Accueil arrow News arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow EAU en poudre et son CREUSET
EAU en poudre et son CREUSET Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-11-2019 22:59

Pages vues : 46

Favoris : 3

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Axe, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Champignon, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Enfer, Excréments, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Inquisition, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Paradoxe, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Shiva, Silence, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
croisel2.png
 
 
EAU en poudre et son CREUSET
est de l’ordre de l’Irréel, c’est-à-dire
que seul l’I-réel est véritablement le
Seul Réel car rayonnement de l’Énergie
en réitération du Soi ou Conscience infinie.
« Les choses [terrestres] sont faites de
la même substance que les rêves (Shakespeare).
Donc l’Eau en Poudre n’est que de l’ordre
de « l’irréel », de l’extra-ordinaire…

Poudre ou Poussière, CENDRE = FORCE CRÉATRICE :
1) SEL :
Résultat, brûle et conserve. Sceller/Cimenter
et selles(excréments)—or.
2) CENDRE, ALKIN (Alkaest) :
Réduire à rien, « secouer la poussière »
pour repartir. Le FEU réduit en cendre
(dualité naissance-mort).
3) POUSSIÈRE :
de Maison, Magnésie, Réduction (tomber en poussière),
mais aussi VIE.
- Soit VIE : Homme crée de la poussière du sol
(selon la Bible).
- Soit MORT : la poussière évoque le Passé.
« Faire le deuil du passé »,
ÉTERNEL RETOUR À LA VRAIE NATURE (phase du Creuset)
avec annulation de l’Histoire-Opinions-Temps.
 
 
anipucsac1.gifVoir la page : Pierre Philosophale ou EAU EN POUDRE

Suite sur la page : Tore Creuset Péricarde Christ Cour

CREUSET, CROIX : TOUT (est possible) : le Creuset ou CROIS-EL (Croisel) est un petit creux et au Moyen-Âge une lampe à quatre lobes rappelant la forme de la Croix, qui correspond au Labeur Alchimique dit de la « Voie Sèche », ou courte, lecture/écriture PONCTUELLE ou en OPPOSITION (Labour en un TEMPS HACHÉ/PONCTUEL, notion de synchronisme/simultanéité. Le sec RESSERRE). Le Labour alchimique mélange joyeusement Voies Sèche et Humide.
CREUSET = LA CHOSE DE L’IMPOSSIBLE (sans le Creuset, l’Eau en poudre ne se produira pas…). Et avec l’Eau en poudre, ce sera tout confort de CRÉER DES NOUVEAUX MONDES OU DE LA VIE sur des planètes où l’eau qui coule n’existe pas et où la vie selon nôtre conception n’existe pas.

CREUSET OU ÉTAT INITIAL, sans b-in-aire (in : dans), correspond à l’INITIAL ou INITIATION, dans laquelle il y a la Croix de EL ou AL… Ainsi les Essences bousillées par le mental doivent être re-trouvées, donc DÉ-passées (sans E) par la Vision de leur Source ou ENROULEMENT DU CIEL SUR LUI-MÊME TEL UN PARCHEMIN (voir ci-dessous), soit depuis le Centre du Creuset ou Crois-EL qui les RE-présente. (De nos jours, la Croisel ou le Creuset va donner la fameuse « croissance » si chère au messianisme du régime capitalo-république).

Poussière d’Étoiles ou Eau Primordiale, c’est pareil : FUSION AVEC L’UNIVERS, ÊTRE SOI-MÊME, NATURELLEMENT, L’UNIVERS, car Nous sommes dedans et Il est Nous (le fameux « sentiment océanique » décrit par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 34, à Arthur Kœstler, à propos de la fusion du Moi-Individuel et du Moi-Collectif, description identique à celle de Romain Rolland dans une lettre à Freud).
Svetashvatara Upanishad 6, 20 : « Seulement lorsque les hommes seront capables d’enrouler le Ciel comme un parchemin, verra-t-on alors la fin de leurs misères sans qu’ils aient besoin de réaliser la Divinité ».
Nous ne sommes plus au temps des Croyants ou de ceux « qui ont la foi », parce que désormais les Croyants sont dépassés ; il faut des Sachants. C’est-à-dire que nous sommes DÉJÀ entré DANS L’UNIVERS QUI, ENFIN, DEVIENT CONSCIENT DE LUI-MÊME. C’est cela être SACHANT : Seul un TOUT peut connaître un TOUT.
L’être humain le sait, même dans son inconscience actuelle, mais étant l’Univers, il est capable de « RETOURNER L’UNIVERS » POUR ENFIN NE PLUS INVENTER DES DIVINITÉS, mais être à Leur Côté. Retourner l’Univers ou Retourner la Lumière comme l’enseigne le Secret de la Fleur d’Or ; Retournement, RETOUR À L’ORIGINE, À SA VRAIE NATURE, comme l’enseigne l’exemple du collier de la femme, souvent donné par Ramana Maharshi.

L’Univers ne peut qu’exister en s’énonçant Lui-même, puisqu’Il est Nous !
Le sentiment océanique, du ‘Je’ avec le J majuscule le différenciant du ‘j’ minuscule ou ego, n’est pas un individu à côté d’autres individus (du fameux "vivre ensemble" vendu par cette république). Il n’est pas non-plus la perception d’une collectivité façon socialisme ou mondialisme actuel, qui fait uniquement dans la quantité en larguant totalement la qualité. Le ‘Je’ de la Réalisation du Soi est Essence pure, l’Infini, la non-dualité où n’a jamais existé ni le sujet ni l’objet, ni même l’opposition d’un Moi-Individuel en face d’un Moi-Collectif qui se bombarderait du nom de « laïcité » (invention nécessitant nécessairement l’établissement d’un État, monarchique ou républicain).
Le sentiment océanique est ce que les Chrétiens appellent : « Communion des Saints », soit enrouler l’Univers sur Lui-même….
La non-dualité où n’a jamais existé le mot « liberté », mot qui engendre naturellement son contraire la servitude, car la Libération ne supporte pas de division en b-in-aire (in : dans), comme Elle ne supporte pas le Faire/Fer !



Les Anciens avaient conscience qu’Ils étaient l’Univers, ce n’est que depuis la Renaissance en Occident que va se construire un Univers façon mécanique, façon machine productiviste industriel cher au régime capitalo-république et à sa laïcité, fausse liberté s’il en fut inventée !!!

TOUT EST LIÉ ET DÉLIÉ (sentiment océanique) : le PAN (TOUT) psychisme n’a jamais été négatif ou une « débilité », car du grain de poussière en passant par le cailloux, l’insecte, le végétal et l’animal-humain tous ont une conscience. Les confrontations extra-ordinairses avec l’invisible dépassent la pauvre raison chère aux riches perruques poudrées qui vont imposer leurs opinions mécanistes et uniquement matérialistes, donc laïques et croyants.
Employer le mot de Nature, c’est naturellement parler de soi-même : NOUS SOMMES LA NATURE ! PRÊTER ATTENTION À L’AUTRE C’EST PRÊTER ATTENTION À SOI-MÊME (Tout est lié et délié…)

UNIVERS = STARGATE, LE TROU DU TROUVÈRE QUI « VOIT LE TROU » OU ZÉRO INDIEN DU TOUT EST DANS TOUT : le Saint Chaos des informations, mais pas celles du monde actuel…. Car TOUT est lié et délié, et Fractal (Inné-Igné). La Solitude ça n’existe pas !!!
Le Trouvère qui voit le Trou est ce qu’Henry Corbin appel l’Imagination créatrice chez Ibn’Arabi : le Zéro indien ou MONDE DES IMAGES. Mais là encore, aucun rapport avec notre actuel monde des images numériques et écrans qui agressent en permanence parce qu’elles s’adressent uniquement à la raison, aux cinq sens ; et monde de l’imagination produite par l’industrie d’Hollywood et des médias, et du monde qui se dit « scientifique », soit un imaginaire lié à l’ego et à sa fantaisie et sa nature eucharistique (loi de succion ou de consommation) inépuisable. Ainsi, les théories scientifiques et leurs aboutissement ne sauraient aucunement être objectives ni prétendre comprendre, et démontrer, la Seule Réalité. Ces constantes et théories scientifiques ne sont que des HISTOIRES ou OPINIONS, de ces ego qui ne voient que l’extérieur et jamais leur intérieur, parce que maintenant les « scientifiques » sont devenus des salariés comme les autres salariés des banques de la City de Londres, y compris le petit commerçant qui vend une bouteille d’eau.

Le Zéro indien vient du monde de l’Eau Primordiale ou monde de l’Irréel, LE SEUL MONDE OÙ LES ÉVÉNEMENTS ONT VRAIMENT LIEU !!! LE MONDE DE L’IMAGINATION HAUTEMENT ACTIVE, CELLE DU MUNDUS IMAGINALIS, fonction fondamentale dépendante à la fonction du SACHANT, soit dépendante à ce RETOURNEMENT DE L’UNIVERS, une Imagination créatrice, alors que celle d’Hollywood zombifie ses paroissiens ; alors que le Mundus imaginalis FAIT QUE L’UNIVERS, NOUS, POSSÈDE SA PROPRE IMAGINATION (d’où d’ailleurs partiellement découle le phénomène ovnis et Extraterrestres…).
On a donc un univers appréhendable par les cinq sens ou le mental, la raison, qui comprend aussi l’univers des « intelligences chérubiniques », monde de l’astral), il existe le monde des Essences cher à Coulonval, le monde spirituel où ces Essences prennent formes ; c’est cet Univers dont l’Imagination créative est l’organe ; « il est le ”lieu” des visions théophaniques, la scène où ”arrivent” dans leur vraie Réalité les ”événements” visionnaires et les histoires symboliques », écrit page 26 Henry Corbin dans : L’Imagination créatrice dans le soufisme d’Ibn’Arabi. Donc cette Imagination n’a rien à voir avec la psychanalyse à la Freud, car NOUS NAISSONS PAR NÔTRE PRODUCTION PSYCHIQUE ; comme le mentionnait Shakespeare cité en début de page, nos rêves nous produise ici-bas, nous sommes créés par nôtre rêverie.
C’est cet Univers là qui était cher aux Trouvères du Moyen-Âge, ces voyants du Trou, CES LECTEURS DU GRAND LIVRE DE LA NATURE ET D’EUX-MÊMES.
ZÉRO INDIEN OU MUNDUS IMAGINALIS = LA FONCTION MÊME DE L’UNIVERS.

MUNDUS IMAGINALIS = NÔTRE CERVEAU ÉMETTEUR-RÉCEPTEUR : capter des rayonnements d’ondes qui existent au même moment ou SYNCHRONE entre Terre et Cosmos, ou entre Cerveau et Mundus Imaginalis: Henri Coton-Alvart écrit dans Principes de l’Alchimie, page 77 : « L'alchimiste est un observateur qui assiste au fonctionnement éternel d'une machine dont il subit les effets, mais auquel il lui est permis de participer dans certaines conditions », ce qui est aussi la définition du SACHANT, l’Alchimiste étant un Sachant authentique.
Ou encore : Self, Condensateur qui, en accord avec la Nature de ce sur quoi il se trouve en synchronisme, le ramène à son état d'origine, y compris naturellement son expérimentateur. (Icelui a alors accès à… ou devient un TROUVÈRE ou « VOYAGEUR À TRAVERS LA STARGATE » OU POINT FOCAL, LE ZÉRO INDIEN….
CERVEAU = NON-LOCALITÉ car seulement émetteur-récepteur, le cerveau n’est aucunement la cause de quoi que ce soit, LE CERVEAU N’EST PAS L’EGO, ce qui rejoint la phrase en préambule de la page précédente :

La difficulté du Terrien actuel est qu’il s’imagine être l’auteur, le possédant de ses actes et il prend ça pour de la « libération » (engendrement de l'opinion, de la « démocratie » et de « libéralisme » et de s’enrichir toujours plus…). Voilà l’erreur du Terrien de la voie de l’Agriculture qui ainsi INVITE TOUS LES ENNUIS ET SOUFFRANCES.

Seulement l’ego ou le mental ne se laisse pas faire, IL TIENT À SES CINQ SENS, À SES TENDANCES POUR BOUFFER ET AINSI SURVIVRE, EN EMPÊCHANT D’AVOIR ACCÈS NATURELLEMENT AU ZÉRO INDIEN ET MUNDUS IMAGINALIS.

Le Retournement de l’Univers sur Lui-même dans la Svetashvatara Upanishad 6, 20, est aussi décrit par Ramana Maharshi à l’entretien 513 par le MIROIR : Le Libéré Vivant, ou Sachant, Réalisé Vivant, est comparé au reflet dans un miroir sans tâche dans un autre miroir semblable. « Que peut-on trouver dans un tel reflet ? Le pur akasha [éther, ou Lumière de la Conscience, l’Essence]. De même, la Félicité reflétée du jnâni [Sage, Bienheureux] représente la véritable Félicité (ânanda).
Ce ne sont là que des mots. Il suffit que la personne devienne antamukti (tournée vers l’intérieur). Les shâstra [écritures sacrées] ne présentent pas d’intérêt pour ceux dont le mental est tournée vers l’intérieur. Ils sont destinés aux autres ». (Ramana Maharshi, entretien 513).


Comme Nous sommes l’Univers, donc le TOUT, mais l’actuel être humain est dans sa CHUTE car faisant une gigantesque erreur en se croyant la finalité de la Création (évolutionnisme), donc en se prenant pour « Dieu », et en se permettant de régenter les autres formes de vie, SANS LEUR DEMANDER LEUR AUTORISATION, donc en polluant et en détruisant de nombreuses espèces animales et végétales aussi naturellement minérales (minéral aussi en Nous).
Mais depuis la Renaissance ici en Occident surtout, la Nature est inventé par les humains comme quelque chose d’EXTÉRIEUR, comme si l’Univers était extérieur aux formes humaines, d’où cette tragique CHUTE qui s’accélère en destruction-pollution-thermodynamique et autres problèmes de pétrole. Donc il ne peut pas exister une « Nature-objet extérieure à nous ».
Depuis la Renaissance, et Galilée en premier, la « science » est devenue UNE ERREUR QUI ENGENDRERA L’ACTUELLE TECHNOLOGIE IMBÉCILE, TOUT CONFORT ET ÉTOUFFE-NATURE, L’ORGUEIL ET SUPER DÉVELOPPEMENT DE L’EGO QUI, PAR LA « RAISON » (des lumières…), VA VOULOIR POSSÉDER LE MONOPOLE DE CETTE RAISON, avec toutes les désastreuses conséquences et « valeurs » qui maintenant en découle. Soit la fabrication mécaniste d’un monde ou d’une Nature extérieure, nous nous sommes considérés nous-mêmes comme des êtres déparés, séparés des autres formes de vie de cette planète et même des extraterrestres, dont le Hollywood des années 1950-60 faisait des « envahisseurs », des terroristes, des méchants qui empêchaient les Zaméricains winners de consommer en paix en tout confort dans leur pays !

C’est cette CHUTE ACCÉLÉRÉE DEPUIS L’APRÈS 1789 engendrant ce monde sinistre, dépourvu de signification, à par de consommer comme un aliéné, qui entraîna les successives crises sociales et environnementales que nous subissons tous, dont en France les Gilets Jaunes que furent, et reste encore, une des « roues du carrosse », le carrosse étant le problème.
Le mécanisme ou machinisme scientifique qui conduisit à confondre technique et science - même rapport d’ailleurs qu’avec la laïcité sclérosante, desséchante, qui ne résout absolument pas le problème de la liberté, car la laïcité ne fait que dans la croyance… de croire ou de ne pas croire, donc encore dans l’opinion et la dualité, dans la DIVISION et nullement dans l’harmonie, nullement facilitant la Naturelle Voie vers le SACHANT, vers la Libération, vers « L’ENROULEMENT DU CIEL COMME UN PARCHEMIN », donc l’enrouler sur Lui-même faisant que l’UNIVERS DEVIENNE UN SACHANT.

Depuis la Renaissance la science mécaniste, donc la TECHNOLOGIE, aboutit à la mécanisation des êtres humains pour en faire de « bons citoyens », soit de bons consommateurs, c’est-à-dire aboutir au VIOL DES MASSES. Du point de vue de l’histoire, l’ingénierie sociale a progressé parallèlement à la mécanisation industrielle à partir de l’après 1789 tout au long du 19è siècle, avec la prodigieuse création et montée en puissance des banques et de leur système de régime républicain.
Avec cette science, ou plutôt technologie mécaniste et de thermodynamique issue de la Renaissance, le cerveau n’est rien d’autre qu’une machine, comme un ordinateur aussi conçu par ce même cerveau (fractale ou Tout est dans Tout oblige !) Voir l’actuelle psychiatrie où l’opinion d’un cerveau-machine est flagrante…… ne serait-ce que par le recourt insensé à des drogues dangereuses, production de sa chimie capitaliste de Big Pharma…. afin de faire rentrer au plus vite dans la norme le malheureux qui s’écarterait encore de la messe du « bonheur » du salaria, du plein emploi, et de la consommation qui nécessairement va avec…..
Voir la page INREES : Manifeste pour une science post-matérialiste.


Oui, ce vieux monde de 1789 et de sa république, de ses banques, c’est terminé et plus que miné… sclérosé et rongé au-delà de l’os… cancérisé jusqu’à la moindre cellule…. ou jusqu’au moindre rouage.


 
 

Dernière mise à jour : 15-11-2019 01:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >