Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Transhumanisme = augmenter la f(r)iction
Transhumanisme = augmenter la f(r)iction Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-09-2019 21:57

Pages vues : 111    

Favoris : 10

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
paradis_perdu_carotte.jpg
 
 
Transhumanisme = augmenter la f(r)iction
Augmenter LA THERMODYNAMITE.
Or seul la Libéré vivant sait, et surtout le vit,
que ce monde est une f(r)iction, ET QU’IL LUI
FAUDRA AFFRONTER CETTE VÉRITÉ DE
CE MONDE DE LA F(R)ICTION ET DU SENTI-MENT.
 
 
Transhumanisme : ce mythe du « peuple élu » des Juifs Google-Facebook (des GAFAM).
MESSIANISME DU TRANSHUMANISME : AUGMENTER (y compris ce qu’il y a dans son compte en banque).
 
TRANSHUMANISME = FRANKENSTEIN ET PROMÉTHÉE :
on ne peut créer du vivant à partir de la mort ou totale illusion de ce qui est pris, possédé, comme « réalité », ce qu’avaient bien compris Mary Godwin Shelley et Prométhée.
Le CONFORT, toujours le CONFORT : depuis le “commencement” (Néolithique surtout) nous faisons tout pour nous faciliter la vie : construire une
habitation, se chauffer, se vêtir, cultiver, manger, échanger, chanter, inventer, démolir, réparer, etc. Cela peut aussi s’appeler Évolution (succession illusoire de changements, déroulement).
Dans ce monde des Accidents, les gens aiment la nouveauté : faire vendre un paquet avec imprimé dessus “Nouveau”, ça marche !

ÉVOLUTION = DÉLIRE DE PUISSANCE, DE CONFORT : À LA PLACE DU DÉMIURGE, CRÉER DES HUMAINS SELON LE MYTHE CAPITALISTE PRODUCTIVISTE DU « ZÉRO DÉFAUT ». ÇA SE RESUME ENCORE ET TOUJOURS AU MOT POUR-VOIR OU POUVOIR (c’est la même chose et indique la possession), SOIT L’AMPLIFICATION MAXIMUM DE LA RAISON DES PERRUQUES POUDRÉES DU 18È SIÈCLE ET DES TECHNIQUES DE LEUR TECHNOLOGIE DÉJÀ EN MARCHE DANS LEUR ENCYCLOPÉDIE DES ANNÉES 1762 (chez Samuel Faulche éditeur).

Peu de gens entrevoient les conséquences dramatiques pour l'humanité du mouvement transhumaniste des siliconnés et Juifs de leur Valley des Google et Facebook : CES GENS SE PRENNENT VRAIMENT POUR LE « PEUPLE ÉLU » MAIS À LA PLACE DE LEUR DIEU À DOUBLE FACE (l’autre étant celle de l’argent selon Jacques Attali).
L’Univers étant DANS LE MENTAL, nous risquons de NOUS RETROUVER DANS LE MENTAL DE CES MEMBRES DU PEUPLE ÉLU, AINSI GRÂCE À LEUR TECHNOLOGIE LES JUIFS ET LEUR ISRAËL AURONT RÉUSSIT À CONVERTIR DIEU AU JUDAÏSME !

CONVERTIR DIEU AU JUDAÏSME : POSSÉDER, POSSÉDER, POSSÉDER, CAR CES GENS ONT UNE PEUR HORRIBLE DE L’INTROUVABLE, ALORS ILS VEULENT SAISIR, POSSÉDER, EMMAGASINER, DIGITALISER, VENDRE. ILS ONT PEUR DE LA NON-DUALITÉ. ILS ONT PEUR DE L’ABSENCE DE DEDANS ET DE DEHORS. Alors ils vont inventer un autre univers, DEHORS, le leur, LEUR COPYRIGHT, LEUR CHOSE « ÉLU » afin de ne pas dépendre des « lois de la Nature », soit de leur Vraie Nature, de leur Origine et cherchent désespérement à imposer leur propre loi (Noachisme par exemple, et droits de l’homme déjà en place depuis 1789).
Ce « peuple élu » veut « sortir de l’Univers » pour en inventer un autre et imposer des propres lois, comme les Prométhée et Frankenstein.

Ce peuple élu qui copie surtout sur les Anciens Égyptiens est obsédé PAR LA DURÉE : voyez leur circoncision au huitième jour de leur naissance destinée à entretenir cette obsession de durée de générations en générations, conformément, selon la f(r)iction de l’Atlantide à Manu, cette variation du Thème d’Adam, L’AUTO-EXISTANT, Manu la copie de : Ptah, Osiris, Christ, qui correspond au Réalisé vivant, au Soi.
Manu séparent ses partisans des autres Atlantes afin que ses ouailles puissent engendrer une future Race-Mère aryenne. Ainsi Manu donna l’ordre d’empêcher tout mariage avec les races voisines afin de maintenir la pureté de la race : d’où l’opinion répandue de « peuple élu » (en réf. du 33° degré C.W. Leadbeater dans : Rites Mystiques Antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie).
Donc DURER, et conformément à la mode de l’individu et du culte du narcissisme, ce sera l’AMPLIFICATION DU CHACUN POUR SOI, UNE SINGULARITÉ, UN IDIOTÈS, UNE VIERGE NOIRE INVERSÉE, UNE ULTIME SOLITUDE, UNE DIVISION EXTRÊME, L’INVERSE DE LA « COMMUNION DES SAINTS », L’INVERSE DE LA VRAIE DEMEURE AU PAYS DU RIEN DU TOUT : LE TRANSHUMANISME EST ESSENTIELLEMENT ÉGOÏSME PAR ESSENCE, CONSOMMATEUR, UTILITARISTE. Avec les Transhumanistes ce sera l’inverse de l’accès au véritable Infini ; se sera l’amplification du dilemme multi-millénaires de l’opposition du collectif et de l’individuel.


Qui n’a déjà entendu parler « d’exosquelette » ces armatures métalliques qui renforce la musculature de l’être humain qui en est équipé et que l’on peut voir dans le très intéressant film Elysium, un peu un film promotionnel pour le mouvement transhumaniste, notamment grâce à une machine (pour les riches) qui « guérit tout ». Donc l’exosquelette est déjà une augmentation non naturelle des compétences, du WINNERISME, de l’être humain.

Ainsi le « peuple élu » se situe maintenant dans la Silicon Valley : chez Calico de Google (Google X et entité d’Aplhabet), avec à sa tête évidemment un Juif et certainement pas un Béarnais : Arthur Levinson qui, évidemment, veut « tuer la mort », alors ce Juif se considère né !!!
Chez les Juifs, nous avons aussi le Ray Kurzweil avaleur de pilules pour « durer » et qui rêve que dans 30 ans, des humains pourront « télécharger leur mental en totalité » (en contradiction de la vidéo plus bas, car la conscience n'est pas localisable) dans des puces informatiques pour évidemment « devenir immortel » (qu’est-ce qu’ils vont se faire chier les pauvres…).

Bien-sûr tous ces gens transmachins se veulent des SAUVEURS DE L’HUMANITÉ : abolir la souffrance et suprême et vieux rêve sans âge : « tuer la mort » que c'est rès vendeur, TOUT EN NE SACHANT MÊME PAS CE QU’EST LA VIE ET SURTOUT CE QU’EST L’ÊTRE HUMAIN. Mais non, le Transhumanisme n’est pas une évolution mais la énième mouture de L’UTILITARISME, QUI VA DE LA DÉCOUVERTE DU FEU EN PASSANT PAR LA BOMBE ATOMIQUE ET L’AVION QUI VOLE ET LE BINAIRE INFORMATIQUE QUI DIGITALISE TOUT.


L’INVASION DÉMENTIELLE DE LA TECHNOLOGIE MODIFIE NÔTRE GÉOMÉTRIE MENTALE.

La dégringolade de la civilisation humaine commence à la Renaissance en Occident avec Galilée, la Réforme et l’imprimerie, amplifiée grandement par l’Internet. Cela va donner une sorte de NOVLANGUE MONDIALE, le globish ou « l’anglais de Wall Street » ou l’anglais d’aéroport :
plus on diminue le nombre de mots, plus on perd la moindre étymologie déjà altéré par nature et plus on réduit le finesse du langage et de bidouillage du mental, les gens ne réfléchissent plus, ils deviennent programmés, ils vont résonner à l’effectif et affectif, au sentiment, d’où cette mode du terrorisme inventé par les USA au 11 septembre 2001, emprise avec déluge techno des tablettes et autres « tout connecté », linkysés, 5G électricité oblige.


David R. Olson écrivait dans la conclusion de son livre important : L’univers de l’écrit - Comment la culture écrite donne forme à la pensée :
« Mais il semble peu douteux que l’écriture et la lecture aient joué un rôle essentiel dans la genèse d’un bouleversement, par lequel nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée [donc le RE et une distance entre]. Notre conception moderne du monde et de nous-mêmes est, pourrait-on dire, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier », dernière page ; et page 220 : « Les signes ont été considérés au Moyen-Âge comme faisant intrinsèquement partie des choses, tout comme leur nom ; au XVIIè siècle, les signes deviennent des ”modes de représentation”. Les représentations finissent par être radicalement distinguées des choses représentées. Pour représenter de manière fidèle, la langue doit être amenée le plus près possible des mots ».

Nous sommes déjà esclave, combien d’entre-nous avons refusé le compteur électrique Linky ? Combien d’entre-nous continuent à voter à des élections qui n’apporte que conflits ? Parce que cette démocratie est construite sur le consensus et le conflit d’intérêts, et qu’alors elle est condamnée à la frustrations par ses propres limitations ! Elle est la stérilité même : LE CHOIX DE SES REPRÉSENTANTS, SELON LA MODE DU COMMERCIALE : « votre voyante, votre santé, votre boulanger, vos vacances, votre député, etc. », comme si c’était vous DIEU (de l’autre face : l’argent, selon J. Attali), COMME SI LA POSSESSION (par l’ego) C’ÉTAIT LA LIBERTÉ.
DÉMOCRATIE = ESCLAVAGE = AU NOM DU CONFORT IL FAUT LUI ÊTRE SOUMIS, DONC SOUMIS À L’EXTÉRIEUR PUISQUE CE CONFORT EST ARTIFICIEL ET VENANT DE L’EXTÉRIEUR.


Le Transhumanisme veut faire comme Hitler et ”Manu” : fabriquer ou produir à la chaîne des SUPERMAN. Nous avons vu au 20è siècle chez les Staline, Hitler et Mussolini, et les autres Mao ce que signifiait cette création d’un « homme augmenté » ou « nouveau ».
LA SÉLECTION NATURELLE NE SE FAIT PLUS PAR NATURE MAIS PAR L’ARGENT, une sélection artificielle déjà préconisée par le pape de l’eugénisme et cousin de Darwin : Francis Galton.

Derrière cette volonté d’augmenter ou d’évolutionner l’humain se profile toujours et encore LE CONFORT, le zéro défaut, L’HORREUR DE L’IMPRÉVISIBILITÉ, LA CATASTROPHE, DONC L’HORREUR DE L’ÂGE D’OR, L’HORREUR DE L’ORIGINE DE L’ÊTRE HUMAIN. C’est pour cela que certains ont avancé la fausse nouvelle que le Grand PAN était mort…
Donc horreur de l’ÂGE D’OR pour le remplacer par la psychose-obsessionnelle du super Pour-Voir dans le tout tout de suite avec les bites informatiques, d’où le rêve de devenir Prométhée à la place de Prométhée, SOIT L’AMPLIFICATION DE L’EGO COMME JAMAIS DANS L’HISTOIRE DE L’ÊTRE HUMAIN.

RÊVER « D’HOMME AUGMENTÉ » NE PEUT QU’ÊTRE LE RÊVE D’HUMAINS DIMINUÉS ! Les Transhumanistes veulent surtout augmenter leur MENTAL KILLER.
Le Transhumanisme n’est qu’un UTILITARISME comme le feu, le marteau, le pot, etc.
TRANSHUMANISME = RATIONNEL ET RAISON = ÉVOLUTIONNISME DU CONSOMMATEUR : vous jetez votre smartruc aussitôt qu’un nouveau modèle apparaît « sur le marché » (création d’un besoin selon les frères Juifs Oppenheim et leur évolutionnisme…)

Le « zéro défaut » chez l’humain ne peut que conduire à l’eugénisme et à se débarrasser comme on jette un produit ayant atteint sa date de péremption, faire crever les vieux, les malades mentaux et les délinquants !

Prométhée c’est encore Barbe Bleue et sa Boîte de PAN d’Or : le cabinet interdit : DEDANS S’Y TROUVE LA MORT, COMME L’ACTUELLE TECHNOCULTURE DU BINAIRE, DE LA DUALITÉ SUJET-OBJET : LE BIG DATA OU INFORMATION QUI REMPLACE TOUTES RÉFLEXIONS, REMPLACE TOUTE CONNAISSANCE RÉELLE ; et les Transhumanismes voudraient pour aller plus speed remplacer le langage déjà Novlangue ou Globish par des algorithmes, voir par une télépathie artificielle à la place de la Vraie.

Le Transhumanisme veut « construire l’homme » alors qu’icelui n’est toujours pas construit ! L’humain n’est pas encore descendu au fond de l’Océan ou n’a pas encore retournée la Lumière, alors il lui est impossible de découvrir le Zéro indien, cette Omniscience, SANS PLONGER DANS LE NON-CONFORT.
Les Transhumanistes sont comme des gens qui achèteraient des gants du meilleur cuir pour conduire une belle automobile qu’ils ne peuvent posséder faute d’argent ou de temps, ou d'emplacement pour la parquer.


Le Transhumanisme sera L’AMPLIFICATION DE LA COUVERTURE SOCIALE : il se situe dans la continuité de la mode du social et de l’individu : « Le moi et le social sont les deux grandes idoles », disait Simone Weil et cité par Gustave Thibon dans : Notre regard qui manque à la lumière. Le critère social (richesse, emplois, études, médailles, etc,) en fonction duquel nous « échangeons » le plus conventionnellement est aussi celui qui nous renseigne le moins sur LA VRAIE VALEUR ET VRAIE NATURE DE L’HUMAIN.
L’individualisme du transhumanisme amplifiera la PERSONA, LA F(R)ICTION, LE MASQUE DE THÉÂTRE OU DE L’ENTERTAINMENT : persona : masque de théâtre. PERSONARE : la voi(e)x de Dieu se fait entendre derrière le masque, donc à travers les gants de cuir cités plus haut. Ainsi le FAUX personnalisme actuel met uniquement l’accent sur le masque comme l’énonce Olson dans l’encadré à propos du langage. Et ce masque-langage est devenu si épais, si blindé, si bétonné, donc SI PLEIN DE LUI-MÊME QU’IL EN OUBLIE L’ENSEMBLE, IL DIVISE, IL FAIT DANS LA DUALITÉ.

EN RÉSUMÉ : Absolument tout est fait dans ce régime capitaliste et républicain pour nous pousser À L’EXTÉRIEUR DE NOUS-MÊMES. Comme disait Simone Weil, TOUT NOUS POUSSE AU ‘MOI’ ET AU SOCIAL, DONC AU FAUX, PARCE QUE L’HUMAIN EST PAR ESSENCE SINGULARITÉ, IDIOTÈS, VRAI SEUL, LA VRAIE CONDITION HUMAINE ET NON CELLE DU GRUMEAU OU DE L’IMBÉCILITÉ « INSTINCT GRÉGAIRE DE L’HUMAIN » (1). ABSOLUMENT TOUT EST FAIT POUR NOUS EMPÊCHER D’ACCÉDER À CETTE RÉALITÉ, POUR NOUS EMPÊCHER À LA RÉALISATION DU SOI.

L’être humain n’a nullement besoin de machine pour être « augmenté », il possède en lui les outils de régénération et de Zéro indien ou Connaissance illimitée, la Connaissance non-conceptuelle. IL N’A BESOIN DE BÉQUILLE-PROTHÈSE D’AUCUNE SORTE, AUSSI « MODERNE » SOIT-ELLE.


RÉALITÉ : CE QUI EST INSAISISSABLE (le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est saisi ou vu). Ainsi en ce monde on ne peut pas parler de « réalité », ON NE PEUT PARLER QUE D’ÉVEIL FACE AUX F(R)ICTIONS OU ILLUSIONS.

POUR LES TRANSHUMANISTES : toutes créations est cause et effet et voués à la destruction. Pour prouver une éventuelle « immortalité » il faudrait une preuve ou référence, donc dualité sujet-objet, apportée par un « immortel » depuis une temporalité dualité qui n’a jamais existé puisque production du mental. De même, personne ne peut connaître la Vérité sans être la Vérité Lui-même ! Ainsi il faudrait que l’immortel lui-même apporte la preuve en disait : « Voyez, je suis immortel » aux autres personnes qui ne seraient pas encore « immortels » ; absurdité, dualité !!!
Le créateur d’une cause est naturellement mortel, et le transhumanisme n’échappe pas à la causalité. Les Juifs des Google-Transhumanistes veulent faire naître « à tous les prix » les gens, donc les rendre mortel pour ensuite leur vendre une immortalité, principe de FAIRE DES AFFAIRES, CRÉER UN BESOIN. Car il est évident que les êtres animés ne meurent ni ne renaissent… De plus, si vous croyez que leur « immortalité » va être gratuite, vous êtes évidemment dans la même croyance que ces Transhumanistes !
Bien-sûr qu’il faut vivre avec son temps, je ne tape pas les caractères de cette page sur une machine à écrire… et pour ce faire je ne m’éclaire pas à la bougie… et ne suis pas habillé de peau de bête… Mais vivre avec son temps c’est déjà se laisser programmer par l’extérieur, par le grégarisme ET LE MENTAL galopant.

Seul l’Éternel inconcevable, la constante du sans constante (2), le sans cause peut être le Seul Réel, et non la constante de l’impermanence des objets extérieurs et maintenant monnayables qui ont une date de péremption et retournent à la déchetterie qui pollue.


Notes.
1. Pour le psychiatre et juriste Pierre Legendre, l’être humain « en tant que sujet de la parole, n’a le pouvoir de se soustraire à son propre statu dans l’espèce » (page 51 : Le crime du caporal Lortie). C’est « Circulez ya rien à voir », c’est le ravage du fixisme, le ravage du langage sonore tout simplement. Legendre ne jure que par la causalité : « la Loi des lois », donc ce qu’il appelle comme les perruques poudrées : « la raison », le mental killer. Il associe ce mental à un PATRIARCAT, une paternité qui « institue la Raison des fils [sens du droit romain] ». Par contre Pierre Legendre reconnaît parfaitement en page 53 que « les sociétés techno-scientifiques sont prisonnières d’un engrenage [l’évolutionnisme] : des accès aveugles de moralisation [et de sentimentalisme en isme] et de répression, entrecroisés dans le discours gestionnaire du sujet libre [en soi-disant démocratie] ».

2. CONSTANTE DU SANS CONSTANTE : Voici à nouveau un extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».

L’histoire du diable et de son ami.
« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».
Krishnamurti est contre les sociétés secrètes dans le style franc-maçon. Aucune organisation secrète ou pas n’a le droit d’aucune manière de forcer les êtres humains à suivre une direction particulière, car c’est FIXER, NORMALISER le principe de la vie qui est perpétuel MOUVEMENT et TRANSFORMATION. Toutes les sociétés secrètes ne pondent que leurs OPINIONS. Et effectivement lorsque quelqu’un a trouvé quelque chose, possédé ce quelque chose, les problèmes surviennent parce qu’un aura d’orgueil d’organisation se met à tourner autour, et alors l’ego est de la partie
.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 03-09-2019 23:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >