Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Langage et langage de l’humain
Langage et langage de l’humain Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-08-2019 22:32

Pages vues : 116    

Favoris : 14

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
scarabee_transpasachant.png
 
 
Langage et langage de l’humain
 
 
En marche vers le totalitarisme ou grégarisme généralisé : la dictature « propre » du régime capitalo-républicain et de son tout connecté en pensée unique.

Voir aussi la page : CAPITALISME = VIRTUALITÉ DU FRIC

DÉMOCRATIE ACTUELLE PRINCIPE : je ne me lasserai jamais de répéter l’importance de ce principe : fonctionnement ou mieux : fictionnement par conflits d’intérêts, donc une démocratie dans son principe est condamnée à la frustration permanente par ses propres limitations, et en toutes ses dimensions (politique, scientifique, économique, philosophique, etc.). LA DÉMOCRATIE ACTUELLE EST STÉRILE PAR ESSENCE.
La Vraie Démocratie consiste en RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE : « Il suffit de dissoudre l’âme inférieure [le ‘je’] et de restaurer l’intégrité de l’âme supérieure [le ‘Je’]. Le retournement de la lumière est le secret [le paradoxe de la Réalisation du Soi] qui permet de dissiper les ténèbres [l’ignorance] et de maîtriser l’âme inférieure. Il n’y a pas d’exercice qui restaure le principe créatif : l’unique moyen d’y parvenir se trouve dans le secret du retournement de la lumière. La lumière étant elle-même le principe créatif, c’est en LA retournant qu’on LE restaure ». (Le Secret de la Fleur d’Or, trad. Thomas Cleary).
 
Démocratie et libéralisme dans l’exemple du psychiatre et de son voisin le fabriquant artisanal de bonbons. Pour ses patients le psychiatre aura besoin de silence, pour ses fabrications l’artisan aura besoin de faire du bruit. Si le psychiatre s’adresse à la justice humaine pour demander l’arrêt des machines du confiseur, l’artisan perdra ses revenus. Mais rien n’empêche au psychiatre une fois la « justice rendue » de « payer » son voisin artisan pour lui « acheter du silence ». Si la justice « déboute » le psychiatre et que l’artisan continue à faire du bruit, en démocratie et libéralisme rien n’empêche le psychiatre d’aller négocier avec son voisin pour lui acheter le droit au silence ; idem l’artisan peut acheter au psychiatre le droit de poursuivre son job bruyant. Bref, il y aura de l’asymétrie de pouvoir de négociation, déterminé par la disparité des revenus…. Bref, on va en arriver à ce que les pollués ou contaminés se mettent à ACHETER À LEUR POLLUEUR LE DROIT DE NE PLUS L’ÊTRE. Donc démocratie = conflits permanents, marchander ou ergoter les droits, privatiser les responsabilités, etc., soit ARRIVÉE DE NOUVEAUX MARCHÉS DES ÉCHANGES DES DROITS À POLLUER, mécanismes alternatifs à l’intervention étatique, et amplification du socialo-politisme.

DÉMOCRATIE = CONSENTEMENT À PAYER PUISQUE VOUS SERIEZ « RESPONSABLE » DE VOS « BIENS » ET DEVENEZ « POLLUEUR-PAYEUR ». Certains ont proposé un système de « droit à polluer », dont le prix est évidemment fixé par le « marché au plus faible coût total possible ». Nixon, en campagne pour sa réélection proposa de « vendre des permis de polluer ». En 1990 ce sera effectif dans l’Empire USionistan dans la mode du VIRTUEL ET DU TOUT CONNECTÉ COMMENÇANT : DES MARCHÉS ARTIFICIELS SONT CRÉÉS DE TOUTES PIÈCES À PARTIR DU VIRTUEL ÉCONOMIQUE (devenant théorie), avec l’actuel succès que nous subissons.
Par exemple avant 1990 le capitalisme reposait sur du matériel : voitures, machines à laver, récepteurs de télévision, etc. Après 1990, la structure du capitalisme commence à dériver de plus en plus vers L’ARTIFICE, LE VIRTUEL : logiciels, services informatiques, etc., grâce au tout connecté, ce qui va engendrer les fameux GAFAM. Ce capitalisme virtuel qui ne compte pas les coûts sociaux et environnementaux (coût en énergie de leurs serveurs informatiques, etc.). D’un côté ce capitalisme devient virtuel et de l’autre côté IL EST LE MOBILE ESSENTIEL D’UNE NOUVELLE EXTENSION DU DOMAINE DE L’APPROPRIATION PRIVÉE, IL DEVIENT UN ÉTAT DANS L’ÉTAT.

Absolument tout devient une VALEUR MONÉTAIRE, la terre, l’air, les forêts, les masses humaines, les animaux, etc., jusqu’à la valeur esthétique et la morale…. C’EST LE PRINCIPE DU CALCUL, DE LA RAISON OU DU MENTAL SUR LES MARCHÉS À PENSÉE UNIQUE, INIQUE.
Les GAFAM n’ont plus besoin d’une armée d’ouvriers, ils les remplaceront par des ROBOTS, donc plus besoin de soigner les ouvriers, de leur dispenser un enseignement, d’assurer leur retraite et leur sécurité, etc. Autant de profit pour ces GAFAM. Déjà la fabrication actuelle coûte énormément moins cher : téléchargement, streaming (qui ne sont pas des fabrications), seul la « raison » triomphe afin de concevoir ces concepts, dont le coût sera réparti sur des milliards de consommateurs.
De même la bande organisée de l’État verra par ce tout connecté et tout virtuel l’amplification de ses profits.

Bref, la dégradation de la communauté humaine est en marche plus que jamais, avec pour preuve la révolte des Gilets Jaunes en France et la dictature BIEN VISIBLE ET NON VIRTUEL DU RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLIQUE FRANÇAISE.

Les êtres humains n’ont aucune importance pour le régime capitalo-république et son IDOLE LE MARCHÉ. Selon le principe de la démocratie : ses limites structurelles empêchent ses agents du marché d’être capables de déterminer, par leur choix agrégés, le juste prix de l’environnement qui est en jeu (comme si l’environnement, la Terre, avait un « prix » dans ce système duel vendeur-client).

LIMITES DE LA DÉMOCRATIE DONT LE CONSENTEMENT À PAYER : culte du narcissisme, si quelque chose « compte » beaucoup pour vous, pour votre opinion, vous serez prêt à débourser une forte somme pour obtenir ou préserver certains conforts. Sauf que votre « consentement à payer » EST LIMITÉ EN PRATIQUE PAR VOTRE CAPACITÉ À PAYER. Vous ne pouvez mettre sur table que ce que vous avez dans votre banque ou planqué sous votre matelas.
BREF, LE SYSTÈME DU CONSENTEMENT, EN POLITIQUE, OU EN ÉCONOMIE, EST STÉRILE PAR PRINCIPE ET ENGENDRE DES FRUSTRATIONS PERMANENTES EN DES INÉGALITÉS À L’INDÉFINISSABLE.

Par exemple, qui décidera de l’implantation d’un parc dans une zone résidentielle de gens riches, ou dans un quartier populaire ? Il est presque certain qu’au pays des « liberté-égalité-fraternité » le premier groupe de résidents devienne le winner. Idem s’il s’agit de décider de l’implantation d’un décharge ou d’une usine à cellulose, il est certain que le second groupe sera le loser.
Dans le régime inégalitaire de capitalo-république ce sont les riches qui se déchargent des coûts sociaux sur les plus pauvres. Ce sont ceux qui peuvent payer en argent qui paieront en nature, cercle vicieux de la démocratie et de son régime à nécessairement inégalité économique qui engendre une inégalité environnementale qui aggrave encore la misère réelle et non virtuelle des détroussés.

Ainsi le principe de la démocratie actuelle, son libéralisme et son tout connecté et ses GAFAM ne peut qu’engendrer :
- BIG BROTHER GÉNÉRALISÉ À LA MODE LÉNINE-STALINE DE L’URSS :
Contrôle des contenus d’Internet
Contrôle des déplacements
Impossibilité d’accéder aux contenus anti-système
Suppression des soi-disant « fake-news » qui seront déterminées par eux-mêmes
Suppression de tout contenu idéologiquement incorrect
Interdiction de manifestations
Interdiction d’organisations contestataires
Interdiction des grèves
Contrôle des partis politiques
Contrôle de « votre » santé
Etc.

Tous ces mots/maux ci-dessus concerne le langage de l’humain.
NON, LE TOUT CONNECTÉ ET SON GRÉGARISME MONDIALISÉ N’EST PAS ENCORE WINNER.


NOUS SOMMES ARRIVÉS AU TEMPS OÙ IL EST EXISTENTIEL DE SORTIR DE LA PENSÉE UNIQUE IMPOSÉE PAR LE SYSTÈME DU CONSENSUS OU CONTRAT DE LA DÉMOCRATIE MONDIALISÉE À PARTIR DE 1789.

Les Gilets Jaunes d’avant 1789 furent la Triade en Chine (ne pas confondre avec l’actuelle Triade…) avec sa langue secrète des Hong comportant une langue parlée et écrite, soit un argot vulgaire où évidemment se trouve des traces de spirituel. Il est proche du langage des Coquillards (ou « dévergondés », les « brigands » ou « terroristes » aux yeux des républicains de 1789 et de 2019), en Bourgogne au 15è siècle. Ne pas oublier les habitants de la Cour des Miracles à Paris, ancêtres des « Carrefours » des Gilets Jaunes. LE BUT DES TRIADES ET AUTRE COUR DES MIRACLES EST DE NE PAS ÊTRE EN TOUT CONNECTÉ AVEC LE RÉGIME. Mais ce JARGON, cet ARGOT, doit se renouveler sans cesse car il se corrompt très vite (surtout à cause de l’extérieur).
En Occident l’Argot ou Jargon semble avoir été composé par des jeux phonétiques et d’anagrammes, et dérivation de synonymes, par déformation de mots grecs et arabes, par adjonction de suffixes familiers au patois des provinces françaises, tantôt par des procédés sémantiques dans la mesure où le Jargon est un langage par MÉTAPHORE (employer un terme concret dans un contexte abstrait par substitution analogique…) composé de mots communs pris allégoriquement ou énigmatiquement comme : aile, bras, cornant, bœuf, ras, prêtre, chanter, parler, grain, monnaie, grognant, porc, chausse, etc., comparaisons communes au Jargon de Paris et aux Jargons étrangers, italien, germain, espagnol, portugais.

Le chef suprême de la Corporation des Gueux des « anciens Gilets Jaunes » était nommé « Le Grand Coeste ». Ses pouvoirs étaient absolus, il était élu CHAQUE ANNÉE PAR DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA CORPORATION et indéfiniment rééligible.
La Corporation des Gueux avait deux ordres supérieurs : les Cagous et les Archi-suppôts, qui formaient avec le Grand Coeste LA TRIADE. Les Cagous étaient chargés de l’exécutif. Les Archi-suppôts composaient un ensemble collégial de prêtres et de scientifiques de la confrérie auxquels on confiait le soin d’enseigner et de réformer à tout moment le Jargon qui doit être une langue vivante adaptée au ICI ET MAINTENANT.
Voir sur Gallica le Dictionnaire analytique du Jargon, par Auguste Vitu. Voir aussi l’Argot des Tranchées, d’après les lettres des Poilus et les Journaux du Front, par L. Sainéan, 1915 ; Langage parisien au 19è siècle, 1920. Voir aussi Alfred Delvau : Dictionnaire de la Langue Verte - Argots parisiens comparés, 1866 deuxième édition. Voir aussi Étude de l’Argot Français, par Marcel Schwob et Georges Guieysse.

COESTE : étymologie ??? Cocos : écarlate en gaulois ? Coetic : et, conjointement en gaulois ? Coilos : mince, étroit en gaulois ? Carros : chariot en gaulois ? etc.
Cocos et Coilos semblent intéressant car on peut les rapprocher de Koes, prêtre cabirique de Samothrace, dévolu à la présidence des rites de purification, qui précèdent l'admission du l’initié ; ce Koes étant donc un PONTIFE, celui qui fait passer le pont : être initié c’est être passé au-delà d’une limite, on ne subit plus le grégarisme de la pensée unique. Donc ce n’est nullement le résultat d’une addition de Big data ou d’aptitudes morales qui ne sont qu’une esthétique du sentiment, nécessairement variable comme l’opinion dans l’amplification indéfinie des situations concrètes, des accidents dans le spatio-temporel.
Question langage, dans le « milieu », du moins celui d’avant 1914, LA PAROLE DONNÉE ÉTAIT SACRÉE, TEL UN SERMENT. La spiritualité des PAÏENS NE POUVAIT QUE SE RETROUVER DANS LE « MILIEU » ANCIEN. Ce que la police de l’époque, le catholicisme, tenta en vain de combattre comme de nos jours la police à macron rompu.

La CABIRITÉ (1) est du même Thème que la TAOÏCITÉ et que l’INGÉNIERIE DU YIN ET YANG. et se résume au mot SIMPLICITÉ.
SIMPLICITÉ : ce qui peut seul combattre le Nouvel Ordre Mondial et son régime capitalo-république.
SIMPLICITÉ [SIMPLECE] contraire (apparent) de Complexité.
Ce que tout le monde cherche et que bien peu trouvent.
Elle s’apparente à l’Origine. Elle vient dès la première fois en un seul coup, dans l’Ici et Maintenant, selon certaines Circonstances ; sinon il faut tout démêler dans le spatio-temporel pour retrouver la Source de la Simplicité.
Bible : Livre de la Sagesse : Ce qui est à notre portée nous ne le trouvons qu’avec effort.
- Nature ne connaît que la Simplicité. (Elle est directe, Maât).
Avec la Simplicité, on peut enrichir, mais avec le compliqué c’est difficile.
Simplicité des 6 métaux.
- La Vie est un abîme de simplicité. Un abîme, c’est-à-dire une infinité de possibilités.
Par là, plus une chose est simple plus elle est compliquée, puisqu’elle offre une infinité de possibles, ou de variations de possibles.
«  Seule l’abondance mène à la clarté, et c’est dans l’abîme que demeure la Vérité ». Vers de Schiller, cité par Werner Heisenberg dans “La Partie et le Tout”, qui fait aussi référence à la Sainte Chimère qui ne peut être que du Thème de la Simplicité.
Oui, Sainte Chimère = Simplicité. Plus c’est simple et plus c’est compliqué. Voir par exemple la simple Triade « Yin-Yang-Khi » ou « Soufre-Mercure-Sel », qui est l’équivalent d’ouvrages contemporains d’abstraction sur la mécanique générale.

C’est-à-dire que les Sciences des Anciens disposent d’un langage et vocabulaire spécial, mais surtout d’une logique tout aussi spéciale, à la fois « pré-logique » et « post-logique », donc hors de la dualité cause-effet et hors du temps. CE QUI EST DESTINÉ À ENGENDRER LE Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ, du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante (« Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi ») : Le Sentier, le « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore » (compagnie de la Sainte Chimère). Épuiser les contradictions, soit la dualité, jusqu’à l’indéfinissable, pour, qu’enfin, seulement commence la Connaissance trans-rationnelle qui est en dehors de toute dualité et de toute intuition possible.

De nos jours de psychose technologique et de tout connecté, l’être humain veut faire l’Ange, mais en réalité il fait la bête ! Les Anges sont purs, INNOCENTS, ce qui n’est pas le cas des humains.
L’être humain dort parce qu’il se prend pour un corps, de même il fait quand il mange de la nourriture physique, y compris boire de l’eau. Ainsi faut-il ÉVEILLER l’humain AU MÊME NIVEAU QUE LES ANGES, POUR LES ANGES, C’EST-À-DIRE POUR LE VRAI SENS DU MOT SCIENCE.

FONCTION ANGÉLIQUE : ABOLITION DE TOUTES LIMITES pour découverte des au-delà indécouverts, surtout imprévisibles, impressentis par aucune intuition possible, jamais défini, jamais immobile dans une immobilité absolue… Jamais immobile parce que sinon on tombe dans le dogme, le concept, le contrat, le conventionnel, LE CONFORT KILLER !
Pour accompagner le Soi ou ‘Je’, il Lui faut un organe tel le ‘je’ transfiguré par le ‘Je’ de l’Ange Gabriel sous la forme d’un très bel adolescent arabe Dahyâ Kalbî (ou Dihyah Kalbi).


Note.
1. LES CABIRES : Divinités mystérieuses d’Égypte, Phénicie, Asie Mineure, Grèce et surtout à Samothrace.
Grecs = Kaiein = brûler. Hébreu = Kabir = grand, puissant.
Les Phéniciens adoraient 8 Cabires comme protection de la navigation (le nombre exact des Cabires reste à ce jour un Mystère).
Les Cabires symbolisent les forces souterraines de la Nature dans laquelle ils ou elles avaient « trouvé » le Fer et les Métaux et l’Art de les travailler.
Orphée y était dit-on initié. Ce sont les plus haut Esprits Planétaires, sorte de Chefs des Dieux, comparable aux Neter de l’Égypte (trames divines qui sont l’expression de Principes et fonctions de la Puissance divine se manifestant dans la Nature ; racines situées dans les mondes spirituels. Le nom et l’image des neter figurés par les mythes sont la définition de ces principes et fonctions, offerte au chercheur pour qu’il apprenne à les connaître et à les chercher en lui-même, ce qui rejoint L’IMAGINATION CRÉATRICE DANS LE SOUFISME D’IBN’ARABI).

Comme l’énonce Ramana Maharshi à l’entretien 264, les Neter, Cabires ou Noms Divins n’ont de réalité que PAR et POUR des êtres, en qui ce sont manifestés ces Noms-les-Formes. Ils sont l’équivalent des Essences énoncées par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : ce sont nos propres existences latentes, nos propres individualités existant à l’état de conditions nécessairement éternelles… ‘Je’-‘Je’ : Dieu-Miroir ou Singularité parce que tu te contemple toi-même, et toi, TU ES SON MIROIR, c’est-à-dire le Miroir dans lequel Il contemple ses Noms Divins, des Cabires, des Neter (ne prend pas de s).
« Prière de Dieu » : révélation de l’humain comme Son Miroir. En écho : Prière de l’humain = création et manifestation de Dieu contemplé dans le Miroir de son soi ou ego, parce qu’il est soi ou individu, non divisible, non duel. Or l’individu triomphant en capitalisme est plus que jamais divisé…. RELATIF PUISQUE CONSOMMATEUR….. ILLUSION TOTALE, PUISQUE NÉ… DONC DANS L’AVOIR……
 
 

Dernière mise à jour : 12-08-2019 23:33

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >