Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow MANNE = confort = consol(mm)ation ou messianisme
MANNE = confort = consol(mm)ation ou messianisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-09-2019 00:53

Pages vues : 57    

Favoris : 3

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Manne, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
manne_plume_mots.jpg
 
 
MANNE = confort = consol(mm)ation ou messianisme
Comme de tout ici-bas :
une vraie, une fausse
Ni vraie, ni fausse, mais
entre le « ni » sans s’y fixer…
Dès que la Manne est sèche,
comme les mots elle devient fausse
puisqu'elle entre dans le temps-opinion !

Le messie n’est pas quelqu’un et nul ne
peut être le messie !…….
Si pas hasard tu le rencontre,
TUE-LE !!!
Manne = les soldes !
 
 
CONSOMMATION : étymologie de sommet ou PROJECTION, MESSIANISME : « fin des temps », achèvement ou couronnement. C’est proprement le FAIRE/FER ou UTILITARISME (utilisation des biens, leur USAGE-USURE-BRÛLER, CONSUMER).
FAIRE/FER : FAÇONNER, FEU, FORGERON, MÉ(N)TAL, CRÉATEUR. En Grèce Héphaïstos (Ptah le Dieu des artisans et des artistes) peut signifier « feu », comme Uolcanus à Rome : Arès ou Mars la rouge (combat) et Dionysos ou Bacchus (beuverie). Tailleurs de pierres et forgerons sont les premiers façonneurs, premiers fabricants ou premiers conducteurs… Mais comme Ptah est présenté avec un bonnet bleu et un enserrement de bandages (le bonnet étant symbole de Félicité ou de Vraie Paix et le bleu étant la couleur de la Vérité), il est comme le Soi, en « dehors » de sa Création.

MANNE : le désert cher aux Hébreux, comme c’est « vide », leur Dieu veut leur faire consommer de sa Manne « tombé du ciel » : avant goûts de supermarché comme le Dubaï Mall, précurseur de la société de consommation et consumation puisque la Manne a tous les goûts et qui, comme il est écrit dans l’Ancien Testament (Nombre 11, 4-7) prend le goût que chacun veut, comme dans cette mode actuelle du : votre consommation, votre santé, votre député, votre voyante, votre ceci ou votre cela.

Malgré leur soi-disant Manne, les Hébreux comme leur Moïse regrettèrent le goût de la VIANDE GRILLÉE (HOLOCAUSTE) aux petits oignons d’Égypte (ou de la région) auxquels leur palais était fait et habitué ; ces Hébreux MÉPRISAIENT LA GRATUITÉ OU VRAIE DOUCEUR ET DÉLICATESSE DE CETTE ÉNERGIE LIBRE ; comme ils sont la pleurniche internationale incarnée, ils pleuraient et se lamentaient d’avoir perdu leur chair(e) holocauste, quand ils avaient en abondance leur Manne céleste. Nombre 11, 4-7 :   Le ramassis de gens qui s’était mêlé au peuple fut saisi de fringale. Les Israélites eux-mêmes recommencèrent à pleurer, en disant : ”Qui nous donnera de la viande à manger ? Ah ! quel souvenir ! Le poisson que nous mangeons pour rien en Égypte, les concombres, les melons, les laitues, les oignons et l’ail ! Maintenant nous dépérissons, privés de tout ; nos yeux ne voient plus que de la manne !”
La manne ressemblait à de la graine de coriandre et avait l’aspect du bdellium ».

Ce passage de Nombre symbolise parfaitement LE REFUS DU GRATUIT, LE REFUS DU SEUL RÉEL : mécanisme de défense que fabrique le mental dès que le Seul Réel est reçu comme PANique, dans l’Ici et Maintenant avec aucune possibilité de recul ou projection, on ne peut plus aviser, on ne peut plus UTILISER son mental ou sa raison…. Ainsi dans Nombre 11 la Manne est refusé comme sera refusé le Seul Réel jusqu’à ce hui parce que considéré comme trop CRU(El), pas grillé, indigeste, faux (la Manne est un produit faux, artificiel, au mental des Hébreux).

Or refuser le Gratuit c’est refuser l’Instant, la Con-templation (de con : avec et temple qui symbolise l’Instant, le EST (le Sans Pourquoi), le Ici et Maintenant). Dans l’Instant le mental est « coupé », il n’existe pas et n’a jamais existé ; c’est pour cela que Jean de la Croix parle de « Nuit obscure » : plus aucun sens ne répond. Jean de la Croix parle de « sécheresse », comme les Hébreux sont secs à propos du manque de nourriture POUR LEURS SENS.
Sécheresse = mental pur ou qui n’a jamais existé. Le « hideux silence » comme l’appelle H.P. Lovecraft dans Démons et Merveilles, soit LA NOURRITURE INTÉRIEURE OU ZÉRO INDIEN (« progression » à l’infinie, alors que l’actuel évolutionnisme en est depuis longtemps son parfait contraire…).

Depuis longtemps, le mental a le désir et l’envie de sentir le Zéro indien, mais il le confond avec son actuel évolutionnisme occidental de son Faire/Fer ! Or dans le Zéro indien le mental n’existe pas, donc il ne « sent pas », il n’existe que le RIEN DU TOUT : l’air qui s’échappe  de la main quand on veut la faire/fer; c’est la Gratuité.

CONSOL(MM)ATION :
encore lié au mental et à ses cinq sens. La consolation commence lorsque le bébé humain et mammifère TÈTE SA MÈRE : IL BOIT LA MANNE, IL EST RASSURÉ ET COMME DANS UNE FAUSSE PAIX. UNE FOI(S) ADULTE, IL VA SE CONSOLER DANS UNE ÉGLISE, OU AVEC UNE FEMME, OU AU SUPERMARCHÉ ; IL FAIT DANS L’ANTI-GRATUITÉ ; IL FAIT DANS LES LANGES ET LE LAIT DE LA SUCCION (eucharistie, aspiration, espérer, projeter et faire/fer).

SUCCION = RECHERCHER PAR LE MENTAL LA JOIE ET PAR CONSÉQUENCE LA CONSOLATION, CE QUI ENGENDRERA LE « JAMAIS RASSASIÉ » DE L’ACTUELLE SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION ET DE SON ÉVOLUTIONNISME
(son « toujours plus », son quantitéisme, la dualité du choix du « votre ceci, votre cela » lié à l’amplification de l’ego et du mental laquelle sera appelée : « démocratie » ; démocratie qui engendre nécessairement l’ego-rentabilité avec l’aversion et le désir, qui sont LA source des Faire/Fer ou fruits qui génèrent les cycles des naissances et des morts [samsara]).
Hors le contraire du Faire/Fer est bien LA PUTRÉFACTION OU RENONCEMENT À SOI-MÊME et donc à l’enfer du : « votre consommation », ou « votre ceci, votre cela ».

Mais ce n’est absolument pas l’ego et sa « raison » qui produira la Putréfaction, c’est L’INSTANT LUI-MÊME (le Miracle ou l’Apocalypse levant la couverture sociale), c’est PANique parce que Nuit Obscure : le mental en se vidant, comme n’ayant jamais existé, retrouve dans l’Instant la Conscience infinie et éternel ; C’EST LE « RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE » dont le sujet est exposé dans Le Secret de la Fleur d’Or ; la co-naissance vient du Soi, du Zéro indien, donc par-delà les mots/maux et leur syntaxe et du monde du Faire/Fer….
Saint Jean de la Croix parle de cette PANique dans La Nuit obscure : quoi de plus terrible que de perdre tous ses sens, de devenir comme « déraisonnable » : absence de nourriture pour le mental, absence de consommation, absence de confort ; les sens du mental ne sont plus capables par eux-mêmes de productions spirituelles : l’humain ne peut plus se « faire lui-même », il ne peut plus être « autonome » (chosifier) et c’est la PANique, la sécheresse dont parle Jean de la Croix, la partie sensitive n’est plus apte à ce qui est pure Conscience infinie.

Le refus du Gratuit est merveilleusement exprimé par Matthieu 16, 25 comme résumé : « Celui qui perdra sa vie pour moi [Christ ou Instant] la retrouvera ; celui qui voudra la sauver [projection, évolutionnisme, temporalité, messianisme] la perdra ». Ainsi le confort actuel fait que beaucoup de Terriens éprouvent un anti-confort à entrer sur le sentier étroit de la Vraie Vie dont parle le Christ Jésus (Matthieu 7, 14).

Comme l’exprime Jean de la Croix, il y a DEUX PANiques : la sensitive et la spirituelle (cette spirituelle est comparable à la pratique actuelle en laïcité de « développement personnel », lequel ne fait que renforcer le sensitif ou ego si nécessaire au régime capitalo-république, lequel ne fait que renforcer la consolation spirituelle comme on se console en prenant un café avec une connaissance ou en achetant une babiole au supermarché).

Putréfaction ou Renoncement comme son nom l’indique exprime : SE RETIRER DE CE MONDE DU SPEED ET DE L’ALIÉNATION (l’humain devient étranger à lui-même, donc il est facilement programmable…). SE CONSOLER AUPRÈS « DES CHOSES DE DIEU » C’EST FAIRE DE DIEU UN PRODUIT DE CONSOMMATION COMME DU « DÉVELOPPEMENT PERSONNEL », C’EST FAIRE DE DIEU UN MACHIN EXTÉRIEUR, UNE CAROTTE POUR FAIRE AVANCER LES MASSES. Et c’est à cause des Chrétiens qui parlent toujours de « l’existence de Dieu », « L’EXISTENCE », comme si leur Dieu était temporel puisque « arrivé » à un moment donné genre Big Bang, LA CRÉATION, LE PRODUIT, LE FAIRE/FER. Alors que Dieu, le Soi ou l’Instant, EST. Ce qui existe (issu, engendré de l’Être, du EST), c’est la Création. Employer le même mot pour Dieu, ou le Soi, et pour la Création ou monde des accidents (le spatio-temporel), dire que « Dieu existe », programme nombre d’humains à se faire de Dieu une opinion-objet existant FACE au mental, donc dans la dualité sujet-objet en faisant ainsi un DIEU EXTÉRIEUR, UN DIEU-OBJET, UNE PROJECTION, UN MESSIANISME, UNE VIANDE GRILLÉE OU HOLOCAUSTE.
Ainsi il n’est pas étonnant que le cosmonaute Gagarine ait dit qu’il n’avait pas rencontré Dieu. Or, comme exprimé ci-dessus avec le Renoncement ou Putréfaction, l’ego ou raison n’atteint pas le Soi, puisque le Soi EST nôtre état naturel !!! Pas de but à atteindre, pas de projection ni messianisme, pas d’évolutionnisme, PAS DE « FAUSSE-VRAIE » MANNE ! L’être humain étant le Soi, l’Univers, il ne peut pas se voir en dualité comme sujet étudiant un objet extérieur : le Soi ne peut pas être perçu comme ob-JET extérieur à la Création.
Pourtant, et depuis Galilée et l’époque de la Renaissance, l’humain a voulu se faire exister par lui-même, être « autonome » comme maintenant le projet de « voiture autonome » dans cet enfer de la CHOSIFICATION GÉNÉRALISÉE ET DE LA RAISON-OPINION. Suite à la Renaissance et aux perruques poudrées, il était naturel que le coup d’État de 1789 allait arriver pour engendrer le culte de l’opinion nécessairement doublé de celui du narcissisme et du politisme comme critère de « vérité » ; ce désir SANS FIN en évolutionnisme d’en « savoir » toujours plus et qui privilégie la quantité, le social si superficiel comme sa couverture au détriment des natures vraies ou QUALITÉS PROPRES. Ainsi l’oligarchie actuelle a tout le confort pour fabriquer les opinions à leur convenance afin de programmer les masses.

MANNE : chacun reçoit du Soi ou Instant selon ses besoins ou sa Vraie Nature qui ne peut être celle du voisin, le TOUT étant unifié par ce que j’appelle « Zéro indien » qui n’est pas le réservoir de l’inconscient collectif à la C.G. Jung ! « La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des partie », le Tout est autre chose que le projet messianique de Big Data des Googles-Transhumanistes.
Ce TOUT ou PAN est le contraire de l’opinion qui prétend illusoirement légitimer l’uniformité, la norme, l’égalitarisme OU TIÉDEUR LÂCHE OU ÉGALITARISME MOUTONNIER, MACHINE, ÉGRÉGORE-GRÉGAIRE, le propre de l’égalitarisme ou tiédeur est d’engendrer la LÂCHETÉ et LA FAIBLESSE DE L’INTELLIGENCE, ET ALORS IL N’Y EN A QUE POUR LE POUVOIR D’ACHAT ET SA CONSOMMATION…. LA TIÉDEUR OU LE SOCIAL FAISANT QUE TOUT EST TOUJOURS À RECOMMENCER, d’où le réformisme des politiques du régime capitalo-république qui se nourrissent à la bonne bouffe dans le toujours à recommencer les réformes de leurs prédécesseurs.

L’ÉGALITÉ EST ANTI-SOCIALE PAR ESSENCE : voir le dernier exemple des 74 ans de l’URSS… Le confort messianisme égalitaire engendre dans les masses, la révolte et la méfiance à l’égard de la chefferie, et chez les chefs, avec ce souci de garder de la distance à l’égard des masses. Aussi le vrai social n’a pas ici-bas pire ennemi que l’égalitarisme. De nos jours la différence n’est plus que fondé sur des différences de fortunes ! Démocratie = tout le monde a la possibilité de devenir riche, car ce winnerisme est lié aux hasards les plus crasses, dans le confort ou contraire du Renoncement, ce qui va donner le « libéralisme » et son monde hôtel à la Jacques Attali : un riche est riche partout vu que l’argent n’a pas d’odeur, il n’est donc pas raciste et peut « accueillir des migrants »… Le riche est riche partout : voyez les « sociétés anonymes », et il n’est pas attaché au moindre devoir social n’étant attaché à aucune fonction précise dans la communauté humaine : quelque soit sont abdication, sa démission à l’égard de ses devoirs sociaux, il jouira partout des mêmes privilèges et du même confort sécuritaire. Qu’on songe à la fuite et au refuge et récente mort de Ben Ali, ou aux financiers cosmopolites, voir aux rentiers tout confort à gros pouvoir d’achat…
L’égalitarisme est non seulement anti-social mais aussi le culte du narcissisme ou amplification de l’ego.

L’instinct égalitaire a les mêmes sources que l’instinct du tout confort, du plaisir et de son contraire la douleur, marque de la même décadence lié à l’ego ou corps.
Le tout confort de l’argent-roi du chacun pour soi va engendrer la fièvre égalitariste (pour faire référence à Gustave Thibon : Diagnostics).

Enfin, et pour la énième fois, LE SOCIAL N’EXISTE PAS : L’AUTRE N’EXISTE PAS : on naît seul, on vit « ensemble » (très mal depuis de nombreux millénaires), et on meurt seul, à condition dans tous cela de se considérer comme « né » !
LE SOCIAL N’EXISTE PAS : RIEN NE SE TRANSMET. Tout au plus on peut regrouper des circonstances favorables et se disposer à se rendre disponible : accompagner l’autre dans son jus, DANS SA MANNE, AUSSI IMPOSSIBLE À COMPRENDRE COMMENT NAGER SANS SE JETER À L’EAU, SANS VIVRE L’INSTANT.
« Se disposer » veut dire ne pas utiliser le Faire/Fer, ne pas interférer avec la tyrannie de l’opinion ce qui favorise l’actuel chaos : là où les êtres humains ont rendus les choses si complexes, avec leurs artifices en évolutionnisme, dans cette nostalgie masquée d’un paradis quasiment irrémé-diablement perdu, à moins qu’un MIRACLE NE S’OPÈRE DANS L’HUMAIN !
Le « hideux silence » de Lovecraft lui semble hideux parce que LE MASQUE TOMBE, et alors celui qui découvre sa Vraie Nature RISQUE D’EN MOURIR PAR LA VISION DE L’ABSOLU, ainsi il préférera GARDER SON MASQUE, SON CONFORT-PERSONNALITÉ, SES ILLUSIONS QU’IL NE VEUT SURTOUT PAS PERDRE COMME S’IL AVAIT PEUR QU’UN « TERRORISTE » LUI VOLE SON PORTE-MONNAIE OU SA FOI-ÉMOTION…

LE MASQUE TOMBE : DANS LE ZÉRO INDIEN IL N’EXISTE PAS DE « VRAIE NATURE »…. QUI NE SERA QU’UN CONFORT OU UNE FIXATION DE PLUS……..

LE SOCIAL N’EXISTE PAS : tout ce qui EST est le fait de con-naître, sans personne pour connaître ni rien qui soit connu. La Vraie Connaissance ou Conscience infinie ne peu pas « être connu » (ce n’est pas une culture ou un bagage culturel, un truc extérieur…) : Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ, dit le Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante (« Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi ») ; « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore » dit la devise alchimique. Bref, la Connaissance ou Vérité en son essence ne peut pas être connu : PAS DE FIXATION OU D’APPROPRIATION PAR L’EGO-RENTABILITÉ qui veut absolument des résultats, du chiffre, des fruits….


Gentil exemple de dualité de ce confort-émotion-sentiment et repères et foi-consolation féminine (ou masculine chez les gays) qui fait tant de ravages….
 
 
 

Dernière mise à jour : 22-09-2019 01:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >