Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Touchez à un saint de la république
Touchez à un saint de la république Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-02-2019 00:47

Pages vues : 495    

Favoris : 79

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Apocalypse, Banques, Béton, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Cul, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gratuit, Histoire, Humain, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Pagan, Panique, Paradis, Pierre, Plume, Porte, Puce, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Serf, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Toupie, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
 
 
Touchez à un saint de la république
c’est toucher à la religion république
ET AU FRIC/FLIC (je traduis et arrange à
peine « l’amalgame » lancée
par la Nicole Belloubet).
République = COFFRE FORT JUIF (du moins
la partie oligarchique qui dirige la France
ET LE MONDE DEPUIS LA CITY DE LONDRES, LE
JARDIN D’EDEN DE CETTE JUIVERIE COPIEUSE DE
L’USURE DE L’ÉTATISME ADMINISTRATIF SUMÉRIEN
il y a plus de 5500 ans avant 2019).
JARDIN D’EDEN OU L’ÉTABLISSEMENT DE
L’ARGENT JUIF (de ceux qu’on doit en république
appeler OLIGARCHIE, et virtualité de l’argent,
puce, carte bancaire, usure, etc.)
PARTOUT SUR TERRE AVEC SES RACINES PASSANT DE
LA HOLLANDE À LA CITY DE LONDRES,
puisque selon le Talmudiste Jacques Attali
« l’argent est l’autre face de Dieu » par
conséquent le bonheur retrouvé du pouvoir d’achat
grâce aux Sumériens copiés par les Hébreux également
copieurs des Anciens Égyptiens.
 
 
OLIGARCHIE : LES FALSIFICATEURS ÉBLOUISSANTS DE MÉDIAS DE NOS MONDES ET DE NOS SAVOIRS DES TERRESTRES GÉNÉRATIONS ET CORRUPTIONS EN CE MONDE DE TÉNÈBRES, LE ROYAUME DU DIEU JUIF SUR TERRE.

L’OLIGARCHIE JUIVE DE LA FINANCE INTERNATIONALE À TRAVERS SA CITY DE LONDRES, QUI SINGE LE CENTRE QUI EST NULLE PART VU QUE CETTE COMMUNAUTÉ SOI-DISANT « N’EXISTE PAS » (tout comme le « complot » ça n’existe pas, selon la pratique de l’Inquisition actuelle, car c'est connu, la république est « irréprochable »).
 
OLIGARCHIE (définition) : pantagruélique et irresponsable mais perverse déchetterie politico-médiatique.
OLIGARCHIE : en inversion, ça donne la PENSÉE UNIQUE ET INIQUE enseignée dans les écoles primaires et les universités en une déferlante de déluges aussi canalisés par les médias capitalo-républicain, le SAVOIR DE MASSE aussi lourd que la masse ou gravitation à laquelle les humains rêvent de s’envoyer en l’air pour en réchapper. Il est évident que c’est EN MARGE, CHEZ LES DÉLINQUANTS, LES BRIGANDS, LES LOSERS, LES DERNIERS DE LA CLASSE, LES GILETS JAUNES, QUE LA VÉRITÉ SE TRANSMET ET FRUCTIFIE. TALENS ET DENIERS (du culte) NE DOIVENT PAS ÊTRE UTILISÉS DANS L’ENTREPRISE CAPITALISTE DE CETTE OLIGARCHIE JUIVE EN PHASE DE FAILLITE !

Dans nôtre siècle de clinquantes ténèbres, d’obscurcissement et d’inversion de toute vérité par le Big Data vulgarisateur, la Vraie Lumière n’est évidemment pas celle des perruques poudrées du 18è siècle et de leur Encyclopédie et de leur « raison », mais bien plutôt la LUMIÈRE NOIRE : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore », dit cette devise alchimique,

Le saint de la république de ce février 2019 est le filou-sophiste habillé de vert qui s’est FAIT harangué par quelques Gilets Jaunes dont un qualifié de « salafiste ». C’est tragique, CAR LE PREMIER RADICALISÉ C’EST JUSTEMENT L’ÉTAT, CELUI QUI VA EN GUERRE, ICELLE ÉTANT RADICALE CAR CONDUISANT À LA DESTRUCTION GÉNÉRALISÉE. Les républicains furent appelés RADICAUX, et récemment radical-socialisme (1901 : parti radical, les radicaux socialistes). Radical : étymologie de racine (s’il y a une « islam radical », dans les deux autres religions abrahamistes il y a aussi des radicalisés ou radicaux, des fondamentalistes de ceux qui vont au fond, aux origines…). Les nuques raides chez le peuple ému sont particulièrement radicalisées (voir les Pharisiens…. voir la pensée unique actuelle… soient les maximalistes ne jurant que par le « Bien », en oubliant l’autre côté….).

Le mondialisme oligarchique par l’argent « l’autre face de Dieu » (dit J. Attali) est écrit dans Isaïe 60, Splendeur de Jérusalem, 1-3, avec aussi L’ABOMINABLE DUALITÉ WINNER-LOSER : « Debout ! Resplendis ! car voici ta lumière [immanquablement que l’on va retrouver en France au 18è siècle], et sur tout se lève la gloire de Yahvé [le Dieu de tribu, donc exclusif et non universel]. Tandis que les ténèbres s’étendent sur la terre et l’obscurité sur les peuples sur toi se lèvre Yahvé et sa gloire paraît. Les nations marcheront à ta lumière et les rois à ta clarté naissante [si elle est naissante elle n’a aucune valeur car entrant dans le spatio-temporel avec au bout la mort] ». Et à 61, 6-8, le peuple-prêtres : « Des étrangers se présenteront pour paître vos troupeaux, des immigrants seront vos laboureurs et vos vignerons, on vous nommera ministres de notre Dieu. Vous vous nourrirez des riches-nations [le système financier et capitaliste actuel de la City de Londres], vous leur succéderez dans leur gloire. Au lieu de votre honte, vous aurez double part, au lieu de l’humiliation, les cris de joie seront leur part ; aussi recevront-ils double héritage de leur pays et auront-il une joie éternelle [toujours ce seul côté de la balance]. Car moi, Yahvé, qui aime le droit [sic], qui hais le vol et l’injustice [étrange pour ce Dieu qui se voudrait universel et ne jure que par le « bien »], je leur donnerai fidèlement leur récompense [déjà le mercantilisme crasse flatteur de l'ego] et je conclurai avec eux une alliance éternelle [LE SALARIAT AUX ENTREPRISES DU CAC40] ».

Toujours l’abominable dualité winner-loser : Deutéronome 28, 12-14 : « Yahvé ouvrira pour toi les cieux [donc un fait dans le temps, une cause], son trésor excellent, pour donner en son temps la pluie à ton pays, et pour bénir tes œuvres [fertilité en agriculture]. Tu annexeras des nations nombreuses [la Palestine, les États-Unis (le gouvernement), La France (le CRIF, la LICRA, etc.] et toi, tu ne seras pas annexé [délit de blasphème autorisé à tous, sauf envers le Yahvé et sa bande organisée]. Yahvé te mettra à la tête et non à la queue, tu ne sers jamais qu’au-dessus [winnerisme actuel flagrant], si tu écoutes les commandements de Yahvé ton Dieu, que je te prescris aujourd’hui, pour les garder et les mettre en pratique, sans dévier à droite ni à gauche d’aucune de ces paroles que je vous prescris aujourd’hui, en allant suivre d’autres Dieux et les servir [menace contre les Païens à 15-19 et à nouveau le winnerisme ou positivisme : les ceux qui ne jure que par le Pour-Voir, genre PHARISAÏSME] ».

Même abomination dualiste winner-loser au Deuréronome 15, 3, il est écrit que le peuple-prêtres peut exploiter le non-élu. À 15, 6, il est écrit que ce peuple-prêtres, certainement enrichi, puisqu’il peut « prêter », donc faire le commerce de l’argent, mais évidemment seulement aux nations, ce que suivit à la lettre la cause Rothschild, « SANS AVOIR BESOIN DE LEUR EMPRUNTER, ET TU DOMINERAS DES NATIONS NOMBREUSES, SANS QU’ELLES TE DOMINENT », VOIR LE CAS DE LA FRANCE DOMINÉE, PLUTÔT MINÉE, PAR CETTE OLIGARCHIE JUIVE.
Et au Deuréronome 23, 20-21 départ du commerce de l’argent, soit l’usure et les intérêts qui vont avec en cette dualité winner-loser : « Tu ne prêteras pas à intérêt à ton frère, qu’il s’agisse d’un prêt d’argent, ou de vivres, ou de quoi que ce soit dont on exige intérêt. À l’étranger tu pourras prêter à intérêt [commerce bancaire], mais tu prêteras sans intérêt à ton frère [toujours le winnerisme en la saloperie révoltante en un mélange utilitarisme et spirituel], afin que Yahvé ton Dieu te bénisse en tous tes travaux, au pays où tu va entrer pour en prendre possession [écrit en toutes lettres : AU PAYS OÙ TU VAS ENTRER POUR EN PRENDRE POSSESSION, COMME LA FRANCE DE L’APRÈS 1789-1945] ».

HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) du Yahvé : Genèse 15, 18-20 : « Ce jour-là [DANS LE TEMPS ET EN UN LIEU : SOIT UN ÉVÉNEMENT « HISTORIQUE », UN TEMPS EN GÉOMÉTRIE DE LA LIGNE DROIT QUI NE SERA PLUS RÉVERSIBLE : LE MESSIANISME VALORISE OU AMPLIFIE LE TEMPS POUR LE BIEN CUIRE À POINT À LA FIN DES TEMPS, CONCEPT EXCLUSIF D’UNE ÉLITE OU D’UN WINNERISME POLITICO-MAGIQUE] Yahvé conclut une alliance avec Abram en ces termes : ”A ta postérité, je donne ce pays, du Fleuve d’Égypte jusqu’au Grand Fleuve, le fleuve d’Euphrate, les Qénites, les Qenizzites, les Qadmonites, les Hittites, Les Perizzites, les Rephaïm, les Amorites, les Cananéens, Les Girgashites et les Jébuséens ».

La Jérusalem céleste ou symbolique vendue par certains Hébreux est celle du matérialisme, celle de l’Or, car il s’est passé quelque chose sachant que les Hébreux avaient conscience du Soi ou Instant, le Ici et Maintenant. Car depuis la Renaissance, Islam, Judaïsme, Chrétienté ont été salopées par une tranche de matérialistes cancérisés par le pouvoir, cancérisés par perception matérialiste ou empirique et du raisonnement calculateur (intellectuel) pendant plus de 500 ans de faussaires et de philo-sophistes occidentaux (dont ceux des « lumières »).

Certes la symbolique de la Jérusalem céleste reste valable dans son côté positif et alors évidemment applicable universellement, mais selon le point vue de chacun (je vois mal un Japonais adhérer à ce symbole, bien que Jérusalem ici = TEMPLE, con-temple, templer ou méditer avec le temple… Mais enfin ce n'est qu'une histoire de mots/maux...).

Étrange, le positivisme a oublié le négativisme ! Comme le winnerisme a oublié le loserisme !! Compter jusqu’à un ou jusqu’à deux c’est toujours compter, alors mieux vaut tout se suite imaginer le « trois », l’AU-DELÀ, LE ZÉRO INDIEN, LE TROUVÈRE, car saisir par l’addition c’est tomber dans le mental et le phénomène, et le Zéro indien est AU-DELÀ de toute expression et de tout alphabet, et cependant il y en a qui prennent le résultat 3, le SEL, pour une réalité, une coagulation ou c(h)ristallisation.
Ce qui coagule, mieux vaut le SOLVE (solve-coagule). CE QUI COAGULE, LES DÉLINQUANTS-POÈTES COMME RIMBAUD LE SOLVENT (le résolvent ou le réduisent en EAU) ; C’EST-À-DIRE QUE LA NON RAISON, LE NON-MENTAL EST LA VRAIE LIBÉRATION !

Régime capitalo-républicain se veut LA vérité, comme une religion, or, comme dit la devise des maharadjas : « Il n’y a pas de religion supérieure à la Vérité » [Satyan nasti paro Dharma], alors ceux qui ne pensent pas comme le régime sont considérés comme : « EN MARGE », voir comme des « TERRORISTES », bien qu’être « en marge » ne veuille pas dire poser des bombes et tuer pour protester et imposer son opinion et mode de vie ; mais avec cette tyrannie de l’opinion amplifiée par la technologie, la pensée unique normalisée, le EN MARGE, LE POÈTE, LE DÉLINQUANT, « L’ANORMAL » OU LE SCHIZOPHRÈNE RISQUENT D’ÊTRE CONFONDU AVEC LE TERRORISTE, GRAND OUTIL INQUISITORIAL DU RÉGIME DEPUIS LE 11 SEPTEMBRE 2001.

Dans le négativisme il y a vraiment des FAUX Juifs (des imbéciles, des nuques raides) comme le filou-sophiste BHL qui colle ensemble antisémitisme et Gilets-Jaunes. Or nombre de Vrais Juifs sont intelligents et bienveillants, et non allumeur de haine comme BHL qui en est devenu un maître : « Quand [le juif] se met une idée en tête, il ne peut plus penser à rien d’autre. Prenez, par exemple, le juif qui se bat contre l’antisémitisme. Il en trouvera partout, même sur une île déserte, ou au milieu du désert. Il est tellement obsédé qu’il en devient comique parce qu’il est incapable de voir une exception à la règle – ou alors il se crée des règles qui n’existent pas ».
(Isaac Bashevis Singer, écrivain yiddish, prix Nobel de littérature 1978, entretien avec Richard Burgin, Conversations avec Isaac Bashevis Singer (1978)).
J’appelle ces ignorants et obsédés de quelques poncifs de noms-les-formes des « nuques raides ». Quand ce régime n’arrive plus a obtenir du consentement, ou au mieux de l’harmonie dans les masses, il tire sur tout ce qui est le bas de la ceinture : LES SENTIMENTS, DONC LES PIRES PEURS QUE FABRIQUE L’HOTC : il oblige à ne pas réfléchir ; on enterre l’illusion sous des montagnes d’illusions.

Tout est fait dans ce système de la « raison » et de son « libéralisme » pour engendrer les quatre graines de la souffrance : « Je pense », « Il faut », « Je suis sûr », « Moi » (actuellement ça s’appelle en macron-rothschildi : « grand débat »).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 22-02-2019 01:37

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >