Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Christ = Univers et Humain parmi 3 règnes
Christ = Univers et Humain parmi 3 règnes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-08-2019 01:12

Pages vues : 127    

Favoris : 16

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
paysage_italie_retouch465.jpg
 
 
 
Christ = Univers et Humain parmi 3 règnes
Corps christique = l’humain, la Création,
Ciel, Terre, dont chaque individu n’est
qu’une poussière, une toute petite flamme.
Je participe de cette petite flamme (1),
et ça ne fait pas de moi un ego.
Il n’en est pas moins vrai que,
sans cette petite flamme, le Soleil,
le Soi, Dieu, le Christ, NE PEUT PAS EXISTER.
Il ne faudrait pas que le la flammèche que
je suis vienne à manquer au Soi ou Christ !
C’EST LE FAIT DE LA GRATUITÉ, tout simplement,
JE N’Y SUIS POUR RIEN.
 
 
Ainsi, pourquoi désirer, et vouloir posséder
une APRÈS-VIE qui est à la mode chez les
humains depuis quelques décennies et surtout
depuis le mesmérisme ?
Pourquoi la vie sur Terre serait un « prélude »
à l’Après-Vie, comme s’il y avait une SUITE
à l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) ?
Pourquoi ai-je été mis sur les rails de cette
vie ? Qui a déjà demandé à naître ici ?
Mes rails furent l’errance, le chômage,
le dessinateur.


Dans cette vie de consommateurs où les gens sont uniquement tournés vers l’extérieur et le sécuritaire, leur mort, leur « Après-Vie », ils n’y pensent certainement jamais (sauf peut-être à leur retraite) ! Depuis le Chute vertigineuse de l’Église en France et depuis Vatican II, qui encore sent d’une façon plus ou moins consciente que la vie ne se termine pas à la mort, qu’il y a LA PEUR d’aborder cette vie post-mortem ? Car dans le capitalisme on ne doit jamais penser à la mort, MAIS UNIQUEMENT À S’EN METTRE PLEIN LES POCHES ICI-BAS, DONC DANS CE QUI EST FINALEMENT UNE TRÈS COURTE VIE (que certains veulent prolonger indéfiniment, car cela doit aussi être rentable à certains). MAIS CE RÊVE DE POSSESSION D’IMMORTALITÉ ICI-BAS EST LA PLUS FORMIDABLE DÉMONSTRATION D’ÉGOÏSME.

Le désir vital d’une survie après la mort relève d’une RELIGION, D’UNE CRÉANCE, DU CRÉDIT-CRÉDOT-CROYANCE, tous processus de l’actuel capitalisme et amplification de l’ego.

Comme écrit en préambule, il est impossible d’anéantir son ‘je’ et ‘Je’.
APRÈS-VIE ? PAR DÉFINITION, ON NE PEUT PAS RETOURNER À QUELQUE CHOSE QUI NE PEUT PAS ÊTRE LE NÉANT, LE RIEN. Le Soi est éternel, on ne peut pas l’anéantir, il est aussi le ‘je’ de l’ego. On ne peut pas tuer le Soi ni « tuer Dieu » !!! Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source.
« Celui qui dit que rien n’existe
Ne devrait pas exister.
Les négateurs de la forme sont des nihilistes
Puisqu’ils nient les consciences [le mental contenant l’univers].
[…]
Comment une conscience serait-elle possible
Sans aucun intuition de la matière ?
Comment subirait-on le samsarâ
En l’absence de toute conscience ? »
(Soûtra de l’Entrée à Lankâ, Stance 130, 131)

Pour nous, dans cette vie ici-bas, les « faits » ou illusions « sur scènes » représentent une « réalité historique », une CAUSALITÉ genre Big Bang.
Or le ‘Je’, le Christ, le Christos originel éternel ne connaît pas la Passion, ni les événements, et ne devient pas Arché ou modèle ; Il n’est ni avant ni après quelque chose (Il n’est pas « derrière » ou « avant » Abraham) ; Il reste le Soi ou pureté absolue, l’adolescent d’Ibn-Arabi et du Prophète.

Après-Vie = considérer que nous sommes nés ! Comme le Big Bang ! C’EST L’OBSTACLE, LA PEUR (de la mort) !!! Se déclarer né est se limiter, puisque la mort est au bout, et entre les deux il y a attachements et crédit-crédot-créance. Inventer une cause genre « être et non-être » et c’est la catastrophe : terminée la notion d’éternité. L’éternel dont rêvent les Google-Transhumanistes est RELATIVE, DUELLE PAR RAPPORT AUX CHOSES NÉES OU CRÉÉES dont ils voient bien que les choses créées ont une fin et retournent au néant. L’éternel des Google-Transhumanistes n’est que de la bouffe pour Big Data, de la dialectique amplifiée.
- Crédit-crédo-croyance = big data ou saisir, posséder des caractéristiques : conscience du mental conceptualisant.
- Ne pas posséder de big data = Sagesse, Félicité : ÊTRE COUR OU JOUER AVEC LES REFLETS DE LA LUNE DANS L’EAU QUI N’Y EST PAS ENTRÉE PUISQU’ELLE N’EN RESSORT PAS ; définition même de COUR, ENCLOS, VALLÉE.

L’Éveillé ne se trouve pas en POSSESSION, il n’en est pas prisonnier, d’où par exemple le surnom de « Bienheureux ». Dire de ceci ou de cela que « c’est la réalité » est une possession par l'ego, et en l’écrivant c’est encore une possession, idem en le disant à haute voix…  Jamais un enseignement ne se laisse gagner par les mots ou par une dialectique ou art de l’opinion en ergotage sans fin ; les mots sont tous sans exception prisonnier du langage alors que leur sens, s’il existe encore, ne l’est pas, puisqu’à l’origine il est ESSENCE… On ne peut pas parler de « réalité », c’est l’ego ou l’orgueil qui s’exprime, alors pour s’en délivrer et ne pas se limiter on ne peut parler que d’ÉVEIL.

L’APRÈS-VIE C’EST COMME L’UNIVERS : ON N’EN SORT PAS….. Vouloir un Après-Vie est comme vouloir sortir de l’Univers pour l’étudier et le posséder comme on possède sa petite vérité ou opinion. « Saisir l’univers » et évidemment se saisir AVANT TOUT soi-même…  « Saisir l’univers » ou « saisir la globalité » comme le rêvent les mondialistes ne peut pas être une saisie, seulement une désignation ou convention. De plus, la saisie globale genre mondialisme n’est qu’un phénomène totalement au-delà de tous noms-les-formes ou dialectique, cependant, les êtres puérils s’y attachent et prennent ce phénomène comme une réalité.

L’Après-Vie c’est comme de vouloir « saisir l’ego » : « Comment voulez-vous le trouver ? [comme l’Univers, il n’est pas à l’extérieur] Il n’est pas séparé de vous. Laissez de côté l’idée de ne pas le trouver. Où êtes-vous en ce moment même ? Pouvez-vous dire : « Je ne suis pas ? » (Ramana Maharshi, entretien 290).
LES IDÉES D’INTÉRIEUR ET D’EXTÉRIEUR N’EXISTENT QUE TANT QUE VOUS N’ACCEPTEZ PAS VOTRE RÉELLE IDENTITÉ, dit le Maharshi à l’entretien 625. Dans ce même entretien : « Mais vous êtes le Soi, au-delà du temps et de l’espace ; vous existez, même en l’absence du temps et de l’espace ».


[En haut de page : aquarelle de M. Roudakoff]

 
Note.
1. Petite flamme ou SÉCURITÉ, COUR, VALLÉE, à rapprocher du LIERRE : il participe à l’ÉTERNEL RETOUR : le samsara ou cycle des naissances et des morts ; monde des phénomènes et de leurs noms-les-formes. Le samsara ne peut exister que dans le mental : « Le monde ne vient pas proclamer : « Je suis le monde ». S’il en était ainsi, IL DEVRAIT TOUJOURS ÊTRE PRÉSENT - MÊME DURANT VOTRE SOMMEIL. Comme il ne s’y trouve pas, c’est qu’il est impermanent. Étant impermament, il manque de force. n’ayant pas de force, il est aisément subjugué par le Soi. Seul le Soi est permanent. Le renoncement [Putréfaction], c’est la non-identification du Soi avec le non-Soi. Avec la disparition de l’ignorance, le non-Soi cesse d’exister. Voilà le vrai renoncement » (Ramana Maharshi, entretien 251).
LIERRE = BALANCE ÉTERNELLE DE LA MORT ET DES RENAISSANCES.
LIERRE = GUÉRISON DE CATARRHES PULMONAIRES CHRONIQUES. En usage externe il s’emploie sur les ulcères et plaies rebelles à la cicatrisation ; utile aussi dans les brûlures de par son suc.
LIERRE = DIONYSOS et rôle divinatoire ou prophétique : on en déposait les feuilles, en nombre déterminé selon l’objet du rite, à la surface de l’eau ; leur aptitude variable à flotter ou à couler au fond du récipient donnait la réponse.
LIERRE = YOKAÏ OU ÉLÉMENTALS
 
 
 

Dernière mise à jour : 08-08-2019 03:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >