Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Mal-à-D.I.T.
Mal-à-D.I.T. Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-08-2019 00:18

Pages vues : 109    

Favoris : 13

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
mac_do_loisuccion.jpg
 
 
Mal-à-D.I.T.
Le Dit : déité, même Thème que
A-musement : privation des Muses ou Dieux,
privation de l’inspiration ou A-musé : âme usée.
Cause de la Mal-à-D.T.I. = la possession de l’objet,
ou possession de l’extérieur.
Et A-mour = du A privatif : privation de mort :
L’Eros, la Rose ou R-ose.
A-prendre = ne pas prendre, ne pas posséder.
Claude Bernard disait que : « Béchamp a raison,
le microbe n’est rien, c’est le terrain
qui est tout. Pasteur est un fou [un killer] ».

Mal-à-D.I.T. : angoisse, détresse, mal-être, etc.,
tous des croyances ou fixations, DES POSSESSIONS.

SUCCER OU SE FAIRE SUCCER.
Suck or not Suck ??

Page dédiée au Vrai Superman : le LOSERMAN ou Vrai Faux Winner (1).
ATTENTION : page très dense.
 
 
Loi de succion : CRÉER DES BESOINS DANS CE MONDE DE LA MAMELLE, MAMA, MAMAN, MER et MÈRE, MATER(i-el).
Le Sein : la courbe, le sin et signe signal en dualité sujet-objet. Loi de succion liée en premier au NOMBRIL ET CORDON OMBILICAL (delphisme et Omphalos, Centrum Centri ou désire de l’ÉTERNEL RETOUR aux origines). L’actuel « nombril de la Terre » est la City de Londres et ses banques, bientôt mourantes.
 
« C’est le terrain qui est tout », donc la Singularité, l’intérieur. Si « la Nature a horreur du vide », cela veut dire qu’elle veut « posséder » quelque chose, comme le bambin qui veut mettre à sa bouche et sucer tout ce qu’il trouve à sa portée : LOI DE SUCCION OU EUCHARISTIE… ou en un mot : LA GRAVITATION inventée par Newton, OU SE RENDRE MALADE SOI-MÊME. LA SUCCION EST LA MA-À-D.I.T. DE SE RENDRE MALADE À SOI-MÊME : PAS DE CAUSE, PAS D’EXTÉRIEUR, Claude Bernard disait bien que « c’est le terrain qui est tout »….. Par « Terrain » entendre bien-sûr l’ego.
Un aspect de cette Loi de succion se retrouve dans la circoncision au huitième jour de leur naissance chez les Hébreux-Juifs : sucer le sang autour du pénis afin de « nettoyer la plaie » ; un autre aspect chez les humains se retrouve surtout chez les Occidentaux et maintenant partout : TRINQUER.
Succion ou TÉTER : de tette ou tete : mamelle, du germain titta ; tetine (téton) ; tetinete (1350, petit téton). À rapprocher de sexe féminin : tuto- en gaulois (en relation avec la vieille divinité priapique latine Mutunus Tutunus qui associe les sexes mâle et femelle), et tête : barros en gaulois, comparable au vieil irlandais barr (sommet pointe), du gallois cornique bar (sommet), du breton barr an pen (sommet de la tête). Voir aussi le sanskrit bhrstih (pointe), le latin fastigium (faîte), le vieux haut allemand borst (piquant). Voir aussi condo, comparable au vieil irlandais conn, cund (bosse, chef, tête, bon sens, raison), etc. (Réf. Dic. du Moyen-Âge, et du Français-Gaulois par J.-P. Savignac).
Sommet, pointe, progrès : se hisser au sommet de sa condition (être au sommet de la pyramide sociale)…

LE PRODUIT DE LA SUCCION EN EST DISTRIBUÉ PAR LE POSTÉRIEUR, LE CUL, LA VESSIE. Voilà où en est rendu le « savoir » de l’être humain, sa technologie hystérique qui se voudrait « intelligence artificielle » ne prouve rien et de moins en moins…. (L’intelligence artificielle ne peut pas exister vu que l’être humain ne sait même pas qui il est. Ce concept d’« intelligence artificielle » n’est qu’un outil de plus du capitalisme, un appât pour faire sucer, créer un besoin). Avec le produit de la succion pas étonnant qu’il puisse exister des pratiques de fabrication de plaisir associées au caca (scatophilie), ou jeux avec des lavements ou clystèrisme… notamment avec l’urine de son « partenaire sexuel » partenaire en affaire)

CONCLUSION-GUÉRISON : ne plus être un croyant mais un SACHANT en détruisant la croyance à soi-même, donc à son ego qui bouffe tout et qui se prend pour « le mien » (votre santé, votre député, votre voyante, etc.). Ce « le mien » de nos jours c’est le BIG DATA ou informations en déluge par tyrannie de la technologie du tout connecté de ces caravanes de nomades à la Jacques Attali et son monde hôtel et leurs bagages culturels : BOUFFER DE L’ENSEIGNEMENT, DE L'OPINION, DU RENSEIGNEMENT (Big Brother), BOULIMIE MONDIALE ET CHIASSE MONDIALE (surtout sous forme de montagnes d’opinions).

PROBLÈME ESSENTIEL DE QU’EST-CE QUE L’ÊTRE HUMAIN ?
RÉPONSE : ON NE PEUT QU’ÊTRE SEUL QUAND ON EST VRAIMENT SOI-MÊME.
Ainsi le « Vivre ensemble » et sa mode du tout connecté et des réseaux sociaux ou électromagnétique informatique EMPÊCHENT D’ÊTRE SOI-MÊME.
TOUT CE QUI EST SOCIAL AVILIT.
IL FAUT CHOISIR ENTRE SINGULARITÉ, OU VULGARITÉ.
CHOISIR ENTRE LE « JE SUIS CE JE SUIS », OU LA MODE IDOLÂTRE DU VULGAIRE (L’EGO ET LE SOCIAL).
MAIS ATTENTION : pour échapper au social, il ne faut pas tomber dans le culte du narcissisme et du « développement personnel » inhérent à cette idolâtrie de l’ego et du social sous régime capitalo-république.
L’IDOLÂTRIE DU SOCIAL EST LA MAL-À-D.I.T. PRINCIPALE PARTOUT SUR LA PLANÈTE OÙ NE RÈGNE PAS LA VRAIE PAIX.
L’idolâtrie du social donne tout au régime capitalo-république et à son oligarchie, et corrélativement l’idolâtrie ou culte du narcissisme ou libéralisme ne donne rien au régime. Le Divin ne fait que RAYONNER vers ceux qui ont des « grandes oreilles » comme celles du Bouddha.
Le culte du narcissisme fait l’humain livré à son instinct personnel, ce qui va tendre à la destruction de sa propre espèce.
Si on se considère né : on naît seul, puis on vit seul dans l’illusion que l’on « vit ensemble », et évidemment on ne peut que mourir seul, personne ne le fera à notre place ! (Imaginez un monde où celui qui doit mourir sera remplacé charitablement par un autre voulant l’aider, et du même coup le GUÉRISSANT DE SA MAL-À-D.I.T.)

CHOISIR ENTRE ÊTRE MOINE, OU ÊTRE LAÏQUE, MAIS :
En réalité NOUS SOMMES TOUS MOINES : PAS DE LAÏCITÉ, QUE LA SINGULARITÉ, LE MONO.
Moine veut dire : mono, individu : être seul (corps indivisible), monophonie : un seul canal sonore ; comme le dit aussi Ramana Maharshi, il n’y a pas de division entre vie active et vie quiétiste.
Non, non, la laïcité n’existe pas ; elle ne peut exister que dans la dualité sujet-objet : dans la non-dualité le moine ou Singulatité ou l’individu entre en COÏNCIDENCE OU EN ICI ET MAINTENANT, ET DE CE FAIT N’EST, NI MOINE, NI LAÏQUE : il ne renonce à rien, ne se transforme en rien, ne fuit rien, il est dans l’Ici et Maintenant ; C’EST L’HOMME VÉRITABLE, DONC L’HOMME ORDINAIRE OU NATUREL (de nos jours tout est inversé). S’il devenait Superman ou « homme augmenté » IL TOMBERAIT MALADE et serait l’inverse de Superman, un Loserman. Superman est en fait un VRAI LOSERMAN (il est un vrai loser).



REMÈDE À LA MAL-À-D.I.T. : LA PUTRÉFACTION OU RENONCEMENT, LE RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE : Torche devant pour le Grand Renoncement ; Torche de côté pour le Moyen Renoncement ; Torche derrière ou dans le dos pour le Petit Renoncement où l’on peut seulement voir bosses et fossés, mais c’est mieux qu’aucun Renoncement ou Putréfaction car on voit tout de même un minimum de choses essentielles laissées dans l’ombre.
RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE = LA SEULE CHOSE INSAISISSABLE, COMME LA RÉALISATION DU SOI (voir à la fin de l’encadré plus bas), c’est pourquoi le régime capitalo-républicain l’interdit si sournoisement aux fabriqués, aux masses.
On ne possède pas, on est possédés : par l’Univers, par le Soi-Instant.

Quand vous n’êtes plus possédés par « le mien » du : « votre santé, votre député, votre voyante, etc. », vous êtes délivrés du winnerisme à la course à la croissance pour être « augmenté » à tous les prix, pour être Superman ou être unique, un winner ou vrai loser, c’est-à-dire à être autre chose que votre Vraie Nature. Cette Vraie Nature que le Régime vous, nous interdit de La laisser prendre naturellement sa place dans le concert universel du Tout.

Lorsqu’on est plus en Mal—à-D.I.T. on entre dans la dimension naturelle du ZÉRO INDIEN avec processus de Vraie Libération de l’illusion : celui qui croit à ses big informations commence à s’en libérer ; c’est à cet Instant que le RAYONNEMENT se produit immédiatement envers les autres, comme une lumière (auréole).

L’Éveil ou Voie.
« Un moine demanda un jour à Mazu : « Comment doit-on cultiver la Voie ? » Mazu répondit : ”la Voie ne relève pas de la culture [les informations ou bagages intellectuels]. Si l’on dit que la Voie peut être cultivée, une fois la culture accomplie, il y a à nouveau destruction [le ”Circulez ya plus rien à voir”], et l’on est semblable à un auditeur (2).
Si l’on dit que la Voie peut être cultivée, l’on est semblable à un être ordinaire [donc à un Superman, à un Winner]” - Le moine : ”Par quelle sorte de compréhension peut-on atteindre la Voie ?” - Mazu : ”La nature propre est originellement parfaite. Celui qui ne stagne pas dans les phénomènes bons ou mauvais [la dualité] est appelé ”Celui qui cultive la Voie” ». S’attacher au bien, rejeter le mal, contempler la vacuité, entrer en contemplation [samadhi], tout cela n’est que créations [du mental]. Ceux qui recherchent la Voie à l’extérieur s’en éloignent sans cesse de plus en plus [ils font l’inverse du Centrum Centri]. Qu’ils épuisent les pensées du Cœur de ce triple monde [veille, rêve, sommeil profond] ; mais qu’une seule pensée subsiste dans le Cœur, et la racine fondamentale de la transmigration dans le triple monde demeure. Lorsque cette seule pensée disparaît, la racine fondamentale de la transmigration est éliminés et l’on obtient le trésor précieux du Roi de la Loi [le Soi-Instant].

Depuis d’innombrables kalpa [mesure de temps ou période de temps entre la création d’un monde, sa destruction et la recréation d’un autre], les pensées fausses des êtres ordinaires, leurs ruses, leur fausseté, leur orgueil et leur arrogance sont unis au corps de l’Unité. Il est dit dans le Sûtra de Vimalakirti : « Ce corps est un assemblage de nombreux dharma [lois ou règles, devoir]. Quand il naît, ce sont seulement les dharma qui naissent ; quand il périt, ce sont seulement les dharma qui périssent. Quand ces dharmas naissent, ils ne disent pas : je nais ; quand ils périssent, ils ne pensent pas : je péris » [citation tiré du Sûtra de Vimalakirti, chapitre : Manjusri interroge sur la maladie].
Lorsque la pensée d’avant, la pensée d’après et la pensée du milieu ne sont pas reliées entre elles, chaque pensée est dans l’extinction [nirvana] et l’on appelle cela : « Samadhi du sceau de l’océan », qui englobe toutes choses, pareil à l’océan auquel retournent les cent mille cours d’eau différents, et qui tous sont l’eau de l’océan à la saveur unique et comprenant toutes les saveurs.

Celui qui demeure dans le vaste océan se fond à tous les cours d’eau, celui qui se baigne dans ce vaste océan utilise toutes les eaux [« Tout le monde sait qu’une goutte d’eau se perd dans l’océan, mais rares sont ceux qui savent que l’océan se perd dans la goutte d’eau », la Parabhakti ou Dévotion suprême, cité par Ramana Maharshi à l’entretien 50]
Alors que l’auditeur est à la fois éveillé et égaré, l’être ordinaire est à la fois égaré et éveillé. L’auditeur n’a pas compris que le Cœur saint ne comporte fondamentalement ni causalité, ni degrés [comme la hiérarchie pyramidale judéo-maçonnique], ni pensées fausses. Ainsi il cultive la cause pour réaliser le fruit et demeure pendant vingt mille, quatre vingt mille kalpa dans le samâdhi de la Vacuité [samâdhi : absorption totale, contemplation, ce qui est Maât ou direct]. Bien qu’il soit déjà éveillé, cet éveil est un égarement. Tous les bodhisattva [les Réalisés] considèrent cela comme subir les souffrances de l’enfer. L’auditeur, ayant sombré dans la Vacuité et stagnant dans l’extinction (nirvana), ne voit pas la nature de Buddha [le Soi. Il ne voit pas la nature du Soi parce qu’il se fixe, il se confort] ».

Bref, l’Éveil se fait DANS L’INSTANT, SANS ÉTAPES, SANS STADES, SANS UTILITARISME.
Bien-sûr sans organes des sens il est difficile de RETOURNER LA LUMIÈRE comme enseigné dans Le Secret de la Fleur d’Or : « Ceux qui ne savent pas retourner à la source [de leur ego] s’attachent aux noms, poursuivent les phénomènes, de sorte que s’élèvent passions erronées et karma [emmerdes avec causes-effets]. Mais pour qui est capable en une seul pensée de retourner à la source [de retourner dans l’Instant la lumière], son être entier devient un Cœur saint.
Que chacun d’entre-vous parvienne à son propre Cœur, ne vous attachez pas à mes paroles. Même si j’étais éloquent et parlais de sujets aussi innombrables que les grains de sable du Gange, le Cœur n’augmenterait pas ; même si aucun discours n’était prononcé, le Cœur ne diminuerait pas. Ce qui parle d’obtention, c’est votre Cœur, ce qui parle de non-obtention, c’est aussi votre Cœur », exprime si clairement Mazu Daoyi (709-788) un des grands maîtres chan, zen, de la dynastie des Tang (618-907) ; ici dans une traduction de Catherine Despeux, maître assistante à l’Institut national des Langues et Civilisations Orientales Paris III.


SECRET DU COUP D’ÉTAT DE 1789 : DELPHES OU PRINCIPE SOCRATIQUE DU « SE CONNAÎTRE SOI-MÊME » qui devait, théoriquement, aboutir à une Vraie Démocratie, qui n’a pourtant à ce jour encore jamais existé. Si à l’origine ce principe socratique fut une bonne chose ; si Ramana Maharshi exerce ses entretiens magistraux en Maître socratique ou delphique en ne donnant jamais de leçon magistrale, mais en se contentant de répondre aux questions qu’on pouvait lui poser et d’en susciter des nouvelles, de nos jours TOUT CELA TOMBE À L’EAU AVEC LE CONCEPT CAPITALISTE DU RENDEMENT, DE LA PRODUCTIVITÉ QUI DEMANDE DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL AFIN D’ÊTRE RENTABLE ET WINNER (3) ; le freudisme en la psychanalyse fait partie du winnerisme capitaliste. L’être humain face au psychanalyste fonctionne dans la dualité sujet-objet, il n’est pas libre, le psy n’est pas Dieu, il n’est pas la vérité soit-disant censé la faire découvrir à son patient. Mais si le même patient devient SON PROPRE AGENT, sa propre Réalisation du Soi, il ne s’identifie plus à ce qui apparaît (il n'est plus en dualité sujet-objet). L’être libéré en vivant la Connaissance RAYONNE NATURELLEMENT… Je n’ai encore jamais ressenti le rayonnement du moindre psychanalysé ! Même chez Marie Cardinal

Différence entre le freudisme ou psychanalyse et le Retournement de la Lumière :
- L’un s’adresse à certaines personnes désireuses de dépenser leur argent auprès d’un « thérapeute »,
- L’autre s’adresse À TOUS PARCE QU’IL EST NATUREL. Il est donc le principal, qui peut éventuellement, être complété par une consultation freudiste payante (dans le système économique actuel…).

Cordon ombilical : cordon reliant le fœtus (produit de la conception) au placenta (étymologie de plain). En rapport avec Diane ou Artémis qui préside à la naissance et au développement des êtres ; elle est du Thème de la fécondité.

LOI DE SUCCION : ITE MISSA EST (ainsi soit-il, ou ainsi est la projection ou la messe, ou l’envoi). Et Diane : « éternel féminin »….. L’IDIOTÈS OU VIERGE NOIRE : aucun œil ne peut saisir ou posséder le corps de la Vierge : l’Univers est UN, le corps de la Vierge est PAN le TOUT, sans double, sans copie, en cette autre forme de SUCCION : « Le ‘Je’ [le Soi] rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la Réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction », dit le Maharshi à l’entretien 28 du 4 février 1935.
VIERGE NOIRE ou COUCHE COMMUNE À TOUS :
« Quoiqu'elle ait mis le pied dans tous les lits du monde,
Sous sa blanche couronne elle reste inféconde.
Depuis l'éternité.
L'ardent baiser s'éteint sur la lèvre fatale
Et personne n'a pu cueillir la rose pâle
De sa virginité ».
(Théophile Gautier, La comédie de la mort, 1838)


DIANE, DELPHES-ORACLES : ICI ET MAINTENANT (singé par le régime capitalo-républicain).
DELPHES-MATRICE : le Serpent femelle Delphyné née de la Terre cède la place à Python (4), Serpent mâle (patriarcat). Python ou polarité OB (par rapport à la polarité + ou mâle OD…) en un Python partie femelle ou état passif, LIVRÉ À SON PROPRE MOUVEMENT ENTRAÎNÉ INVOLONTAIREMENT (DANGER !). En rapport avec AOR ou AOÛR : Caducée des deux courants cosmiques… Delphes, Pythie : descente dans les profondeurs de l’ego.

« Onq' de Pythias le treteau
Ne rendit par son chapiteau
Response plus seure et certaine ;
Et croirais qu'en ceste fontaine
Y soit nommément colporté
Et de Delphes cy transporté.
Si Plutarque eust icy trinqué
Comme nous, il n'eust revoqué
En doute pourquoy les oracles
Sont en Delphes plus muts que macles,
Plus ne rendent response aucune :
La raison est assez commune :
En Delphes n'est, il est icy
,
Le treteau fatal ; le voicy,
Qui presagist de toutes choses
Car Albenaeus nous expose
Que ce treteau estoit Bouteille
Pleine de vin à une aureille,
De vin, je dis de verité ;
Il n'est telle syncerité
En l'art de divination
Comme est l'insinuation
Du mot sortant de ta Bouteille.
Ça, frere Jean, je te conseille,
Cependant que sommes icy,
Que tu ayes le mot aussi
De la Bouteille trimegisîe :
Pour entendre se rien obsiste
Que ne le doives marier ;
Tien cy, de peur de varier,
Et joue la marabaquine.
Jectez luy un peu de farine. »

Pantagruel, Livre V, chapitre XLVI, Comment Panurge et les autres rithment par fureur poëtique.



Notes.
1. Le Vrai Faux Winner ou Loserman est devenu le roi depuis 1789, ÉVIDEMMENT UN FAUX ROI, UN FAUX SUPERMAN car le Héros, contraire de l’Or métal semble oublier d’où il vient, mais le H (Harmonie, unisson) de Héros nous rappelle sa racine. Quand le Héros devient ROI en rayonnant extérieurement, parce qu’Il a ré-intégré le I et son Point sur le I ou son Point c’est TOUT, Il est maintenant ROI, intérieurement tel le ZÉRO INDIEN : IMAGE-IMAGINATION OU SOURCE DANS LA STARGATE CHIANT LES MANIFESTATIONS TERRESTRES : Re-O.
IMAGER = MANIFESTER et ROI = MÊME THÈME : RAYONNEMENT… du O… au-delà des mots/maux.

2. Auditeur ou sravaka : « Celui qui a entendu » (chose très difficile en ce monde actuel à cause de l’ego), donc pour certains, le degré le plus haut de la sainteté ; mais état qui est rejeté par le Mahâyana dont l’idéal est le seul Éveil. Éveil ou moyen de dépasser l’ego et sa dualité sujet-objet pour parvenir au ZÉRO INDIEN ou Conscience illimitée ou infinie. Dans l’éveil il n’y a plus de tien, de toi, de mien, les autres. Tout est re-devenu le TOUT, AUCUN ÉGAREMENT POSSIBLE (égare-ment ou monde du spatio-temporel).

3. Si on veut perdre son temps, voir la très mauvaise « Palme d’Or » cannoise de 2019 en un film (”Parasite”), dont le synopsis tient sur une feuille de papier à cigarette : des losers parasitent des winners. Film malsain….
 
4. Python : Serpent monstrueux né de la boue de la Terre GAÏA, laissée par le déluge de l’un des 4 âges, l’âge de Bronze, et de Tartare. Python fut tué par Apollo Dieu Grec de la Lumière. Python en croisement des premières et troisième lettre inversées forme TYPHON (ce qui est violent et incontrôlé et les deux sont liés).
  
 
 

Dernière mise à jour : 18-08-2019 01:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >