Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vouloir réaliser l’immortalité ici-bas
Vouloir réaliser l’immortalité ici-bas Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-07-2019 23:00

Pages vues : 298    

Favoris : 27

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Technique, Temps, Tore, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
bagnard_social.jpg
 
 
Vouloir réaliser l’immortalité ici-bas
est non seulement d’un égoïsme monstrueux,
mais en plus UNE PRISON.
Assigner l’immortalité à une naissance qui
doit avoir naturellement une mort
C’EST ASSIGNER DES LIMITES À L’ILLIMITÉ
ET CONDUIRE DROIT DANS LE MUR.
La Vraie Réalité est sans nom-la-forme,
sans identification ou big dataïsme.
Le rêve Google-Transhumanistes et son
« immortalité » ici-bas enferme dans un concept
figé, ou « pucé » informatiquement, ce qui va
créer automatiquement une OBSTRUCTION, avec
le causisme produisant l’effet que ces
Google-Transhumanistes vont se croire,
je répète : SE CROIRE, au paradis ou dans un
« bonheur » absolu : avec ce monde colonisé
par la technologie, les ombres de la Caverne
de Platon sont si bien « digitalisées » et
organisées, que l’humain parfaitement sécurisé
par le tout connecté de Google et conforté par
son Dieu sous forme de puce électronique,
sera alors à même de SE CROIRE épanoui, LIBÉRÉ,
ne pressentant, ne souhaitant plus rien
au-delà de la Caverne, et aurait,
suivant la formule de Simone Weil,
« toutes les raisons de ”se croire au paradis
par erreur”
 » (cité par G. Thibon : L’ignorance étoilée)
C’est aussi le rêve des Talmudistes Google-Gagebook de
devenir « immortels », ici-bas.


TERMINÉ ET MINÉ LE TEMPS DES CROYANTS ET DE LEURS CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE.
DONC TERMINÉ ET MINÉ LE TEMPS DES BANQUES ET DES TALMUDISTES.


NOUS ARRIVONS AU TEMPS DU « SOU(S)-D’UN »
(soudain, Ici et Maintenant ou sou-mission au Spontané)
 
 
 
Par le temps qui cavale du speed technologique (surtout à l’usine…), nous courrons droit dans un RÉALISATIONNISME du Soi utilitariste à la Google, où, selon la fièvre de la démocratie et de son égalitarisme où Dieu a été éliminé, le degré spirituel sera comme de tout maintenant, BANALISÉ, LAÏCISÉ, CONFONDU AVEC UNE SOI-DISANT « LIBÉRATION DE L’ESPRIT », TERMINÉES LES DÉVOTIONS ET LES SOUMISSIONS, PAS DE ÇA EN « DÉMOCRATIE », PRINCIPE DE LA CHEFFERIE DE NOUVEAUX ROIS OU SPÉCIALISTES (1)…… IL EST INTERDIT D’ÊTRE HUMBLE, NOUS SOMMES DES WINNERS, PAS DES LOSERS !
Il est alors salutaire de rester très prudent face à la déferlante sur « le marché » des soi-disant « enseignements spirituels » et « développement personnel », et essentiellement en ce temps trouble d’être vigilant à l’égard avant tout de soi-même, car gare aux faux gurus, et surtout gare à l’orgueil spirituel de se croire devenu un winner en ce domaine, donc un spécialiste et le détenteur de la vérité.

Google et Transhumanistes sont des démons producteurs de dualité en gros : ils ont le pouvoir de nous faire voir une réalité « augmentée », donc duelle, où le bonheur est séparé du malheur et la maladie de la santé, soit toute la sauce commerciale en pub.

Mais désormais, l’affirmation de l’Unité divine ou Soi ne peut être que bénéfique à ce monde, même si, par ignorance, elle entraîne des dérapages. Les jeux sont faits, nombre de verrous du secret sautent, nous vivons avec ce tout connecté le temps où ce sont les pourceaux qui se jettent sur des perles. Le temps du secret initiatique et du pontife faisant passer le pont, l’initiation, le temps des Upanishads seulement entendues dans l’intimité du rapport du guru à disciple, ce temps du pontife souverain est passé. Désormais le temps est à l’APOCALYPSE : RÉVÉLATION, SOUMISSION, PUTRÉFACTION OU RENONCEMENT, LE TEMPS DES SACHANTS, et non plus le temps des croyants. AUSSI LE TEMPS N’EST-IL PLUS AU TEMPS DES MÉROVÉE DE LIGNÉES DE ROIS… COMME NÔTRE TEMPS EST CELUI DE LA CULTURE DU NARCISSISME ET DU TOUT CONNECTÉ ÉGALITARISTE, DÉSORMAIS DANS CE MONDE DU « TOUT TOUT DE SUITE » LE MEILLEUR SERA DE « FERMEZ LES BOUCHES » au sens de la Tradition Antique, afin de se protéger de tous les excès qui vont surgirent comme jamais grâce au tout connecte.

La question actuelle que tout le monde devrait se poser est : QU’EST-CE QUE LE VRAI « BIEN », SOIT LA VRAIE LIBERTÉ ? Seul l’être humain est capable de se poser cette question, pas le singe ni le serpent, EUX ILS SONT (dans l'Instant).
L’autre questionnement concerne le mental et son paradoxe de l’ego : la soi-disant « maîtrise de soi » ou « développement personnel » si mercantile actuellement N’A PAS DE SENS, étant donné que NATURELLEMENT L’EGO N’EXISTE PAS, LE MOI N’EXISTE PAS. Le moi ou ‘je’ ne peut vouloir quoi que ce soi puisque la notion d’ego n’existe pas ; il fallait pas moins une palanquée de Juifs comme les frères Abraham et Simon Oppenheim pour créer un besoin, un 'je', en déclarant ceci en 1840 : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali : Les juifs, le monde et l’argent).


QU’EST-CE QUE LA « VÉRITÉ », QU’EST-CE QUE L’ILLUSION ??

C’est uniquement l’ego de l’individu qui en décide ! Par exemple, l’enfer est un mal pour les Anges, car ce n’est pas leur pays d’origine ; et l’enfer sera un bien pour les démons puisque c’est leur pays. Les Semblables par les Semblables. (D’après Jacob Boehme : De la Signature des Choses). Dans l’Absolu, Vérité et Illusion sont des points de vue, des opinions, car un point de vue est une PERSPECTIVE, une limite sous laquelle une chose se présente. Chacun a son opinion comme chacun a son point de vue. Sur un même nom-la-forme, nos points de vue peuvent être totalement différents, À CAUSE DE L’EGO. Ainsi, pour certains l’Or métal sera un trésor, pour d’autres il sera l’ennemi.

Avez-vous remarqué que plus les êtres humains sont comblés et plus ils s’ennuient, alors des types comme les Oppenheim vont leur inventer des besoins, et comme ça, sans fin, selon le principe de l’évolutionnisme galopant, sous prétexte de « rendre service », selon l’antienne de ces mêmes Talmudistes. Avec ces productions de besoins, et de « services » et de « spécialistes », l’humain ordinaire va faire des études et des universités, AFIN DE PRODUIRE ENCORE PLUS D’ILLUSIONS. Plus il aura de diplômes universitaires et de winnerisme et plus il va faire fabriquer ; cependant pour fabriquer des illusions il faut aussi manger, dormir, se laver et changer de vêtements. Un Réalisé vivant mange et dort aussi, MAIS POUR LES AUTRES, du moins dans nôtre ère ; car comment quelqu’un pourrait-il aimer les autres mieux qu’en sachant qu’ils sont Lui-même, puisque l’Univers est DANS le mental ? Il les connaît en tant qu’Unité, ils sont UN.
Ainsi une Nature pénètre parfaitement toutes les autres Natures (fractal et Inné-Igné) ; un phénomène contient tous les phénomènes ; une seule lune apparaît sur toutes les surfaces d’eau (2) : UN EST LE TOUT, Tout est UN : « Nothing in the All and All in Nothing » (Rien dans le Tout et tout dans le Rien).
L’Univers dans le mental : le monde constitue ton corps impérissable, et tu es toi-même la vie perpétuelle du monde entier. IL N’EXISTE RIEN D’AUTRE QUE TOI. TU EST LE ROI, ALORS TOUT CE QUE LES AUTRES POURRONT TIRER DE TOI SERA LE BON UNIQUEMENT. Le Réalisé vivant dans ce monde est Dieu devenu visible, le Christ-Jésus.

Vérité et Illusion sont définies par l’humain et n’ont aucune existence en soi. Ce sont des bidouillages du mental. On ne peut pas dire : ceci est la vérité, cela est une illusion production de sensations : ceci est, etc., tous qualificatif de l’ego.
L’opinion, le monde des accidents, vont produire le dualisme et déterminer ce qui est « bien » et ce qui est « mal », ce qui sera le fondement de la tragédie de cette planète (actuelle)…..
Avez-vous remarqué que dans l’urbain, ici en France, l’étatisme a fait supprimer la majeur partie des bancs, pour les remplacer par des « cages à s’asseoir », comme pour EMPÊCHER LA SIMPLICITÉ EXTRÊME DE L’HUMAIN : POSER SON CUL ou S'ALLONGER ! C’est la civilisation du speed : interdiction de s’asseoir, « circulez ya rien à voir ! ». COMME SI CE QUI EST LE PLUS SIMPLE DEVENAIT MAINTENANT EXTRÊMEMENT DIFFICILE ET MÊME INTERDIT : Vous voulez vous asseoir ? ET BIEN CONSOMMEZ À LA TERRASSE D’UN COMMERÇANT ! S’asseoir, se rafraîchir est devenu PAYANT ! Pareil en hiver : payez pour boire de l’eau chaude (comme un thé).

Plus le monde devient compliqué et emberlificoté par son « tout connecté » et sa technologie et plus il devient salutaire de le simplifier, de l’unifier NATURELLEMENT : RETROUVER L’EAU PRIMORDIALE (l’Unité fondamentale). De nos jours, contrairement au temps de l’Ancien Régime où il fallait survivre, les gens en état de sous-survie, en plus qui fument, ne savent même pas pourquoi ils agissent, produisant ainsi ce chaos humain si profitable pour tout Pour-Voir et mercantilisme boursicoteur galopant. Monde du speed, monde du « Je fais ceci ou cela parce que j’en ai envie et tel est mon bon plaisir [puisque nous sommes tous devenus des rois] », soit ce monde du libéralisme ou néo-libéralisme.

Vouloir réaliser l’immortalité ici-bas c’est comme définir ce qui est « bien » et ce qui est « mal » : selon les époques, selon l’économie du moment et selon le pays, ce que l’on estime être bien ou mal diffère ; la « démocratie » et son égalitarisme en tout connecté est une DICTATURE OU UN TOTALITARISME DÉGUISÉ. Le totalitarisme marchand de « gagner sa vie », comme si la moindre pénibilité physique devait être l’« autonomie », qui suivra par ”La voiture autonome” qui constituerait le Graal de la satisfaction au travail : autonomie et démocratie et liberté, qui vont conduire à ce culte du narcissisme, puisque « tout le monde est roi ». Il est évident que fondamentalement les valeurs relatives bien-mal, vrai-faux n’ont pas d’existence en soi ; la notion de « haine » procède de même.

NOUS ARRIVONS AU TEMPS DU « SOU(S)-D’UN » (soudain, Ici et Maintenant ou Spontané) : même une fillette de dix ans peut, SOUS-D’UN, réaliser la Vraie Nature de son moi. L’Éveil ne connaît pas le « bagage culturel » ou le big data à la gonflette Google, et il n’existe pas de différences entre les êtres : « Le Royaume des Cieux est en vous », et sans condition : c’est pour tous et c’est gratuit.
ATTENTION : Ne pas confondre Sous-d’Un et sou-dain du speed de Wall Street et de sa City de Londres qui ne concerne que le SOU…. 1150, du bas latin soldus : pièce d’or, substantivation de solidus (massif, compact, donc bien matériel, bien visible, bien sensible…), étymologie de sou : comme la solde du soldat, comme la SOUDURE et son SOLIDAIRE (le social et tout connecté si à la mode GONFLETTE TALMUDIQUE Google-Facebook-Zuckerberg-Oppenheim, tous DES GROS EGO).

Le temps de l’Eau Primordiale et de l’ÂGE D’OR est proche…
Le temps du COUR (sens de Recule ou d’anti-grégarisme, anti-gravitation) est proche : SE TENIR À L’ÉCART de l’ego devenu nécessairement un besoin duquel découlera la compulsion de consommation symptomatique de tous phénomènes et fictions.
Pages sur le Cour :
- La Cour ou Soi, l’Atman (‘Je’-‘Je’)
- COUR complément du Soi - L’ENCLOS

Le temps de l’Eau Primordiale ou cinquième état de Turyatita : état dans lequel l’être individuel se fond dans le Suprême…. Le Soi est sous-jacent à toutes les expériences. Il est leur témoin ainsi que leur support. La Réalité est donc différente des trois états, veille, rêve, sommeil profond.
Cinq états chez l’individu : 1, le Jagrat ; 2, le Svapna ; 3, la Sushupti ; 4, le Turya ; 5, le Turyatita.
- Jagrat : état de veille. En cet état, le jiva [être vivant, âme individuel],sous son aspect grossier individuel (vishva), et le Seigneur, sous son aspect grossier universel (Virât), demeurant ensemble dans les 8 pétales du Lotus du Cœur, fonctionnent par l’intermédiaire des yeux, puis au moyen de tous les sens et organes et jouissent des plaisirs procurés par les divers objets. Les cinq éléments grossiers déployés, les dix sens, les cinq énergies vitales, les quatre facultés internes, en tout 24 éléments fondamentaux, constituent ensemble le corps grossier. L’état de Jagrat est caractérisé par le sattva-guna [qualité de pureté], défini par la lettre A et régenté par la divinité Vishnou.
- Le Svapna est l’état de rêve durant lequel le jiva, sous son aspect subtil individuel (taijasa), et le Seigneur, sous son aspect subtil universel (Hiranyagarbha), demeurant ensemble dans la corolle du Lotus du Cœur, fonctionnent dans la nuque, en faisant l’expérience des conséquences des impressions recueillies à l’état de veille par l’intermédiaire du mental. Tous les principes, les cinq éléments grossiers, la volonté et l’intellect, en tous 17, forment ensemble le corps subtil du rêve qui est caractérisé par le rajo-guna [qualité d’activité], défini par la lettre U et régenté par la divinité Brahmâ, ainsi que l’affirment les sages.
- La Sushupti est l’état de sommeil profond durant lequel le jiva, sous son aspect causal individuel (prajna), et le Seigneur sous son aspect causal universel (Ishvara), demeurant ensemble dans l’étamine du Lotus du Cœur, font l’expérience de la Félicité du suprême par l’intermédiaire de l’ignorance subtile (avidyâ). De même qu’une mère poule, le soir venu, réunit sous ses ailes toute sa couvée pour lui assurer le repos de la nuit, ainsi l’être individuel subtil, après avoir fait l’expérience du Jagrat et du Svapna, se réfugie dans son corps causal avec toutes les impressions recueillies durant ces deux états. Le corps causal, formé par l’ignorance, est caractérisé par le tamo-guna [qualité d’obscurité], défini par la lettre M et régenté par la divinité Rudra.
Le sommeil profond n’est rien d’autre que l’expérience du pur état d’Être. Les trois états reçoivent différentes appellations, notamment celles des trois régions, des trois citadelles, des trois divinités, etc. L’Être demeure toujours dans le Cœur, comme il a été dit précédemment. Si, dans l’état de Jagrat, le Cœur n’est pas abandonné, les activités mentales sont apaisées et seul le brahman est contemplé, c’est l’état de turiya. (En référence à Ramana Maharshi, entretien 617).


Notes.
1. Un bon exemple de chefferie est donné dans : La société ingouvernable, de Grégoire Chamayou, page 23 où il cite un ouvrier militant qui raconte que dans l’usine où il travaillait, la chefferie avait prévue à la faveur d’une période de chômage technique, un inventaire des stocks, planifié pour durer six semaines. Tâche qui fut confiée à une cinquantaine de salariés, qui, pour gagner du temps, bricolèrent une organisation à eux, qui s’avéra plus efficace que la procédure prévue par la chefferie. La direction mit brutalement fin à cette action SPONTANÉE, au motif que « les canaux légitimes de l’autorité, de la compétence et de la communication avaient été violés ». Cet ouvrier nommé Watson raconte que la chefferie était prête à tout pour empêcher les travailleurs d’organiser eux-mêmes leur travail, alors même que cela aurait permis d’achever l’inventaire plus rapidement, qu’ils rentrent chez eux plus tôt, avec ainsi une économie sur les salaires. Vous avez là un parfait exemple non seulement des ravages du Pour-Voir ou Pouvoir, et aussi du ravage des « SPÉCIALISTES », CET EXTÉRIEUR DONT LA RÉUNION EN BANDES ORGANISÉES DE CEUX QUI SE BOMBARDENT DU NOM D’« ÉTAT » EST AUSSI UN BON EXEMPLE. Désormais TOUS CES SPÉCIALISTES SE SENTENT MENACÉS, parce que les gens vont enfin prendre leur vie, leur Vraie Nature en mains.
La peur des spécialistes et de la chefferie est UNIQUEMENT POLITIQUE et nullement lié à l’économique, tant elle n’est que lié à L’EGO QUI PRÉFÈRE S’ENGROSSER D’AUTORITÉ À EN ÉCLATER, C'EST UNE DROGUE DURE.
État + Spécialistes = contre-production ou contre-énergie par essence, surtout à cause de la dualité.

VOUS VOUS RENDEZ COMPTE ! SANS LES SPÉCIALISTES, LES GENS COMMENCENT À NE PLUS AVOIR PEUR !!! (C’est ce que pu par exemple constater une équipe de reportage du Wall Street Journal qui pénétra en 1970 dans une usine où le reporter scruta les visages jeunes, chevelus, barbus, avec parfois sur le vêtement des signes de Paix épinglés, et qui observa en conclusion : « Ils n’ont pas l’air d’avoir peur ». Cela va devenir le cauchemar de la chefferie… qui va irradier jusqu’aux Gilets Jaunes et à la répression sanglante par la bande organisée à Macron).

2. La lune se réfléchit dans la Loire, dans le Loing, dans une mare d’eau stagnante infestée de moustiques, dans une flaque d’urine, dans une goutte de rosée suspendue à un brin d’herbe, et dans une marmite d’eau ; la lune est pourtant unique, dans nôtre système spatial et solaire, le Soi assiste tous les êtres en restant immobile. Le Soi ne se donne pas de mal d’aller au secours de chacun là où il est…. Aussi une seule Nature pénètre toutes les Natures…. UN EST LE TOUT.
 
 

Dernière mise à jour : 05-07-2019 23:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >