Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Pleures, de Félicité
Pleures, de Félicité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-08-2019 00:53

Pages vues : 101    

Favoris : 13

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
tiwanaku_statue_pleure.jpg
 
 
Pleures, de Félicité
Comme une Pierre.
Un animal pleure-t-il ?
ou sourit-il ?

Pour détruire la Félicité :
inventez le temps,
donc l’histoire et l’opinion avec
les noms-les-formes.
Ensuite, il n’y aura plus qu’a fabriquer le
BAQUET OU CHAUDRON : LA STARGATE, LA FOCALE,
l’I-Tinéraire ((tin, tingere ou teinture),
focal ou TUNNA (tonne, tonnelle, tonneau,
tunnel en gaulois, la PEAU de l’outre
qui contient comme la JARRE : l’abondance,
la vache du ciel, la mer, l’île et le contenant).
Diogène vivait dans une Jarre-Matrice.
Jarre immortalité : amrita.
I-Tinéraire = « Qui suis-je ? » =
Vér-I-Té = Le Réel ne va ni ne vient
PUISQU’IL NE DEMEURE JAMAIS LE MÊME =
Fixation Cavalante.
Réel = anti-confort n’étant jamais le même et
de ce fait étant TOUJOURS GRATUIT, non identifiable
donc non-possession.
 
Refuser le Gratuit c’est refuser le Réel en
faisant payer pour tout, EN CRÉANT LE BESOIN DE,
parce que c’est tout-confort en système de
multiples mécanismes de défense qui entrent en
jeu dès que le Réel sera perçu comme CRU-EL
(le Divin EL tout cru ou DIRECT, en pleine gueule).
EL tout cru et non cuit dans le confort est cruel.
Refuser le Gratuit = refuser le Sage prit
pour l’insipidité de l’eau plate et tiède ;
mais l’amitié du vulgaire (maintenant en virtuel
des réseaux sociaux) est douce comme le vin
nouveau ou la bière ou le joint à la mode.
« L’insipidité du sage renforce ses relations
amicales ; par sa douceur [et son confort] le
vulgaire les rompt [désastre du réseau informatique
et du social] ». (Tchouang-tseu).

LE BESOIN CRÉER = FAIRE SES BESOINS SOUMIS À :
l’appétence, le désir, l’envie, la soif de, etc.
LA RELATION OU ÉCHANGE ENTRE CAUSE ET EFFET.
BESOIN, DÉSIR = DÉCALAGE, REGARD AILLEURS
NÉCESSAIRE POUR VOIR (paradoxe (1).
AILLEURS = SEULEMENT ICI ET MAINTENANT.
RELATION = GLISSEMENT SUR LE ICI ET MAINTENANT :



DECALAGE. DÉSACCORD. Charge naturelle : être décalé ou pas, en accord, par rapport à telle situation.
La charge est une Résistance, donc contraire de fluide, cela déclenche, provoque, d’où par exemple le principe du rire. Le rire est un décalage : au théâtre, le public applaudit le comédien, alors qu’icelui sait qu’il a fait une faute dans le texte de l’auteur. Décalage du temps profane.
Côté enfantin, avec une logique qui peut paraître absurde, mais ce n’est pas toujours le cas.
Décalage/Naïf/Charme/Maladresse.
Exemple : L’introduction de certaines sonorités en musique, surtout dans les orchestres russes, à cause de la différence de sonorité dû à la taille de l’anche des hautbois, et à la particularité de certains cuivres. Cela donne un charme. On retrouve aussi la « maladresse » ou le naturel russe, comme une sorte de décalage dans les objets de fabrication artisanale soutenus par un régime politique étatique très présent.
Décalage : sorte de désaccord ou de déséquilibre entre le signe et l’idée.
Décalage : [GABER] plaisanter, se moquer. [GABE] moquerie, ruse.
Un autre exemple de décalage :
Un homme aimant passionnément les chevaux. Un jour, il frappe vigoureusement les moustiques qui s’amassaient sur les chevaux, ceux-ci s’emportèrent, cassèrent leurs mors et brisèrent la tête et la poitrine de l’homme. Bien que son intention fût bonne, cet homme n’a pas atteint son but. (D’après Tchouang-Tseu, trad. Liou Kia-hway).

RYTHME : Circadien 24 heures (mouvement de la Terre), jour/nuit.
Lunaire de 28 jours (4 phases de la Lune).
7 ans : c’est le renouvellement des cellules du corps humain.
11 ans : c’est le maxima des taches solaires (provoque des épidémies).
CALAGE et DÉCALAGE ou SYNCHRONISME :
Quand il y a synchronisme de l’un par rapport à l’autre, il y a Fluidité ou accord, ou calage. Si pas de synchronisme, c’est le décalage, la Résistance. (Quelqu’un perdu dans ses pensées par rapport à ce qu’il a en face de lui est en décalage, comme si « l’extérieur » ne comprenait pas…).
La Fréquence est exprimée en période, en cycle ou en Hertz.
Coïncidence/synchronisation : Qu’est-ce qui fait que 3 ou 4 personnes qui ne se connaissent pas, et résident en des lieux très éloignés découvrent ensemble une même chose ?! Il y a le synchronisme des rêves ou des idées entre deux personnes ou entre un groupe de personnes (ce qui peut produire un égrégore).

RELIGIONS DU SALUT = DÉCALAGE : LA CAROTTE QUI FAIT AVANCER, soit la stricte et paradoxale condition, parce qu’elle refuse l’Instant EN INVENTANT LE BESOIN : LA CAROTTE OU SALUT NE DOIT JAMAIS ÊTRE MANGÉE OU ATTEINTE ; LA CAROTTE OU SALUT NE DOIT JAMAIS ADVENIR, ELLE DOIT TOUJOURS RESTER AU BOUT DU BÂTON DEVANT LA TÊTE DE L’ÂNE, comme le judaïsme en témoigne jusque dans la vie courante chez les frères Oppenheim qui vendent une perle qu’ils n’ont pas à quelqu’un qui n’en veut pas, donc il leur faut créer un besoin chez celui qui ne voit pas l’utilité de cette perle tout comme le pantalon auquel il manque une jambe, du récit de Jacques Attali, même Thème que celui des frères Oppenheim (la perle comme le pantalon à une jambe est rare…).
L’histoire de la Caverne de Platon est aussi du même Thème : en dehors de la caverne à la lumière directe, C’EST L’ANTI-CONFORT, L’INSTANT AVEUGLANT qui ne laisse pas la possibilité de voir quelque objet. Ainsi pour retrouver le tout confort, le prisonnier de la caverne désire retrouver son confort en retournant dans sa prison-caverne, là où il pourra voir des choses, OÙ IL AURA DE BONNES RAISONS, LE BESOIN DE CROIRE « RÉELLEMENT » À CE QU’IL VOIT.
MESSIANISME = CAROTTE : le pouvoir ou Pour-Voir de tout messie consiste en son absence, IL EST LA CAROTTE PAR ESSENCE. LE MESSIE DANS L’INSTANT DEVIENT COMME INDÉSIRABLE, ANTI-CONFORT.
ICI ON FAIT DU MESSIANISME UN VIDE ATTRACTIF comme le proverbe suspect « la Nature a horreur du vide » (Nature de Natte : naissance, nativité, donc au bout du temps une mort. Nature : ce qui n’a pas été modifié par l’homme. “Ceux qui ne s’unissent que par intérêt se repoussent quand la malchance les frappe, alors que ceux qui s’apparentent par la Nature se resserrent plus étroitement” Ou encore : ”Ce qui unit le jade à l’homme, c’est l’intérêt. Ce qui apparente le bébé à l’homme, c’est la Nature. Tous ceux qui ne s’unissent que par intérêt se repoussent quand l’oppression, la détresse, la malchance, le malheur ou le désastre les frappent, alors que ceux qui s’apparentent par la nature se resserrent plus étroitement”.  D’après Tchouang-tseu : L’Arbre sur la Montagne).
INVENTEZ DIEU, DONC CACHEZ-LE !!! FAITES-EN UNE CAROTTE !!! LE CENTRE EST NULLE PART LA CIRCONFÉRENCE EST PARTOUT…….

Dans la Caverne-Matrice l’être humain préfère son confort : LA FANTASMAGORIE DES OMBRES SUR LES PAROIS OU FICTIONS DES NOMS-LES-FORMES, le HOLLYWOOD-CAVERNE, les mots/maux. Dans le Réel, il a peur du DIRECT, il a peur de Maât, il préfère la peur-opinion des mots/maux et préfère le confort des images de son Hollywood-Caverne.
Paradoxalement la Caverne est aussi la JARRE-MATRICE de Diogène le « lieu » du gouffre sans fond de la Sainte Chimère ; ce qui fait aussi de la Jarre la STARGATE, le Point Focal.
Caverne-Jarre devient donc, comme indiqué en exergue, le « QUI SUIS-JE ? ».
Caverne du même Thème que le mental-policier qui cherche à s’appréhender lui-même : « En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler [à le pointer, à le Pour-Voir ou à l’administrer], cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l‘instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même ».
De la même manière, « Chacun connaît le Soi [ou l’Instant], et pourtant ne le connaît pas. Étrange paradoxe ». (Réf. Ramana Maharshi, entretien 43).
LA CAROTTE-MESSIE MATRICE = ÉTRANGE PARADOXE.

CAVERNE OMBRE + LUMIÈRE EXTÉRIEURE = LE RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE dans le classique de la méditation permettant le « Qui suis-je ? » : le Secret de la Fleur d’Or. L’Or signifie la lumière à l’extérieur de la Caverne, en fait paradoxalement : la Lumière originel, et la Fleur symbolise l’I-Tinéraire avec le JAILLISSEMENT. Le nom même de cette technique de « retournement » désigne l’Éveil ou Réalisation du Soi et de son potentiel caché depuis trop de temps. Donc retrouver sa Vraie Nature originelle nécessairement divine, pure, pour se réaliser en tant qu’être humain ; le véritable « Homme augmenté » naturel et vierge de tout conditionnement. Le Secret de la Fleur d’Or vise ainsi à recouvrer et à raffiner sa Vraie Nature dans le Soi-Instant.

Dans ce monde du chaos, plus les cancéreux atteint de pouvoir se barricadent derrière une armée de « service d’ordre » et autres, c’est un signe qui ne trompe pas indiquant QUE CES CANCÉREUX ONT PEUR, SIGNIFIANT QU’ILS REDOUTENT DE PERDRE LEUR PLACE COMME S’ILS N’ÉTAIENT PAS LÉGITIME… Parce que pour ces cancéreux qui usent et abusent de leur pouvoir, contre leur tenaille il n’y a que la droiture de la violence naturelle qui condamne en brisant la tenaille.
Tout pouvoir accompagné systématiquement de la trinité justice-police-armée va provoquer des égarements en évolutionnisme (voyez le « G7 » de 2019). NOUS SOMMES DANS LE MONDE DES COUPS, MONDE DE LA DUALITÉ CAUSE-EFFET AVEC NAISSANCE AU BIG BANG.


« Et à quoi ressemble la Libération ? À tout », dit Vimalakirti dans le Soûtra de la Liberté inconcevable.
À y ajouter ce qui correspond absolument à ce monde actuel DONT LA VÉRITÉ CONSISTE À TOMBER DANS LA DUALITÉ AVEC L’UTILITÉ DE LA CAUSE, CAR SEULS CEUX QUI SAVENT ET DONC QUI NE SONT PLUS DES CROYANTS CONNAISSENT L’UTILITÉ DE L’INUTILE ET AINSI L’ABOLITION DE LA CAUSE (pour référence à Tchouang-tseu). Ce qui rejoint le « témoignage » d’Orphée : Aux temps anciens, l’humanité se portait sur tout ce qui « n’a pas vie » et s’abstenait au contraire de tout ce qui a vie. Il est vrai que la Nuit est un genre de Vache du Ciel : LA NOURRICE DE TOUT. Pour l’Église, la nuit ou le sombre c’est pas bien ! Pourtant il y a peu leur curée était habillé de noir…
Si Orphée persuadait par le charme de son chant les cailloux, il pouvait aisément les faire : « pleurer de joie » ; car la Pierre nettement avant le Métal dure très longtemps et est quasiment éternelle par rapport à l’humain qui naît et qui meurt en peu de temps. Durant éternellement, la Pierre représente le moyen d’entrer en contact avec des réalités jusque-là inconnues [ce qui ne plaisait pas du tout aux Chrétiens confortés dans leur dogme qui de ce fait persécutaient les Païens]. (D’après Mircea Eliade).



Note.
1. Décalage ou déporter son regard pour mieux voir, notamment dans la pénombre : DIA-BLE et le regard du désir est nécessairement DISTRAIT, A-MUSEMENT (du A privatif et muse : privation de muse ou d’inspiration). Rejoint le paradoxe de la Réalisation du Soi : impossibilité d’identifier ce qui est le Seul Réel, parce qu’il n’a pas de double, il est Singularité, il est non-dualité et ainsi sans sujet ni objet il demeure réfractaire à toute entreprise d’identification ou de package de noms-les-formes.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 22-08-2019 01:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >