Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Incendie au secours de la démocratie
Incendie au secours de la démocratie Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-04-2019 01:22

Pages vues : 462    

Favoris : 60

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Apocalypse, Apparence, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
 
frise_ouro1.jpg
 
 
Incendie au secours de la démocratie
et spectacle hollywoodien du sentiment,
pas besoin de l’argent juif pour financer
le concept de la démocratie de la capitalo-république
fondée sur le principe des conflits d’intérêts,
par ce principe elle se condamne à la frustration
par ses propres limitations, elle est donc stérile,
alors avec cet incendie on réactive le consensus,
le grégarisme, le vivre ensemble, le CHOIX, LA DUALITÉ
WINNER-LOSER, LA DIVISION et nullement l’harmonie.
Cet incendie si bienvenu pour réactiver la coopération,
si bienvenu pour l’INTÉRESSEMENT comme le montre les
« généreux donateurs » aux dizaines et centaines
de millions d’euros, comme c’est pratique tant l’égoïsme
et la ruse sont les outils du capitalisme.
En comparaison le charpentier de la toiture du
château de Sully-sur Loire recevait pour salaire
un tonneau ou deux tonneaux de vin ;
quand on voit la taille de la toiture…
À l’époque où la fièvre de l’égalitarisme et de
la technologie, ça ne faisait pas encore des
ravages et on se contentait de PEU, comme de
recevoir une orange à la Noël…..
Le Merveilleux naturel était encore présent.
 
 
Alors, oui, Macron-Rothschild comme l’ont montrées les premières images de son « sacre » par consensus et conflits d’intérêts devant la pyramide béton-acier-verre de pharaon de la City de Londres et du Vatican, il est ce nouvel intermédiaire entre Dieu et les humains, avec cet incendie si bienvenu pour « rassembler » son peuple au pouvoir d’achat (don, donné [data], le Monoprix envoie déjà des mails à ses clients donnant la possibilité en caisse « d’arrondir » son achat « pour la cathédrale », variation du sentimentalisme amorcé par les « Gaz Chambers » de la seconde guerre mondiale et jusqu’au paroxysme du 11 septembre 2001.
Cette tentative de « vivre ensemble » nouvelle religion est identique à celle de la laïcité dégagée par le magazine « Charlie » (hebdo) et son hécatombe de 2015 ; ajoutez-y le « Bataclan » de même laïcité avec un plus grand nombre de morts.

Église de Rome et Capitalisme = kif-kif : pas de doctrines secrètes, sauf un État profond qui peut être magico-matérialiste égrégorien, et sacrifice de la métaphysique et du spirituel pour le côté morale et politique, afin de fabriquer la pensée unique nécessaire en l’état des consciences pour établir des bases solides de discipline sociale, avec plein de promesses : naguère le paradis pour les gentils et l’enfer pour les méchants, et de nos jours le pouvoir d’achat pour tous ! Et religions comme république promettent l’égalité pour tous, les uns devant DIeu, les autres devant leurs banques !

Notre époque depuis 1789 et la démocratie est celle de l’opinion, celle de l’ego qui va concevoir ce qu’il appellera « la réalité », avec son langage technique, ses opinions politiques, éthiques et sociales constituant la dualité totalement illusoire de sujet et d’objet. Ces choses chosifiés en deviendront, comme la cathédrale et tout extérieur, ces concepts affectifs, et en tant que telles d’absolues illusions, comme l’argent de l’oligarchie donneuses de « dons ».

Notre-Dame arrive au moment où le capitalisme est en plein développement de même que LE POUVOIR DEVIENT CENTRALISÉ, L’ÉTAT. Douzième siècle, celui de Notre-Dame de Paris, naissance du purgatoire et des « péchés véniels ». Purgatoire = intermédiaire entre l’enfer et de nos jours le feu nucléaire et le paradis ou « l’autre face de Dieu » : l’argent (selon Jacques Attali). Au 12è siècle on est déjà matérialiste, on s’interroge sur le « comment mourir » (réf. Jacques Le Goff : Un autre moyen-âge). Comme l’écrit Le Goff, l’argent est devenu le vainqueur, le Roi, Dieu  (Nummus vincit, nummus regnat, nummus imperat), avec l’amplification de l’usure ou prêt à intérêt, si nécessaire et détesté au moyen-âge, donc puissant et fragile…
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 18-04-2019 01:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >