Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Nomade et Mobile à la Jacques Attali
Nomade et Mobile à la Jacques Attali Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-07-2019 00:43

Pages vues : 175    

Favoris : 17

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Homéopathie, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
5glogogo.png
 
 
Nomade et Mobile à la Jacques Attali
bien dans son monde-Hôtel : le tétéphone portable et
le tout connecté QUI REMPLACE L’ÉGLISE DU SOCIAL D’ANTANT.
Nomade, l’argent circule partout, il est partout comme « Dieu ».

NOMADE : VAGABONDAGE DU MENTAL, qui va fomenter
la technique, en la croyance « d’améliorer »
les « lacunes » de la Création.

MOBILE ET NOMADE : RATS ET SOURIS QUI SÈMENT LA MORT :
par épidémies avec un bacille transmis par un pou
infestant ces rongeurs et ensuite l’humain.

POUR ÊTRE MOBILE OU NOMADE, IL FAUT CROIRE ÊTRE NÉ !!!
TOUJOURS CETTE CROYANCE OU IGNORANCE……….

MON DIEU, PROTÉGEZ-MOI DU MOBILE…. ET DE LA FOUDRE DE L’ÉGLISE 5G…
 
 
TOUJOURS PLOMBÉ PAR LE TEMPS DE LA CROYANCE (des marchands de confiance ou banquiers).
EN MARCHE, EN NOMADISME : il y a des millénaires de Néolithique calculateur par le mental : que le marchand tire des profits et pertes, que le fonctionnaire recherche le pouvoir et subit le blâme.
 
En effet par égrégore agissant, il y a maintenant DEUX groupes d’humains :
- Les trois religions abrahamistes comme leur singerie pratiquée par cette judéo-maçonnerie à grosses obédiences se veulent des « sauveurs de l’humanité » ou du « service aux autres », comme « l’altruisme » des Talmudistes : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entourent » (réf. pages 340, 359 et 365 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent). Attali confirme le peuple-prêtres en page 166 : « Le malheur du peuple juif est donc un malheur pour tous les hommes » (business de la souffrance et la même soupe pour tous, la pensée unique du mondialisme). Et il en rajoute une couche, toujours page 166 : « Ils [les Juifs] doivent aider comme des égaux les monothéistes et pardonner aux polythéistes pour qu’ils rejettent l’idolâtrie » (Attali citant René Sirat (?) dans : Les Fleurs du Soleil) ; en oubliant que ces Talmudistes et copieurs des Hébreux sont les premiers idolâtres de ce monde : la Loi et l’argent, et en premier la division entre « peuple élu » et peuple non élu, soit la dualité winners-loser, dualisme absolu produisant des violences et horreurs permanentes… Ce groupe est celui des évolutionnistes, ceux qui parlent toujours de « croissance » ou de « progrès » ; groupe des inventeurs du temps qui coule. MONDE DE LA PEUR LIÉE À LA CAROTTE EN POSITIF OU EN NÉGATIF : quand nous pensons à l’instant où nous allons mourir, nous ne vivons pas le Ici et Maintenant mais nous sommes dans un bidouillage du mental où la peur est la Super Carotte. Quand la peur disparaît, il devient plus facile de s’unir à la pratique : ÊTRE PAN, dans l’Instant.

- L’autre groupe d’humains est celui des cycliques, Gnostiques, Païens, celui de Ramana Maharshi : la RÉALISATION DU SOI : chacun pratique le « Qui suis-je ? », la GRATUITÉ. Dans cette VOIE IL N’Y A PAS BESOIN D’ÉTAT ET DE SA CHEFFERIE : le « Qui suis-je ? » constitue le SENTIER, LA CONSCIENCE, LE DAO (en chinois) : la Réalisation du Soi permettant un état de conduite qui dispense naturellement au recours à la moindre chefferie de pyramide. Sentier = aucun État. MONDE NI DE LA PEUR NI DE SON CONTRAIRE LE COURAGE, MONDE NON DUEL.

Dans les trois religions abrahamistes et chez les grosses obédiences judéo-maçonniques il s’agit de « sauver l’humanité », alors que dans le voie de Ramana Maharshi et des Gnostiques et Païens il s’agit de SAUVER L’INDIVIDU. Aussi les religions abrahamistes et judéo-maçonniques, à y ajouter les religions des entreprises du capitalisme, procèdent À L’ENVERS, DANS LE PRODUCTIVISME, LA QUANTITÉ, LE SOCIALISME (ce n’est certainement pas ce que voulait le Christ-Jésus qui irradiait la Réalisation du Soi. Ce n’est qu’ensuite qu’une bande d’individus (premiers Chrétiens (1)) en a fait du socialisme. UNE MINORITÉ VA DEVENIR MAJORITÉ À FINIR PAR IMPOSER SON OPINION.

En effet, les entreprises du capitalisme liées nécessairement à la City de Londres sont une SINGERIE DES RELIGIONS ABRAHAMISTES : Le « Dieu Hégémonie » (pyramide ou chefferie)
HÉGÉMONIE : étymologie datée de 1815-40, du grec hêgemonia, de hêgemôn « chef », bref, c’est le POUVOIR ou POUR-VOIR (big data, Big Brother à des fins de super contrôle).
De nos jours d’après 1789 HÉGÉMONIE = CONSENTEMENT (par le peuple) puisque nous serions tous devenus des rois… Mais dans les entreprises liées à la City ce sont les actionnaires qui entraînent ou fabriquent le consentement.
Une crise sociale ou d’entreprise et donc « d’Église » survient, la chefferie dominante n’est plus capable de faire avaler l’illusion du consentement « spontané » des masses de la population soumise à la direction imprimée à leur vis sociale par la chefferie dominante ; un consentement QUI NAISSAIT AUPARAVANT PAR LE CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE : LA CONFIANCE, COMME NAGUÈRE LES BANQUIERS S’APPELAIENT « MARCHANDS DE CONFIANCE ».
CROYANCE/CRÉANCE : dualisme cause-effet conduisant au concept et à la soumission.

À la fin des années 1960 l’hégémonie va en prendre un coup dans l’aile : guerre du Viet Nam et intense contestation politico-culturel ou totale remise en cause du capitalisme qui annoncerait une révolution en devenir, laquelle était en marche, et l’est toujours, avec le mouvement des Gilets Jaunes, même en apparence faiblissant.

Dans le groupe des « sauveurs de l’humanité » IL S’AGIT DE SOUTIRER AUX AUTRES UN MAXIMUM DE PROFITS, PRINCIPE DU LIBÉRALISME ÉGOÏSTE OU DE L’ÉGLISE DE L’ENTREPRISE. OUI, L’ENTREPRISE EST UNE ÉGLISE DONT LE PROFIT EST COMPARABLE AUX PREMIERS DE CORDÉES OU À LA SUPER CAROTTE QUI FAIT SALIVER LES LOSERS DE CE MONDE EN LEUR PROMETTANT UNE COMPENSATION CERTAINE DANS UNE AUTRE VIE, ET CES « SAUVEURS » ABOUTISSENT TOUS À L’ÉGALITÉ DEVANT LA LOI COMME DEVANT LA LOI DIVINE. L’ENTREPRISE CAPITALISME EST COMME L’ÉGLISE : UN SYSTÈME POLITIQUE ET MILITAIRE ET SOCIALISANT EN UNE DISSUASION DÉGUISÉE QUI VA FAIRE DE L’OCCIDENT L’EMPIRE DU MONDE FORT DE SA PUISSANCE MILITARO-INDUSTRIELLE SIS AUX ÉTATS-UNIS (j’appelle ça le système capitalo-républicain).
Avec le christianisme allait naître la Super Carotte sournoisement mélangée du BÂTON (enfer) : au début on accusera le christianisme d’être une religion de la peur, car il fut cela dans la bouche des « têtes raides », avec les menaces de l’enfer et du bûcher ; il fut donc une religion de la Carotte ou Espérance : le DORG ou Demain On Rase Gratis. Donc comme pour les « premiers de cordées » du macronisme : célérité ici-bas, et bonheur dans l’autre monde ; CE FUT TRÈS VENDEUR….

Comme pour l’entreprise du CAC 40, chez les Chrétiens, une communauté était dès le départ une communauté au sens beaucoup plus fort que dans n’importe quel groupement d’Adeptes d’Isis. Les Chrétiens étaient liés ensemble, un « tout connecté » ou « vivre ensemble » naissant sous un nouveau packaging, afin de faire face aux même dangers que les Adeptes d’Isis ! Par la suite la SÉCURITÉ SOCIALE ce sera l’ÉGLISE : soin aux veuves et aux orphelins, aux vieux, aux chômeurs et aux malades et invalides, elle veillait à enterrer les pauvres.


LES SAUVEURS DU MONDE.
L’ENTREPRISE SOCIALISE COMME L’ÉGLISE DES CHRÉTIENS : « AUJOURD’HUI, CE QUE NOUS FAISONS VA TOUCHER VOTRE VIE ». Or dans la nuit du 3 décembre 1984, des milliers de personnes vont mourir, saisies dans leur sommeil par un nuage empoisonnée d’isocyanate de méthyle libéré dans l’atmosphère par l’explosion de l’usine d’Union Carbide India Limited à Bhopal (dont l’État indien fut actionnaire à 51%).
En 1974 Union Carbide se payait des dizaines de pages de publicité dans la presse américaine pour vanter son « engagement en faveur de la révolution verte », d’où leur slogan : « Today, something we do will touch your life ». Effectivement, surtout en Inde à Bhopal….


L’Univers étant dans le mental, le « jour » où un Réalisé vivant s’apercevra que l’Univers n’a AUCUNE UTILITÉ et donc le pourquoi ce Réalisé est là, le supposé Univers disparaîtra dans l’Instant pour laisser la place à….. Comme la définition de l’Éveil : Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ, dit le Soûtra du Cœur de la Connaissance
transcendante
. « Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi », soit le SENTIER.
ÊTES-VOUS NÉ ? On ne peut concevoir ou entrevoir la Réalité, cela équivaudrait à inventer le temps avec au bout l’achèvement d’un but ou finalité ; en conséquence, on ne peut que retrouver l’ÉVEIL, insurpassable car seul authentique comme le « Je suis ce JE SUIS ».

Avec votre Univers, vous préférez la stérilité, ou l’avortement ?? Croire = espérance, soit illusion…. ESPÉREZ CONTRE LA CAROTTE DE L’ESPÉRANCE QUI VOUS FAIT CROIRE QU’IL Y A UN B(O)UT À ATTEINDRE. Bref, ne cherchez pas le Seul Réel ailleurs qu’Ici et Maintenant, car il ne peut pas être dans la carotte espérance. Mais si vous préférer l’illusion, le eyes candy, attendez-vous à une DÉSILLUSION : ce sera le « CIRCULEZ YA PLUS RIEN À VOIR ». Alors, de quel côté est la déception, la perte de la Carotte ? Dans la carotte qui, en restant carotte au bout du bâton devant l’âne, carotte non croquée qui tourne à la stérilité ? Ou celle dont la fécondité nourricière aboutit à l’avortement ? Car si vous NOMADISEZ, si vous allez voir ailleurs ce qui se passe dans les coulisses du décor du monde ou même aux fonds des mers, VOUS N’Y TROUVEREZ RIEN D’AUTRE QUE CE QUE TOUS RECHERCHENT RÉELLEMENT, C’EST-À-DIRE : RIEN (le Vrai cessant d’être vrai dès qu’il est vu). Évidemment l’être humain ne sait jamais ce qu’il veut, d’où le succès phénoménal du capitalisme créant des besoins depuis de nombreux siècles, mais cet humain sait très bien qu’il ne veut pas ce qu’il a, tragédie de l’opinion…. et donc du CHOIX (notamment dans des élections en régime politique), choix du consommateur-pouvoir-d’achat : « Pensez au tri ! », dit l’égrégore capitaliste sur l’étiquette…..

VRAI NOMADE : correspond à : « N’EST PAS X », ainsi pas de limite, le champ restant ouvert, comme la formule disant que ce ne sont que des DÉSIGNATIONS, qu’elles sont dépourvues de EST (dépourvues de vie, dépourvues d’égrégore), et cela rejoint la Voie du Fléau ou Milieu, comme de dire ceci est cela ou « marque d’excellence », mais expliquer que ce n’est pas une « marque d’excellence » parce que ce n’est qu’une désignation ; voilà la voie du Fléau qui fait dans le COUR en ne tombant pas dans la dualité cause-effet ou dans cette voie de l’opinion où chacun veut y faire tomber l’autre, le bouffer.



Note.
1. Le socialisme des premiers Chrétiens : C’était nouveau, plutôt une remise au goût de l’époque en déclin, le christianisme inventait LA SÉCURITÉ SOCIALE : ses adhérents avaient l’avantage d’appartenir à une secte qui prenait soin de ses membres. Le citoyenisme allait naître, car la plus grande progression de cette mode prenait surtout dans les grandes villes, l’urbain comme Antioche, Corinthe, Rome, Alexandrie. LES CHRÉTIENS DEVENAIENT MEMBRES, COMME PLUS TARD MEMBRES D’UNE ENTREPRISE LIÉE À LA CITY DE LONDRES. LE CHRISTIANISME SOCIALISTE NE POUVAIT QUE DONNER NAISSANCE AU CAPITALISME (malgré le coup des ”Marchands du temple”). Le phénomène actuel du migranisme est typiquement du SOCIALISME CHRÉTIEN : LA PHILANTHROPIE ENVERS LES ÉTRANGERS OU MIGRANTS, DONC CONTRE LA FAMEUSE « HAINE », LA PRÉVOYANCE POUR L’ENTERREMENT DES MORTS, LA SÉVÉRITÉ DANS LE VIE (en voir la caricature morbide dans la si intéressante série : La servante écarlate, système qui pose les bonnes questions mais a viré à la catastrophe encore pire que l’URSS, dont les pendaisons aux yeux de tous et la présence obsessionnelle de la police ultra armée, le comble pour une théocratie de « prêtres-commandants »).
 
 

Dernière mise à jour : 14-07-2019 02:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >