Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ci-Vil-isation
Ci-Vil-isation Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-07-2019 23:50

Pages vues : 409    

Favoris : 45

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Technique, Temps, Tore, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
servante_ecarl1.jpg
 
 
Ci-Vil-isation
vil : indigne, abjecte, servile, lâche, etc.
Villes et villages en sont les symptômes
tout comme la technologie est un aussi
un énorme symptôme d’asservissement de l’humain :
on a inventé des écoles supérieures et du même
coup des écoles inférieures, les même ont inventés
des « hautes » technologies et par là-même
des « basses » technologies ; logique de
cette dualité winners-losers.

Non, non, la civilisation ne se mesure pas à
l’aune de notre imbécile dictature technologique !!!
Car de nos jours l’Homme est mesuré, dominé,
COLONISÉ par la technologie, alors qu’autrefois
il était LIBRE étant la mesure de toutes choses.
Actuellement la technologie ne fait QUE
PRODUIRE DES BESOINS À N’EN PLUS FINIR,
alors les gens sont dans le besoin
et font leurs besoins et grosses commissions
dans leur monde excrémentiel en causisme…
 
 
Produire des besoins comme le « tout connecté »,
singerie de la Communion des Saints (1) mais
en connexion par l’ego amplifié par la
technologie qui NE CONNECTE PLUS LES HUMAINS
ETRE EUX ALORS QUE LE CHRISTIANISME DE ROME
LE FAISAIT. Ainsi on va « SOUDER » OU
« SOCIALISER » LES HUMAINS PAR LE
« TOUT CONNECTÉ » INFORMATIQUE, SOIT
LES SOCIALISER-ROBOTISER.

Non, non, la civilisation ce n’est pas le
winnérisme à la Talmud où un « Dieu » aurait
désigné les winners, le « peuple élu », soit
PRODUIRE LA DUALITÉ ABSOLUE : LA COMPÉTITION,
soit du Mani inversé.



Un astronome russe Nikolaï Kardashev a classé le degré technologique d’une communauté d’êtres possédant un mental ou ego et un big data de noms-les-formes.

- Type I
Une civilisation de Type I est capable d'utiliser toute l'énergie disponible sur sa planète d'origine.
 
- Type II
Une civilisation de Type II doit s'avérer capable de collecter toute l'énergie de son étoile centrale.

- Type III
Cette civilisation a à sa disposition toute l'énergie émise par la galaxie dans laquelle elle est située.

- Type IV
La civilisation contrôle toute l'énergie d'un superamas galactique. Dans le cas de l'humanité par exemple, il pourrait s'agir du Superamas de la Vierge.

- Type V
L'énergie disponible mise sous domination égale celle de tout l'Univers visible. C’est LA Civilisation originelle de l’Eau Primordiale, AVANT les noms-les-formes où l’évolution n’existe pas comme n’existe pas le sens du mot « énergie ».

RAPPEL : la technologie ne peut venir QU’APRÈS la Science, et non l’inverse comme de nos jours où l’on confond science et technologie tant le niveau de matérialisme et de capitalisme est ancré dans les ego. De plus, cette classification procède du winnerisme façon évolutionnisme ou big bangisme (causisme) : en bas les « sauvages » qui fonctionnent encore au nucléaire et pétrole, en haut les « civilisés » qui fonctionnent au TOUT. Une civilisation ne se mesure pas selon un opinion construite sur la technologie, par exemple comme en Chine il y a 20 ans où les gens se déplaçaient en bicyclettes et de nos jours ils se déplacent en scooters électrique et en automobiles ! Bien-sûr la contrepartie de la « civilisation » chinoise est que c’est une mouture de l’ancienne URSS, soit un État policier….
La Vraie Civilisation ne peut qu’être celle de « niveau V », parce que l’Univers et tous les noms-les-formes sont situés dans le mental, NOUS SOMMES NATURELLEMENT DEDANS, pour que cet Univers existe, il fait bien une personne ou un être de nom-la-forme qui en prenne conscience, sinon l’Univers n’existe pas.

CE DERNIER NIVEAU DE « CIVILISATION » NE PEUT QU’ÊTRE CELUI DE L’EAU PRIMORDIALE REJOIGNANT L’ÉTERNITÉ : LA PERTE DE L’INDIVIDUALITÉ : d’abord découvrir le ‘je’ ou ego, puis naturellement ce ‘je’ se volatilise n’étant qu’un grégarisme de circonstances ou « SAC DE NŒUDS » du temporel et du fractal. L’ÂGE D’OR EST TOUJOURS ICI ET MAINTENANT ET PAS AILLEURS (il n’y a RIEN derrière le ‘je’ ou ego, si ce n’est DU NOIR DE L’EAU PRIMORDIALE)

La classification Kardashev suppose que le winner aurait perdu quelque chose et serait ainsi passé à l’état de loser avec son nucléaire et son pétrole. Mais, ce qui est éternel ne peut faire l’objet d’expérience toujours liée à l’ego et ce qui est né doit mourir (« le fruit du ventre », comme il est énoncé dans La servante écarlate, saison 3 épisode 6) ; ce qui est acquis doit être perdu. Si vous êtes nés, vous devenez nécessairement un machin de « civilisé », un « citoyen ». Donc ce qui est acquis genre du rêve de techno de « civilisation V » sera perdu…… Or la Seule et Vraie Civilisation est éternelle et ne peut se perdre.

Une prêche de Mazu.
« Un jour, Mazu s’adressa à l’assemblée en ces termes : « Vous tous avez la conviction que le Cœur [le Soi] est le Buddha [”En dehors du Cœur il n’y a finalement pas de Buddha que l’on puisse obtenir”]. C’est parce que le Cœur est le Buddha que le grand maître Bodhidharma est venu du Sud de l’Inde jusqu’en Chine pour transmettre la doctrine unique du Cœur unique du Véhicule supérieur [attribut fréquent du bouddhisme chan, et aussi définition du « Véhicule suprême » avec influence du tantrisme (mizong)], et ainsi vous éveiller tous. À l’aide du Lankâvatâra Soûtra, il a imprimé du sceau (2) de la terre du Cœur des êtres, de crainte que vous ne gardiez votre mental inversé (3) et n’ayez foi en cette doctrine du Cœur unique, inné en chacun de nous. Le Lankâvatâra Soûtra a pour base la quintessence des paroles du Buddha et pour méthode d’enseignement l’absence de méthode [pas de but]. Ainsi, ceux qui recherchent la Loi ne doivent rien rechercher. Il n’est pas de Buddha en dehors du Cœur, il n’est pas de Cœur en dehors du Buddha. Ne vous attachez pas au bien, ne rejetez pas le mal, ne vous appuyez pas sur les deux extrêmes de la pureté et de l’impureté [donc sur le binaire notamment de l’informatique…]. Ainsi vous comprendrez que la nature des fautes commises (anupalabhya : impossibilité, irréel, vide) est Vacuité. Les pensées ne peuvent être atteintes, car elles n’ont pas de nature propre. Le triple monde n’est que le Cœur (4). L’Univers et ses myriades de formes ne sont que le sceau de la Loi unique. Toutes les formes que l’on voit sont des visions du Cœur. Le Cœur n’existe pas en soi, il existe à travers les formes. Mais à chaque fois que vous parlez du Cœur, comprenez que les phénomènes et l’Absolu sont sans obstruction réciproque. Ainsi en est-il du fruit de l’éveil. Ce qui est produit par le Cœur est appelé forme. Lorsqu’on sait que la forme est vide (5), la production devient non-production. Ayant compris le sens de cela, vous pouvez agir selon les circonstances, vous vêtir, vous nourrir, entretenir longuement l’embryon saint [le Soi naissant] et vivre en accord avec le spontané [le Ici et Maintenant]. Je n’ai rien d’autre à vous enseigner. Écoutez ma stance :

La terre du Cœur s’exprime selon les circonstances,
L’Éveil n’est qu’apaisement.
Les phénomènes et l’Absolu sont sans obstruction.
Il y a simultanément production et non-production.


La Russie est proche de la Vraie Civilisation. Pourquoi ?
Parce qu’elle se réalise dans la VOIE DU MILIEU, CELLE DU FLÉAU.
Un Russe authentique à qui l’on demande : « Comment ça va ? » ne répondra jamais : « Bien » ou « Mal », mais seulement NITCHEVO (Rien). S’il reconnaissait que tout allait bien, l’intuition qui domine son âme lui ferait redouter pour le lendemain quelque forme suspect de dualité cause-effet. Si, d’autre part, il déclarait que les choses allaient mal, ce serait amplifier ses souffrances ou les reconnaître comme winners. Le Nitchevo lui procure la non-dualité, le NOIR DE L’ESPACE, L’ÂME NOIRE DE LA RUSSIE. LE NOIRE DE L’ŒUVRE AU NOIR ALCHIMIQUE ET DE LA PUTRÉFACTION. En Égypte ancienne et Afrique du Nord le Noir est symbole de fécondité et de vie latente. Le noir brillant et rougeâtre ou noir moreau des coursiers de la tradition populaire russe symbolise l’ardeur de la jeunesse.
Noir = VIRGINITÉ PRIMORDIALE COMME LES VIERGES NOIRES, SHIVA EST BLANCHE ET VISHNU EST NOIR : SAINT CHAOS.

NOIR = VENTRE, CAVE, GOUFFRE : LIEU DE TOUS LES POSSIBLES comme aussi de tous les empoisonnement possibles à cause de l’extérieur.
Donc le Russe a l’ÂME NOIRE : il est l’humain le plus tragique de cette planète. Son fond : LA MÉLANCOLIE (étymologie de noir).
NOIR = ESPACE.
NOIR : dubus, dubis en gaulois, voir le vieil irlandais dub, le breton du (noir) ; la Noiraude : Dubula, la Deule (Nord, Dupla, en 1265, la Déoule (Hautes-Alpes). Le/La Très-Noir(e) Dubisamos, etc. (Dic. Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).
 
[Pour Mazu, en référence à : Les entretiens de Mazu, introduction, traduction et notes par Catherine Despeux]

[En haut de page : la « civilisation » de la servante écarlate ici à Washington occupé, là encore un extrême « tout connecté » inversé et en prime : douloureux, teinté de dualité sadomasochisme. Là, le mot ci-vil-isation prend tout son sens…]


Notes.
1. Le ‘Je’ ou conscience de sa Vraie Nature étant ignorée, on remplace donc le social de l’Église de Rome par le « social » technologique du « tout connecté » formant un gigantesque et mortifère GRÉGARISME. Or le ‘Je’ ou Soi étant un Tout est Seul pouvant connaître le Tout, et certainement pas Google et son Big data à coups de ‘je’ ou ego qui, même an additionnant, ne formera jamais un total, une globalité, un in-fini, puisqu’il se définit pas rapport à un Toi, qu’il est donc limité par ce qui le différencie de ce Toi. La théologie chrétienne l’exprime en disant qu’il ne peut y avoir qu’un seul Dieu, car s’il y en avant deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas in-fini. Il en est ainsi du moi ou ‘je’ de chaque individu qui ne peut être un Tout, un in-fini. Le mental actuel bien que contenant l’Univers est incapable de vivre cet in-fini, cette éternité.
Par contre, le ‘Je’ ou Soi vécu dans son aspect de Vacuité n’est pas une partialité ou un individu à côté d’un autre individu. Ce ‘Je’ n’est pas non plus la perception d’une collectivité façon URSS, façon socialisme d’une multitude transformée en consommateurs. Le ‘Je’ est au-delà de ces accidents vendus par nombre de Juifs et du quantisme cosmique. Le ‘Je’ est Essence pure. En ce ‘Je’ réside la non-dualité supprimant le sujet et l’objet, supprimant la tragique opposition de l’individuel et du collectif, toile de fond de tous conflits politiques en communauté humaine.
C’est donc en ce ‘Je’ que se réalise la « Communion des Saints », ce qu’exprime le Christ-Jésus : « Je suis le cep (‘Je’) et vous êtes les sarments (Moi-Toi - Nous-Vous) ».

2. Dans le chan, le maître authentifie l’expérience d’éveil du disciple et par la force de la sagesse intuitive imprime une marque ineffable dans le Cœur du disciple.

3. L’illusion du samsara (cycle des naissances et des morts, monde des phénomènes et des noms-les-formes) et de la transmigration dans les différents mondes est due à une inversion du mental : c’est grâce à un « retournement », comme le « retournement de la Lumière » dans Le Secret de la Fleur d’Or, donc une conversion (paravriti) que l’on peut percevoir les choses du point de vue de l’éveillé.
« Retourner la Lumière » = fixer la dualité, comme la supprimer : « Yin et Yang se figent », c’est ce qui est appelé « la pensée raffinée », « l’énergie pure » ou « la pensée pure ».

4. Le triple monde ou les trois Royaumes (désir, forme, sans forme). Le triple monde désigne parfois dans le chan le monde de la cupidité, le monde de la bêtise, le monde de la colère, c’est-à-dire les trois mondes qui correspondent aux trois poisons. Ces trois mondes doivent être RETOURNÉS en monde de préceptes, monde de la concentration, monde de la sagesse intuitive.

5. « La forme est la Vacuité, la Vacuité est la forme, la forme n’est pas différente de la Vacuité, ni la Vacuité de la forme ».
 
 

Dernière mise à jour : 05-07-2019 00:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >