Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Tous drogués à la démocratie et à Big Pharma
Tous drogués à la démocratie et à Big Pharma Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-10-2019 19:20

Pages vues : 466    

Favoris : 75

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Axe, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Champignon, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Inquisition, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Paradoxe, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Shiva, Silence, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
urne_tr_dominantsdomines.png
 
 
Tous drogués à la démocratie et à Big Pharma
Tous drogués à la dualité dominants-dominés.
Tous drogués à ces intermédiaires ou « spécialistes »
désignés par érection exclusive qui gouvernent
à la place du peuple pourtant devenu le ROI
DONC LE VRAI SPÉCIALISTE, CELUI QUI CON-NAÎT.


LA DÉMOCRATIE-DROGUE DURE ou
LA FORCE PRIME LE DROIT.
Donc seule la loi (humaine) est devenu une vérité
à la place de la Vérité.
Seul l’évolutionnisme (juif) veut « sauver » l’humanité.
 
 
 
Comme l’écrit Jacques Attali page 419 de son livre : Les Juifs, le monde et l’argent : « Les Juifs seront au premier rang des prodigieuses mutations technologiques, industrielles et financières qui vont rendre possible la production de masses [et rendre les humains comme des marchandises, des drogués, et polluer partout]. Démocratie et marché se révéleront inséparables. L’entrée dans l’un va accélérer l’entrée dans l’autre ».
Ainsi cette démocratie repose sur les conflits d’intérêts, soit une condamnation à la frustration permanente par ses propres limitations ; elle ne peut favoriser ou « libérer » que les Couilles en Or Rothschild-Rockefeller mais nullement leur profane qu’elles condamnent à être perpétuellement insatisfait, toujours speed et angoissé, et blasé, et la publicité de ces Couilles en or leur servira de drogue dure pour faire ressentir à leur profane un appétit insatiable, toujours frustré.

Démocratie = frustration, INASSOUVISSEMENT permanent, comme le drogué est frustré quand il est en manque de son habitude de son poison ; FRUSTRÉ PAR SUITE DE CETTE PRIVATION, IDENTIQUE À LA FRUSTRATION AFFECTIVE ET À LA FRUSTRATION SEXUELLE. LA DÉMOCRATIE ENGENDRE NATURELLEMENT CETTE FRUSTRATION.
La démocratie actuelle est par principe la dualité même, comme les Juifs qui engendrent le désir, le charme magique envers eux-mêmes, afin de se faire accepter comme le client se fait accepter de payer le produit du vendeur qui par sa publicité tente aussi de se faire accepter ; dualité particulièrement efficace depuis l’après 1789 et la révolution industrielle en Occident se poursuivant tout au long du 19è siècle avec l’éclosion étonnante des banques, notamment juives, à la remorque ou sous le parrainage de la famille Rothschild.

Démocratie = drogue dure, inhérente à ce système social qui « aime » tant son prochain, entraînant les TERRIENS DANS UN ÉTAT DE MANQUE PERMANENT, ce qui sera tout bénéfice pour le capitalisme des Couilles en Or Rothschild-Rockefeller. Voir le marché NON-parallèle, non seulement du complexe militaro-industriel et ses productions et ventes d’armes et de « sécurité », économie intimement marié au marché de la DÉMOCRATIE-DROGUES DURES.
Avec la démocratie les Terriens fonctionnent, pour survivre, avec des narcotiques, des stimulants, des hallucinogènes, du café, du Coca-Cola et boissons énergisantes, de l’opium, etc. À cela s’ajoute les « Terriens-gaz », ceux qui se sentent flottants, manquant de consistance et dispersé, non concentré, ou dans un état opposé de lourdeur et de compression. Ces Terriens veulent se sentir fluides et suivre le courant, mais souffrent d’une sensation de stagnation et de blocage. Voir les cas de l’Hydrogène, de l’Hélium, de l’Azote, de l’Ozone, de l’Oxygène, du Chlore, de l’Argon et du Krypton. UN EST LE TOUT. TOUT EST LIÉ ET DÉLIÉ (Inné-Igné…).

La démocratie actuelle c’est ce monde de la « raison », le winnerisme du killer mental, la BÊTE, L’ANTÉCHRIST À LUI SEUL. Pas besoin de l’attendre en messianisme, il est là de longue date. NOUS SOMMES DEPUIS LONGTEMPS DANS LA RELIGION DE LA PENSÉE, SURTOUT APRÈS 1789.
RAPPEL : en l’an 313 à Milan fut coagulé par décret impérial de l’Empire romain, la date de départ de la religion de l’Église de Rome, et le 9 juin se signera, par singerie des nations dites « libres », cette religion de la raison ET DE LA TYRANNIE DE L’OPINION EN UN MONDIALISME QUI EST DEVENU UNE OPINION GÉNÉRALE D’OPINIONS PARTICULIÈRES (tel le slogan de l’Union européenne : « Unie dans la diversité »), donc une religion de la pensée que n’ont fait que laïciser les perruques poudrées du 18è siècle en Occident. En conséquence la démocratie actuelle est la forme principale de cette religion de la pensée aussi appelée « laïcité », ou « liberté d’expression », ou liberté de la pensée ; laquelle depuis son « autonomie » ou raison signait son arrêt de mort, car ill est évidemment impossible pour n’importe quel gouvernement d’un État de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Le régime capitalo-république représentatif par le régime d’assemblée est un bluff monumental, comme tout l’après 1789…

Cette religion de la pensée ne pouvait qu’être en totale osmose avec l’économie et son consensus social exclusivement groupé sous le terme « Pouvoir d’achat » ce qui a été réalisé le plus profondément en France et en Occident européen par le socialisme ou GRÉGARISME : FAIRE/FER COMME TOUT LE MONDE ; mais cela a été réalisé encore plus profondément aux États-Unis où la mystique de l’argent et de la technique et du business s’est si bien communiquée à toute la société que tout le monde vit dans cette même pensée unique relayée par la langue anglaise devenue celle de la planète entière comme l’argent qui est le nomade (juif) partout.

Cette démocratie est IDENTIQUE À LA CAROTTE
DU MESSIANISME : FAIRE CROIRE QUE.


D’ailleurs, comme depuis 1789 nous sommes tous devenus des rois, une maxime dit : « Vaut mieux faquin debout qu’empereur enterré », 1789 n’a rien inventé et ses perruques poudrées n’ont fait que copier.
FAQUIN : pauvre et imbécile. Ainsi, « Tous devenus rois depuis 1789 » devrait pouvoir se traduire avec le moderne « pouvoir d’achat » : « Réjouis-toi de n’être qu’un imbécile dans ce monde, plutôt qu’un empereur dans l’autre ». Je suis d’accord avec Grasset d’Orcet que c’est l’unique secret de l’art grec, et nôtre Occident actuel repose entière sur l’opinion gréco-romaine ; car cet art grec répète l’unique formule sous des formes en « diversité » chère à l’Union européenne, car évidemment cela sert le pouvoir d’achat des classes « heureuses » ou des winners qui prêchaient aux losers ou aux esclaves et aux alliées la Super Carotte Sociale de la « fin des temps » ou du « DEMAIN ON RASE GRATIS » (DORG) afin de leur faire supporter leur DOMINATION ICI-BAS. Aussi le Grec égalitaire ou démocrate, parfois téméraire, fut obligé de garder une discrétion dans sa « liberté d’expression » (sous peine comme Socrate de boire la CIGUË) et ne s’écartera jamais de la tonalité des classes dominantes, dont évidemment les artistes et philosophistes faisaient la partie.
RAPPEL : l’art reste le patrimoine exclusif des classes dominées, les losers qui confient leurs peines et leurs douleurs et rancunes et frustrations aux winners et aux Dieux. C’est pourquoi la religion catholique et de la pensée (par son aspect moralisateur-sentiment notamment) devrait appeler la plupart des édifices religieux du Moyen-Âge le nom d’ÉDIFICE IRRÉLIGIEUX.
RAPPEL : tous les artistes de cette époque sont regroupés en guildes et corporations, les PREMIER RÉSEAUX SOCIAUX, SOIT LES FRANCS-MAÇONS qui couraient la France en queste d’églises, de ponts et de châteaux à construire, donc du pur UTILITARISME, DU PUR FAIRE/FER DÉJÀ SOCIAL. Ceux qui veulent le Faire/Fer signeront un CONTRAT qui assurera aux ouvriers un SALAIRE, avec des vivres et des vêtements (ce qui n’est plus le cas de nos jours où seul existe le salaire).

Le Vrai Franc-Maçon sera donc NOMADE, puis sédentaire quand il construira sa baraque à côté du chantier de la cathédrale ou du château à construire ; c’est là qu’il passera toute sa courte vie avec sa famille, collé à son œuvre comme le serf ou l’esclave à sa glèbe adamique…. Fils, femme, filles les aideront aussi bien à transporter les matériaux qu’à sculpter les porches, et ils feront des apprentis qui leur succéderont à leur mort dans ce qui est un « fief du travail », ou « la patrie du tailleur de pierres ».
L’actuelle judéo-maçonnerie issue de Londres en 1717 EST UNIQUEMENT POLITIQUE (voir le cas du Grand Orient de France, et plus anciennement celle de Cromwell qui ont toutes le but de fabriquer le « CITOYEN SOCIAL » de maintenant DONT LA DIVINITÉ SERA LA RÉPUBLIQUE OU LE SOCIALISME. Cette judéo-maçonnerie de 1717 est le réseau social par excellence car elle recrute dans toutes les professions, en France surtout dans la police et chez les juges, et le seul lien que cette judéo-maçonnerie puisse avoir est politique, d’où en France de nombreux membres de son gouvernement sont des judéo-maçons).

Contre cette tyrannie de l’opinion (tous ceux qui n’adhéreront pas à l’opinion mondialisée, absolutisée en grégarisme ou égrégore, par exemple sous le nom de « parti » ou de « réseaux », seront des ennemis, voir des « terroristes »).

Shiva-purâna, chapitre 13, 80 : « Un homme intelligent ne doit pas prononcer des paroles qui blessent les autres. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. La discrétion, l’indulgence et le tact sont des vertus ».
De nos jours de « démocratie » et de la « liberté d’expression », et de son tout connecté en réseaux sociaux, CE QUI MANQUE LE PLUS C’EST LA DISCRÉTION. Si le Moyen-Âge, depuis la chute de l’Empire romain jusqu’à 1789 a put tenir, c’est uniquement par LA DISCRÉTION UNIQUE GARANTIE DE LA LIBRE PENSÉE ; L’ÉGLISE DE ROME ELLE-MÊME N’A JAMAIS SONGÉ À L’ENFREINDRE, CONTRAIREMENT À NÔTRE ACTUEL BIG BROTHER LAÏQUE INFORMATIQUE QUI NOUS NUMÉRISE TOUS !

Différence entre Instant et fin des temps :
- Vivre l’Instant en étant un SACHANT. Être comme sur les tombeaux de la Renaissance, le Sachant est représenté par une ”femme lisant dans son lit”, ce que naguère on appelait la QUINTE ou QUINTESSENCE, aussi représentée dans l’entretien 106 du 29 novembre 1935 de Ramana Maharshi : « Le Soi est connu de chacun, mais pas clairement. Vous existez toujours. Le fait d’être est le Soi. « JE SUIS » est le Nom de Dieu. De toutes les définitions  de Dieu, nulle n’est mieux exprimée que celle de la Bible (Exode 3) : « Je suis ce JE SUIS ». […] Mais aucune [des autres déclarations] n’est aussi directe que le nom de Jehovah = JE SUIS. L’Être absolu est ce qui EST [le Sans Pourquoi]. C’est le Soi [ou Instant, le Ici et Maintenant]. C’est Dieu. En reconnaissant le Soi, on connaît Dieu [on devient un Sachant]. En fait, Dieu n’est rien d’autre que le Soi ».
Le Sachant est représenté par une ”femme lisant dans son lit” : aller au Pieux ou être dans l’Axis Mundi, être bien dans ses pompes, être DANS SON LIT, et quelqu’un qui n’est pas bien sera A-lité : privé de son lit, privé de sa Félicité naturelle. Le LIT DE LA RIVIÈRE OU DU FLEUVE : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source », écrivait Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux ; c’est-à-dire que le Réalisé doit maîtriser le Dragon ou l’ego et non le tuer pour la bonne raison qu’il n’existe pas, comme l’énonce si souvent le Maharshi. C’est tellement simple…..

- Vivre la confiance en CROYANT (c’est l’état actuel de ce monde du sécuritaire et de ses marchands de confiance [les banquiers]). Vivre en croyant = vivre la dualité sujet-objet, vivre la temporalité. Comme le dit le Maharshi au même entretien 106 : « Le désir de Félicité provient de votre sentiment d’être incomplet. Qui éprouve ce sentiment ? Cherchez. En sommeil profond vous êtes dans la Félicité. Maintenant vous n’y êtes plus. Qui s’est interposé [comme les Juifs entremetteurs qui veulent « aider »] entre la Félicité et la non-Félicité ? C’est l’ego. Cherchez sa source et découvrez que vous êtes Félicité.
Il n’y a rien de nouveau à obtenir. Vous devez seulement vous dépouiller de votre ignorance [devenir un Sachant], laquelle vous fait croire que vous êtes autre que Félicité. Pour qui est cette ignorance ? Pour l’ego. Recherchez la source de l’ego [sans l’intermédiaire des Juifs ou « peuple prêtres »]. Alors l’ego disparaît et seul subsiste la Félicité. Elle est éternelle. Vous êtes Cela, Ici et Maintenant. […] Le mental est né de l’ego. L’ego provient du Soi. Cherchez la source de l’ego et le Soi se révélera. Lui seul demeure [la Vraie Demeure]. L’Univers n’est que l’expansion du Soi. Il n’est pas différent du Soi ».
 
 

Dernière mise à jour : 23-10-2019 19:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >