de la dualité psychique qu’il reconditionne, afin de rendre effective la vérité de l’identité à Shiva jusque là intuitivement saisie par un grand discernement intérieur.

À force de tourner sans cesse le pouvoir d’attention, de focalisation sur les vérités spirituelles, à force de focaliser sur elles la tendance latente de la conscience-énergie, les Vérités ultimes qui jusque là étaient comme inexistantes et irréelles, vont s’imposer graduellement à la conscience dans leur réalité et se manifester à elle dans une totale clarté.
Mais l’acte d’imagination réalisatrice, même solide, n’est que le moyen provisoire d’intensifier l’énergie de compréhension, afin d’instanter la Science pure (envers de l’actuelle thermodynamique) rendant manifeste la pure Lumière du ‘Je’ et supprimant la représentation sujet-objet.
La bhâvana n’étant que provisoire, elle s’abolit à l’Instant où la conscience conceptualisante s’immerge, se fond dans la Conscience infinie. Dans cette immersion elle accède à la Réalisation de soi, la Réalisation du ‘Je’ absolu, permanence du Ici et Maintenant.

Re-présentation = méditer en prenant le corps pour objet et donc relevant de la voie inférieure, la bhâvana peut encore, au moyen d’une évocation stable et affermie de l’espace vide du corps, instanter la Vacuité illimitée ; elle peut enfin, par la contemplation intense fondre le ‘je’ ego dans le ‘Je’ du Soi : « Le ‘je’ et le « ceci » (la dualité créant l’espace entre le sujet et l’objet) apparaissent ensemble actuellement (donc dans le temps et en re-présentation). Mais le « ceci » est contenu dans le ‘je’. Ils ne sont pas séparés. Le « ceci » doit se fondre dans le ‘je’ et faire un avec lui. Le ‘Je’ qui reste est le vrai ‘Je’ », explique le Maharshi à l’entretien 626, concernant le contenu : vyâptam.
Ainsi la bhâvana exerce une induction mentale qui dégage la tendance indéfinie de la conscience des erreurs de connexion la perturbant dans la vie ici-bas. En ranimant sa vibration subtile originaire intérieure, elle restitue le flux de la conscience à son homogénéité transparente et à sa souveraineté native, donc pas besoin d’un étatisme et de son gouvernement qui fout le chaos partout.

Une fois que la conscience s’est libérée, au moyen de son absorption totale dans la Vacuité, des courts-circuits responsables de sa différenciation empirique, la bhâvana libère la puissance créatrice du CENTRUM CENTRI, laissant libre la Vraie Science : elle hausse alors la conscience jusqu’à Shiva. La bhâvana étant comme un pontife : un bac faisant traverser l’espace entre deux rives, le dynamisme instanteur mis en œuvre dans la bhâvana reconduit la conscience à sa Source, la Vraie Science, source de tout mouvement.

YAHVÉ C’EST TERMINÉ, car l’Orient devient le VRAI PEUPLE ÉLU comme le fut son ancêtre avant la division Occident-Orient, quand l’être humain était PLUS créateur que l’humain de nos jours qui se contente de conter et de se vautrer dans la Re-présentation de l’HOTC, se vautrer dans les fictions (dont certaines qu’il appelle « théorie du complot »). L’être humain originel était en permanence dans l’Ici et Maintenant, donc SANS HOTC, SANS HISTOIRE ; il était vraiment créateur (Vraie Science). De nos jours l’Orient rejette le dogme irréductible de l’existence ici-bas, en un sens (faux) cette irréductibilité est tenté par les Google-transhumanistes de manière totalement matérialiste ; l’existentialisme existe bien-sûr en Orient puisqu’il utilise le mot « souffrance » qui résume la vie ici-bas dans ce spatio-temporel. Seulement l’Orient n’accepte pas le destin de l’être humain comme définitif et inévitable. La Réalisation du Soi est destiné à dépasser la condition humaine de cette voie des 10.000 ans de l’Agriculture. C’est à cet égard seulement que l’on peut parler non seulement de LIBERTÉ, MAIS SURTOUT DE CRÉATION : LE VRAI HOMME AUGMENTÉ, CELUI QUI RE-TROUVE SA VRAIE NATURE, L’HOMME-DIEU OU AINSITÉ : Ni apparaître, ni disparaître, seulement « Je suis ce JE SUIS » ou immortalité, éternité du ‘Je’. Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Il m’arrive encore de désirer le retour au Néant, l’anéantissement du ‘Je’. Mais, écrivant cela, je m’aperçois que c’est impossible. Retour au Néant ? Mais on ne peut retourner « à quelque chose » qui, par définition, ne peut être le Néant, le Rien. L’anéantissement du ‘Je’ ? Mais ce ‘Je’ est la fine pointe de mon âme, par laquelle je suis une « personne », selon la définition qu’en donne Olivier Clément, par laquelle je touche Dieu, je suis Dieu. Pouvoir tuer mon ‘Je’, ce serait pouvoir tuer Dieu. Idiot, stupide ! Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source ». Les faux chrétiens ou créationnistes croyant en un Dieu extérieur à barbe blanche qui les auraient fabriqué ne peuvent pas voir les Orientaux qu’ils vont traiter de « païens » ; injure aussi nourriture égrégorienne que de traiter un Juif de « Juif ! » ou un Arabe de « Bougnoul ! ».

AINSITÉ : pouvoir affirmer en toute conscience : « Je suis Shiva », soit l’accès à l’AMBROISIE, ou à la PIERRE de la Réalisation constamment réitérée d’Instant en Instant, de son identité à la Nature Réelle du Suprême Shiva.
Le Réalisé ou Bienheureux doit réaliser méditativement les cinq modalités de conscience (les trois modalités naturelles ; jagrat [veille], svapna [rêve] et sommeil profond, ensuite les deux modalités mystiques : turya et turyatita, et traverser les six paliers de la Vacuité ; perçant alors les centres subtils (cakra) supérieurs et accéder à un VIDE qui va s’exténuant « au-delà de la triple Vacuité, il doit méditer le Grand Vide », c’est-à-dire oser plonger dans le firmament illimité et dénué de noms-les-formes, soit le SAINT CHAOS OU CONSCIENCE INFINIE.

À bas l’Histoire, à bas les événements historiques ces Big Data pollueurs du mental et fourbisseurs du temps (fourbisseur : celui qui nettoie et monte les armes blanches : l’armurier ; « arme blanche » portant bien son nom car EN CONTACT DANS L’INSTANT (homme-à-homme, même avec les projections de flèches) ; alors que l’« arme à feu » PROJETTE genre de la carotte « fin des temps » et se situe donc dans la thermodynamique si destructrice et si pauvre en énergie, la preuve : la mode à l’écologie, l’économie mondiale du pétrole, etc.).
ARME À FEU = MESSIANISME : le futur régénèrera le temps (en vision de géométrie euclidienne de la ligne droite ou évolutionnisme).
PROJETER : lorsque viendra le messie, le monde sera délivré de l’HOTC ou Histoire qui cessera, enfin, d’exister, et ce (« jour-là ») de façon définitive. Qui projette ? Le mental bien-sûr ! (surtout celui de l’élite ou des prêtres, les « élus-élites » et leurs « ismes »).

HISTOIRE = DUALITÉ YAHVÉ-SES SUJETS sous la poussée des Re-présentations ou problèmes politiques dans le temps (de l’histoire).

MON OREILLER DE PIERRE et sa Taie d’oreiller de Mousse.
 
 

Dernière mise à jour : 12-02-2019 22:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >